Tags Posts tagged with "agents "

agents 

par -

Lors de son audition, ce vendredi 18 mai 2018, par la commission de législation générale à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), le ministre de l’Intérieur, Lotfi Brahem, a déclaré que les menaces terroristes contre la Tunisie existent toujours. Il a appelé ainsi à accélérer l’amendement de la loi sur la lutte contre le terrorisme et le blanchiment d’argent dans l’optique de corriger les insuffisances, notamment en matière de lutte contre le terroriste et de protection des agents et cadres en charge de cette affaire.

Le ministre a également appelé à renforcer le cadre législatif et à mettre en place les dispositions nécessaires permettant de protéger l’agent lors de l’exécution de ses missions : “La loi actuelle“, a ajouté le ministre “ne peut pas protéger l’agent qui se trouve aujourd’hui devant devant plusieurs menaces terroristes“, selon ses dires.

Outre le renforcement du cadre législatif, le ministre a appelé à donner plus de prérogatives au pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme, à lui définir et préciser les missions pour qu’il puisse jouer convenablement son rôle de coordination avec les différentes structures concernées, identifier les menaces et enquêter sur les crimes.

par -

Les agents du district de la Société Tunisienne d’Electricité et de Gaz (STEG) à Jendouba sont entrés en grève illimitée, en réaction contre les agressions successives commises à l’encontre de plusieurs de leurs collègues, lors de l’exercice de leur fonction.
Selon le secrétaire général du syndicat de base relevant de l’Union régionale du travail, Taieb Sahbani, trois agressions d’une violence extrême ont été perpétrées, en moins de deux semaines, contre leurs collègues au travail. Le dernier incident a eu lieu, samedi 17 février, dans la zone industrielle à Jendouba.
Sahbani a aussi regretté l’inertie des autorités régionales face à leurs doléances.
Le district de la STEG à Jendouba compte environ 130 agents.

par -

Les agents et cadres de l’Instance Supérieure Indépendante des Elections (ISIE) rattachés à la direction centrale et toutes ses annexes, ont décidé de reprendre leur sit-in après la fin de la séance nocturne de mercredi, pour protester contre “l’indifférence de l’ISIE” à l’égard de leurs “revendications légitimes”.

“Le sit-in se poursuivra jusqu’à la satisfaction de nos revendications légales et légitimes énoncées par la loi et nous allons durcir notre mouvement de protestation dans les prochains jours”, a averti le personnel de l’ISIE observant le sit-in dans un communiqué rendu public mercredi, dont l’agence TAP a reçu une copie.

Les cadres et agents de l’ISIE ont rappelé que le premier sit-in, lancé le 30 janvier dernier au siège central, a été levé “provisoirement” après des tentatives intensives de l’UGTT “pour trouver des solutions et ne pas entraver le processus des élections municipales”, prévues le 6 mai prochain.

par -

Les employés de la Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz (STEG) vont entamer 2018 avec une grève générale, sur toute l’étendue de la République. Ce mouvement est programmé ces 9 et 10 janvier. Ainsi en a décidé la Fédération générale d’électricité et du gaz, affiliée à l’Union générale tunisienne du travail (UGTT).

Les raisons de la colère : Des négociations autour de la situation financière des salariés et du mode d’achat du gaz depuis 2014 qui auraient capoté. A noter qu’une grève avait été calée les 28 et 29 novembre 2017, mais la réunion du 23 novembre 2017 avait permis de l’éviter. On verra ce qu’il en sera pour celle de janvier…

par -

La Commission de l’organisation de l’administration et des affaires des forces armées a approuvé, jeudi, le projet de loi relatif au départ volontaire des agents publics.
Ce projet de loi vise à rationaliser les ressources humaines dans la fonction publique et à maîtriser la masse salariale qui est devenue une charge pour la finance publique en raison de l’augmentation du nombre des agents de la fonction publique et l’accroissement de la masse salariale qui s’élève à 14.7 millions de dinars du produit intérieur brut.
Cette loi profite aux agents des entreprises et établissements publics qui désirent quitter le travail. Ils se verront attribuer leurs indemnités de départ en une seule tranche égale à 36 mois de salaires net qui sera versée par l’employeur.

Au cours de cette séance consacrée à l’audition du ministre-conseiller auprès du chef du gouvernement chargé du suivi des réformes majeures, Tawfik Rajhi, au sujet de ce projet de loi, le président de la commission de l’organisation de l’administration et des affaires des forces armées a passé en revue les observations de l’union générale tunisienne du travail (UGTT) sur ce projet de loi lors de la séance tenue le 14 décembre 2017.
Rajhi a souligné, à cet égard, que le gouvernement demeure attaché à l’approche participative lors de l’élaboration de projets de loi similaires. Il a fait savoir que la copie initiale et amendée a été envoyée aux ministères et à l’UGTT.
Rajhi a estimé que ce projet de loi permettra à ses bénéficiaires d’obtenir une somme équivalente à 36 salaires, un montant assez important, a-t-il dit, qui leur permettra de s’installer à leur propre compte tout en bénéficiant de l’accompagnement et de la formation nécessaire pour pouvoir lancer un projet. Ils bénéficieront, également, d’une année de couverture sanitaire à compter de la date du départ.

par -

Abdelkader Jlassi, secrétaire général de la Fédération Générale de l’électricité et du gaz, a annoncé samedi 14 octobre 2017, sur Mosaïque FM, une grève de deux jours des agents et cadres de la STEG, les 28 et 29 novembre 2017.
Les motifs de ce mouvement : La levée des subventions sur l’électricité et le peu d’empressement des autorités à traiter les dossiers de corruption.

Pour rappel, Jlassi est intervenu dans la même journée sur Jawhara FM pour évoquer l’énorme montant des impayés, notamment l’ardoise des structures publiques. Il avait également parlé de présomptions de corruption autour d’un appel d’offres pour la construction d’une centrale électrique…

par -

Dans une déclaration accordée ce vendredi 20 janvier à Africanmanager, Hichem Azaiez, secrétaire général adjoint du syndicat des agents d’Attijari Bank, a déclaré que le taux de réussite de la grève est de 100%.

Il a affirmé qu’une autre grève de trois jours sera également observée, ajoutant que les autres agents des différentes banques tunisiennes entreront en grève afin de régler leur situation.

On rappelle que les agents de la banque en question réclament à la direction marocaine l’octroi de bonus aux employés en fonction des bénéfices réalisés.

par -

Les agents de la sûreté et de la garde nationale à Gabes ont organisé ce mardi 17 janvier 2017 un rassemblement qui s’est transformé en une marche de protestation en direction du siège du gouvernorat.
Selon Shems fm, les agents ont protesté contre un éventuel retour des terroristes tunisiens des zones de conflit. Pour ces protestataires, ces éléments représentent une menace pour la sécurité du pays.

par -

La Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) a mis en garde,  dans un communiqué rendu public, ce vendredi 06 janvier, contre des tentatives de fraude et d’usurpation de l’identité de certains de ses agents.

Elle a précisé que des individus se sont fait passer pour des agents appartenant à l’organisme de sécurité sociale pour procéder à une collecte de fonds sous prétexte que la Caisse connaissait des difficultés financières.

Elle a, sur un autre volet, appelé à contacter les autorités sécuritaires et judiciaires pour signaler les tentatives de fraude et d’usurpation d’identité.

par -

La société nationale des chemins de fer tunisiens (SNCFT) a annoncé l’ouverture d’un concours externe sur dossiers, pour le recrutement de 366 agents.

Dans un communiqué publié, ce jeudi 29 décembre 2016, sur sa page Facebook, la société a annoncé que les personnes désirant participer à ce concours peuvent s’inscrire à travers son site web à partir du 30 décembre 2016.

par -

Les agents travaillant dans les grandes surfaces observeront deux jours de grève, les 28 et 29 octobre prochain, sur tout le territoire tunisien, annonce un communiqué de l’UGTT.

Cette grève vient en guise de protestation contre le non respect des points compris dans l’avenant régulateur relatif aux grandes surfaces commerciales, de la part de l’UTICA.

par -

Dans un communiqué rendu public mercredi 21 septembre 2016, à l’issue de la décision d’arrêt définitif des activités de Petrofac et le licenciement de ses agents, le bureau exécutif de l’UGTT a indiqué que les revendications des chômeurs de Kerkennah sont légitimes, rejetant ainsi leur exploitation à des fins personnelles ou partisanes.

L’UGTT a, dans le même communiqué, appelé le gouvernement et la direction de la société à réagir positivement et à poursuivre le dialogue afin de mettre fin à la crise, précisant que les employés sont prêtés à travailler et à faire évoluer la production.

par -

Les agents du Centre de réhabilitation et de formation professionnelle pour les aveugles de Sidi Thabet ont observé, jeudi, un sit -in devant le palais présidentiel de Carthage pour demander la régularisation de leur situation, la réouverture du centre et son rattachement à la fonction publique.
Signalant le non-versement des salaires des agents depuis 10 mois, Achraf Hamdi, formateur technicien au sein du centre a déclaré à l’agence TAP que la situation du centre s’est dégradée, depuis 2014, en raison des conflits entre les membres du comité directeur de l’Union nationale des aveugles de Tunisie(UNAT).
Ces querelles ont influé négativement, selon la même source, sur la productivité de l’Union et ses unités (unité des produits de nettoyage, unité agricole, unité de formation professionnelle de Sidi Thabet et l’imprimerie Nour de “Bir- Kassa”).
Selon Hamdi, le centre de formation est dans l’incapacité de recevoir de nouveaux stagiaires depuis l’année de formation 2015/2016 en raison des difficultés et insuffisances dont il soufre au niveau de l’infrastructure, le manque d’équipement et l’absence de moyens de transport pour les stagiaires en cas d’urgence.
Sous tutelle administrative de l’UNAT, financière de l’Union Tunisienne de Solidarité Sociale et pédagogique du ministère de la formation professionnelle, le centre de Sidi Thabet souffre de dispersion au niveau de sa gestion, a-t-il encore déploré.
S’agissant de la situation financière des agents du centre, Achraf Hamdi a indiqué que depuis la signature entre le ministère des affaires sociales et l’UNAT de l’accord-cadre relatif aux droits des agents et fonctionnaires des associations des handicapés, les salaires des agents ont baissé, soulignant, à ce propos, que certains reçoivent un salaire inférieur au SMIG.
Dans le même contexte, Hamdi a mentionné qu’en plus du non alignement du garde professionnel au diplômes acquis, les agents du centre n’ont pas bénéficié d’augmentation salariale depuis la signature de l’accord.
Rappelant que le centre de Sidi Thabet forme annuellement 60 stagiaires et qu’il est l’unique centre accueillant les aveugles de toute la Tunisie en proposant une formation administrative (standardiste) artisanale et industrielle, Achraf Hamdi a appelé à trouver des solutions radicales pour la réouverture du centre et la poursuite de son rôle d’encadrement et de formation.

par -

Le président du conseil d’administration de Carthage Cement a annoncé lors de l’Assemblée générale Ordinaire (AGO) qui se tient actuellement à Tunis qu’un accord à l’amiable a été trouvé avec la partie syndicale pour le départ de 50 agents, qui s’ajoutent aux 10 autres devant partir à la retraité à la fin de cette année. L’objectif est de maîtriser la charge salariale qui demeure handicapante pour la société. Ainsi suite à cette opération de licenciement, le nombre des agents atteindra 802 fin 2016.

Il a dans le même cadre annoncé le licenciement durant cette année de 11 autres agents impliqués dans le vol de biens de la société.

En 2015, la société employait 876 ouvriers et cadres dont environ 200 ouvriers, recrutés sous la pression des perturbations sociales successives dans la région de Mornag pendant la période post-révolutionnaire (2013 2014).

par -

La direction générale (DG) de la Poste Tunisienne a indiqué dans un communiqué rendu public lundi 20 juin 2016, qu’elle n’a pas reçu un préavis concernant la grève des agents de la Poste conformément à l’article 376 du code du travail, appelant ainsi les agents et cadres à rejoindre leurs postes de travail et à assurer le bon déroulement du travail.

L’instance administrative sectorielle du syndicat des agents de la poste, réunie dimanche dernier, a décidé d’observer une grève de trois jours pour protester contre l’emprisonnement du chef du bureau de poste à Tozeur.
Il est à rappeler par ailleurs que le secrétaire général du syndicat de La Poste affilié à l’UGTT, Habib Mizouri, avait hier annoncé  que la grève des agents de La Poste demeure ouverte jusqu’à la libération de leur collègue le chef du centre de distribution de Tozeur.
Une réunion est prévue aujourd’hui, mardi 21 juin 2016 entre les syndicats régionaux de La Poste pour déterminer les prochaines formes de protestations.

par -

La grève générale des agents de la poste sera ouverte dans les différentes régions du pays jusqu’à régularisation de la situation de l’agent de la poste arrêté, a déclaré, lundi, le secrétaire général du syndicat de la Poste de l’UGTT, Habib Mizouri.
La forme de la grève ainsi que les moyens de militantantisme à adopter lors de la période à venir seront décidées à la lumière de la réunion des syndicats régionaux de la poste prévue demain mardi, a-t-il encore confié à l’Agence TAP, faisant remarquer l’intérêt du citoyen sera pris en considération, notamment que la grève coïncide avec la période de pointe de versement des salaires et des pensions de retraite.
Sur les raisons de la réunion, Mizouri a indiqué qu’elle intervient sur fond de l’ordre du procureur général de transférer le dossier de l’agent de la poste au “tribunal le plus proche”, une manœuvre dilatoire, a-t-il dit, qui ne fait que compliquer la situation professionnelle et familiale de l’agent
Selon la version du syndicat, le chef du bureau de distribution de la Poste de Tozeur a été arrêté parce qu’il a refusé de violer les procédures administratives lorsqu’un un agent relevant du tribunal de Tozeur voulait retirer un courrier administratif sans être muni d’un titre de délégation administrative délivrée à cet effet.
Les agents de la poste entament aujourd’hui lundi une grève générale de trois jours dans les différents gouvernorats du pays suite à une décision prise par la commission administrative sectorielle du syndicat des agents de la poste réunie, dimanche, pour examiner la situation de l’agent de la poste.

par -

Cinq personnes dont trois sous-officiers des services de renseignements jordaniens ont été tués lundi matin lors d’une attaque «terroriste» perpétrée à proximité d’un vaste camp de réfugiés palestiniens au nord d’Amman, a annoncé en fin de matinée le porte-parole du gouvernement. «Un tel attentat, perpétré en ce premier jour du mois Ramadan, est une preuve du comportement criminel et de l’extrémisme de ces terroristes», a dénoncé Mohammed al-Momani, qui n’a toutefois livré aucune indication sur l’identité des assaillants. L’attaque, qui a selon lui visé l’antenne locale des Renseignements généraux, n’avait pas été revendiquée en milieu de journée.

La Jordanie, qui héberge plus de 600.000 réfugiés syriens et participe depuis l’automne 2014 à la coalition contre l’organisation Daech , a jusqu’à présent été relativement épargnée par la contagion terroriste. Mais les autorités s’inquiètent de l’attrait croissant exercé par Daech sur les milliers d’adeptes du salafisme djihadiste que compte le pays. Selon le Centre d’études stratégiques d’Amman, plus de 2000 Jordaniens seraient partis se battre en Syrie depuis le début de la guerre civile et environ 400 y auraient péri. «Il ne s’agit que de la partie émergée de l’iceberg», estimait récemment le spécialiste Hassan Abou Haniyeh, «et de nombreux salafistes djihadistes écoutent aujourd’hui la propagande de Daech avec une oreille d’autant plus attentive qu’ils comprennent mal pourquoi leur pays combat dans la coalition anti-Daech aux côtés des États-Unis.»

 

FOCUS 🔍

La BIAT, qui apporte depuis s plusieurs années, un soutien à la culture et aux industries créatives allant au-delà du mécénat, a lancé une...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

La Côte d'Ivoire et le Niger veulent booster les voies de transport et de communication communes. C'est ce qui ressort des échanges ce mardi...

Reseaux Sociaux

SPORT