AccueilActualitésUn prêt qatari de 2 milliards $ à la Tunisie, selon le...

Un prêt qatari de 2 milliards $ à la Tunisie, selon le conseiller politique de Ghannouchi

Le conseiller politique du chef de mouvement Ennahdha, Riadh Chaibi a publié un statut facebook, où il est revenu sur la visite non annoncée de Mechichi au Qatar.

- Publicité-

Il a inscrit cette visite dans la foulée de celle, privée, effectuée par Rached Ghannouchi dansl’Emirat

Il annonce, dans c le même statut, que le Qatar accordera 2 milliards de dollars à la Tunisie sous forme de prêt avec un taux d’intérêt extrêmement faible.  Deux millions de vaccins anti-Covid devraient également parvenir à la Tunisie et un accord pour la création de 50 mille emplois en faveur des Tunisiens devraient être signé entre les deux pays.

Chaibi a ajouté que le Qatar se chargera d’organiser un congrès international d’investissement en Tunisie qui devrait garantir 25 milliards de dollars sur cinq ans.

L’agence de presse qatarie a annoncé dans une dépêche publiée  à une heure tardive du vendredi 287 mai 2021, que le chef du gouvernement et ministre de l’Intérieur par intérim, Hichem Mechichi effectue  une visite de quelques jours à Doha.

 Il a été accuelli  à l’aéroport international Hamad par le ministre des Affaires étrangères de  Qatar, Sultan Saad Merrikhi, l’ambassadeur du Qatar en Tunisie Saad Ben Naceur Hmidi ainsi que Sami Saïdi, ambassadeur de Tunisie à Doha.

1 COMMENTAIRE

  1. Merci pour tous les pays qui veulent aider notre pays en état d’évanouissement.
    Qui dit mieux.
    De crédit à crédit, le pays s’enfonce financièrement sans aucun changement dans les stratégies de changement dans la gestion, dans la lutte contre la paresse collective assistée, contre la corruption presque généralisée, dans l’instauration d’une justice forte et indépendante des tiraillements politiques et dans le développement d’un mental collectif basé sur la propreté de l’esprit et des poches.
    Oui qui dit mieux.
    De crédit en crédit, le pays s’agonise par manque de cohérence entre les différents décideurs qui se sont montré amateurs et non encore mûrs pour assumer des responsabilité qui nécessitent de bons reflex dans des temps records pour prévenir et éviter les crises politiques, économique, et sociales.
    Oui qui dit mieux.
    De crédit en crédit, notre pauvre population n’a pas élu de vrais meneurs de navires chargés d’énergies humaines. Elle a malheureusement et sans le vouloir choisi des personnes qui ont mal utilisée et très mal apprécié leurs énergies humaines par préméditation financière.
    Merci pour tous les pays, vrais frères et vrais amis.
    Le vrai est devenu rare devant la grande consommation des imitations à bas prix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,436SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles