Tags Posts tagged with "jean-marc ayrault"

jean-marc ayrault

par -

La France posera la semaine prochaine à Washington lors d’une réunion de la coalition militaire la question de la fiabilité de la Turquie dans la lutte contre l’Etat islamique (daech), a déclaré dimanche Jean-Marc Ayrault.

« La semaine prochaine à Washington à la réunion à laquelle je vais participer, il y aura mon homologue turc qui sera présent et son collègue de la Défense », a dit le chef de la diplomatie française sur France 3.

« Nous poserons clairement des questions pour comment faire pour combattre encore plus Daech en Syrie », a-t-il ajouté.

Prié de dire si la Turquie restait un allié fiable dans la lutte contre daech , il a répondu : « Il y a des questions qui se posent et nous les poserons. Il y a une part de fiabilité et une part de suspicion, il faut être sincère. »

par -

Les préparatifs en cours en prévision de la conférence sur l’investissement qui aura lieu les 29 et 30 novembre à Tunis ont été au centre d’un entretien mercredi à Paris entre le ministre des Affaires étrangères Khemaies Jhinaoui et son homologue français Jean-Marc Ayrault.
La rencontre a également porté sur les échéances bilatérales, en particulier, le Conseil tuniso-français du dialogue politique de haut niveau annoncé lors de la visite du président de la République en France en avril 2015.
Les deux parties ont convenu d’organiser une réunion à New-York lors de la prochaine session de l’Assemblée générale des Nations unies afin de mobiliser les amis et les partenaires de la Tunisie pour participer à la cette conférence.
 » Nous souhaitons qu’elle débouche sur des résultats concrets
et un appui conséquent à la Tunisie, car la Tunisie vit une situation exceptionnelle et a besoin d’un appui exceptionnel  » a déclaré Khémaies Jhinaoui à l’issue de l’entretien.
De son coté le chef de la diplomatie française a affirmé l’engagement de son pays à apporter tout son soutien à l’économie tunisienne.  » Nous voulons que la Tunisie réussisse sur le plan politique et démocratique et aussi sur le plan économique et social « .
L’entretien entre les deux ministres, a par ailleurs porté sur le sommet en perspective entre l’Union européenne et la Tunisie, la coopération bilatérale dans le domaine sécuritaire face à la menace terroriste, en plus de la situation en Libye.
Khemaies Jhinaoui effectue une visite à Paris les 13 et 14 juillet et ce pour la première fois depuis sa nomination à la tête de la diplomatie tunisienne. Il s’est entretenu en fin de journée avec le président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone et le ministre de la Défense Jean Yves Le Drian.

par -

Les préparatifs en cours en prévision de la conférence sur l’investissement qui aura lieu les 29 et 30 novembre à Tunis ont été au centre d’un entretien mercredi à Paris entre le ministre des Affaires étrangères Khemaies Jhinaoui et son homologue français Jean-Marc Ayrault.
La rencontre a également porté sur les échéances bilatérales, en particulier, le Conseil tuniso-français du dialogue politique de haut niveau annoncé lors de la visite du président de la République en France en avril 2015.
Khemaies Jhinaoui a appelé la France à jouer un rôle de partenaire actif dans l’organisation de cette conférence internationale, en assurant une contribution consistante des secteurs publics et privé français et a sollicité son engagement en vue de mobiliser le maximum de soutien de la part des pays de l’Union européenne.
Il a, par ailleurs, précisé, que la Tunisie accorde une importance particulière au Sommet Tunisie-Union Européenne, le premier du genre avec un pays du sud de la Méditerranée, prévu à Bruxelles les 30 novembre et 1er décembre 2016, appelant la partie française à agir auprès de l’UE afin que ce Sommet débouche sur des actions concrètes permettant de relever les nombreux défis auxquels elle fait face et répondre aux attentes du peuple tunisien.
Par ailleurs, Khémaies Jhinaoui a indiqué qu’à l’occasion de l’Assemblée Générale de l’ONU en septembre prochain, un  » Side-event  » sera organisé conjointement avec la France et d’autres pays partenaires dont notamment le Qatar, afin de promouvoir une participation internationale massive et de qualité à la conférence de Tunis sur l’Investissement.
Les deux parties ont convenu d’organiser une réunion à New-York lors de la prochaine session de l’Assemblée générale des Nations unies afin de mobiliser les amis et les partenaires de la Tunisie pour participer à la cette conférence.
« Nous souhaitons qu’elle débouche sur des résultats concrets
et un appui conséquent à la Tunisie, car la Tunisie vit une situation exceptionnelle et a besoin d’un appui exceptionnel », a déclaré Khémaies Jhinaoui à l’issue de l’entretien.
S’agissant des questions internationales, les deux ministres ont relevé la convergence des points de vue concernant l’appui aux efforts visant le règlement politique de la situation en Libye et notamment le renforcement du Conseil présidentiel dirigé par Fayez Sarraj, appelant à poursuivre le dialogue politique entre les différentes factions libyennes en vue de consolider l’Accord parrainé à cet effet par l’ONU.
De son coté le chef de la diplomatie française a affirmé l’engagement de son pays à apporter tout son soutien à l’économie tunisienne. « Nous voulons que la Tunisie réussisse sur le plan politique et démocratique et aussi sur le plan économique et social ».
Khemaies Jhinaoui effectue une visite à Paris les 13 et 14 juillet et ce pour la première fois depuis sa nomination à la tête de la diplomatie tunisienne. Il s’est entretenu en fin de journée avec le président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone et le ministre de la Défense Jean Yves Le Drian.

par -

La Tunisie est engagée dans « un projet courageux, celui de construire un pays démocratique solide », a déclaré jeudi, le ministre français des Affaires étrangères et du développement international, Jean-Marc Ayrault, en visite officielle de deux jours en Tunisie.
« J’ai choisi la Tunisie pour une première visite au Maghreb. C’est un message fort de la France pour montrer sa solidarité avec ce pays dans sa lutte contre le terrorisme », a affirmé à l’agence TAP, Jean-Marc Ayrault, à l’issue d’un entretien avec le ministre des Affaires étrangères Khemaies Jhinaoui.Une convention a été signée entre la Société nationale des chemins de fer (SNCFT) et la Société française des chemins de fer (SNCF), en marge de cette rencontre. Le chef de la diplomatie française s’est félicité de cette coopération qui, a-t-il dit, représente un exemple concret de partenariat économique permettant de proposer à la jeunesse tunisienne un avenir en matière d’emploi. L’entretien Jhinaoui-Ayrault a porté sur la disposition de la France à appuyer les demandes de la Tunisie auprès de l’Union européenne à l’occasion de la tenue du Conseil de partenariat tuniso-européen à Luxembourg le 18 avril 2016, selon un communiqué du MAE.
Les deux ministres ont appelé à la nécessité de suivre l’exécution des échéances bilatérales, en particulier, la première session du Conseil tuniso-français du dialogue politique de haut niveau, sous la présidence du chef du gouvernement tunisien et du premier ministre français.
Ils ont échangé les vues sur un ensemble de questions régionales et internationales d’intérêt commun dont, en particulier, la situation en Libye et l’urgence de former un gouvernement d’entente nationale et de lui fournir le soutien nécessaire pour lui permettre de rétablir la paix et de combattre le terrorisme.
Jean-Marc Ayrault représentera vendredi la France à la cérémonie qui aura lieu en hommage aux victimes de l’attaque terroriste contre le musée du Bardo le 18 mars 2015.

TAP

par -

Le ministre français des Affaires étrangères et du développement international Jean-Marc Ayrault entame jeudi une visite de deux jours en Tunisie.
« Il représentera la France à la cérémonie d’hommage aux victimes de l’attaque contre le musée du Bardo le 18 mars 2015 et portera aux Tunisiens un message de solidarité et d’amitié », lit-on sur le site du Quai d’Orsay.
Au cours de sa visite, Jean-Marc Ayrault sera reçu par le président de la République, Béji Caid Essebsi, le chef du gouvernement, Habib Essid, le président de l’Assemblée des représentants du peuple, Mohamed Ennaceur, ainsi que par son homologue, Khemaies Jhinaoui.
Cette visite sera l’occasion pour évoquer « la coopération bilatérale dans tous les domaines et les objectifs prioritaires en faveur de la jeunesse, de l’emploi et du développement des régions défavorisées », souligne-t-on de même source.
Jean-Marc Ayrault inaugurera à l’occasion de sa visite en Tunisie, le nouvel Institut français de Tunis, « lieu de rencontre et d’échanges culturels » entre la Tunisie et la France.

TAP

par -

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, est annoncé en Tunisie ces 17 et 18 mars. Après avoir réagi très rapidement pour témoigner sa solidarité avec la Tunisie suite à l’attaque sanglante de Ben Guerdane, la France dépêche son chef de la diplomatie pour redire de vive voix l’appui de la France à la Tunisie, notamment dans ces circonstances tragiques.

« Je me rendrai la semaine prochaine en Tunisie, pour apporter la solidarité de la France à ce pays qui se bat pour un modèle politique, institutionnel, économique et social qui est extrêmement courageux et qui doit être défendu avec beaucoup de conviction », a affirmé Ayrault lors de sa visite au Caire.
Il a ajouté : « Ce sera le message que j’adresserai, avec évidemment un engagement concret pour aider la Tunisie ».

On n’en sait pas plus pour le moment, mais ce qui est sûr c’est que le séjour du ministre français sera axé sur le raffermissement de la coopération sécuritaire et économique, les deux urgences de la Tunisie en ce moment…

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE

Sophia Genetics, leader mondial de la médecine basée sur les données, a dévoilé aujourd’hui depuis la Réunion Annuelle du Collège Américain de Génétique et...