Tags Posts tagged with "frontières, tuniso-libyennes"

frontières, tuniso-libyennes

par -

L’Allemagne et l’Europe ont grand intérêt à ce que la Tunisie continue de lutter contre les passeurs criminels et l’infiltration terroriste à travers les frontières maritimes et terrestres. C’est dans ce contexte que le gouvernement allemand a annoncé qu’il veut intensifier sa coopération avec la Tunisie dans la lutte contre le terrorisme international et pour développer les capacités opérationnelles de l’armée nationale par la formation et  la fourniture de matériel.

La Tunisie, de son côté, apporte depuis quelques années un soutien aux efforts internationaux visant à réunir les conditions de sécurité sur ses frontières, à garantir sa stabilité  et à lutter contre le terrorisme.

Selon des données dévoilées vendredi 16 février 2018 par plusieurs supports médiatiques allemands, le gouvernement d’Angela Merkel a décidé de débloquer 34 millions d’euros pour la Tunisie.

Cette initiative a pour objectif de lutter contre le terrorisme et la traite des êtres humains, essentiellement au niveau des frontières tuniso-libyennes.

La chancelière allemande a, dans ce contexte, précisé que cette mesure préventive vise également à assurer la sécurité de l’Allemagne et de l’Europe contre toute infiltration terroriste ou autre.

D’après la même source, l’Allemagne compte installer au niveau des frontières tuniso-libyennes des systèmes sécuritaires électroniques sophistiqués, mettre en place des patrouilles mobiles,           des postes de police et militaires  sur les frontières           et même dans quelques sites sahariens et installer des satellites.

On rappelle que des aides financières allemandes ont été versées au profit de la Tunisie. En 2016, 10 millions d’euros ont été alloués à la Tunisie pour acheter des véhicules blindés qui aident à sécuriser les frontières avec la Libye face au danger que représente l’organisation terroriste Daech.

Le gouvernement fédéral s’est dit également prêt à envoyer des officiers instructeurs en Tunisie afin de participer à la formation de militaires tunisiens dans leur lutte contre “l’Etat islamique».

De nombreux Tunisiens expulsés depuis l’attentat de Berlin

Les autorités allemandes ont procédé depuis 2016/2017 à l’extradition d’un grand nombre de Tunisiens suspectés d’extrémisme ou d’avoir des liens avec des groupes terroristes. Ces mesures sécuritaires ont été prises par le gouvernement de Merkel suite à l’attentat de Berlin, qui a coûté la vie à 12 personnes au mois de décembre 2016, exécuté par le ressortissant tunisien Anis Amri, demandeur d’asile en Allemagne.

L’Allemagne est partenaire de la Tunisie en matière de développement. Suite à la «révolution de jasmin» en 2011, les aides allemandes sont passées de 37,5 millions d’euros en 2010 à 215 millions d’euros en 2015. Elles s’élèvent actuellement à plus de 250 millions d’euros.

par -

Les unités de la Garde nationale stationnées tout au long des frontières tuniso-libyennes, ont réussi ce mercredi 7 décembre 2016 à l’aube, à saisir 580 moutons de contrebande ayant franchi les frontières au niveau de la région de l’Aafina, rapporte Mosaïque Fm.

par -

Selon des sources sécuritaires bien informées, citées ce lundi 10 octobre 2016 par le l’hebdomadaire Al Mousawer, les forces de sécurité spéciales ont collecté des rapports de renseignement faisant état de la présence d’une centaine de terroristes retranchés sur les frontières tuniso-libyennes. Ces éléments projettent des attentats sur le territoire tunisien qui seraient semblables à ceux de Ben Guerdane.

D’après la même source, ces activistes avaient fui  les villes de Syrte et de Ben Ghazi en Libye et étaient en possession d’armes, planifiant des opérations terroristes en Algérie et en Tunisie.

par -

Le ministère de la Défense a annoncé, dans un communiqué rendu public lundi 26 septembre 2016, l’arrestation de 4 personnes ayant franchi les frontières tuniso-libyennes.

Après investigations, les 4 individus ont avoué ne pas porter de pièces d’identité et qu’ils sont d’origine sénégalaise, introduits en Tunisie de façon illégale, fuyant les bombardements en Libye.

par -

L’expert tunisien des affaires libyennes Ghazi Moalla a déclaré ce mercredi 3 août 2016 à Africanmanager que « les frontières tuniso-libyennes sont bien sécurisées et que les bombardements qui se déroulent à Syrte ne représentent aucun danger pour la Tunisie. Les différentes unités sécuritaires travaillent jour et nuit et disposent de tous les moyens et d’une logistique sophistiquée pour protéger le territoire contre toute menace terroriste », a-t-il affirmé.

A rappeler que les groupes terroristes dans la ville de Syrte subissent des bombardements aériens américains, en collaboration avec les forces de l’armée libyenne.

par -

Une source sécuritaire bien informée a assuré , lundi 27 juin 2016, à la Radio cap fm que les frontières tuniso-libyennes connaissent depuis des jours une présence accrue de toutes les unités sécuritaires et militaires, en prévention contre toute éventualité d’attaque sur le territoire libyen et d’entrée de terroristes.
Selon la même soumouvement rce, le trafic au niveau du passage frontalier a augmenté dimanche dernier, surtout après l’important afflux des familles libyennes sur le territoire tunisien, avec une fouille minutieuse des véhicules au passage de Ras Jedir, à la délégation de Ben Guerden, a ajouté la même source.

par -

Des marchandises de contrebande dont la valeur estimée dépasse les 2 milliards, ont été saisis durant le mois de décembre dernier et ce grâce à la barrière de sable construite au niveau des frontières tuniso-libyennes. C’est ce qu’a été annoncé lors d’une visite médiatique effectuée mercredi 13 avril 2016 par un groupe de journalistes dans le sud tunisien.

par -

Les militaires ont interpellé à Ben Guerdane 18 émigrés clandestins d’origine africaine qui ont tenté d’entrer illicitement en Libye, a indiqué un lieutenant-colonel de l’Armée sur place. Les dix huit individus ont été arrêtés, mardi soir, au niveau de Sabkhet « Brigua », a confié la même source à la correspondante de la TAP dans la région, estimant probable que ces derniers aient compté parmi les résidents du camp « Choucha » et qu’ils envisageaient de rallier les côtes italiennes via la Libye.

par -
Selon des sources bien informées citées par le journal Londonien Al Arab

Selon des sources bien informées citées par le journal Londonien Al Arab, des véhicules militaires se dirigent depuis lundi 14 avril 2014 vers les frontières tuniso-libyennes. Ces renforts, d’après la même source, ont été décidés en prévision de toute situation urgente et ce suite au déclenchement des affrontements armés entre les groupes armés dans la région libyenne de « Nalout ».

par -
Un contrebandier tunisien qui conduisait un véhicule chargé de climatiseurs et a   refusé d'obtempérer

Un contrebandier tunisien qui conduisait un véhicule chargé de climatiseurs et a refusé d’obtempérer à l’ordre de s’arrêter, a été blessé, jeudi matin, par balle tirée par les gardes frontières libyens.

Repéré au niveau de la zone Touil Hallab ,le blessé a été admis à l’hôpital régional de Tataouine pour recevoir les soins nécessaires mais sa famille a préféré le transférer vers une clinique privée.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

Le chef d’entreprise et responsable syndical Rafaa Ennaifer est , à bon droit, vert de rage, à la vue d’articles vestimentaires tunisiens, vendus dans...

INTERVIEW

L'expert en économie et ancien ministre des Finances Houcine Dimasi a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

Le marché des assurances a réalisé un chiffre d'affaires de 73,3 milliards de dinars (mds DA) au 1er semestre 2018 contre 70,3 mds DA...

Reseaux Sociaux

SPORT