AccueilMondeWashington et Téhéran envisagent des négociations directes sur le nucléaire

Washington et Téhéran envisagent des négociations directes sur le nucléaire

Un tournant dans les pourparlers qui traînent en longueur pour tenter de sauver l’accord sur le nucléaire iranien? L’Iran a pour la première fois envisagé lundi de négocier directement avec les Etats-Unis, qui ont aussitôt dit être prêts à ces discussions « urgentes ».

« Actuellement, l’Iran ne négocie pas directement avec les États-Unis, mais si durant les négociations, nous arrivons à un point où la conclusion d’un bon accord avec de solides garanties nécessite un certain niveau de discussions avec les Etats-Unis, nous le prendrons en considération », a déclaré le ministre iranien des Affaires Etangères Hossein Amir-Abdollahian, lors d’une conférence diffusée à la télévision d’État.

Il a reconnu que « la partie américaine » envoyait « des messages de diverses manières dont l’objectif est d’avoir des contacts directs avec l’Iran ».

Jusqu’ici, Téhéran refusait tout contact direct avec Washington, estimant que le pays ennemi devait « changer d’attitude » et retourner dans l’accord de 2015 avant d’envisager de lui parler sans intermédiaires.

C’est donc une inflexion de taille. Elle intervient alors que les deux camps font enfin état de « progrès » dans les pourparlers qui se tiennent à Vienne, même si les Occidentaux mettent en garde contre le risque qu’ils soient trop tardifs pour permettre une percée décisive.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,000SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -