Tags Posts tagged with "mourou"

mourou

par -

Le vice-président de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), Abdelfatteh Mourou a exprimé ce mardi 22 mars 2016 la solidarité de la Tunisie avec la Belgique suite aux explosions qui ont touché l’aéroport Zaventem et la station du métro de Maelbeek.

Il a, à ce propos, appelé tous les pays à rester solidaires et condamner les coupables et les parties responsables des attaques terroristes.

par -
Ennahdha s’est retirée du pouvoir parce qu’elle a estimé qu’elle n’est plus capable de le conserver alors qu’elle est contestée par certains partis

Le premier Baromètre politique de Sigma de 2016 apporte bien des nouveautés, et des majeures. Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, y perd 4 places entières, alors que le vice-président de l’ARP, Abdelfattah Mourou signe une remontée le plaçant en tête des personnalités politiques auxquelles les Tunisiens font confiance.

Autre résultat significatif de ce sondage, les Tunisiens qui estiment que leur pays est sur la mauvaise voie passent de 58% à 63%. En outre, leur hiérarchie des priorités est inversée, la situation sociale et économique éclipse celle ayant trait à la sécurité.

Nous y reviendrons

par -
Réagissant à la récente décision gouvernementale de fermer les mosquées

Réagissant à la récente décision gouvernementale de fermer les mosquées hors contrôle, Abdelfattah Mourou, dirigeant d’Ennahdha a indiqué que les institutions sont appelées à respecter les règles juridiques régissant l’espace public ,y compris les lieux de culte, rappelant que les mosquées hors contrôle représentent aujourd’hui une menace pour le pays.

Dans une déclaration à Attounissia, Il n’a pas manqué d’exprimer sa crainte face aux répercussions de cette décision qui affectera certainement , à ses yeux, les gens qui visitent les mosquées.

Dans ce contexte, Mourou a appelé le gouvernement à mieux expliquer cette décision qui s’inscrit dans un cadre sécuritaire qui secoue le pays afin d’éviter le pire. Il a aussi exhorté le gouvernement à dépasser cette crise en procédant à la protection de ces mosquées sans être obligé à les fermer et ce, à travers la désignation d’imams modérés.

par -
Abdelfatteh Mourou a affirmé que sa nomination en tant que vice-président du mouvement Ennhdha est une simple initiative formelle et n’est que de la poudre dans les

Abdelfatteh Mourou a affirmé que sa nomination en tant que vice-président du mouvement Ennhdha est une simple initiative formelle et n’est que de la poudre dans les yeux , et ce, dans une déclaration au journal Ekher Khabar dans son édition du mardi 1er juillet 2014.

Revenant sur les différends entre les dirigeants d’Ennahdha. Abdelfatteh Mourou souligne qu’ils

« acceptent encore ma présence dans le parti seulement par courtoisie, et pour ne pas créer la confusion » .

par -
Le vice-président du mouvement Ennahdha Abdelfattah Mourou a affirmé

Le vice-président du mouvement Ennahdha Abdelfattah Mourou a affirmé, lors du forum organisé, récemment, par le centre des études internationales à l’initiative du journal algérien « Al Khabar » et rapporté par Attounssia, ce vendredi, que les gens de gauche et surtout l’extrême gauche, ne vont pas accepter une coalition avec Nidaa Tounes, parti qui rassemble, à leurs yeux, les symboles de l’ancien régime. Ils n’accepteront pas non plus une coalition avec les islamistes. Mourou souligne qu’une frange des islamistes n’admet pas également une coalition avec le Nidaa.

Il a indiqué, par ailleurs que Nidaa Tounes même s’il réussit dans les prochaines élections, il aura besoin d’un allié, et la chose est vraie aussi pour Ennahdha. Mourou a relevé que l’alliance entre les deux partis est d’une nécessité urgente pour les deux partis, ce qui consacre l’échec de la révolution, et portant le risque de vider le mouvement d’Ennahdha de ses militants.

par -
Le vise président du mouvement Ennahdha Abdelfattah Mourou a appelé son

Le vise président du mouvement Ennahdha Abdelfattah Mourou a appelé son parti à ne pas participer aux prochaines élections présidentielles et législatives, les qualifiant de « Baccalauréat blanche » qui ne va durer que 5 ans, rapporté Attounssia dans son édition de ce vendredi.

Intervenant dans le forum organisé récemment par le centre des études internationales à l’initiative du journal algérien « Al Khabar », Abdelfattah Mourou a précisé que la participation des mouvements d’Ennahdha et Nidaa Tounes au prochain scrutin sera sans contenu, estimant que ces élections vont faire émerger 3 grands pôles : un islamique, l’autre représenté par Nidaa Tounes et le troisième sera formé par les autres partis (Les RCDistes, la gauche et la gauche extrémiste).

par -
On connaît Abdelfattah Mourou

On connaît Abdelfattah Mourou, le chef politique, le tribun, l’avocat, mais pas le danseur. Or, il vient de faire étalage de ses talents artistiques, lors d’un meeting populaire à Sfax, organisé par son mouvement Ennahdha, à l’occasion de la célébration de la promulgation de la Constitution.

Visiblement, il ne fait pas figure de foudre de guerre dans la spécialité, mais ses figures giratoires achèvent de convaincre qu’il a encore des progrès à faire.

Il reste que, alors que le parti islamiste rend le tablier du pouvoir, Mourou serait mieux inspiré de méditer, entre deux pas de danse, cette pensée de la chorégraphe allemande Pina Baush : « Dansez, sinon nous sommes perdus.

par -
Pour Abdelfatteh Mourou vice-président d’Ennahdha

Pour Abdelfatteh Mourou vice-président d’Ennahdha, le terrorisme doit être considéré comme une affaire nationale qui réunit tout le monde et ne doit pas être instrumentalisé à des fins politiques.

Lors d’un meeting populaire tenu dimanche 23 février 2014 à Sfax, il a jugé que la neutralité des mosquées est essentielle, à condition que ce choix ne mène pas à une forme de prière détachée de la réalité qui éloigne l’individu de ce qui se passe dans la société .

par -
Abdelfattah Mourou

Abdelfattah Mourou, vice-président d’Ennahdha a affirmé , dans une interview au journal Assarih, parue mardi , que son parti n’a pas apprécié la publication du Livre noir et n’est pas d’accord sur la démarche adoptée dans le problème de la corruption . Il pense qu’il serait judicieux de transférer les dossiers en question à la commission de la lutte contre la corruption ou les instances de la justice transitionnelle .

Il a souligné que le Président de la République doit être le recours de tous les Tunisiens en ces moments de crise et que son effort doit se concentrer sur l’instauration de la paix sociale et l’unification des citoyens . Or , par cette initiative , dit-il , Marzouki est devenu l’objet de critiques et d’insultes .

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux