Tags Posts tagged with "accidents de la route"

accidents de la route

par -

Le ministre de l’Intérieur, Hédi Majdoub, a souligné la nécessité d’œuvrer à limiter les accidents de la route, indiquant que “la prochaine étape n’est plus au diagnostic mais à la mise en place d’une stratégie claire de la sécurité routière”.
Lors du Conseil national de la sécurité routière, mercredi, au siège du ministère de l’Intérieur, le ministre a mis en évidence les manquements et dysfonctionnements enregistrés dans ce domaine, soulignant l’importance de créer une structure qui supervise le secteur en partenariat avec les secteurs public et privé et les composantes de la société civile.
Majdoub a, par ailleurs, appelé à l’intransigeance dans l’application de la loi et l’interception des infractions routières.
De son côté, le directeur général de l’Observatoire national de la sécurité routière, Naoufel Mili, a passé en revue la moyenne journalière des accidents de la route.
Entre 2012 et 2016, la moyenne est de 20 accidents, 4 morts et 30 blessés par jour, a-t-il indiqué, précisant qu’entre le 1er janvier et le 30 juin 2017, 3140 accidents, 634 morts et 4634 blessés ont été enregistrés.
Mili a, dans ce contexte, donné un aperçu sur les efforts de l’observatoire en matière de sensibilisation, notamment à travers la télévision, les journaux et les réseaux sociaux.
L’observatoire a, également, préparé une “note de référence nationale pour la sécurité routière 2018-2022, a-t-il ajouté.

par -

Le nombre de morts dans les accidents de la route au cours de la première quinzaine de Ramadan a augmenté de 4,9 % par rapport à la même période de 2016, indique mardi le ministère de l’intérieur.
Selon un communiqué du département de l’intérieur, le taux des accidents a en revanche diminué de 33,5 % ainsi que le taux de blessés de 20,7 %.
La principale cause des accidents est due au manque d’attention du conducteur dans 41 accidents ayant occasionné 55 blessés, selon le communiqué. Le non respect de la conduite à droite a causé la mort de 16 personnes.
La majorité des accidents a eu lieu dans le gouvernorat de Sfax (13 %) avec 21 accidents, devant le gouvernorat de Nabeul (12 %) avec 20 accidents. Le gouvernorat de Sfax a enregistré le plus grand nombre de morts avec 19 % devant le gouvernorat de Kairouan (16 %).
Le ministère de l’intérieur a recommandé aux conducteurs de respecter le code de la route et d’éviter l’excès de vitesse pour prévenir les accidents mortels.

par -

La Tunisie œuvre à réduire de 30% le nombre de victimes des accidents de la route à l’horizon de 2020, soit 500 morts par an, a déclaré le président de l’Association tunisienne de la prévention routière (ATPR) Afif Frigui.
Il a ajouté dans une déclaration à l’Agence TAP que l’organisation internationale de prévention routière a décidé de généraliser le programme ” Les jeunes ambassadeurs de la sécurité routière ” dans tous les pays à l’occasion de son 13ème congrès “la gouvernance des routes”, tenu du 3 au 6 mai à Tunis.
L’adoption et la généralisation de ce programme tunisien démontre la confiance de l’organisation dans l’expérience tunisienne en matière de sécurité routière et son engagement à respecter les dispositions du Pacte de travail pour la sécurité routière 2011-2020 de l’ONU, a-t-il souligné.
Frigui a en outre rappelé que 50% des accidents de la route sont causés par des jeunes, d’où l’installation du village international des jeunes pour la sécurité routière sur l’avenue Habib Bourguiba à Tunis, avec la participation de 40 jeunes délégations de différents pays.
L’objectif est de sensibiliser aux dangers de la conduite imprudente ou sous l’emprise d’alcool et de stupéfiants, et de faire connaitre les mécanismes et les programmes de lutte contre les accidents.

par -

Les accidents de la route coutent 800 millions de dinars chaque année à la Tunisie, outre le nombre important des victimes avec 1500 personnes tuées par an, selon l’association tunisienne de la prévention routière. A cet égard, 97% des accidents de la route sont dus au comportement des conducteurs et 50% d’entre eux sont causés par des jeunes.
Le président de l’association Afif Frigui a souligné lors d’une conférence de presse tenue mardi, l’importance de la ceinture de sécurité, notant la nécessité de réduire les accidents à l’instar de ce qui s’est passé dans les pays développés comme la France où le nombre des accidents est passé dee 18 mille à 3500 accidents par an, malgré l’augmentation du nombre des véhicules sur ses routes.
“Les piétons et conducteurs devront adopter un comportement responsable puisque le rôle de l’Etat se limite à organiser le trafic routier pour garantir la sécurité des citoyens”, a indiqué de son coté, l’ancien président de l’organisation de la prévention routière internationale, José Miguel Fragoso.
Par ailleurs la Tunisie abritera du 3 au 7 mai, le 13ème congrés de l’organsiation internationale de présvention routière sur le thème “la gouvernance des routes” avec au programme la participation de 300 experts et spécialistes arabes et internationaux dans la sécurité routière venant de 40 états, d’après le président du congrès et ministre de l’équipement, de l’habitat et de l’aménagement territorial, Mohamed Salah Arfaoui.
Le congrès sera une occasion pour s’inspirer des efforts de certains pays européens et arabes qui ont pu réduire de 50% le nombre des accidents, a-t-il dit au cours de la conférence.

par -

Mourad Jouini, Officier de police à l’Observatoire national de sécurité routière, a déclaré aujourd’hui 29 décembre 2016 que le bilan des accidents de la route en Tunisie entre 2011 et le 26 décembre 2016, affiche 8962 morts ce qui équivaut à 4 morts par jour.

Lors de son intervention, ce jeudi 29 décembre 2016, sur Express Fm, il a affirmé que l’année 2016 a connu 7155 accidents de la route, laissant 1422 morts et 10892 blessés ce qui représente une légère hausse par rapport à 2015 (7145 accidents et 1388 morts).

Jouini a, dans le même cadre, ajouté que le gouvernorat de Tunis est en tête du classement en nombre de d’accidents, suivi par Ben Arous et Nabeul et que la route Ennfidha-Kairouan est la plus dangereuse de toute la Tunisie avec 300 morts dans des accidents en 2016 seulement.

par -

Selon des statistiques récemment publiées par l’Observatoire National de la Sécurité Routière (ONSR),  la Tunisie a enregistré au moins 6361 accidents qui ont causé 1263 décès et 9739 blessés, et ce depuis le début de l’année en cours et jusqu’au 16 novembre 2016.

D’après l’observatoire, 27.9% des accidents mortels sont dus à l’excès de vitesse, 16.7% à la traversée de la rue, et 15% au non respect de la priorité.

par -

Un article récemment publié par le site français « Le Point Afrique » relève qu’en 2015, plus de 1500 Tunisiens sont morts sur les routes, qu’ils soient piétons, motards ou conducteurs lambda….

A rappeler que des études ont confirmé que le nombre total des accidents de la route causés par les poids lourds l’an dernier en Tunisie est de l’ordre de 200, provoquant ainsi la mort d’une dizaine de personnes et des milliers de blessés.

 

par -

Des accidents de la rowute sont survenus durant le premier jour de l’Aïd, dans plusieurs régions de la Tunisie, faisant des morts et des blessés, rapporte Shems Fm.
Trois accidents survenus à Sfax ont causé la mort d’un homme et d’une femme et la blessure d’un agent de police.
Au gouvernorat de Nabeul, à Dar Chaâbane, un accident entre une moto et un camion a fait un mort et un blessé.
Deux femmes et un enfant ont été blessés après un accident de camion à Kairouan.

par -
Une voiture transportant du carburant de contrebande a pris de plein fouet un bus

Les accidents de la route ont enregistré une légère hausse au cours des cinq premiers mois de 2016 par rapport à la même période de l’année écoulée. La moyenne est de 18 accidents, 3 morts et 27 blessés chaque jour.
Le nombre des accidents s’est élevé à 2743, soit 5 accidents de plus par rapport à 2015, indique le ministère de l’Intérieur dans un communiqué publié samedi.
Le nombre des morts dans des accidents de la voie publique a atteint 528 avec une augmentation de 9,1 pc par rapport à la même période de l’année précédente.
Les accidents enregistrés durant cette période ont fait 4106 blessés, soit 2,8 pc de plus comparé à l’année dernière.
La plupart des accidents ont eu lieu en zone urbaine (65,4pc) dont 19pc à Tunis, 7,5 pc à Ben Arous, 7,4 pc à Sfax et 6,8 pc à Nabeul.
Les accidents sont provoqués par l’inattention des piétons (26,5 pc), l’inattention du chauffeur (18,9 pc), l’excès de vitesse (15,3 pc) et le non respect de la priorité (9,8pc).

par -

Les accidents de la route recensés durant les trois premiers mois de cette année ont connu une hausse légère estimée à 0,5% en comparaison avec la même période de l’année dernière, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur rendu public ce jeudi 14 avril 2016.

Le nombre d’accidents de la route a également augmenté, passant ainsi de 1511 accidents durant les trois premiers mois de 2015 à 1519 accidents durant la même période de 2016.

Le ministère de l’Intérieur recense également 20 morts et 129 blessés supplémentaires par rapport à l’année dernière.

Le nombre des morts dans les accidents de la route a atteint 302 durant les trois mois de 2016 contre 282 personnes mortes durant la même période de 2015.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Les exportations de l'Algérie ont nettement augmenté à 18,141 milliards de dollars (mds usd) sur la première moitié de l'année 2017 contre 13,323 mds...

SPORT

Reseaux Sociaux