Tags Posts tagged with "sûreté"

sûreté

par -
Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA), en sa 682ème réunion tenue, le 25 avril 2017, au niveau ministériel, a adopté la décision qui suit sur la sûreté et la sécurité maritimes et la paix, la sécurité et le développement de l’économie bleue, “Après Lomé” :

Le Conseil:

1.    Prend note de l’allocution prononcée par le Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et de l’Intégration africaine de la République togolaise, Prof. Robert Dussey, en sa qualité de Président du Conseil pour le mois d’avril 2017, et de la communication faite par le Commissaire à la Paix et à la Sécurité, l’Ambassadeur Smail Chergui. Le Conseil prend également note des présentations faites par le Commissaire au Commerce et à l’Industrie de l’UA, Ambassadeur Albert Muchanga, ainsi que par Madame l’Ambassadeur Amoko Kouvahe et le Juge Kokou Humado du Togo. Le Conseil prend en outre note des déclarations faites par les Représentants des Etats membres, des Communautés économiques régionales/Mécanismes régionaux (CER/MR) pour la prévention, la gestion et le règlement des conflits, ainsi que par les Représentants des  Nations unies et de l’Union européenne;

2.    Rappelle la Stratégie intégrée africaine pour les mers et les océans (AIM 2050) et son Plan d’action adoptés par la 22ème session ordinaire de la Conférence de l’Union, en janvier 2014. Le Conseil rappelle également la décision Ext/Assembly/AU/Dec.1 (VI) du Sommet extraordinaire de l’UA tenue le 15 octobre 2016, à Lomé, au Togo, au cours duquel la Charte sur la sureté et la sécurité maritimes et le développement en Afrique a été adoptée;

3.    Exprime sa profonde préoccupation face à la persistance des menaces à la paix et à la sécurité dans le domaine maritime, y compris la piraterie, le vol à main armée en haute mer, la pêche illégale, le déversement de déchets toxiques, le trafic illégal d’armes et de drogue, le trafic d’êtres humains, le blanchiment d’argent, l’immigration clandestine et le terrorisme. Le Conseil souligne l’importance que revêt l’adoption de mesures fermes pour combattre ces menaces ;

4.    Souligne le lien entre la paix, la sécurité et le développement en ce qui concerne le domaine maritime, qui fait partie intégrante de la stratégie de croissance économique globale et du processus d’intégration de l’Afrique. Le Conseil souligne en outre l’importance de la Charte de Lomé, comme instrument africain pour la promotion de la paix, de la sécurité et de la sûreté dans le domaine maritime africain, comme condition nécessaire au développement et à la croissance de l’économie bleue au bénéfice du continent et de ses populations ;

5.    Félicite le Président Faure Essozimna Gnassingbe de la République togolaise, pour avoir été désigné comme leader de l’UA en ce qui concerne les questions liées à la sureté et à la sécurité maritimes en Afrique, contribuant ainsi au renforcement de la paix et de la sécurité sur le continent ;

6.    Rappelle la demande faite par le Sommet extraordinaire à la Commission de prendre toutes les mesures nécessaires pour organiser les sessions extraordinaires des Comités techniques spécialisés (CTS) compétents, qui n’ont pas été impliqués dans le processus d’élaboration de la Charte, à savoir :  le CTS sur le Commerce, l’Industrie et les Mines, le CTS sur les Transports, les Infrastructures, l’Energie et le Tourisme, le CTS sur les Affaires monétaires, la planification économique et l’intégration, et tout autre CTS compétent qui pourrait les aider dans l’examen des questions inscrites dans leurs mandats respectifs et soumettre leurs contributions à la Charte africaine, sous la forme d’annexes, à l’examen de la Conférence de l’Union, en juillet 2017. À cet égard, le Conseil reconnaît les progrès accomplis dans la mise en œuvre de la décision et demande à  la Commission d’accélérer la finalisation des projets d’annexes à la Charte de Lomé, en vue de permettre la tenue rapide des réunions envisagées des CTS compétents pour leur élaboration ;

7.    Prend note avec gratitude de l’offre faite par la République togolaise d’abriter les réunions des CTS compétents ;

8.    Souligne l’importance que revêt le rôle des CER/MR dans la définition, la mise en œuvre et l’harmonisation  des cadres réglementaires nationaux et régionaux, y compris les mécanismes de régulation;

9.    Souligne en outre la nécessité de mettre en place un mécanisme de suivi approprié, en particulier au sein de la Commission de l’UA, tenant compte de la nature multidimensionnelle et multisectorielle des questions relatives à la sécurité et à la sûreté maritimes et au développement, tel que reconnu dans la Stratégie AIM 2050 et la Charte de Lomé;

10.    Félicite le Togo, seul Etat membre, à ce jour, à avoir déjà signé et ratifié  la Charte de Lomé, et exhorte tous les Etats membres à ratifier la Charte, conformément à leurs procédures  nationales pertinentes;

11.    Décide de rester activement saisi de la question.

par -

Le ministère de l’Intérieur a reçu lors d’une cérémonie organisée, lundi 8 août 2016, à la caserne de la Garde Nationale à l’Aouina, un nouveau lot de véhicules blindés. La cérémonie a été présidée par le chef du gouvernement Habib Essid et le ministre de l’Intérieur Hedi Majdoub.

Ces véhicules ont été octroyés aux forces de sûreté et de la Garde Nationales, afin de renforcer leurs capacités en matière de lutte contre le terrorisme.

par -

L’Académie Tuniso-Française de Formation en Sûreté de l’Aviation Civile (AFSAC) vient d’obtenir l’accréditation en tant que centre de formation en sûreté de l’aviation civile reconnue dans le monde, apprend Africanmanager d’une source bien informée.

A cette occasion, le ministre du Transport, Anis Ghedira, son homologue libyen, Miled Maatoug et le vice-président du bureau régional de l’Organisation Internationale de l’Aviation Civile (OACI) au Moyen-Orient ont remis le prix au président du conseil d’administration de l’Académie, Hassen Seddik.

La remise du prix a eu lieu lors d’une session organisée récemment et au cours de laquelle Hassen Seddik a affirmé que cette accréditation est une reconnaissance pour les compétences tunisiennes dans le domaine de l’aviation civile.

A souligner que l’Afsac a formé plus de 9000 cadres venant de plusieurs pays.

par -
Zouhair Maghzaoui
Lors d’une séance plénière qui se tient actuellement à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP)consacrée à l’examen du projet de loi régissant le statut de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), les députés du Front Populaire ont appelé le gouvernement à ouvrir une enquête approfondie sur les violences policières commises, samedi dernier, par des agents de sécurité contre certains nombre de chômeurs.
Selon le député, des chômeurs de l’enseignement supérieur ont été violemment agressés par des agents sécuritaires à la place de la Kasbah.

Il a ajouté que certains du députés du front populaire ont été également menacés par les  agent de la sécurité.

par -

Une photo abondamment partagée, ce jeudi 7 avril 2016,  par les internautes tunisiens a créé le buzz et a suscité des commentaires ironiques de l’opinion publique.

Il s’agit d’une photo illustrant une grosse gaffe commise par les journalistes de la chaîne Al Watania 1. Ils ont dévoilé l’identité de deux agents des forces de sûreté qui étaient cagoulés pour des raisons de sécurité.

par -

De violents affrontements se sont déroulés à l’aube de ce jeudi 7 avril 2016 entre  les unités de la Garde nationale et un groupe terroriste, dans la région de Sakiet Sidi Youssef, au gouvernorat du Kef, rapporte le site Achourouk On line.

Lors de cette opération, un élément terroriste a été abattu, une kalachnikov et des munitions ont été saisies. Les autres terroristes ont pris la fuite et une vaste opération de ratissage a été lancée, a ajouté la même source.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux