Yémen: 40 morts dans des combats entre séparatistes et gouvernementaux à Aden

Yémen: 40 morts dans des combats entre séparatistes et gouvernementaux à Aden

par -
Des miliciens chiites au Yémen se sont emparés mardi du complexe du palais présidentiel dans la capitale Sanaa

Quelque 40 personnes ont été tuées et 260 blessées, dont des civils, dans les combats entre séparatistes et soldats gouvernementaux dans la ville yéménite d’Aden (sud), a annoncé dimanche l’ONU, s’inquiétant d’une aggravation de la crise humanitaire dans ce pays en guerre.

Des combats entre séparatistes réclamant l’indépendance du sud du Yémen et unités gouvernementales ont éclaté mercredi à Aden. Ils sont venus s’ajouter à la guerre principale qui oppose depuis plus de cinq ans les rebelles Houthis au gouvernement du Yémen soutenu par une coalition militaire menée par l’Arabie saoudite.

Dimanche, cette coalition a mené une frappe contre des séparatistes qui s’étaient emparés la veille du palais présidentiel à Aden et de trois casernes, leur intimant de s’en retirer.

Le gouvernement du Yémen a dénoncé l’action des séparatistes du Sud, qui luttaient pourtant à ses côtés contre les Houthis, comme un “coup d’Etat”.

Les circonstances du déclenchement des hostilités entre séparatistes et unités gouvernementales restent floues, mais des responsables séparatistes ont accusé le parti islamiste Al-Islah d’avoir tué un de leurs commandants.

Les affrontements meurtriers à Aden ont mis à nu des divisions entre les deux piliers de la coalition soutenant le gouvernement yéménite: l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis.

“Nous demandons aux Emirats d’immédiatement cesser leur soutien matériel et militaire aux groupes qui se sont rebellés contre l’Etat”, a déclaré le ministre yéménite des Affaires étrangères. La coalition a quant à elle appelé à une “réunion d’urgence” des parties en conflit en Arabie saoudite.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire