Tags Posts tagged with "armée américaine"

armée américaine

par -

L’armée américaine en poste en Somalie a affirmé avoir mené une offensive sur une position des militants islamistes shebab, rapporte l’agence Associated Press.

Le major Audricia M. Harris, la porte-parole du Pentagone, a déclaré que l’opération s’est déroulée dimanche après-midi en Somalie et que les États-Unis évaluaient les résultats.

Cette nouvelle offensive américaine n’intervient que moins d’un mois après un autre raid aérien au cours duquel l’armée américaine affirme avoir tué huit militants islamistes.

Il s’agit là d’une nouvelle ligne de défense adoptée par le Pentagone, qui a été autorisé par le président américain Donald Trump à renforcer les frappes aériennes contre le groupe islamiste, devenu en 2016 le plus meurtrier en Afrique.

Selon le Centre africain d‘études stratégiques basé à Washington, ce sont 4 200 personnes qui ont été tuées en 2016 par les Shebab.

Donald Trump a de fait approuvé des opérations militaires élargies contre al-Shabab, y compris des attaques aériennes plus agressives compte tenu des zones, notamment au sud de la Somalie, encore sous contrôle des militants islamistes.

par -

Donald Trump, on le savait, n’est pas Barack Obama. Il n’est pas aussi prudent, précautionneux que le démocrate. Ses partisans diraient pas aussi frileux. En tout cas une chose est sûre : Il ne prend pas des gants sur le plan militaire. On l’a vu avec les frappes en Afghanistan et en Syrie, qui ont défrayé la chronique, mais également avec les bruits de botte en direction de la Chine et de la Corée du Nord. Trump a remis ça en envoyant des unités militaires en Somalie pour, officiellement, former les troupes gouvernementales qui ont un mal fou à venir à bout des combattants d’al-Shabaab, rapporte BBC Afrique.

Cette mission, la première depuis 1994, réveille de douloureux souvenirs pour les Américains. En effet en 1993, les miliciens somaliens avaient abattu un hélicoptère de l’armée américaine. S’en était suivi un affrontement sanglant où 18 soldats du pays de l’Oncle Sam avaient péri, dans des circonstances atroces qui hantent encore le Pentagone. Alors cette fois Washington a pris ses précautions en envoyant une petite unité de conseillers antiterroristes pour baliser le terrain. Mais rien ne permet de garantir que cette affaire finira bien, pas même cette mission de reconnaissance…

A noter qu’un officiel américain a affirmé que les Marines sont revenus en Somalie à la demande des autorités locales…

par -

Pyongyang a tiré mercredi un nouveau missile balistique qui s’est pour la première fois abattu dans les eaux japonaises, provoquant la colère de Tokyo et aggravant un climat déjà très tendu avec Séoul et Washington, rapporte le Nouvel Observateur.

L’armée américaine a indiqué que le Nord avait en fait lancé simultanément deux missiles Rodong de portée intermédiaire, l’un ayant vraisemblablement explosé au lancement. Ces tirs interviennent quelques semaines après que Pyongyang eut menacé de lancer une “action physique” contre le bouclier antimissiles américain qui doit être déployé en Corée du Sud, et quelques semaines avant de nouvelles manœuvres conjointes entre Américains et Sud-Coréens.

Le Japon a affirmé que l’un des missiles s’était abattu à 250 km au large de sa côte nord, à l’intérieur de sa Zone économique exclusive (ZEE).

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux