Tags Posts tagged with "Alzheimer"

Alzheimer

par -
Les ronfleurs chroniques (ceux qui ronflent toutes les nuits) et les personnes atteintes d'apnée du sommeil développeraient plus tôt des troubles de la cognition. C'est

Le professeur Riadh Gouider, chef de service de Neurologie et du centre d’Alzheimer à l’Hôpital Razi, a souligné à la clôture des travaux d’une rencontre sur la gériatrie et la médecine de famille que la Tunisie compte plus de 50 mille malades atteints d’alzheimer.
Il a précisé lors d’une rencontre, organisée, dimanche à Djerba à l’initiative du syndicat des médecins du secteur privé (section de Médenine), que suite à l’augmentation du nombre de personnes atteintes par cette maladie, un plan national doit être mis en œuvre pour une meilleure prise en charge des malades.
Selon Gouider, Alzheimer est une maladie neurovégétative qui entraîne une perte progressive de la mémoire. Des médicaments sont administrés aux malades pour ralentir le développement de la maladie, mais aucun traitement ne permet à l’heure actuelle de guérir la maladie, a-t-il souligné.
” La maladie d’Alzheimer est une maladie coûteuse tant pour les soins que pour la prise en charge par la famille et les proches “a-t-il signalé.
Lors de cette rencontre les participants ont passé en revue les nouveautés en matière de recherche scientifique et de prise en charge des patients et ONT échangé les expériences autour des spécialités de gériatrie et de médecine de famille.
Abdelhakim Korchid, président du comité d’organisation de cette rencontre scientifique a affirmé que le choix du thème de la gériatrie a été dicté par le changement de la structure démographique de la société tunisienne et l’augmentation du nombre des personnes âgées. ” La gériatrie et la médecine de famille doivent être reconnues en tant que spécialités à part entière par le ministère de la Santé”, a-t-il dit.
” La gériatrie est une nouvelle spécialité qui répond aux besoins d’un grand nombre de personnes dans le monde notamment pour les personnes âgées de plus de 65 ans, soit 10 pc de l’ensemble de la population mondiale ” a indiqué Sami Kammoun, professeur de gériatrie à la faculté de médecine de Sfax.
” Selon les statistiques, le nombre des personnes âgées en Tunisie a atteint plus de 1 million en 2014 et sera d’environ 2 millions en 2030 ” , a-t-il ajouté.
Dans ce contexte, il a mentionné que l’encadrement social des personnes âgées et leur prise en charge par leur proche ainsi que le coût excessif des médicaments et l’encadrement social et familial sont autant de défis à relever en Tunisie et nécessitent une nouvelle stratégie d’organisation aux plans social et sanitaire.

par -

Le Docteur Ronald Petersen, du centre de recherche sur l’Alzheimer de la clinique Mayo, a récemment dévoilé une liste de cinq aliments très bénéfiques pour la santé de notre cerveau et pour lutter contre la maladie d’Alzheimer.

Il s’agit de :

*Les grains entiers

*Les baies

*Le chocolat noir

*Les noix

*Le saumon

Sur un autre volet, le chercheur a recommandé d’éviter les sucres ajoutés, les boissons gazeuses, les gras saturés, la farine raffinée…

par -
Une étude franco-canadienne révèle que l’utilisation à long terme de certains somnifères et relaxants

Suite à la fermeture de nombreuses unités hôtelières en Tunisie, la société Carthagea, soutenue par le gouvernement tunisien, les ministères de la Santé, du Tourisme, de l’Emploi, s’est donnée la mission de reconvertir ces unités hôtelières en résidence pour personnes âgées dépendantes et malades d’Alzheimer en Tunisie, type EHPAD français “Etablissement pour Hébergement de Personnes Agées Dépendantes”, indique un communiqué.

Ainsi l’ouverture de la première résidence se fera au mois d’octobre prochain, et ce, suite à l’accord du gouvernement et l’ensemble des aménagements et transformations nécessaires au lancement d’un tel projet.

Ce dernier verra le jour à Hammamet au sein de l’hôtel Saphir Palace& SPA en front de mer, entre les remparts de la médina et la plage de sable fin de la station, sur un terrain de plus de 2,5 hectares offrant un cadre agréable pour l’accueil de 240 patients français.

Afin d’utiliser des structures existantes et ainsi proposer des emplois à temps plein tout en offrant des perspectives d’avenir au personnel recruté, Carthagea développe un projet novateur aux avantages incontestables pour la France comme pour la Tunisie.

Pour la Tunisie, ce grand projet touchera directement au moins trois secteurs économiques à la fois, à savoir la santé, le tourisme et l’emploi et indirectement d’autres secteurs permettant aussi le développement économique de la Tunisie, tels que la formation professionnelle et le transport.

Ce premier établissement pilote permettra la création de plusieurs centaines d’emplois, un personnel formé pour répondre aux besoins des patients.

C’est dans l’optique de doter la Tunisie d’un cadre réglementaire et de normes régissant ce genre de projet que Carthagea a souhaité développer ce projet. Notons que la mise en place de cette règlementation et de ces normes spécifiques permettra d’éviter que des hôteliers ou affairistes s’improvisent gérant d’EHPAD dans le seul but de faire de l’argent.

En effet, la société projette de faire venir près de 10 000 patients en Tunisie répartis sur 40 établissements de 250 chambres. Chaque unité va permettre la création de 400 emplois directs parmi lesquels : personnel hôtelier, personnel médical, auxiliaires de vie. Au total ce sont 16.000 emplois directs et pérennes à forte valeur ajoutée qui seront créés en Tunisie, ce qui va générer des rentrées en devises de l’ordre de 300 millions d’euros par an.

par -
Des études ont mis en évidence que la maladie d’Alzheimer pourrait être

Des études ont mis en évidence que la maladie d’Alzheimer pourrait être détectée grâce à la pratique d’examens simples, au niveau de l’odorat et des yeux.

C’est à l’occasion de l’édition 2014 de la Conférence internationale de l’association Alzheimer (AAIC), qui a lieu en ce moment à Copenhague (Danemark) du 12 au 17 juillet, que les résultats de plusieurs études ont été dévoilés. Leur point commun ? Elles portent sur les moyens de dépistage de la maladie d’Alzheimer.

Plus précisément, c’est l’examen de l’odorat et celui des yeux qui s’avéreraient très utiles pour repérer la maladie. En effet, une première étude a dévoilé qu’une capacité diminuée à identifier les odeurs pourrait être le reflet d’un déficit cognitif et plus précisément l’indicateur du développement de la maladie d’Alzheimer.

Une autre étude a mis l’accent sur le fait qu’un examen des yeux des patients pourrait révéler la formation de protéines bêta-amyloïde, qui sont associées à la maladie neurodégénérative.

Sur ce sujet de la détection d’Alzheimer par un examen des yeux en particulier, d’autres études sont d’ailleurs actuellement en cours. Notamment, l’un d’entre elles porte sur 200 volontaires, qui suivent une supplémentation en curcumin – une épice composant le curry. Le curcumin a pour propriété d’avoir une grande affinité avec les protéines bêta-amyloïde, ainsi que des propriétés fluorescentes lorsque l’on utilise une certaine méthode de détection d’imagerie. L’étude sera terminée cette année et les résultats sont attendus dans la foulée.

« Actuellement, il y a un besoin évident de tests diagnostics simples, moins invasifs, afin d’identifier la maladie d’Alzheimer le plus tôt possible », indiquait Heather Snyder, le directeur des opérations médicales et scientifiques de l’Association Alzheimer.

Si les découvertes réalisées à travers ces études sont prometteuses, les auteurs soulignent que les résultats doivent être interprétés avec précaution. La détection précoce joue un rôle considérable dans la prise en charge précoce de la maladie d’Alzheimer. Rappelons qu’aujourd’hui, il n’est possible de détecter la maladie d’Alzheimer qu’au moment où celle-ci a déjà fait des dégâts au niveau du cerveau. La recherche de marqueurs biologiques qui pourraient permettre de déceler la maladie au plus tôt est donc plus que d’actualité.

par -
10% des Tunisiens seraient attaqués de la maladie d'Alzheimer d’ici

10% des Tunisiens seraient touchés par la maladie d’Alzheimer d’ici l’année 2025, soit près de 1 million 200 mille personnes, c’est ce qu’a indiqué l’universitaire et Chef du service neurologie à l’hôpital Sahloul à Sousse, Sofiène Ben Ammou, lors d’une rencontre organisée récemment à Sousse, rapporte le journal Al Bayan dans son édition de ce lundi, 26 mai 2014.

Cette maladie touche dans la plupart des cas les personnes ayant dépassé l’âge des 70 ans.

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Appelé «bulldozer de la finance» par notre confrère Business News, à 48 ans et des dizaines d’entreprises introduites sur la cote de la bourse...

AFRIQUE

La KfW, la Banque allemande de développement, et l'Agence pour l'assurance du commerce en Afrique (ACA) ont annoncé, en marge du sommet African Investment...

Reseaux Sociaux

SPORT

La sélection tunisienne de handball (cadets) a remporté le championnat arabe de la catégorie grâce à sa victoire face à son homologue égyptienne par...