Tags Posts tagged with "Taparura"

Taparura

par -

Des représentants de sociétés d’investissements d’Italie, Espagne, France, Arabie Saoudite, Corée du Sud, Chine, outre la Tunisie, ont assisté à la rencontre d’information sur la 2e phase du projet Taparura tenue, samedi 22 juillet 2017. La Chine avait la plus forte représentation à cette rencontre, à travers cinq sociétés d’investissement.

Ce rendez-vous intervient après le lancement, le 2 juin 2017, du deuxième appel d’offres international pour la réalisation de la deuxième phase du projet Taparura.

Auparavant, les investisseurs se sont rendus sur le site du projet qui couvre 420 ha et s’étend sur 6 km du littoral entre le centre-ville de Sfax et le Théâtre Sidi Mansour. La valeur globale des lotissements est évaluée à 1 million 161 mille dinars.

Jusqu’à présent 42 investisseurs sont intéressés par le projet dont 22 étrangers, notamment, de Chine, France, Belgique, Arabie Saoudite et Emirats arabes Unis, affirme le PDG de la société d’Etudes et d’Aménagement des côtes Nord de Sfax “Taparura”, Lakhdar Gasmi. Le dernier délai de remise des offres est fixé au 15 septembre 2017.

par -

Un nouvel appel d’offres international sera lancé, à la fin de cette semaine, pour la réalisation de la deuxième tranche du projet Taparura à Sfax, après le résultat non concluant du premier appel d’offres (septembre 2016), annonce le président directeur général de la société d’Etudes et d’Aménagement des côtes Nord de Sfax ” Taparura “, Mohamed Lakhdar Gasmi.
Le dernier délai de réception des offres est fixé au 15 septembre 2017.
Le cahier des charges a été révisé conformément aux observations soulevées par les investisseurs participant au premier appel d’offres et les recommandations techniques présentées par des experts étrangers dans le cadre d’une mission d’encadrement technique financée par la Banque européenne d’investissement et l’Agence française de développement, précise Gasmi.
La valeur du terrain dédié à ce projet (420 hectares) et évalué à 1,161 million de dinars demeure inchangée, alors que l’investisseur aura la possibilité de présenter son offre, signale-t-il.

par -

La Société d’Etudes et d’Aménagement des Côtes Nord de la Ville de Sfax (Taparura) organisera vendredi 27 mai, « une journée Taparura ». Cet évènement vient à un moment opportun où un appel d’offres international a été lancé pour sélectionner des investisseurs stratégiques qui vont contribuer à la réalisation de la deuxième étape du projet.
Cette étape comporte la planification, l’aménagement, l’urbanisation et le développement du site de la région Taparura, dont la superficie est estimée à 420 hectares au centre-ville de Sfax (sud-est).

par -

Le ministre de l’Equipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire, Mohamed Salah Arfaoui, a annoncé que l’appel d’offres relatif au projet Taparura à Sfax sera lancé ce dimanche.

D’aotre part, il a affirmé que l’appel d’offres concernant le pont de Bizerte est prêt, précisant que son département est en pourparlers avec les ministères concernés au sujet du financement de l’ouvrage qui est, a-t-il dit, l’une des priorités absolues du gouvernement.

par -

Le chef du gouvernement Habib Essid a présidé, le 18 janvier 2016,au palais de la Kasbah, un Conseil ministériel restreint consacré à l’examen du parachèvement de la deuxième phase du projet d’aménagement des côtes nord de la ville de Sfax. Le Conseil a pris connaissance des différents aspects techniques et environnementaux du projet aux fins d’accélérer le rythme de réalisation ayant trait à l’aménagement et l’urbanisation à travers l’élaboration d’études nécessaires au modèle détaillé d’aménagement dont les quatre phases seront parachevées à la fin du second semestre de l’année en cours.

Le Conseil a aussi étudié la possibilité de replacer le projet dans son contexte via l’accélération du rythme d’aménagement de l’infrastructure des zones environnantes (zone industrielle «Poudrière I et II » et cités avoisinantes) et des plages abandonnées dont le coût s’élève à 73 MD. Le Chef du gouvernement a réitéré l’importance du suivi de l’exécution des études relatives au raccordement du projet aux réseaux externes tels que ceux des routes structurées, de l’eau potable, de l’assainissement, de l’électricité et du gaz naturel, des télécommunications et de l’éclairage public. Il a aussi recommandé d’assurer le suivi instantané des travaux d’aménagement du projet, de poursuivre l’engagement de protection notamment des aspects environnementaux et de surmonter les difficultés qui entravent l’avancement des travaux et l’exécution des décisions relatives à la dépollution environnementale de la région.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Les États-Unis et le Togo seront co-organisateurs du Forum de la loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique – Africa Growth...

Reseaux Sociaux