Tags Posts tagged with "Imed Hammemi"

Imed Hammemi

par -

Les besoins des hôpitaux publics en médicaments sont totalement couverts malgré la régression du stock stratégique à 3 mois, a déclaré, samedi, le ministre de la Santé, Imed Hammemi.
Certains médicaments manquants sont remplacés par des génériques“, a-t-il ajouté dans une déclaration à la TAP en marge des travaux du 1er congrès africain de la pharmacie hospitalière tenu à Hammamet.
Il a reconnu l’existence de difficultés au niveau des équilibres financiers de la pharmacie centrale et des finances publiques, soulignant que ces difficultés n’ont pas forcément une incidence sur les médicaments et les équipements médicaux.
Concernant l’augmentation des tarifs des interventions chirurgicales dans les cliniques privées, le ministre a refusé de fournir des précisions à ce sujet car il n’a pas encore vérifié cette information.
De son côté, la présidente de l’association tunisienne de la pharmacie hospitalière, Mariem Guerfali, a indiqué que ce congrès est un événement important dans l’histoire des pharmacies hospitalières, précisant qu’il a rassemblé 400 participants de 7 pays africains.

par -

Suite à une visite d’inspection récemment effectuée aux entrepôts de la Pharmacie Centrale, le ministre de la Santé, Imed Hammemi, a ordonné l’ouverture de trois enquêtes pour suspicion de corruption, rapporte ce mardi 3 avril 2018 le journal Acharâa Al Magharabi.

On rappelle que le ministre, qui était en visite le 24 mars 2018, dans un entrepôt de stockage de médicaments au Bardo, avait évoqué l’existence de dizaines de dossiers de corruption dont quatre gros dossiers au sein de son département.

par -

Le ministre de la Santé, Imed Hammemi, a assuré qu’un grand réseau est impliqué dans l’affaire de la contrebande de médicaments, à l’étranger.

Intervenant ce lundi 05 mars 2018 sur Shems fm, Hammemi a révélé que l’opération de contrebande a été démantelée dans une pharmacie, suite à des soupçons sur la quantité de médicaments supérieure aux besoins de la pharmacie en question.

Il a indiqué qu’une personne mouillée dans cette affaire a été interpelée et qu’elle avait en sa possession une somme de 200 mille dinars.

par -

Le ministre de la Santé, Imed Hammemi, a donné, mardi, le coup d’envoi du programme de prise en charge médicale et psychologique des militaires et agents de sécurité blessés dans des attaques terroristes.
Lors d’une visite effectuée au complexe hospitalier de Jbel El Ouest (gouvernorat de Zaghouan), le ministre a fait savoir que ce programme s’inscrit dans le cadre d’une initiative lancée par l’Office National du Thermalisme et de l’Hydrothérapie et la commission des martyrs et blessés des attaques terroristes.
Ce programme, a-t-il dit, ciblera 15 blessés dans un premier temps.
Selon la chargée du dossier des blessés et martyrs des opérations terroristes à la présidence du gouvernement, Amel Mastouri, ce programme s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du document de Carthage, précisant qu’il ciblera en tout 398 blessés.

par -

Le ministre de la Santé, Imed Hammemi, a annoncé, vendredi, que la clinique hospitalo-universitaire de médecine dentaire de Monastir sera transformée prochainement en établissement sanitaire public.
Lors d’une visite effectuée dans cet établissement, le ministre a pris connaissance de l’état d’avancement des travaux des services de prothèse dentaire et de consultations externes dont le coût est estimé à 770 mille dinars.
Prenant part à la 8e édition du forum tunisien de la médecine dentaire tenue à Monastir, le ministre a fait savoir que son département œuvre à exporter les services sanitaires, notamment, en matière de santé buccale.
Il a, également, ajouté que le ministère poursuit la révision des guides et protocoles de soins pour qu’ils soient en adéquation avec les besoins des secteurs public et privé.
Le ministre a souligné que son département est résolu à réformer la loi relative aux médecins dentistes. L’objectif étant de les classer au même tire que les autres médecins, a-t-il dit, précisant, à cet égard, que le projet du syndicat sera pris en considération.

par -

Le ministre de l’Industrie et des PME, Imed Hammemi, a fait savoir ce lundi que le gouvernement a commencé à appliquer les décisions prises en direction de la région de Tataouine, rapporte Mosaïque FM. Il a tenu ces propos lors de la réunion du haut comité de suivi des mesures en faveur de Tataouine.

Il a indiqué que son département est en train de déployer un dispositif complet dans la zone (dans les secteurs de l’agriculture, de la santé et de l’énergie). Il a également confié qu’un fonds régional de développement du gouvernorat doté d’un budget de près de 80 millions de dinars sera mis en place en novembre prochain et que 500 personnes seront embauchées dans les sociétés pétrolières, le même mois.

Enfin une réunion sera organisée dans son ministère pour faire le point sur la situation du gouvernorat et une autre rencontre est programmée à Tataouine en octobre 2017…

par -

Le porte-parole du parti Ennahdha, Imed Hammemi, a fait savoir dans une déclaration à la TAP, mardi 2 août 2016, que le mouvement acceptera la nomination de Youssef Chahed comme chef du nouveau gouvernement, si sa candidature est officialisée par le président de la République.
Il a ajouté que son parti ne s’opposera pas à ce que ce poste soit occupé par un membre du parti Nidaa Tounes, vainqueur des élections législatives de 2014.
Hammemi a, en outre, rappelé qu’Ennahdha avait formulé il y a quelques jours les caractéristiques que devrait avoir le nouveau chef du gouvernement, soit : compétence, intégrité, audace et impartialité dans l’application de la loi.
Cette personne devra former l’équipe gouvernementale et mettre au point une méthodologie de travail qui doit adhérer à l’accord de Carthage dans le but de respecter les priorités énoncées dans ce document.

par -

Zied Lakhdher, député du Front populaire à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) et Imed Hammemi, membre du mouvement Ennahdha, sont passés sur Mosaïque Fm hier vendredi 29 juillet pour donner leur sentiment sur l’initiative du président de la République et la composition du gouvernement d’union nationale.

Le représentant du FP a d’emblée précisé que son parti n’avait pas arrêté, jusqu’à hier, une position sur le vote de confiance à l’ARP.
Il a déclaré par ailleurs que si la future équipe gouvernementale adopte la même politique et les mêmes orientations que l’actuelle, les résultats seront les mêmes : L’échec.

Quant à Hammemi, il est d’avis que la méthode de travail de Habib Essid n’a pas été efficiente et que le but présentement n’est pas de dénicher un nouveau profil mais des personnes pour composer un gouvernement politique.
Il a enchainé en affirmant qu’il «est probable que le tiers des ministres aujourd’hui en place seront maintenus à leurs postes ! Ils seront soutenus par des personnalités nationales et seront secondés par un coach pour asseoir leur leadership. Tous seront appelés à prendre des décisions difficiles ! ».

Lakhdher a déclaré que Essebsi a mis en branle le limogeage de Habib Essid pour accroitre ses prérogatives à lui. « Le critère selon lequel sera désigné le futur chef du gouvernement est qu’il devra impérativement être sous les ordres du président de la République », a-t-il asséné.

FOCUS 🔍

La BIAT, qui apporte depuis s plusieurs années, un soutien à la culture et aux industries créatives allant au-delà du mécénat, a lancé une...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

La Côte d'Ivoire et le Niger veulent booster les voies de transport et de communication communes. C'est ce qui ressort des échanges ce mardi...

Reseaux Sociaux

SPORT