Tags Posts tagged with "infections"

infections

par -

Jadis pionnière dans l’élimination des maladies telles que le paludisme et le trachome, la Tunisie souffre encore de plusieurs maladies endémiques comme la leishmaniose, la lèpre ou le kyste hydatique qui continuent à tuer et à causer une lourde morbidité parmi nos concitoyens. Ces maladies aussi connues sous le nom des “maladies tropicales négligées” touchent les populations pauvres et vulnérables: celles qui sont les plus démunies, les plus marginalisées et, souvent, isolées. Cette endémie est une confirmation de l’inégalité dans l’accès au soins et aux services de santé publique qui existe dans notre pays.

Lors du XVIIe Sommet de la Francophonie les jeudi 10 et vendredi 11 octobre 2018 à Erevan, en Arménie, avec la participation du président Béji Caied Essebsi, une résolution sur les maladies tropicales dans l’espace francophone sera adoptée. Cette résolution de l’Organisation internationale de Francophonie répond aussi à une demande croissante de la société civile en faveur d’une intensification de la lutte contre ces maladies : le mois passé, plus de 50 organisations de la société civile à travers la Francophonie ont signé une lettre ouverte en faveur de son adoption.

En Tunisie, grâce aux grands programmes de lutte contre les fléaux endémiques mis en œuvre dès 1960 – 1970, la situation s’est nettement améliorée avec particulièrement l’éradication du paludisme dès 1968 avec le dernier cas autochtone en 1979. La bilharziose a été éradiquée dès 1970, le dernier cas ayant été répertorié en 1983. Malheureusement, depuis cette période de l’âge d’or de la santé publique, on a observé un déclin dans l’engagement de l’Etat pour l’élimination des autres maladies tropicales négligées comme la leishmaniose et l’échinococcose. Cette baisse de garde laisse la porte grande ouverte à un retour en force de maladies qu’on croyaient disparues. À titre d’exemple, le coût socio-économique de l’échinococcose ( kyste hydatique) est estimé à environ 50 millions de dinars chaque année en pertes directes et indirectes animales et humaines.

Le leadership tunisien dans la lutte contre les maladies se doit de renaître. Cette résolution offre l’opportunité de collaborer avec d’autres pays francophones particulièrement que notre pays sera l’hôte et le président du prochain sommet de la Francophonie en 2020 et qu’il jouit de l’expertise et d’institutions réputées telles que l’Institut Pasteur de Tunis ou l’Observatoire des Maladies Émergentes. Il faut également signaler que les financements internationaux existent pour soutenir tous pays qui s’engage sérieusement dans l’agenda de l’élimination des maladies tropicales négligées et que la Tunisie s’est engagée dans le cadre des objectifs de développement durable à éliminer les maladies tropicales négligées, à mettre fin à l’épidémie de sida, à la tuberculose et combattre l’hépatite, les maladies transmises par l’eau et autres maladies transmissibles D’ici à 2030.

Dr. Zied Mhirsi

Cofondateur du Centre Tunisien de la Santé Publique : www.tuncph.org

Le centre tunisien de la santé publique est une association tunisienne fondée en 2012 par un groupe de médecins experts en santé publique.  Le centre est membre du réseau francophone sur les Maladies Tropicales Négligées.

par -

Le ministère de la Santé a appelé, jeudi, les citoyens à ne pas jeter les ordures liées à l’abattage, lors de la fête de Aïd Al Idha (fête du sacrifice), de façon anarchique afin de contribuer à lutter contre la prolifération des chiens et chats errants qui sont la source de la contamination par le kyste hydatique et la rage mortelle.
Dans un document de la direction des soins de santé de base comportant une série de recommandations, le ministère a souligné la nécessité de s’assurer de l’inexistence de kystes dans les intestins, le foie ou les poumons de l’agneau.
Les intestins infectés ne doivent être jetés qu’après les avoir mis dans une eau bouillante pendant au moins 15mns pour détruire les microbes et éviter toute éventuelle contamination de l’homme à travers les chiens errants qui pourraient consommer ces intestins “, a ajouté la même source.
Le ministère de la Santé rappelle aux citoyens qu’elle met à leur disposition les numéros de médecins vétérinaires affichés sur les sites électroniques et pages officielles du conseil de l’Ordre des médecins vétérinaires de Tunis et de l’Institut national Zouheir Kallel de nutrition et des technologies alimentaires pour les contacter en cas de besoin.

par -

Selon des données récemment annoncées par l’OMS et citées par le site « la Dépeche.fr » , chaque année dans le monde, plus de 214 millions de personnes contractent une des trois infections sexuellement transmissibles (IST) parmi les plus courantes : la chlamydiose, la gonorrhée et la syphilis. Problème, ces dernières résistent de mieux en mieux aux antibiotiques. L’Organisation mondiale de la Santé a donc décidé d’actualiser ses recommandations concernant les traitements à mettre en place.

« La résistance de ces IST aux antibiotiques a rapidement augmenté ces dernières années et réduit les possibilités de traitement. Si elles ne sont pas diagnostiquées ni traitées, ces IST peuvent entraîner de graves complications et des séquelles à long terme pour les femmes, telle une grossesse extra-utérine et fausse couche », alerte l’OMS.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

La loi antiraciste vient d'être votée par le Parlement, avec son lot de sanctions qui en refroidit plus d'un (fortes amendes et même peine...

INTERVIEW

Slim Feriani, le ministre de l'Industrie et des PME et de l'Energie par intérim, a récemment accordé à Africanmanager une interview exclusive où il...

AFRIQUE

Le compte satellite du tourisme en 2017 publié par le Haut Commissariat au Plan (HCP) et rapporté par Telquel.ma, fait « ressortir une nette amélioration...

Reseaux Sociaux

SPORT

La joueuse de tennis tunisienne Ons Jabeur (101e mondiale) a poursuivi son aventure réussie au tournoi "Kremlin cup" de Moscou, doté de 767.000 dollars,...