Tags Posts tagged with "leadership"

leadership

par -

L’agence Business France, près de l’Ambassade de France en Tunisie, annoncé l’attribution du 1er prix du Concours National de la Qualité et de l’Excellence opérationnelle 2018 à la société ARDIA. Ce prix prestigieux est annuellement décerné par le Ministère de l’Industrie et des PME tunisien aux entreprises opérant en Tunisie dans le secteur de l’industrie et des services connexes.

Ce prix est attribué à l’issue d’une série d’audits d’évaluation selon le modèle d’excellence EFQM (modèle européen basé sur 9 critères : le leadership, la stratégie, le personnel, les partenariats et les ressources, les processus produits et services, les résultats clients, les résultats personnels, les résultats sociétaux et les résultats d’activité).

Le concours récompense non seulement les performances financières et les efforts d’innovation de la société mais également la démarche de gestion responsable et valorisante de la ressource humaine, qui selon M. Jean-Louis Pech, Président du directoire d’ACTIA Group, «est en Tunisie créatrice, entreprenante et qualifiée ».

« Cette distinction vient récompenser l’engagement du groupe ACTIA en Tunisie, présent depuis plus de 20 ans avec quatre filiales totalisant 1270 personnes dont 450 ingénieurs et consolide sa position d’opérateur économique de premier rang » souligne Olivier Pradet, Directeur du bureau Business France, près de l’Ambassade France en Tunisie.

Le groupe toulousain croit dans la capacité de l’économie tunisienne à rebondir après des années difficiles et à renforcer sa compétitivité sur les marchés étrangers. « C’est la raison pour laquelle nous allons continuer à investir dans ce pays en augmentant les capacités de notre bureau d’études ARDIA créant sur trois ans 200 emplois d’ingénieurs sur le bassin de l’Ariana et au-delà » affirme M. Pech, lequel fera spécialement le déplacement pour recevoir ce prix.

La cérémonie de remise du prix se déroulera le lundi 10 septembre, à 16h, au siège de l’UTICA trophée, en présence du Ministre de l’Industrie et des PME, qui remettra le trophée à ARDIA.

par -

Avec son air de ne pas y toucher, la Chine monstre ses muscles, nargue l’Amérique de Donald Trump et postule ouvertement pour la place de leader des économies du monde. Zhang Jun, directeur général du département des relations économiques internationales au ministère chinois des Affaires étrangères, qui évoquait devant la presse étrangère les retombées de la participation du président Xi Jinping au dernier Forum économique de Davos, ne s’en est pas caché. Il a affirmé que Pékin ne nourrit pas l’ambition de briguer le leadership mondial, mais que si les grandes puissances ne sont pas au rendez-vous, la Chine prendrait ses responsabilités en pilotant l’économie mondiale, rapporte Reuters ce lundi 13 janvier. Le diplomate chinois répond ainsi à la posture de Trump, qui a redit vendredi dernier sa volonté de se tourner vers les Etats-Unis (“America first”). Du pain béni pour les Chinois…

“Si la Chine se trouvait à jouer un rôle de leader sur la scène mondiale, ce ne serait pas parce qu’elle s’y précipiterait mais plutôt parce que les autres prendraient du recul et laisseraient la place à la Chine (…). Et si la Chine était amenée à jouer ce rôle, elle assumerait ses responsabilités”, a affirmé Zhang Jun.
Cette sortie fait suite à celle du président Xi, à Davos, qui a déclaré que son pays a l’intention de peser davantage dans la direction des affaires du monde et qui a invité les dirigeants du monde à favoriser le libre-échange.

Zhang Jun a égratigné au passage Trump, en affirmant qu’il lui est impossible d’atteindre les niveaux de croissance qu’il promet à ses électeurs en cloisonnant l’économie américaine – protectionnisme – et en se lançant à tout-va dans des conflits commerciaux. “Une guerre commerciale ou une guerre sur les taux de change ne seraient bénéficiaires à aucun pays”, a-t-il argué.
En ce qui concerne la Chine, il a rappelé qu’elle est la deuxième économie mondiale mais qu’elle doit s’appuyer sur les autres pour croitre. “Nous espérons toujours que les Etats-Unis et les autres économies occidentales pourront continuer à contribuer à la reprise mondiale. Nous avons entendu Trump annoncer que les Etats-Unis vont connaître une croissance de 4% et nous en sommes heureux”, a-t-il dit.

Reste à savoir comment l’imprévisible Trump va encaisser cette sortie très acidulée des Chinois, et si les prétentions de Pékin en termes de leadership mondial vont le piquer au vif au point de le pousser à réviser son fameux leitmotiv, “America first”…

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

La loi antiraciste vient d'être votée par le Parlement, avec son lot de sanctions qui en refroidit plus d'un (fortes amendes et même peine...

INTERVIEW

Slim Feriani, le ministre de l'Industrie et des PME et de l'Energie par intérim, a récemment accordé à Africanmanager une interview exclusive où il...

AFRIQUE

Les producteurs de café d’Éthiopie et du Burundi pourraient mieux exploiter tout le potentiel de leurs cafés en répondant à l’intérêt croissant pour les...

Reseaux Sociaux

SPORT

De retour en Tunisie après son excellent parcours au tournoi Kremlin Cup de Moscou, la championne tunisienne de tennis Ons Jabeur a été chaleureusement...