Uber accusé de laisser ses employés espionner ses clients

Uber accusé de laisser ses employés espionner ses clients

par -
0

Un ancien employé d’Uber, qui a porté plainte contre son ancienne entreprise pour discrimination et représailles contre un lanceur d’alerte, l’accuse de graves manquements, rapporte le site « rue89 ».

Il a affirmé que les employés auraient facilement accès aux données personnelles des utilisateurs, relate une enquête du Center of Investigative Reporting (CIR). Il aurait fait remonter à la direction ses inquiétudes avant d’être licencié.

« Les employés d’Uber peuvent suivre à la trace les politiciens les plus exposés, les célébrités et même des proches d’employés d’Uber dont des ex petits ou petites ami(e)s et ex-conjoints », a-t-il déclaré au tribunal le 19 octobre dernier. Beyoncé ferait partie des personnes espionnées.

Un ancien ingénieur d’Uber a confirmé au CIR le faible niveau de protection des informations privées des utilisateurs, a expliqué la même source.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire