Tags Posts tagged with "zones de développement régional"

zones de développement régional

par -

Les investissements industriels déclarés dans les zones de développement régional sont au pied du mur. Près de 7 ans après la Révolution,  les investissements industriels n’ont pas encore repris leur rythme habituel. C’est toujours le statu quo. Rien ne bouge dans les régions comme en témoigne le nombre des projets en panne dans divers régions où on parle de plusieurs centaines de projets bloqués. Les chiffres de l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (APII), font état de croissance molle. En effet,  les cinq premiers mois de l’année 2017 ont été caractérisés par une augmentation au niveau de l’investissement déclaré dans les zones de développement régional de 6.8% avec 732.4 MD contre 685.6 MD durant la même période de l’année 2016. La part de ces zones dans l’ensemble des gouvernorats est passée de 47.9% à 41.2%en 2017.  L’augmentation ainsi enregistrée au niveau des investissements déclarés dans les zones de développement régional est imputable essentiellement au gouvernorat de Zaghouan, Kasserine, Béja, Gabès, Sousse, Kef et Tataouine.

Le nombre de projets bénéficiaires de la participation de l’état et des primes d’investissement au titre des nouveaux promoteurs et des PME est passé de 12 (pour un investissement de 30.5 MD) à 6 projets (pour un investissement total de 20 MD) durant les cinq premiers mois 2017. Ces projets vont permettre la création de 361 postes d’emplois, contre 325 postes d’emplois durant les cinq premiers mois 2016. La participation de l’état et les primes d’investissement accordées ont atteint 3.8 MD contre 4.4 MD lors des cinq premiers mois 2016, soit une baisse de 13.6%.

En revanche, le nombre de projets bénéficiaires de la prime d’investissement au titre du développement régional est passé de 90 (pour un investissement total de 156.1 MD) à 44 projets (pour un investissement total de 52.6 MD) durant les cinq premiers mois 2017. Ces projets vont permettre la création de 859 postes d’emplois, contre 2496 postes d’emplois durant les cinq premiers mois 2016. La prime d’investissement accordée a atteint 10.4 MD contre 21.4 MD durant les cinq premiers mois 2016, soit une baisse de 51.4%.

D’une manière générale,  les investissements déclarés dans le secteur industriel a atteint le montant de 1777.7 MD, contre 1431.7 MD lors des cinq premiers mois 2016, enregistrant ainsi une augmentation de 24.2%. Le nombre de projets déclarés a atteint 1761 au cours des cinq premiers mois 2017 contre 1740 lors des cinq premiers mois 2016, soit une hausse de 1.2%. Ces projets permettront la création de 28632 postes d’emplois, contre 25206 postes d’emplois durant les cinq premiers mois 2016, soit une augmentation de 13.6%. Les investissements déclarés dans le cadre des projets de création sont passés de 700.0 MD lors des cinq premiers mois 2016 à 690.8 MD durant les cinq premiers mois 2017, enregistrant ainsi une baisse de 1.3%.

Le nombre de ce type de projets a par ailleurs baissé de 5.3% en passant de 1269 durant les cinq premiers mois 2016 à 1202 pendant la même période de l’année 2017, et les emplois à créer ont diminué de 1.1% avec 16755 postes d’emplois contre 16949 durant les cinq premiers mois 2016.

par -
Les intentions d'investissement dans l'industrie ont augmenté de 17%

Les six premiers mois 2016 ont été caractérisés par une hausse au niveau de l’investissement déclaré dans les zones de développement régional de 41,5% avec 761,6 MD contre 538,2 MD lors de la même période de 2015, ont indiqué les derniers chiffres de l’Agence de promotion de l’Industrie et de l’innovation (APII).

Ainsi, la part de ces zones dans l’ensemble des gouvernorats est passée de 40,9% à 47,1% durant les six premiers mois 2016.

L’augmentation ainsi enregistrée au niveau des investissements déclarés dans les zones de développement régional est imputable essentiellement au gouvernorat de Siliana, Kairouan, Jendouba, Béja, Sfax et Zaghouan.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Le président français, Emmanuel Macron, est décidément très actif sur le contient africain. Après avoir parrainé la force conjointe anti-djihadiste des pays du Sahel,...

Reseaux Sociaux