AccueilLa UNEZenith acquiert la totalité du champ pétrolier d’Ezzaouia et son «important potentiel...

Zenith acquiert la totalité du champ pétrolier d’Ezzaouia et son «important potentiel inexploité»!

Zenith Energy la société internationale de production de pétrole et de gaz cotée en bourse, qui se concentre sur la recherche d’opportunités de développement en Afrique, a annoncé  que Zenith Energy Africa Limited (« ZEAL »), sa filiale à part entière nouvellement constituée, a conclu un accord d’achat d’actions  avec Candax Energy Limited pour l’acquisition d’une participation de 100 % dans la filiale à part entière de Candax à la Barbade, Ecumed Petroleum Zarzis Ltd (EPZ), qui détient une participation de 45 % dans la concession d’Ezzaouia.

- Publicité-

Conformément aux termes de l’accord , ZEAL a accepté d’acquérir 100% du capital social émis par EPZ pour un montant total de 150 000 USD payable à l’achèvement, ainsi que 100 000 USD supplémentaires à satisfaire par l’émission d’actions ordinaires dans le capital social de Zenith à émettre dans les soixante jours de l’achèvement (« Actions de contrepartie ») et une redevance payable et calculée à raison de 0,35 USD par baril d’hydrocarbures. 35 pour chaque baril d’hydrocarbures produit à partir du champ pétrolifère d’Ezzaouia et attribuable à EPZ, la redevance ne pouvant être inférieure à un montant de 50 000 USD par an pendant une période de dix ans.

Le gisement Ezzaouia, situé sur la péninsule de Zarzis, a été découvert par Marathon Petroleum Corporation en 1986, où  les activités de production ont débuté en 1990 avec un pic de production de 35 000 barils de pétrole par jour en 1991. Il  produit un pétrole d’une gravité moyenne de 40 API à partir des formations de Zebbag (Crétacé inférieur) et de Mrabatine (Jurassique supérieur).

Le champ est exploité par MARETAP, une société d’exploitation conjointe détenue en partenariat avec la compagnie pétrolière nationale de Tunisie, ETAP (Entreprise Tunisienne d’Activités Pétrolières) sur une base de 50/50, qui détient 55 % des parts d’Ezzaouia.

La production actuelle est d’environ 465 bopd (environ 210 bopd nets pour Zenith). Environ 25 000 barils de pétrole sont actuellement stockés, pour une valeur commerciale d’environ 1 250 000 USD.

Zenith commandera sous peu un nouveau rapport de la personne compétente conformément aux lois canadiennes sur les valeurs mobilières, en particulier le manuel de l’OGE et l’instrument national 51-101 – Standards of Disclosure for Oil and Gas Activities, afin d’obtenir une évaluation actualisée des réserves pour l’acquisition.

Les activités prévues d’optimisation de la production du champ et de reconditionnement devraient permettre d’augmenter la production brute d’Ezzaouia à 1 000 barils/jour (ce qui pourrait se traduire par une production nette de 450 bopd pour Zenith).

Il est à noter que, le 19 avril 2019, l’État tunisien représenté par le ministère de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises a informé ETAP et EPZ que le Comité Consultatif des Hydrocarbures ( » CCH « ) avait donné un avis favorable à la demande soumise par ETAP et EPZ pour une nouvelle concession de 20 ans qui sera appelée  » Ezzaouia  » (la  » Nouvelle Concession « ).  Une Convention pour la Nouvelle Concession (le programme de travail convenu entre ETAP et EPZ) a été signée par les deux parties. Seulement, la  Nouvelle Concession est actuellement en attente de l’approbation du Parlement.

Un champ doté d’installations modernes

Il y a également lieu de signaler qu’Ezzaouia dispose d’installations modernes de traitement et de stockage du pétrole avec une capacité totale de stockage sur le terrain d’environ 20 000 barils de pétrole. Pour sa part, MARETAP, la société d’exploitation conjointe, exploite un terminal de stockage de pétrole, relié à Ezzaouia par deux pipelines (un pour le gaz et un pour le pétrole respectivement), au port de Zarzis, avec une capacité de stockage d’environ 200 000 barils de pétrole, à partir duquel toute la production de pétrole d’Ezzaouia est exportée vers les marchés internationaux.

Le directeur général de Zenith, Andrea Cattaneo ; s’est félicité de « cette  transaction qui reflète la mise en œuvre réussie de notre stratégie de développement,  celle d’acquérir des actifs de production et de développement pétroliers potentiels, et  qui apporte à Zenith des revenus de production quotidiens immédiats dans une période d’appréciation significative du prix du pétrole. Ezzaouia possède un important potentiel inexploité que nous avons l’intention de développer progressivement par une combinaison d’activités de workover et de forage.

Grâce à cette acquisition, nous avons encore renforcé notre implantation en Tunisie, ce qui nous a permis de démontrer nos capacités techniques et financières sur place.

Le conseil d’administration croit fermement à la réussite de l’implantation future de Zenith en Tunisie et nous avons l’intention de tirer parti de certaines opportunités d’acquisition supplémentaires qui pourraient se présenter à court terme », a-t-il assuré en conclusion.

2 Commentaires

  1. Le potentiel pétrolier nondecouvert en tunisie dépasse le potentiel pétrolier du golfe de Syrte en lybie selon le très sérieux Usgs american
    De même les dômes de sel en tunisie renferme des poches intéressantes de pétrole côté mafia

    • Et vous pensez que les grandes firmes pétrolières, US et UK, ne le sauraient pas, SI C’ETAIT VRAI ? Où sont-ils alors ? Pourquoi ne viennent-ils pas prospecter ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,439SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles