Tags Posts tagged with "La Mecque"

La Mecque

par -

Plus de deux millions de musulmans de 168 nationalités ont entamé mercredi le grand pèlerinage à La Mecque: un parcours en plusieurs étapes qui se déroule au cœur de la première ville sainte de l’islam et dans ses environs.

Selon l’AFP, les autorités saoudiennes ont mobilisé d’importants moyens, dont 100.000 membres des forces de sécurité, et se sont dites prêtes à parer à toute éventualité alors qu’il y a deux ans, une gigantesque bousculade avait fait près de 2.300 morts.

Au cours de la journée et dans la soirée, des fidèles gagnaient déjà la plaine aride d’Arafat où ils passeront la nuit avant l’ascension du mont qui la domine, point culminant du pèlerinage. Une brise chaude fouette le visage des premiers arrivés en route vers les tentes dressées spécialement pour l’évènement.

par -

D’après des informations publiées par l’AFP, un hôtel dans la ville saoudienne de La Mecque, où sont attendus quelque deux millions de musulmans pour le pèlerinage annuel, a été évacué aujourd’hui à la suite d’un incendie.

Nayef al-Sharif, porte-parole de la Défense civile, n’a signalé aucune victime. Il a attribué l’incendie à une unité d’air conditionné défaillant au 8e étage de l’hôtel situé dans le quartier d’Azaziyah de La Mecque.

Quelque 600 clients, venus pour la plupart de Turquie et du Yémen pour le hajj, ont été évacués et sont ensuite retournés à l’hôtel, a dit le porte-parole.

Quelque deux millions de musulmans saoudiens et du monde entier sont attendus d’ici la fin du mois à La Mecque, premier lieu saint de l’islam, pour le grand pèlerinage.

par -

Le ministère des Affaires Religieuses a annoncé dans un communiqué rendu public, ce samedi 17 septembre 2016 , le décès d’un cinquième pèlerin tunisien à La Mecque.

Il s’agit de Saleh Mohamed Mefteh, âgé de 67 ans et il est originaire de Hammam-Sousse, a précisé ledit département.

par -
La chaîne CNNarabic a annoncé que les autorités saoudiennes ont exhorté les musulmans du monde à ajourner

Face aux terribles accidents à répétition lors du pèlerinage de la Mecque – dont le dernier a fait plus de 2000 morts en 2015 – le royaume d’Arabie Saoudite a décidé d’équiper les pèlerins de bracelets connectés.

Selon les informations de Saudi Gazette, chaque fidèle devrait porter cet objet connecté à son poignet pendant le pèlerinage. Une information à prendre avec des pincettes : une annonce similaire avait été faite l’année dernière.

Ce bracelet aurait plusieurs utilités. La première est de permettre l’identification de n’importe quel pèlerin en cas de nouvelle bousculade. Chaque bracelet contiendrait ainsi les données personnelles et médicales de son porteur, afin d’améliorer sa prise en charge et son identification en cas d’accident. Arab News cite la date d’entrée du pèlerin dans le royaume, le numéro de son visa, son adresse et le numéro de son passeport, comme données collectés.

Le bracelet aurait aussi une utilité pratique pour les pèlerins. Résistant à l’eau et doté d’une puce GPS il permettrait d’indiquer les horaires des prières, ainsi que des indications en plusieurs langues pour se diriger dans la ville.

Chaque année, le pèlerinage rassemble plus de deux millions de personnes. Plusieurs bousculades géantes ont déjà causés des milliers de morts. En 2015, le bilan officiel de l’accident s’était révélé trois fois moins important que la réalité, notamment à cause des problèmes d’identification.

par -

Le ministère des Affaires religieuses a annoncé, dans un communiqué, que la date limite pour l’acceptation des réserves des candidats au pèlerinage cette année, a été fixé le mercredi 1er Juin prochain.

Le ministère a annoncé que les citoyens qui n’ont pas été invités à se soumettre à un examen médical doivent se présenter aux directions régionales des affaires religieuses munis de récépissé.

Le ministère a exhorté les citoyens qui n’ont pas été inscrits dans la liste des personnes invitées à subir l’examen médical, malgré leur ancienneté, de se présenter au ministères des AR, munis de leurs récépissé terme attestant qu’ils ont déjà subi cet examen médical.

par -

Les autorités religieuses iraniennes ont annoncé dimanche que les Iraniens ne seraient pas autorisés à se rendre en pèlerinage à la Mecque et ont accusé l’Arabie saoudite de “sabotage” et de ne pas être capable de garantir la sécurité des pèlerins.

Les relations entre les deux pays se sont encore détériorées après la mort de centaines d’Iraniens l’an dernier à la Mecque puis avec la rupture des relations diplomatiques qui a suivi l’envahissement de l’ambassade saoudienne à Téhéran après l’exécution en Arabie saoudite d’un dignitaire chiite.

L’antagonisme entre les deux pays se vérifie en outre au Yémen où l’Iran soutient la rébellion houthie tandis qu’une coalition de pays arabes sunnites appuie les forces gouvernementales.

“En raison des sabotages constants du gouvernement saoudien, nous annonçons qu’il a été interdit aux pèlerins iraniens de participer au hadj cette année et la responsabilité en incombe au gouvernement d’Arabie saoudite”, ont dit les autorités religieuses dans un communiqué transmis aux médias iraniens.

Huit mois après le dernier pèlerinage, l’Arabie saoudite n’a toujours pas communiqué de rapport officiel sur la catastrophe lors de laquelle plus de 700 pèlerins ont péri , rappelle l’agence Reuters.

par -

Six extrémistes-religieux ont été arrêtés pour avoir choisi de changer la direction de la « Qibla »

Les unités de la Garde nationale du district de Jendouba ont dû  arrêter 6 extrémistes religieux, accusés d’avoir enfreint aux règles générales des mosquées.

Les accusés avaient choisi de ne plus se mettre face au mihrab de la mosquée Farhat Hached,  située au village de Bou Aouane rattaché à la délégation de Balta (gouvernorat de Jendouba) et qui indique la qibla en direction de la Kaaba.

Selon Jawhara Fm qui cite une source sécuritaire dans la région, ces derniers sont connus pour leur extrémisme religieux depuis la révolution.

par -

Décidément, le cheikh Mahamed Hentati champion des longues diatribes enflammées n'en finit plus de faire parler de lui.

Accusé à plusieurs reprises de  non-paiement de la pension alimentaire et d’abandon de famille, le cheikh a été empêché, mardi,  par la police de prendre son vol de Tunis-Carthage à destination des lieux saints pour accomplir les rites de la Omra et ce, encore une fois, pour la même raison.

Selon le journal Assabah News, Hentati faisait l’objet d’un avis de recherche et fût aussitôt livré au ministère public au tribunal de première instance de Tunis, qui l’a aussitôt relaxé.

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

La FAO organise en partenariat avec le Centre de Compétences pour les Changements Climatiques (4CMaroc), un atelier d’échange régional sur l’accès au Fonds Vert...

Reseaux Sociaux

SPORT

Le Comité exécutif de l'Union arabe de football (UAFA), a tenu mercredi à Ryadh (Arabie saoudite), une réunion sous la présidence de l'algérien Mohamed...