Tags Posts tagged with "Drogue"

Drogue

par -

Les unités sécuritaires à Menzel Bourguiba (gouvernorat de Bizerte) ont réussi, mercredi 15 mars 2017, à arrêter, deux dealers de drogue spécialisés notamment dans la commercialisation de comprimés stupéfiants, a indiqué une source sécuritaire à l’agence Tap.

Quelques 150 comprimés stupéfiants et une somme d’argent (3 mille 500 dinars) ont été saisis dans la maison de l’un des dealers, a précisé la même source, ajoutant que les deux suspects ont été placés en détention.

par -

Un homme soupçonné d’être un dealer a été interpellé à Marseille par deux policiers vêtus d’un qamis blanc et d’un jilbab noir des tenues traditionnelles musulmanes, qui ont ensuite été aidés par un troisième agent en uniforme, rapporte France 24.

L’arrestation s’est déroulée dans le quartier de la Bricarde, dans le 15e arrondissement de Marseille, dans le nord de la ville. La Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) des Bouches-du-Rhône a indiqué que cette arrestation s’était déroulée dans le cadre d’une opération de la brigade spécialisée de terrain (BST), destinée à démanteler un trafic de stupéfiants dans le quartier.

Et d’ajouter que « se vêtir d’un déguisement serait une technique classique, utilisée notamment par les policiers primo-intervenants pour s’approcher au plus près de la scène d’infraction afin d’extraire le suspect sans causer de trouble, ni de blessé », nous apprend la même source.

Cette scène a été filmée et diffusée sur les réseaux sociaux, où des internautes français se sont interrogé si cette technique est légale.

par -

Samira Merai, ministre de la Santé, a déclaré mardi à l’ARP qu’un observatoire national des statistiques, de l’information, de la documentation et des études dans le domaine des stupéfiants relavant de la présidence du gouvernement sera bientôt crée.

Selon les informations rapportées par Mosaïque, cette nouvelle structure portera le nom de « l’observatoire national des stupéfiants et de la dépendance ».

Une commission se chargera d’encadrer les consommateurs sous la tutelle du ministère de la santé, nous apprend la même source.

par -

Les personnes emprisonnées suite à la consommation et la vente de drogue arrivent en tête du classement. C’est ce qu’a déclaré le ministre de la Justice, Ghazi Jeribi.
Lors de son intervention devant la commission de la Sécurité et de la Défense à l’ARP, le ministre a ajouté que le nombre des prisonniers a atteint 6662.
Le ministre a par ailleurs indiqué que les détenus pour des affaires liées au terrorisme s’élèvent à 1674.

par -

L’unité de police judiciaire de Sousse ville a réussi, ce mardi 6 décembre 2016, à démanteler un dangereux réseau de trafic de drogue dans la région, rapporte Jawhara Fm, citant une source sécuritaire.

Des jeunes hommes ont été arrêtés à Moknine du gouvernorat de Monastir, en possession de 30 plaquettes de cannabis (zatla).

Après vérification des identités, il s’est avéré que l’un des deux hommes arrêtés est condamné à 3 ans de prison, indique la même source.

par -

L’Association tunisienne de la prévention contre la toxicomanie a, à maintes reprises, alerté contre l’accroissement du nombre de jeunes tunisiens qui consomment tous les types de drogues et les dangers qui pèsent sur leur santé.

Selon une étude menée par l’Association en question, au moins 3.9% des Tunisiens consommateurs de drogue par injection sont contaminés par le VIH. Seuls 10% des drogués ont pris la décision de ne plus consommer de stupéfiant.

Pour les professionnels du secteur de la santé, le partage d’aiguilles favorise la transmission du VIH et même d’autres infections, et cela se pratique assez couramment chez les consommateurs de drogue par injection.

Dans une autre étude réalisée par la direction de la médecine scolaire et universitaire, le président de l’Association de la médecine des toxicomanies et membre du programme national de lutte contre la toxicomanie, Nabil Ben Salah, a révélé que près de 400 mille jeunes tunisiens âgés de 15 à 35 ans sont dépendants de la drogue.

Il a ajouté que la consommation de stupéfiants a considérablement augmenté après la révolution, surtout parmi les élèves et adolescents, atteignant 4% des écoliers tunisiens dont 41% de filles et 59% de garçons. Nabil Ben Salah a dans ce contexte insisté sur l’urgence de créer un centre national de lutte contre la toxicomanie pour stopper ce fléau

Un Projet loi sur les stupéfiants, sous la loupe de l’ARP

Un nouveau projet de loi relatif à la lutte contre les stupéfiants a été soumis à l’Assemblée des Représentants du Peuple. Il prévoit la prévention à la place de la répression en encourageant les consommateurs de drogue à s’impliquer, volontairement, à suivre un traitement de désintoxication. Il instaure des punitions alternatives ayant pour but la réhabilitation et l’insertion des consommateurs de stupéfiants et propose un volet axé sur la prévention et le traitement avec la mise en place de mécanismes permettant aux consommateurs de drogues de bénéficier d’un traitement de substitution et de la sécurité sociale.

Tout en gardant le principe de criminalisation de la consommation des stupéfiants, le projet de loi incite les consommateurs à se présenter d’une manière volontaire avant le constat en flagrant délit. En cas de détention pour usage personnel, le consommateur de stupéfiants peut tout au long de son arrestation bénéficier des prestations fournies par les mécanismes de traitement de la désintoxication.

Le projet de loi stipule la création d’une commission nationale et des commissions régionales de prise en charge et d’accompagnement des consommateurs des stupéfiants, relevant du ministère de la Santé…

par -

Les agents de la direction régionale de lutte contre les crimes à Ben Arous, ont arrêté hier, mercredi 29 septembre, un trafiquant de drogues à El Mourouj 4, rapporte Shems Fm.

Le trafiquant est âgé de 28 ans. Lors d’une descente dans son domicile, 200 comprimés de type ‘ecstasy’, et une quantité de ‘Zatla’ ont été saisies, indique la même source.

par -

Les travaux d’une équipe de chercheurs des universités de Caldwell et de Pittsburgh, aux USA, ont permis de trouver une corrélation étroite entre le sommeil des enfants à 11 ans et le risque d’être dépendant de l’alcool et du cannabis à l’âge adulte. D’après les chercheurs, la durée et la qualité du sommeil à l’adolescence sont un facteur majeur de prédisposition à ces comportements à risques.

Le lien entre le sommeil des pré-adolescents et leur inclination pour l’alcoolisme et la toxicomanie est avéré, et même depuis un certain temps, mais cette étude, qui va paraitre dans la revue Drug and Alcohol Dependence, présente l’intérêt de suivre la problématique du mauvais sommeil et ses effets dans la durée, sur les mêmes individus.
«Traiter les problèmes liés à l’alcool et aux drogues une fois qu’ils sont apparus peut se révéler extrêmement complexe et nous sommes toujours à la recherche de facteurs de risque modifiables», déclaré Brant P. Hasler, auteur principal de cette étude co-financée par les NIH.
«Faire tout ce qui est en notre pouvoir pour s’assurer d’une durée et d’une qualité de sommeil suffisantes à la fin de l’enfance peut se révéler très bénéfique en matière de réduction des abus de substances plus tard dans la vie », a-t-il ajouté.

Une méthodologie probante

Les chercheurs ont compilé les données d’une étude longitudinale sur 300 familles américaines appartenant à la catégorie sociale défavorisée, ils ont prélevé les données de 186 hommes. Au démarrage de l’étude, les volontaires avaient 11 ans. Hasler et ses collègues les ont suivis jusqu’à leur 20, 22 ans et les ont ensuite questionnés sur leurs habitudes de consommation d’alcool et de cannabis.
Les statistiques, après les corrections qui s’imposent pour gommer les facteurs de perturbation des indicateurs – difficultés socio-économiques, niveau d’insécurité du lieu de vie, tendance à intérioriser ou à extérioriser ses problèmes… –, ont établi que plus les sujets ont peu et mal dormi au début de leur adolescence, plus ils sont portés sur l’abus d’alcool et de cannabis passés vingt ans.
Et même mieux, ou pire : Plus les problèmes de sommeil arrivent tôt, plus les jeunes tombent précocement dans les excès. L’étude a établi qu’en moyenne que pour une heure de sommeil perdue à 11 ans, le premier abus de cannabis ou d’alcool avance de 20%.

par -

Une patrouille sécuritaire relevant du district de la sûreté nationale d’Akouda, dans le gouvernorat de Sousse, a arrêté un dealer de drogue, faisant l’objet d’un mandat de recherche, rapporte Jawhara Fm, citant une source sécuritaire.

Le suspect a été interpellé alors qu’il assistait à une cérémonie de mariage, a ajouté la même source.

par -

Les services de sécurité de la prison civile de Bizerte ont arrêté un agent de sécurité qui a tenté de passer de la drogue à son frère arrêté dans une affaire de chèque falsifié, rapporte Mosaïque Fm, soulignant que l’agent de sécurité a dissimulé la drogue dans le couffin contenant des aliments pour son frère.

Lors de la fouille les agents pénitentiaires ont découvert des pilules. L’accusé a été arrêté en attendant l’achèvement de l’enquête, indique la même source.

par -

Dans le cadre de la prévention du crime et des atteintes à l’ordre public, les unités de la sécurité et de la garde nationale ont enregistré les résultats suivant durant les dernières 24 heures :

– Arrestation de 432 personnes recherchées.

– Arrestation de 13 personnes pour vols.

– Arrestation de 10 personnes pour trafic de drogue.

De leur côté, les unités de l’Office nationale de la protection civile, ont accompli durant les 24 heures passées, 235 interventions, à savoir :

– 51 extinctions d’incendies

– 77 secours sur les routes.

– 97 interventions de secours autres que sur des accidents de la route.

– 10 opérations diverses.

par -

Les unités de la garde nationale de Nabeul ont effectué hier, vendredi 17 juin 2016, une descente dans une habitation à Menzel Temime et découvert ne plantation de cannabis d’une superficie de 250 m2.

Deux personnes seraient impliquées dans cette affaire. Elles ont été interpellées et arrêtées, vendredi, par les unités de la garde nationale, a indiqué une source sécuritaire à la TAP.

Les deux personnes ont été placées en détention et une enquête a été ouverte, a ajouté la même source.

par -

Suite à des informations parvenues à la Sûreté de Thala (gouvernorat de Kasserine), des unités sécuritaires de la région et d’autres corps de police ont procédé, samedi, au démantèlement d’un réseau de production et de trafic de cannabis basé à Thala.

Cinq individus ont été arrêtés dans cette opération, et lors de la perquisition, les unités sécuritaires ont pu saisir 13Kg de cannabis, la somme de 12 mille dinars et 3 véhicules servant à la revente illicite de cette drogue.

par -

Les agents de la direction générale de lutte contre le trafic des drogues relevant de la police judicaire ont arrêté, ce mardi 12 avril 2016, un  évadé d’une  prison à Nabeul depuis les événements du 14 janvier 2011, rapporte le ministère de l’Intérieur dans un communiqué rendu public, aujourd’hui.

Ce dernier a été arrêté en possession  de 12.5 kg de cannabis, a ajouté la même source.

par -

Le ministère de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué rendu public ce mardi 5 avril 2016 que les unités de sécurité et de la Garde Nationale ont arrêté durant la journée du mardi 4 avril, plus de 750 personnes dont 687 faisant l’objet de recherche, 54 pour ivresse et tapage nocturne et 18 pour détention, consommation et commercialisation de drogue.

par -
Les unités des enquêtes et des recherches de la garde nationale

La sous-direction de lutte contre la drogue relevant de la police judiciaire à réussi à démanteler un réseau de trafic de drogue, indique le ministère de l’Intérieur sur sa page facebook.
En effet, un étranger a été arrêté à la station de péage de Mornag en possession de 18,5 tonnes de cannabis cachés dans son véhicule. Trois autres individus ont été arrêté dans cette affaire. Une somme d’argent de 3945dt et un camion ont été également saisis.

Dans le même contexte, un quatrième individu a été arrêté à la Goulette dans le cadre de cette même affaire.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux