Tags Posts tagged with "Wided Bouchammaoui,"

Wided Bouchammaoui,

par -
La présidente de l’UTICA

La présidente de l’UTICA, Wided Bouchammaoui, a affirmé, mercredi, que la question des augmentations des salaires ne fait pas partie des priorités, à l’heure actuelle.

Intervenant sur Shems fm, elle a mis l’accent sur la nécessité de se concentrer sur la production et sur la productivité, ajoutant que tout le monde est conscient de la gravité de la situation économique que traverse le pays actuellement, et attirant l’attention sur le comité de négociations sur la situation sociale, regroupant l’organisation patronale et l’UGTT pour tenter de trouver des solutions à l’augmentation des prix et au coût de la vie.

par -
La présidente de l’UTICA

La présidente de l’UTICA, Wided Bouchammaoui, a lancé un appel au peuple tunisien pour travailler davantage et cesser de diaboliser les chefs d’entreprise et les hommes d’affaires d’une façon générale.

Elle a aussi appelé à trouver une solution au dossier des hommes d’affaires interdits de voyage , expliquant qu’il est inconcevable de courtiser des investisseurs étrangers tout en tournant le dos à l’investisseur tunisien.

Elle a enfin exhorté tous les travailleurs à cesser leurs « revendications non nécessaires », appelant à l’instauration d’une trêve sociale.

par -
L'Union Tunisienne de l'Industrie

L’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat est à l’honneur à travers l’attribution du prix « Business for Peace Award  » à Wided Bouchamaoui, première personnalité tunisienne et maghrébine à avoir le privilège de le recevoir.

L’annonce des lauréats a été relayée aujourd’hui, vendredi 11 Avril 2014, par le biais de l’International New York Times et sur le site de la fondation Business For Peace (http://businessforpeace.no)

Ce prix international constitue la plus importante forme de reconnaissance attribuée à des personnalités emblématiques et influentes, du monde des affaires, ayant contribué à la paix et à la stabilité sociale.

Intégrité, éthique, responsabilité sociétale, dignité et respect de l’autre sont essentiellement les valeurs et pratiques que prône le Business For Peace Award. A travers ce prix, ses fondateurs espèrent promouvoir l’idée selon laquelle la réussite en affaires ne se mesure pas uniquement en termes financiers, mais plus encore en termes d’impact sociétal.

Ce prix récompense le parcours de Wided Bouchamaoui, son rôle au niveau du dialogue national, son engagement et sa personnalité.

Outre la Chambre de Commerce Internationale, le Business for Peace Award est appuyé par le PNUD et le réseau du Pacte Mondial des Nations Unis.

Le prix est décerné par un jury formé d’anciens lauréats du prix Nobel de la Paix et d’économie.

Un prix de plus, et non des moindres, dans le palmarès de Wided Bouchamaoui qui recevra le prix , lors d’une cérémonie qui aura lieu le 15 Mai prochain à L’Hôtel de ville d’Oslo, endroit emblématique, puisqu’il accueille également la cérémonie du prix Nobel.

par -
La présidente de l’UTICA

La présidente de l’UTICA, Wided Bouchammaoui, a salué et exprimé son estime pour la « courageuse » décision prise par le chef du gouvernement Ali Laarayedh de suspendre l’application des redevances sur les véhicules particuliers et à usage agricole.

Dans une déclaration à Radio Cap fm, elle a précisé que l’accord sur cette suspension est le résultat de réunions marathoniennes tenues , mercredi, avec le chef du gouvernement et les ministres concernés par la mise en application de la loi des finances 2014.

par -
Une nouvelle séance plénière du Dialogue national vient de démarrer sous la présidence du Quartet.<div><br />

Une nouvelle séance plénière du Dialogue national vient de démarrer sous la présidence du Quartet.

Wided Bouchammaoui, président de l’UTICA, a affirmé, dans son intervention, qu’il est du devoir du prochain gouvernement de dire au peuple toute la vérité sur la réalité de la difficile situation économique que traverse le pays.

Elle a, en outre, évoqué les effets négatifs de la loi des finances 2014, au sujet desquels l’organisation patronale avait déjà attiré l’attention.

par -
Invitée de Midi Show sur Mosaïque fm

Invitée de Midi Show sur Mosaïque fm, Wided Bouchammaoui, présidente de l’UTICA, a affirmé l’attachement du Quartet à la feuille de route, niant son adhésion à un autre plan, en allusion à la proposition de Béji Caïd Essebsi prônant la création d’un Haut Conseil d’Etat. Elle a souligné que le Quartet n’adhèrera à aucune pièce de théâtre ni à aucune manipulation contre le peuple tunisien.

Elle a indiqué, en outre, que le Quartet pourrait émettre un avis concernant les candidatures au poste de chef du gouvernement au cas où il recevrait mandat à cet effet de la part de tous les partis participant au Dialogue national.

Wided Bouchammaoui a exprimé l’espoir qu’une issue sera trouvée à ‘impasse actuelle et qu’un consensus sera formé autour la personnalité qui présidera le prochain gouvernement, notant que l’annonce d’un échec est encore prématurée et qu’un consensus est encore possible.

par -
La présidente de l’UTICA

La présidente de l’UTICA, Wided Bouchammaoui, a affirmé que l’organisation patronale est contre la désobéissance civile et la mobilisation de la rue, rappelant que sa position a été claire et nette, dès la première réunion du Quartette, et que le rapprochement avec l’UGTT a ressortit exclusivement à l’intérêt de la Tunisie.

Elle a ajouté qu’elle soutient tout « mouvement pacifique », écartant que l’UGTT décrète une grève générale eu égard à sa conscience de la gravité de la situation.

par -
Dans une interview au quotidien tunisien de langue arabe Al Magrib

Dans une interview au quotidien tunisien de langue arabe Al Magrib, le député Samir Bettaieb, a évoqué sa rencontre avec la patronne des patrons Wided Bouchammaoui. «Elle m’a présenté de dangereuses données à propos de la situation économique, des données qui me laissent perplexe ». Et le Constituant qui fait partie de la liste de ceux qui s’étaient retirés de l’ANC, d’ajouter toujours en référence au contenu de son entrevue avec Wided Bouchammaoui, que «au cours des deux prochains moins, le gouvernement sera incapable de payer les salaires des fonctionnaires » !

par -
Mme Wided Bouchammaoui

Mme Wided Bouchammaoui, présidente de l’UTICA, s’est entretenue, lundi après midi au siège de l’UTICA, avec une délégation du FMI conduite par M. Amine Mati, Chef de Mission pour la Tunisie.

L’entretien a porté sur la situation de l’économie tunisienne après deux années de la révolution, ainsi que ses perspectives de développement au cours de la prochaine période, et les principaux axes prioritaires qui doivent être lancés prochainement afin d’accélérer la relance de l’économie tunisienne.

Mme Bouchammaoui, accompagnée par Hichem Elloumi, membre du Bureau Exécutif de l’UTICA, a présenté à la délégation du FMI les principaux axes et objectifs de la vision de l’UTICA pour la Tunisie à l’horizon 2020.

Elle a souligné, dans ce contexte, que les efforts de relance de l’économie tunisienne doivent être accentués au cours de la prochaine étape, notamment concernant le nouveau code des investissements, les entreprises en difficultés, la réforme du système bancaire et des mécanismes de financement des projets, la réforme de la Fiscalité, le système de gestion et de gouvernance de la Formation Professionnelle, ainsi que le lancement dans les plus brefs délais des grands projets publics de développement régional afin d’encourager l’investissement dans les régions internes du pays.

par -
Le 27 juillet derniers

Le 27 juillet derniers, à la première semaine du Ramadan, la présidente de l’Utica Wided Bouchammaoui, organise un dîner d’Iftar (rupture du jeûne), en l’honneur du chef du Gouvernement tunisien Hammadi Jbali, dans un hôtel de la banlieue nord de Tunis. Elle y était accompagnée par un grand nombre d’hommes d’affaires des plus connus.

Comme un bon musulman, Hammadi Jbali se limite, à la levée de la prière de la rupture du jeûne, à avaler une datte et un verre d’eau et se lève pour faire sa prière. Que ne fut grande la surprise de plusieurs invités, de voir un certain nombre d’entre eux, de ceux qui n’étaient pas connus comme étant pratiquants de la prière, se lever et suivre le chef du Gouvernement et en faire leur Imam pour la prière de la rupture du jeûne !

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE