Tags Posts tagged with "connectivité"

connectivité

par -

Orange et la société MainOne Cable Company sont heureux d’annoncer la signature d’un contrat encadrant l’investissement d’Orange dans le câble sous-marin MainOne sur la côte de l’Afrique de l’Ouest. Ce partenariat permettra à Orange d’acquérir plus de capacité, renforçant ainsi sa position au sein de l’écosystème de télécommunication africain.

Le câble MainOne comprend actuellement un câble sous-marin d’une longueur de 7000 km, installé en 2010, et des stations d’atterrissement au Nigeria, au Ghana et au Portugal. Le partenariat entre Orange et MainOne permettra d’assurer la construction et l’installation de deux nouvelles branches et stations d’atterrissement. Ces branches connecteront le câble à Dakar (Sénégal) et à Abidjan (Côte d’Ivoire) d’ici mi-2019. Orange sera propriétaire de la station d’atterrissement à Dakar. L’investissement d’Orange représente pour ce projet une étape essentielle.

La gestion de l’installation de ces deux nouvelles branches a été confiée à Orange Marine, détenue à 100 % par le Groupe Orange.

Des opportunités en termes de connectivité, de capacité et de croissance

Grâce à cette nouvelle connexion, les populations locales pourront bénéficier d’une meilleure connectivité, de prix plus abordables et l’accès à de nouveaux services. Orange bénéficiera de plusieurs térabits par seconde de bande passante supplémentaire pour le développement des services fixes et mobiles en Afrique. Plus concrètement, cette extension de câble offre l’opportunité d’améliorer la connectivité et de proposer une gamme de services plus étendue pour Orange Côte d’Ivoire et La Sonatel.

MainOne propose en outre un acheminement alternatif garantissant la redondance du trafic voix et data. En cas de problème, ce dernier peut être redirigé vers d’autres câbles de la zone, comme SAT3, WASC, SAFE et ACE.

Un actif clé du réseau haut débit du Groupe en Afrique

Ce nouveau partenariat permet à Orange d’affirmer sa position d’acteur majeur sur le marché des câbles sous-marins. Le Groupe s’attache en tant que tel à accroître la qualité de service de ses réseaux mondiaux et la disponibilité des nouveaux services numériques auprès des utilisateurs finaux.

Orange est résolument engagée à répondre aux besoins de ses clients sur le continent africain, une région au cœur de la stratégie du Groupe depuis plusieurs décennies. Le Groupe investit massivement en faveur de la construction d’infrastructures et de l’accès aux services de communication sur le long terme.

« L’ambition d’Orange sur les réseaux internationaux est à la fois de répondre aux besoins de nos filiales de disposer d’un accès fiable au réseau haut débit mondial et d’accroître notre leadership sur le marché international de la vente en gros de services de données. Ce partenariat avec MainOne nous permettra de renforcer notre présence, avec de nouveaux atouts importants en Afrique de l’Ouest, »  se réjouit Jérôme Barré, CEO Orange Wholesale & Réseaux Internationaux.

« L’essor de nouveaux services numériques en Afrique a joué, ces dernières années, un rôle crucial dans le développement social et économique. Les réseaux de meilleure qualité et les équipements aux prix plus abordables permettent de faire tomber les barrières qui freinent l’accès à nos services. C’est dans ce contexte qu’Orange, dans le cadre de sa stratégie multi-services, cherche à se positionner en tant que partenaire clé de la transformation digitale du continent. Grâce à ce nouveau partenariat, Orange garantira et améliorera l’accès direct à des services haut débit dans deux de ses pays les plus importants, le Sénégal et la Côte d’Ivoire, » explique Alioune Ndiaye, Président-Directeur Général d’Orange Afrique et Moyen-Orient.

Dans ses commentaires, Funke Opeke, Présidente-Directrice Générale de MainOne réitère l’engagement de la société en faveur d’une Afrique de l’Ouest connectée : « MainOne continue de mener la transformation digitale de notre sous-région en investissant dans une connectivité abordable afin de favoriser le développement économique. Notre objectif est de combler le fossé numérique au sein de l’Afrique de l’Ouest mais également entre cette région et le reste du monde. Nous sommes déterminés à renforcer l’accès au haut débit en Afrique de l’Ouest et sommes convaincus que nos investissements dans cette infrastructure sous-marine à la pointe de la technologie permettra de poursuivre la libéralisation du marché international du haut débit, une initiative qui bénéficiera aux clients d’Orange et aux clients wholesale et améliorera les services numériques dans la région. »

Orange est présent dans 20 pays en Afrique et au Moyen-Orient et compte 119 millions de clients au 30 juin 2018. Avec 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2017, cette zone est une priorité stratégique pour le Groupe. Orange Money, son offre phare de transfert d’argent et de services financiers sur mobile disponible dans 17 pays compte plus de 38 millions de clients. Orange, opérateur multi-services et partenaire de référence de la transformation digitale sur le continent, apporte son savoir-faire pour accompagner le développement de nouveaux services numériques en Afrique et au Moyen-Orient.

par -

À l’issue d’un processus d’appel d’offres hautement compétitif et non discriminatoire impliquant les opérateurs de télécommunications leaders en Afrique, le fournisseur de solutions de centres de données et de connectivité leader, MainOne, a remporté un contrat de 15 ans avec le Réseau d’Éducation et de Recherche de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (WACREN), pour fournir des services d’accès à Internet haut débit. WACREN, l’organisation régionale pour les réseaux d’éducation et de recherche (RER) qui facilite les interconnexions entre les RER nationaux en Afrique centrale et de l’Ouest, fera appel aux services de données par dorsale à haut débit de MainOne afin de garantir l’accès à Internet aux écoles, collèges et universités, ainsi qu’à la recherche et à l’ensemble de la communauté académique d’Afrique centrale et de l’Ouest.

Ce contrat tant attendu s’inscrit dans le cadre du programme AfricaConnect2 et devrait permettre d’exploiter le câble sous-marin de MainOne en libre accès pour apporter des améliorations en matière d’éducation, tirer profit des Technologies de l’information et de la communication (TIC) et soutenir la disponibilité des ressources éducatives libres, intégrer des formations à distance et renforcer l’utilisation des MOOC, tout en démocratisant l’apprentissage.

À propos du partenariat, Boubakar Barry, PDG de WACREN, a souligné l’importance de connecter la région à des services de connectivité haut débit afin de favoriser une meilleure collaboration entre ses membres et avec d’autres collègues professionnels d’autres régions du monde, et a confirmé la position de WACREN visant à soutenir les principaux réseaux d’éducation et de recherche en Afrique. « Il s’agit d’une étape importante pour les RER et les communautés académiques d’Afrique centrale et de l’Ouest. Nous veillerons à ce que nos membres soient mieux équipés pour fournir des services de recherche et d’éducation de haute qualité. »

Funke Opeke, PDG de MainOne, a commenté l’engagement de WACREN pour connecter les chercheurs de la région à la recherche internationale et aux communautés du globe. « MainOne est née du désir de supprimer la fracture numérique en Afrique de l’Ouest. Ce contrat avec WACREN exploite nos capacités et nous offre l’opportunité de connecter toutes les institutions de recherche et d’éducation d’Afrique de l’Ouest entre elles et avec le reste du monde. Nous sommes très fiers d’avoir remporté cet appel d’offres et nous allons améliorer les institutions de notre région grâce à nos solutions de connectivité rentables et innovantes. »

La solution de connectivité à Internet fiable fournie par MainOne garantit un réseau de données de haute capacité durable aux institutions d’éducation et de recherche dans la région. L’entreprise fournit déjà des solutions de connectivité à plus de 20 établissements d’enseignement supérieur en Afrique de l’Ouest.

AfricaConnect2 est un projet de connectivité panafricain financé par l’Union européenne qui a pour but de soutenir le développement et la consolidation des réseaux Internet régionaux haute capacité pour la recherche et l’éducation en Afrique, ainsi que leur interconnexion avec le réseau paneuropéen GÉANT, créant ainsi une passerelle continentale pour une recherche et une éducation collaboratives en Afrique et au-delà de ses frontières.

par -

MainOne, la société leader des services de communication en Afrique de l’Ouest et opérateur du premier centre de données de niveau III, a annoncé son inscription officielle par Microsoft en tant que fournisseur de connectivité ExpressRoute pour le Nigeria. Cette inscription fait suite au lancement par MainOne de son produit Cloud Connect et au succès de la mise en place du service Microsoft ExpressRoute qui relie les grandes entreprises du Nigeria au Cloud Azure de Microsoft. Grâce à cette reconnaissance, MainOne va continuer à offrir aux clients Microsoft Azure des connexions privées à haut débit, améliorant ainsi les performances de leurs applications d’entreprise et de leurs services d’infrastructure Cloud.

S’exprimant sur ce succès, Funke Opeke, Président directeur général de MainOne, explique que la migration croissante vers les services dans le Cloud a orienté globalement la solution Cloud Connect de l’entreprise qui garantit des connexions privées prévisibles et fiables allant de 50 Mb/s à 10 Gb/s pour les services Cloud.

« Nous avons remarqué qu’une grande partie de la charge de travail informatique des entreprises nigérianes se trouve dans le Cloud public offshore, en raison de l’agilité et de la facilité d’intégration qu’il offre. Cependant, à moins que les grands utilisateurs de l’entreprise ne mettent en place des connexions privées, les performances pâtissent de l’Internet public. Ce service répond directement à ce défi de la connectivité et fait suite à la précédente sélection de MainOne en tant que Microsoft Cloud Service Provider.

MainOne est le premier fournisseur de réseau à proposer ce service au Nigeria via l’Equinix Exchange d’Amsterdam. Fondé en 2010, MainOne est aujourd’hui le premier fournisseur régional de solutions innovantes de réseaux télécoms pour les entreprises en Afrique de l’Ouest. MainOne est l’opérateur du premier centre de données de niveau III en Afrique de l’Ouest, MDX-I, et propose également une large gamme de solutions pour l’entreprise : connectivité, centres de données et services dans le Cloud. Ces nouveaux produits renforcent l’engagement de la société à mettre en ligne les entreprises d’Afrique de l’Ouest.

par -

MainOne et Tizeti ont annoncé aujourd’hui l’achèvement d’un projet de développement conjoint avec Facebook pour permettre l’expansion des services Internet à Lagos. Ce partenariat tirera parti de la connectivité par fibre optique de MainOne, des vingt nouvelles tours alimentées à l’énergie solaire de Tizeti et de l’Express Wi-Fi de Facebook. Grâce à ce projet, les services Internet seront plus accessibles partout à Lagos Terre, y compris Ajao Estate, Surulere, Ikeja, Omole, Magodo, Gbagada, Oworonshoki, Bariga, Anthony Village, Ogudu, Ojota, Ketu et Alapere.

S’exprimant au sujet du partenariat, le directeur général de Tizeti, Kendall Ananyi, a déclaré : « Depuis trop longtemps, l’accès à une connectivité Wi-Fi illimitée, rapide et fiable est un problème pour la plupart des clients résidentiels et des petites entreprises nigérianes. Avec ce partenariat, l’objectif est de présenter une solution durable et rentable pour les zones mal desservies de l’État de Lagos grâce à nos tours Wi-Fi alimentées à l’énergie solaire, à nos tours Wi-Fi en continu et à la bande passante Internet robuste de MainOne ».

Tizeti a construit et exploitera les tours Wi-Fi alimentées par l’énergie solaire à travers Lagos, tandis que MainOne fournira une bande passante Internet à plusieurs Gb/s aux tours extérieures via une combinaison de connexions par fibre optique et micro-ondes. Ce service Internet sera fourni aux utilisateurs finaux via Wi-Fi, y compris via les hotspots Express Wi-Fi déployés par Tizeti à Lagos. Ce partenariat soutient l’objectif commun des trois partenaires, qui est de connecter davantage de personnes à des services Internet de haute qualité de la manière la plus rentable possible.

La PDG de MainOne, Mme. Funke Opeke, a salué l’engagement de Tizeti et de Facebook à améliorer la qualité et à réduire les coûts des services Internet à Lagos. En évoquant ce partenariat, elle a ajouté : « Ce projet tire parti de notre capacité Internet, des investissements dans l’infrastructure de fibre optique terrestre et des points de présence pour la fourniture de services dans tout l’État de Lagos. Nous nous engageons à améliorer la qualité de l’accès et à accélérer la transformation numérique des petites entreprises ».

Ibrahima Ba, Programmes de connectivité Facebook, a déclaré : « Nous sommes déterminés à travailler avec des partenaires dans toute l’Afrique et ailleurs pour soutenir les initiatives associées à la connectivité et développer une meilleure infrastructure Internet dans les communautés qui ne disposent pas d’un accès fiable et abordable ».

par -
Louis Berger s’est vu attribué un contrat de 1,5 millions d’euros (1,7 millions de dollars américains) par les gouvernements camerounais et nigérian pour fournir des services de gestion de projet et de supervision de la construction, relatifs à la construction d’un pont à deux voies de circulation sur la rivière Cross, à Ekok/Mfum qui sert de frontière entre les deux pays.« Nous sommes fiers de pouvoir aider les deux gouvernements à améliorer leurs infrastructures de transport ainsi que la connexion entre les deux pays » affirme Jacques Blanc, vice-président senior chez Louis Berger. « Le nouveau pont contribuera à établir un système de transport plus efficace, permettant ainsi un gain de temps pour ses usagers, tout en améliorant la sécurité et le confort de la conduite pour les utilisateurs de la route, des deux côtés de la frontière. »

Le pont cantilever balancé à deux voies en poutres-caissons aura une longueur d’environ 403 mètres (1 322 pieds), une travée de 150 mètres sur la rivière Cross, et environ 1,4 kilomètres (4 593 pieds) de routes d’accès. La nouvelle structure remplacera le pont suspendu à voie unique qui relie actuellement les deux pays, car sa faible capacité d’absorption de la circulation crée de longues queues des deux côtés de la frontière.

L’équipe va aider l’Unité d’exécution du projet, l’équipe de développement du secteur routier du Ministère Fédéral de l’Energie, des Travaux Publics et du Logement du Nigéria. Elle va également travailler avec l’unité du projet de la Banque Africaine de Développement, au sein du Ministère des Travaux Publics du Cameroun. Le projet s’étendra sur 18 mois et comprendra une période de 12 mois de garantie contre défauts. Les services incluent la gestion du projet, la supervision de la construction et la formation sur la gestion de la construction d’un pont.

Ce projet fait partie du Programme pour la Facilitation des Transports pour le corridor routier Bamenda – Enugu, qui est financé par un prêt conjoint du Fonds africain de Développement au Cameroun et au Nigéria et une aide du Fonds pour le Développement Africain de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CDEAO).

Louis Berger travaille en Afrique depuis plus de 50 ans et compte une expérience de 25 ans au Cameroun et de plus de 30 ans au Nigéria, pays où la société a mis en œuvre des projets dans les domaines du développement économique et institutionnel, des transports et de l’eau.

par -

Orange a inauguré aujourd’hui deux Points de Présence (PoP) IP et IPX de très grande capacité en Afrique du Sud. Ces nouveaux points d’accès, situés respectivement au Cap et à Johannesburg, sont d’ores et déjà opérationnels et permettront d’améliorer la connectivité Internet et mobile dans la région grâce à des connexions plus rapides et plus fiables pour les clients du marché wholesale.

Les Points de Présence IP et IPX sont des infrastructures techniques qui abritent l’équipement nécessaire pour permettre aux opérateurs locaux d’accéder aux services Internet et mobile via un point d’interconnexion avec les réseaux longue distance.

Les clients du marché wholesale et notamment les opérateurs télécoms et fournisseurs d’accès Internet de la région se connectant aux PoP IP et IPX d’Orange bénéficient des avantages suivants :

  • Grande capacité
  • Résilience et haute disponibilité : 3 itinéraires avec réseau backbone sécurisé (y compris l’accès aux câbles sous-marins SAT3 et EASSY/SMW5 ; accès à ACE bientôt disponible)
  • Fonctionne par le biais d’installations internationales qui sont propriété d’Orange
  • Qualité de service améliorée en faisant en sorte que le contenu soit livré au plus près des clients
  • Qualité des services mobile optimisée
  • Amélioration de l’itinérance : permet d’éviter tout trafic inutile à destination et en provenance d’Europe grâce à la gestion en  local.

Avantages clients

Orange est le premier opérateur capable de proposer une offre de connectivité fiable, sécurisée et de grande qualité sur le marché wholesale en Afrique, accompagnant ainsi la très forte croissance du trafic IP et IPX sur le continent africain. Ces Points de Présence IP et IPX redondés offrent une solution sécurisée qui permettra de favoriser le développement de la région. Orange peut désormais proposer des connexions fiables et de qualité aux pays d’Afrique proches de l’Afrique du Sud.

Orange bénéficie déjà d’une position stratégique dans ce domaine en Afrique et au Moyen-Orient grâce à ses PoP IP et IPX à Amman et Abidjan. Avec le lancement de ces deux nouveaux PoP IP et IPX en Afrique du Sud, Orange peut maintenant répondre à tous les besoins du marché. Orange propose ainsi une large gamme de services aux clients qui souhaitent se connecter aux PoP IP et IPX d’Afrique du Sud, avec notamment la possibilité de bénéficier de services de qualité à forte valeur ajoutée.

« En se connectant à ce PoP de très grande capacité, les clients du marché wholesale, les opérateurs régionaux et les fournisseurs d’accès Internet, bénéficieront d’une solution compétitive et d’un accès à un opérateur Tier 1. De plus, l’expérience client sera améliorée grâce à ce Point de Présence qui rapprochera les fournisseurs de contenu des internautes. » se réjouit Pierre-Louis de Guillebon, Directeur Opérateurs internationaux, Orange.

Grâce à l’uverture de ces nouveaux PoP, Orange renforce sa position d’acteur majeur de la connectivité Internet et mobile en Afrique du Sud, où la capacité est en constante augmentation.

FOCUS 🔍

Les chiffres des immatriculations de nouvelles voitures pour le mois de septembre 2018, laissent voire que les ventes des véhicules particuliers de la marque...

Le meilleur des RS

Ce Post, intitulé «Polémiques hôtelières», est l'oeuvre d'un homme qui a une grande expérience dans le secteur du tourisme et un ancien DG de...

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

L'expert en économie et ancien ministre des Finances Houcine Dimasi a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

Les technologies numériques sont amenées à jouer un rôle déterminant dans le développement socio-économique de Djibouti, et seront indispensables au succès de la stratégie...

Reseaux Sociaux

SPORT