Tags Posts tagged with "sensibilisation"

sensibilisation

par -

Nabil Baffoun, membre de l’Instance Supérieure Indépendante des Elections (ISIE), a affirmé, vendredi, l’absence des partis politiques et le faible engagement de la société civile dans la sensibilisation à l’enregistrement aux élections municipales de décembre 2017.
“Le nombre des électeurs inscrits a atteint, jusqu’à ce jour, les 167 170 électeurs dont 30 252 électeurs qui ont changé d’adresses et de bureaux de vote”, a indiqué Nabil Baffoun dans une déclaration à l’agence TAP.
Rappelons que le dernier délai d’enregistrement aux élections municipales a été fixé pour le 10 août 2017. Le nombre des bureaux de vote s’élève à 642 répartis dans les locaux des municipalités, de la poste tunisienne, certains hôpitaux et des hypermarchés, en plus des équipes mobiles qui seront présentes dans les festivals, les plages et les zones rurales.
Nabil Baffoun a, en outre, fait part de la faible affluence des sécuritaires et militaire sur les bureaux d’enregistrement aux élections municipales.
Les élections municipales auront lieu le 17 décembre 2017. Les forces armées voteront le 10 décembre 2017. La proclamation des résultats des municipales se poursuivra du 17 décembre jusqu’au 20 du même mois et les résultats définitifs seront annoncés au plus tard le 24 janvier 2018.

par -

Une opération blanche de destruction de plusieurs produits contrefaits a été réalisée, mardi 23 mai 2017, à l’avenue Habib Bourguiba, à Tunis, dans l’objectif de sensibiliser les consommateurs aux dégâts causés par ces produits sur la santé et l’économie du pays.
L’opération de destruction, à laquelle ont participé des agents de la police municipale et des services de contrôle sanitaire, a été réalisée à l’issue de la 3ème rencontre de lutte contre la contrefaçon organisée par l’association tunisienne d’orientation du consommateur et de rationalisation de la consommation.
Dans une déclaration à la TAP, Lotfi Riahi, président de cette association, a souligné que l’objectif assigné à cette rencontre est de mieux faire connaître les dangers économiques et sanitaires de ce phénomène mondial.
L’association est en train de réaliser un sondage qui permettra de connaitre les avis des Tunisiens concernant ce phénomène, a indiqué le responsable. Et de rappeler qu’une plateforme interactive, ” Riclami “, a été lancée cette année. Près de 5 mille consommateurs ont adhéré à cette plate-forme qui met l’accent sur les dangers de la contrefaçon sur la santé de l’Homme. L’association a, en outre, lancé un centre d’appel (81104444) qui accueille chaque jour 200 appels, dont 30% concernent les dangers de la contrefaçon sur la santé.
Pour sa part, le DG de l’Agence nationale du contrôle sanitaire et environnemental (ANCSEP), Chiheb Ben Rayana, a affirmé que le travail doit être axé sur le côté sensibilisation quant aux dangers de ce phénomène, notamment au niveau sanitaire. Il a, dans ce cadre, rappelé que les produits contrefaits les plus prisés sont les fournitures scolaires, les produits cosmétiques et les jouets pour enfants.

par -

Le directeur général de la Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG), Moncef Harrabi, a déclaré lors d’une conférence de presse tenue ce jeudi 18 mai 2017 à Bizerte que la société investit 632 millions de dinars (MD) chaque année pour la maintenance et l’installation des stations de production et de transport de l’électricité.

Il a, en outre, affirmé que la STEG a multiplié ses efforts et a préparé un plan d’action qui a pour objectif de garantir la continuité des services des stations de production à travers le renforcement des opérations de maintenance et des travaux qui prendront fin vers mi-juin 2017.

Il a indiqué que le pic de demande de l’électricité pour cette saison estivale atteindra les 3900 MW, précisant que la capacité globale de l’électricité disponible est de l’ordre de 4100 MW.

Sur un autre volet, Moncef Harrabi a appelé les citoyens à rationaliser la consommation de l’électricité et de l’énergie durant l’été et de limiter l’utilisation des équipements électroménagers entre 11h et 15h aux besoins indispensables.

Attention, les impayés peuvent tuer la STEG

La société s’est lancée depuis des années dans une stratégie de sensibilisation en vue de mettre en garde les citoyens contre les risques induits par la grosse ardoise des factures impayées et afin d’assurer la pérennité de cette entreprise nationale, surtout avec l’augmentation de la consommation électrique.

On rappelle que le directeur général de la STEG a déclaré, dans une récente interview accordée à Africanmanager, que les impayés auprès de la STEG menace la stabilité financière et l’avenir de cette institution publique.

Il a précisé que le montant des sommes dues à la STEG atteint actuellement 1000 Millions de dinars dont 50% sont des factures impayées par les citoyens.

Il a, de même, ajouté que la société entend recouvrer ses dettes auprès des gros clients tels que les sociétés et les hôtels mais aussi auprès des citoyens, en vue de sauvegarder ses équilibres financiers.

Et de préciser que si la crise actuelle de la société persiste, notamment avec la hausse des prix du pétrole, le déficit de la STEG atteindra les 2000 Millions de dinars en 2019.

par -

La Société nationale des chemins de fer tunisiens (SNCFT) a annoncé jeudi le lancement d’une campagne de sensibilisation pour limiter le nombre d’accidents au niveau des croisements Rail-Route, en collaboration avec l’association nationale de la sécurité routière et l’association les Ambassadeurs de la sécurité routière.
Lors d’une conférence de presse tenue au siège de la société à Tunis, Sarra Rejeb, PDG de la SNCFT, a indiqué que cette campagne qui se poursuivra jusqu’au 30 avril courant, concernera les 28 croisements les plus dangereux répartis sur l’ensemble du pays.

Selon la responsable, la campagne cible tous les usagers de la route et vise à les sensibiliser à l’importance de respecter les signalisations avant de traverser un passage à niveau route-rail.
Elle vise aussi les élèves des écoles et collèges situés à proximité des croisements route-rail.
Dans ce contexte, Sarra Rejeb a rappelé qu’en 2016, 74 accidents ont été enregistrés causant 90 blessés et 33 morts.
“Sur un total de 1126 croisements route-rail, 24% seulement soit 267 croisements sont équipés de barrières électriques “, a-t-elle reconnu expliquant que les barrières électriques ne sont installées que dans les zones où il y’a un trafic important.
Elle a aussi, signalé que les statistiques de 2011-2016 ont révélé que 55% des accidents survenus au niveau des croisements route-rail ont eu lieu dans les passages à niveau équipés de barrières électriques, où la circulation est trés dense.
Pour renforcer la sécurité au niveau de ces croisements, elle a indiqué que la SNCFT envisage l’équipement de 100 croisements supplémentaires par des barrières électriques entre 2017 et 2020, précisant qu'”une quarantaine de barrières électriques coûte environ 14 milliards”.
Il s’agit également d’installer des caméras et un système de contrôle automatisé pour être informé instantanément des pannes au niveau des croisements équipés de barrières électriques.
D’après Sarra Rejeb, la fermeture des 800 croisements anarchiques, la formation du personnel, le recrutement des agents et la maintenance et l’acquisition de nouveaux équipements s’inscrivent aussi dans la stratégie de sécurité mise en place par la SNCFT.

par -

Dans le cadre de son programme RSE, la société Alpha Hyundai Motor annonce son soutien à la décision gouvernementale, en vigueur dès demain, relative à l’obligation du port de la ceinture de sécurité.

Le concessionnaire officiel de la firme automobile sud-coréenne Hyundai en Tunisie pour les véhicules particuliers participe à la journée de sensibilisation, organisée par son partenaire l’association « Les Ambassadeurs de la Sécurité Routière » (ASR) et le Ministère du Transport, et rehaussée par la présence de monsieur le Ministre du Transport ainsi que les représentants des différents ministères concernés par cette disposition.

Lors de la journée de sensibilisation, monsieur Skander Baccouri (Directeur Communication & Marketing, Alpha Hyundai Motor) a réitéré l’attachement du concessionnaire à soutenir les efforts des différentes parties prenantes impliquées dans la sensibilisation et l’enracinement de la culture de la sécurité routière chez les Tunisiens, surtout les jeunes et les enfants.

Pour Alpha Hyundai Motor, le port de la ceinture de sécurité ne peut que réduire les dangers des accidents de la route pour les occupants des sièges avant et arrière et la société s’engage à prendre ses responsabilités pour réduire ce risque, en collaboration étroite avec la société civile, en l’occurrence l’association ASR.

L’engagement de la société Alpha Hyundai Motor auprès de « l’ASR » s’inscrit dans la cadre du programme de responsabilité sociale du constructeur automobile sud-coréen intitulé «Avançons le monde ensemble». Ce programme vise à instaurer un ensemble de valeurs citoyennes adoptées par la marque. Un engagement qui reflète l’intérêt apporté par le constructeur sud-coréen au respect des normes de sécurité les plus exigeantes pour conserver la vie des utilisateurs des routes.

par -

Plus de 20.000 écoliers algériens des différents paliers avaient bénéficié des activités organisées par le comité sectoriel de lutte contre les fléaux sociaux notamment la consommation de drogue, nous apprend APS.

Plusieurs jeunes souffrant de toxicomanie ont demandé l’aide de la commission contre la consommation de drogue.

Les actions d’anticipation et de sensibilisation ont été menées a travers des rencontres directes et ouvertes avec les écoliers qui pouvaient soulever leurs problèmes spontanément, a ajouté la même source.

par -

L’Instance Nationale de Lutte Contre la Corruption (INLUCC) a annoncé la mise en place d’un numéro vert (80 10 22 22) pour dénoncer les cas de corruption dans tous les gouvernorats du pays.

A travers cette initiative, l’instance veut inciter les citoyens et les encourager à porter plainte contre toute personne suspectée de corruption. Elle vise aussi à sensibiliser les Tunisiens sur l’impact négatif de ce fléau qui se propage d’une manière notable dans le pays.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux