Tags Posts tagged with "garde nationale"

garde nationale

par -
Le ministère du Commerce appliquera dès demain le 12 mars 2015 la nouvelle tarification de la pomme de terre fixé à 980 millimes le kg

Une source sécuritaire a déclaré ce mercredi 15 novembre 2017 à Mosaïque FM que la brigade de la Garde nationale à Soliman, au gouvernorat de Nabeul, a saisi environ 170 tonnes de pommes de terre dans un dépôt situé dans la région. La valeur de la marchandise avoisine 165 mille dinars.

Un PV a été rédigé pour spéculation. L’opération a été menée par les agents du poste de la Garde nationale à Soliman et la brigade des commandos de la Garde nationale à Nabeul, en coopération avec la direction régionale du commerce à Nabeul dans le cadre de la lutte contre la spéculation, détaille la même source.

par -

Un accident de la route a fait deux morts, un père libyen et sa fille, et trois autres blessés, mardi soir sur la route reliant Remada à Dhehiba dans le gouvernorat de Tatatouine, apprend le correspondant de l’agence TAP de source sécuritaire.
Les deux corps des deux victimes ont été carbonisés dans le véhicule.
La voiture d’immatriculation libyenne, à bord de laquelle se trouvaient le père, sa femme et ses deux filles, est entrée en collision avec une voiture de la garde nationale ou se trouvaient deux agents, a indiqué la source sécuritaire.
Les deux agents de la garde nationale ainsi que la femme du conducteur libyen ont été transportés à l’hôpital de Tatatouine. L’état des deux agents a été qualifié de stationnaire alors que celui de la femme libyenne, plus critique, a nécessité son transfert à la capitale.

par -

Sous le titre «pourquoi les Américains s’intéressent-ils au colonel-major Lotfi Brahem ?», la revue en ligne d’informations spécialisées dans la sécurité, la diplomatie, la géopolitique et l’intelligence économique des pays du Maghreb «Maghreb Intelligence » a publié le 13 octobre dernier, une information qui laisse entendre que l’actuel ministre de l’intérieur Lotfi Brahem pourrait être l’homme qui peut «assurer les tunisiens et remettre la machine en marche». On ne sait pas le sens de cette information, faite pour l’encenser ou pour lui brûler les ailes.

L’auteur y dit que «depuis sa nomination à la tête de la garde nationale en 2015, le colonel-major Lotfi Brahem fait l’objet d’une attention particulière de la part des services de l’ambassade américaine à Tunis. Loin de se douter de sa fulgurante ascension qui allait l’amener en septembre dernier  à la tête du ministère de l’Intérieur, les Américains se sont très vite intéressés à son environnement et ainsi pu constituer la cartographie de ses amis, de ses appuis et de son entourage, une dizaine de quadragénaires (…) ». Et la même source d’ajouter à propos de cet entourage, que «c’est une bande de trentenaires et de quadras, avides de pouvoir, qui estiment que la Tunisie s’enfonce dans le chaos à cause de partis politiques corrompus, d’une UGTT rigide, mais surtout en l’absence d’un homme à poigne qui connait bien le terrain, qui puisse rassurer les tunisiens et remettre la machine en marche», citant «un ancien ministre tunisien, qui semble croire que l’actuel ministre de l’Intérieur est l’homme de la situation. Une idée que partageraient les Américains, désireux de voir une Tunisie stable et forte face à une Libye en pleine décomposition et une Algérie en proie à beaucoup d’incertitudes».

par -

Selon un communiqué rendu public ce mardi 3 octobre 2017, par le ministère de l’Intérieur, un agent de la Garde nationale est décédé lundi soir, des suites de sa blessure provoquée par une balle tirée accidentellement par l’arme de son collègue. Le sécuritaire, qui est âgé de24 ans, travaillait au poste frontalier de Tajerouine, au Kef, a encore précisé le MI.

par -

Plus de 145 opérations de contrebande déjouées, plusieurs arrestations ainsi qu’une quantité d’armes et de stupéfiants saisie, tel est le bilan de la campagne sécuritaire, menée par les unités de la garde nationale, entre le 24 et le 30 septembre dernier.
Dans un communiqué, le ministère de l’Intérieur précise que la valeur totale de la marchandise saisie est estimée à environ 3,350 millions de dinars.
La campagne s’est, également, soldée par l’interpellation de cinq membres présumés d’une organisation terroriste et de l’arrestation de 1226 autres, activement, recherchés par la police.
Dans un autre registre, quelque 290 pilules psychotropes, 5 kilogrammes de résine de cannabis, 14 fusils de chasse sans permis, 155 cartouches de différents calibre et 116 véhicules recherchés ont été saisis au cours de la même campagne.
Selon le même communiqué, 17 tentatives de franchissement illicite des frontières maritimes ont été également déjouées ce qui a permis l’arrestation de 332 individus.

par -

La douce ville de Menzel Temime, nichée sur la côte, au Cap Bon, dévoile des facettes qu’on ne lui connaissait pas. En effet de la drogue d’une valeur de «plus de 49 Millions de dinars” y a été saisie récemment, a confié le colonel-major et porte-parole de la Garde nationale, Khalifa Chibanice, hier mercredi 6 septembre 2017, sur Shems FM.

Dans le détail, les unités d’intervention ont mis la main sur 324 kilos de Hachich. « Nous avons aussi saisi plus de 8690 pilules d’Extasy et près de 64 kilos de cocaïne. En plus des 2000 pieds de Marijuana saisis le mois dernier. On dirait que Menzel Temime est devenue le Cartel de Medellín !», a lâché le porte-parole de la GN

Pour conclure, il a alerté sur l’explosion du phénomène des stupéfiants, en signalant qu’on a dépassé le stade de la consommation pour basculer dans celui de la production. «Nous devons être vigilants», a-t-il martelé…

par -

Les habitants de la localité d’Ouled Salem dans la délégation de Foussana, limitrophe du Mont Birinou (gouvernorat de Kasserine), ont réussi, mardi après-midi, à capturer un terroriste en possession d’une arme et de munitions. Il a été livré aux unités de la garde nationale, a affirmé une source sécuritaire.
Le terroriste tentait de fuir les unités de la garde et de l’armée nationales qui menaient des opérations de ratissage dans la région suite à des informations faisant état de mouvements suspects, a ajouté la même source.
Un renfort a été déployé dans la région à la recherche de deux autres individus qui accompagnaient le terroriste arrêté mais ont réussi à prendre la fuite, a précisé la même source.

par -

Les unités de la Garde nationale à Remada et Dhehiba (gouvernorat de Tataouine) ont déjoué, hier samedi 19 août 2017, une tentative de contrebande et saisi 3 camions chargés de marchandises, a déclaré, ce dimanche à l’agence TAP, le colonel Khalifa Chibani, porte-parole de la Garde Nationale. “Il s’agit de 48 tapis et 3600 litres d’hydrocarbures”, a précisé Chibani, ajoutant que la valeur globale des marchandises et des camions saisis est estimée à plus de 104 mille dinars.

De leur côté, les agents du contrôle économique, relevant de la direction régionale de Monastir, ont saisi, durant les deux dernières semaines, 3181 paquets de cigarettes commercialisés par des spéculateurs dans les localités de Moknine, Ksibet Madiouni, Jammel et aussi Monastir ville.
Selon la directrice régionale du commerce à Monastir, Sihem Mabrouk, des vendeurs de tabac ont été pris en flagrant délit devant les recettes de finances. Ils étaient en train de vendre les cigarettes à des spéculateurs qui revendront les mêmes produits à des prix exorbitants.
Non seulement à Monastir, le marché du tabac est soumis, dans tout le pays, à la fois aux pratiques spéculatives, au monopole et à la contrebande. Les contrebandiers et les spéculateurs imposent leurs propres prix aux vendeurs de fruits secs, des prix parfois doublés par rapport aux prix fixés par l’Etat.
Les ventes de tabac sur le marché parallèle sont montées en flèche, notamment au cours de la période post-révolution, pour atteindre plus que 40% du marché contre seulement 10% auparavant.
A Monastir, la direction régionale du commerce est intervenue à la suite de 5 réclamations exprimées au numéro vert, concernant la dissimulation et l’augmentation des prix du tabac, d’après la directrice régionale du commerce. La responsable a ajouté que les contrôleurs ont relevé 14 infractions relatives à la spéculation et à l’augmentation des prix du tabac à Monastir, durant la semaine dernière.

par -

Les unités des recherches et investigations relevant de la Garde nationale de mateur ont démantelé, à Sajnène au gouvernorat de Bizerte, une cellule terroriste composée de 5 membres, âgés entre 25 et 35 ans.

Tous les membres de la cellule arrêtés ont déjà été condamnés dans des affaires terroristes et ils ont des liens avec des terroristes se trouvant dans les zones de conflits.
Une enquête a été ouverte sur l’affaire et tous les membres ont été différés auprès du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme

par -

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, aurait décidé de limoger trois directeurs généraux de la Garde nationale à la caserne de l’Aouina, rapporte le journal arabophone “Achourouk”, dans son édition de ce jeudi 23 février 2017, citant une source sécuritaire bien informée.

La même source a indiqué que les décisions sont déjà sur le bureau de Chahed, mais elles avaient été gelées jusqu’à l’achèvement de l’opération anti-terroriste qui a eu lieu mercredi 11 mai 2016 à Mnihla et qui avait conduit à la suspension du patron des unités anti-terroristes de ladite région, indique la même source.

Sur les motifs de ces évictions, il a été indiqué que les décisions ont été prises après l’évaluation du travail d’un certain nombre de dirigeants au sein de la direction générale de la Garde nationale.

par -

Les unités de la brigade des recherches et investigations relevant de la Garde nationale ont récemment perquisitionné, dans le gouvernorat de Bizerte, la maison du chauffeur d’une ambulance et ont saisi l’uniforme d’officier de police et des documents d’identité, rapporte Mosaïque Fm.

La personne en question a été maintenue en détention et une enquête a été ouverte sur cette affaire, indique la même source.

par -

Lors d’une conférence de presse tenue ce vendredi 10 février 2017 au ministère de l’Intérieur, le porte-parole de la Garde nationale, Khelifa Chibani, a annoncé que l’institution a reçu dernièrement trois nouveaux hélicoptères.

Ces hélicoptères ont été testés et seront bientôt mis en service, a-t-il affirmé.

par -

Les unités de la Garde nationale à Dhehiba au gouvernorat de Tataouine, ont saisi jeudi trois fusils de chasse, cachés dans le coffre d’une voiture libyenne qui se trouvait sur la route menant de Dhehiba à Remada.

Selon les informations rapportées par Mosaïque fm, le propriétaire du véhicule a été arrêté par les unités sécuritaires de la région.

par -

Le chef de la Garde Nationale, Lotfi Brahem, a annoncé lors d’une séance d’écoute tenue aujourd’hui à la commission de la Sécurité et de la Défense à l’Assemblée des Représentant du Peuple (ARP) que le ministère de l’Intérieur a porté plainte contre plusieurs journaux après l’opération d’El Mnihla, rapporte Mosaïque fm.

Il a dévoilé que ces journaux ont publié des informations concernant l’opération qui ont mis en danger la vie de plusieurs agents et officiers des services de sécurité.

par -

La brigade des recherches et investigations relevant de la garde nationale de Bizerte a dévoilé un réseau terroriste composé de cinq individus dont deux résidant en Syrie, a indiqué une source sécuritaire dans la région.

La même source a précisé au correspondant de la TAP que des experts en matière sécuritaire ont intercepté des discussions et échanges d’informations entre des groupes terroristes via les réseaux sociaux, en utilisant de fausses identités.
” Ce groupe qui est composé de cinq terroristes dont une femme et deux résidants en Syrie”, menacent d’égorger le peuple tunisien”, a-t-il dit, ajoutant que l’identité des membres de ce réseau a été dévoilée dans la nuit du samedi à dimanche. “Deux élèments terroristes ont été arrêtés, alors que le troisième est en état de fuite” a-t-il signalé.

Selon cette source, des mandats de recherche ont été émises contre les trois terroristes en fuite en Tunisie et les deux élèments terroristes résidant en Syrie.

par -

Les unités de la garde douanière de Médenine ont mis en échec, ce mercredi 7 décembre 2016, une tentative de faire passer clandestinement 300 mille dinars, au niveau de la zone de Koutine, rapporte Jawhara fm.

 Cette somme d’argent était soigneusement cachée dans la voiture d’un agent de la Garde nationale qui se dirigeait vers Tunis, précise la même source.

par -

Lors d’une campagne sécuritaire menée hier, samedi 3 décembre 2016, des unités sécuritaires à Gabès ont mis en échec 8 opérations de contrebande de voitures contenant des marchandises d’une valeur estimée à plus de 270 mille dinars.

Une source sécuritaire au sein du district de la Garde Nationale à Gabès a confié à Shems Fm, que 18 individus recherchés ont été arrêtés lors de cette campagne sécuritaire.

par -

Lors d’une conférence de presse tenue ce vendredi 2 décembre 2016 au ministère de l’Intérieur, le chargé de la communication à la direction générale de la Garde nationale, Khalifa Chibani, a déclaré que quatre hélicoptères seront livrés, à partir de 2017.

Il a, en outre, précisé que cette mesure a pour objectif de renforcer le dispositif sécuritaire et de faciliter le travail des agents.

par -

Les unités de la Garde nationale à Hidra, relevant du gouvernorat de Kasserine, ont récemment arrêté une femme âgée de 38 et qui n’avait pas de pièce d’identité.

Elle avait tenté de franchir les frontières algériennes vers la Tunisie, rapporte ce jeudi 24 novembre2016 le journal Asarih.

Interrogée par les unités de la brigade anti-terroriste, elle a avoué qu’elle est algérienne et a été incarcérée en Egypte suite à des accusations d’espionnage pour le compte d’Israël.

En effet, elle a confié qu’elle est actuellement recherchée par la justice algérienne et condamnée à perpétuité pour des affaires d’espionnage et de terrorisme pour le compte du Mossad.

La présumée espionne a révélé qu’elle a voulu se rendre en Tunisie afin de contacter des ONG et obtenir l’asile politique, nous apprend la même source.

par -

Un lieutenant accompagné d’un civil ont été retrouvés égorgés ce matin du jeudi 24 novembre 2016, dans une zone forestière entre Zéramdine et Jemmal du gouvernorat de Monastir, rapporte Express Fm.

Les cadavres des deux victimes auraient subi des agressions post mortem.

A noter que le lieutenant occupait le poste du chef de la garde nationale de l’autoroute (A1) El Jem.

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

Au moins 50 personnes ont été tuées ce mardi dans un attentat suicide attribué au groupe djihadiste Boko Haram qui a frappé une mosquée...

Reseaux Sociaux

SPORT