AccueilMondeWashington donne à Israël jusqu'à début 2024 pour mettre fin aux attaques...

Washington donne à Israël jusqu’à début 2024 pour mettre fin aux attaques terrestres

Les États-Unis ont donné à Israël jusqu’au début de l’année prochaine pour mettre fin à ses opérations militaires dans leur capacité actuelle dans la bande de Gaza, ont rapporté les médias mardi soir, malgré le soutien inconditionnel de Washington à la guerre qui a tué plus de 16 000 Palestiniens.
L’administration Biden a fixé le début de l’année 2024 comme date butoir pour la fin de la campagne militaire israélienne, malgré l’expansion récente des opérations terrestres, a rapporté Al-Monitor.
Washington a soutenu ouvertement Israël pendant la guerre, malgré les destructions massives et les meurtres aveugles de civils, les hôpitaux, les camps de réfugiés et les écoles de Gaza ayant été pris pour cible.
Al-Monitor a déclaré que les États-Unis n’avaient pas fixé de délai à Israël, mais plutôt un objectif, ajoutant que les États-Unis attendaient d’Israël qu’il mette fin à son invasion terrestre à grande échelle et passe à « des efforts plus ciblés pour faire tomber le Hamas ».
Le calendrier fixé par les États-Unis coïncidera avec les primaires présidentielles, le président Joe Biden cherchant à se faire réélire l’année prochaine, selon le média israélien Kan 11.
Biden et son équipe veulent éviter de nuire à l’image du président, âgé de 81 ans, au cours de sa campagne électorale, a déclaré la chaîne de télévision, après avoir exprimé son soutien indéfectible à Israël.
C’est pourquoi les États-Unis poussent Israël à conclure en quelques semaines et non en quelques mois, a ajouté Kan 11.
La communauté internationale demande que les responsables du gouvernement israélien soient jugés pour génocide à Gaza.
Des responsables américains ont également déclaré à la chaîne d’information américaine CNN qu’ils s’attendaient à ce que la phase actuelle de l’invasion terrestre dans le sud de la bande de Gaza dure plusieurs semaines « avant qu’Israël ne passe, peut-être d’ici janvier, à une stratégie hyperlocalisée de moindre intensité qui cible étroitement » des dirigeants et des militants spécifiques du Hamas.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -