Authors Posts by African Manager

African Manager

35930 POSTS 0 COMMENTAIRES

par -

De fortes précipitations sont attendues, mardi, à l’extrême nord du pays et au Cap Bon, dépassant les 40 mm. Elles seront accompagnées de grêle, par endroits, avertit l’Institut national de météorologie, dans un bulletin spécial.

Les pluies devront englober, l’après-midi, le centre du pays. Des vents forts dépassant 80 km souffleront sous les orages.

par -

La Corée du Nord poursuit ses activités nucléaires malgré les intentions affichées au printemps par son dirigeant Kim Jong-un, d’après un rapport de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) dont l’AFP a eu connaissance mardi 21 août. L’agence onusienne souligne ainsi que Pyongyang poursuit la construction de son réacteur à eau légère, ainsi que l’extraction et la concentration d’uranium sur son site de Pyongsan.

L’AIEA affirme également disposer d’indications sur des activités liées au « laboratoire radiochimique » nord-coréen et au réacteur expérimental de Yongbyon « entre fin avril et début mai 2018 », soit après le sommet intercoréen d’avril, lors duquel Kim Jong-un et son homologue sud-coréen, Moon Jae-in, s’étaient engagés à travailler à la « dénucléarisation complète de la péninsule ».

par -

Le président américain Donald Trump a reproché à la Fed, la banque centrale américaine, ses hausses de taux d’intérêt. «En ce moment, je devrais être aidé par la Fed», s’est-il plaint.

La Fed, constatant la solidité de la reprise économique américaine, a mis fin depuis deux ans à sa politique dite «ultra-accommodante», de taux directeurs très bas, proches de zéro. Depuis l’entrée en fonction de Donald Trump à la Maison-Blanche en janvier 2017, la Réserve fédérale a relevé ses taux cinq fois. Dont deux fois depuis la nomination du nouveau président de la Fed, Jerome, alias Jay, Powell, désigné par… Donald Trump lui-même.

Donald Trump estime que le dollar fort nuit à sa guerre commerciale. Il accuse au passage la «Chine de manipuler sa devise», et plus inédit: «je crois que l’euro est aussi manipulé». Au moins les propos de Donald Trump auront-ils fait, dans l’immédiat, reculer le dollar contre l’euro, la devise européenne passant instantanément dans la nuit de 1,148 dollar à 1,154 dollar.

par -

« La Grèce reprend aujourd’hui en main son destin », s’est félicité mardi le Premier ministre grec Alexis Tsipras lors d’un message télévisé depuis l’île d’Ithaque.

Souhaitant marquer le premier jour de « la nouvelle ère » de son pays « débarrassé » des plans d’aide internationaux et de la tutelle des créanciers, Alexis Tsipras s’est rendu à Ithaque, en mer Ionienne – point de départ et de retour d’Ulysse dans l’Odyssée d’Homère – pour annoncer « qu’un nouveau jour s’est levé » pour la Grèce. « Un jour historique, celui de la fin des politiques d’austérité et de la récession. »

Ce message veut sceller la fin de huit ans de tutelle stricte du pays sous l’étau des créanciers UE et FMI et dont le début remonte à avril 2010. Le Premier ministre, au pouvoir depuis janvier 2015 et toujours menacé malgré le redressement du pays, avait dû signer contraint et forcé en juillet de la même année le troisième et dernier plan de prêts au pays.

par -

A l’occasion de l’Aïd El Idha, le ministre de la Justice Ghazi Jeribi a effectué, mardi, une visite dans les prisions civiles de Borj Erroumi et de Nadhour, au gouvernorat de Bizerte.

Ila pris connaissance des festivités prévues dans ces établissements, souhaitant un bon Aïd aux cadres et agents, ainsi qu’aux prisonniers. Il s’est enquis, par la même occasion, des conditions de détention.

Jeribi a félicité les cadres dirigeants des prisons de Borj Erroumi et de Nadhour pour leurs efforts visant à consacrer les principes des droits de l’homme et à mettre en œuvre les programmes de réinsertion sociale et de formation professionnelle au profit des détenus.

Il s’est informé des différents programmes d’investissements et de mise à niveau des deux établissements pénitentiaires et des projets d’aménagement de leur environnement.

par -

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a accompli, mardi matin, la prière de l’Aïd El Idha, à la Mosquée Malek Ibn Anas, à Carthage.

Le Chef de l’Etat était accompagné, notamment, du président de l’Assemblée des représentants du peuple, Mohamed Ennaceur, du chef du Gouvernement, Youssef Chahed, du Mufti de la République, Othman Battikh et de plusieurs conseillers et ministres.

Dans le prêche de l’Aïd, l’imam de la mosquée a souligné les valeurs et les enseignements de la fête de l’Aïd dont le sacrifice, l’obéissance à Dieu et la patience.

Après la fin du prêche, le président de la République a échangé les vœux de l’Aïd avec les fidèles.

par -

Ce mardi, le temps est parfois nuageux avec pluies isolées et temporairement orageuses sur le nord puis intéresseront l’après-midi le centre. Ces pluies seront localement intenses sur l’extrême nord.

Des chutes de grêle seront observées par endroits.

Vent de secteur Nord sur le nord et le centre et de secteur Est sur le sud assez fort de 30 à 40 km/h près des côtes et faible à modéré de 15 à 30 km/h à l’intérieur du pays et dépassant 70 km/h sous orages.

Mer agitée à peu agitée.

Températures maximales comprises entre 28 et 33°C sur le nord et le centre et entre 32 et 37°C sur le sud.

Pour mercredi, il est prévu un temps parfois nuageux avec orages et pluies isolés sur les régions côtières puis intéresseront le reste des régions du nord et du centre l’après-midi.

Vent de secteur Nord sur le nord et de secteur Est sur le centre et le sud; faible à modéré.

Mer peu agitée.

Températures maximales comprises entre 28 et 32°C sur le nord et le centre et entre 33 et 38°C sur le sud.

par -

 

 

Si cet email ne s’affiche pas correctement, ce lien
Suivez nous : Facebook Twitter YouTube

Accueil La Une Actualités Finances HI-Tech Contact


Newsletter [currentdaynumber]/[currentmonthnumber]/[currentyear]

La UNE

Tunisie : L’arme fatale, pour briser Ghannouchi

Si on était certain que le président de la République, Béji Caïd Essebsi, avait encore à 92 ans des envies d’en découdre en 2019, pour garder son fauteuil (pour quel

 

Tunisie-FMI: L’endroit et l’envers !

Beaucoup a été dit sur les engagements pris par les autorités tunisiennes envers le Fonds monétaire international pour s’assurer le déboursement des tranches du prêt relevant du Mécanisme élargi de

 

Tunisie : A quoi devrait servir BCE ?

A 92 ans, il est le doyen d’âge de tous les chefs d’Etat africains et presque du monde. Elu président de la République en 2014 dans un régime semi-parlementaire qui

 

Actualités

Migrants près de Lampedusa : Rome menace de les renvoyer en Libye
 

Le ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini a menacé dimanche de renvoyer vers la Libye les quelque 180 migrants bloqués depuis trois jours au large de l’île de Lampedusa si

 

Tunisie-Djerba : Les navettes des bacs gagnent en fluidité
 

Le trafic du loud à Djerba s’est caractérisé, lundi, par une grande fluidité et l’absence des files d’attente grâce à l’utilisation de cinq bacs. Un sixième est utilisé durant les

 

Aïd el Idha : Les consignes du ministère de la Santé
 

A l’occasion de la fête de l’Aïd el idha (fête du sacrifice), le ministère de la Santé appelle toutes les parties intervenantes à la bonne gestion des déchets en les

 

Aïd al-Adha : La Sonede sur tous les fronts !
 

La Sonede a appelé les citoyens à rationaliser la consommation de l’eau et reporter les usages secondaires après 18h le jour de l’Aïd qui sera feté mardi 21 août, afin

 

MI : Arrestation de 70 personnes activement recherchées
 

Le ministère de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué publié ce lundi 20 aout 2018 que les unités de la Garde nationale de Tunis, Zaghouan, Ben Arous et Gabès ont

 

Jendouba: Réouverture du centre de visite technique
 

Le centre de visite technique et d’expertise des voitures de Jendouba rouvrira ses portes, lundi 27 août 2018, a indiqué l’Agence technique des transports terrestres, dans un communiqué publié lundi.

 

Tempête au Mont Arafat : les pèlerins tunisiens vont bien
 

Le ministère des affaires religieuses a affirmé que les pèlerins tunisiens vont bien en dépit des dernières perturbations météorologiques enregistrées dans les lieux saints. Les pèlerins tunisiens bénéficient de l’encadrement

 

Décès d’un troisième pèlerin tunisien dans les lieux saints
 

Un troisième pèlerin tunisien est décédé, ce dimanche, dans les lieux saints, des suites d’une attaque cardiaque, selon des proches parents du défunt. Originaire du gouvernorat de Sfax, le défunt

 

Pénurie de carburant, le ministère de l’Énergie explique
 

La perturbation de la distribution des produits pétroliers (Essence sans plomb, Gasoil sans soufre, Gasoil) enregistrée au niveau de certaines régions, durant les derniers jours, est due au sit-in observé

 

Tunisie-Officiel : L’âge de départ à la retraite dans le public porté à 62 ans dès 2020
 

Le gouvernement et l’UGTT ont convenu de porter l’âge de la retraite dans le secteur public à 62 ans alors que pour le départ facultatif, il a été fixé à

 

Hi Tech
Kaspersky Lab : 23 000 ap

Selon une étude de consommation réalisée par Kaspersky Lab, 18 % des personnes interrogées soit une sur cinq) estiment que les photos et vidéos de leur voyage sont, de loin,

Ooredoo Tunisie fait le b

Ooredoo Tunisie vient de lancer la « Promo Hajj 2018 » permettant à ses abonnés, partis en pèlerinage aux lieux saints, de rester en contact avec leurs familles et proches

“Green Tech”

L’Agence de Promotion des Investissements Agricoles (APIA) lance un appel à projets pour le concours “Green Tech“, qui sera organisé en marge du Salon International de l’Investissement Agricole et de

Finances
Tunisie : La Bourse clô

La Bourse de Tunis a clôturé la séance du lundi dans le vert. Le TUNINDEX a enregistré une hausse de 0,30 % à 8 373.47 points dans un faible volume

TGH va nettement mieux de

Pour 2018, le groupe Tawasol Group Holding (TGH) prévoit un chiffre d’affaires dépassant les 120 millions de dinars (MD), dont 48 MD pour le pôle industrie, 35 MD pour le

Le Tunindex recule de 0,1

La bourse de Tunis débute la séance de Mercredi en repli où le Tunindex recule de 0,18% en enregistrant 8354,25 points dans un volume total de 1,480MD. Dans le vert,

Automobiles
Ford célèbre la product

Ford célèbre la production de sa 10 millionième Mustang – la voiture de sport la plus vendue en Amérique ces 50 dernières années et la voiture de sport la plus

Tunisie-Automobiles : Kia

Le marché tunisien des véhicules particuliers a enregistré en Juillet dernier 328 nouvelles immatriculations pour la seule marque Kia dont le concessionnaire tunisien est la société City Cars. La part

Automobile : Un groupe tu

Le groupe de défense turc Nurol Makina envisage d’installer une usine de montage de véhicules blindés en Tunisie. La société a déjà obtenu une concession de 8 hectares en banlieue

 

 

Vous recevez ce message en tant que membre privilégié de www.africanmanager.com.
Si vous ne souhaitez plus recevoir les newsletters de “African Manager” suivez ce lien .

Copyright [currentyear] African Manager

 

par -

Le ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini a menacé dimanche de renvoyer vers la Libye les quelque 180 migrants bloqués depuis trois jours au large de l’île de Lampedusa si aucune solution européenne n’était trouvée.

Cette éventualité a toujours été catégoriquement exclue par les autorités européennes, qui considèrent que la Libye n’offre pas de port “sûr”, une condition requise par le droit maritime international.

“Ou l’Europe décide sérieusement d’aider l’Italie concrètement, à partir par exemple des 180 migrants à bord du navire Diciotti, ou nous serons contraints de (…) raccompagner dans un port libyen les personnes secourues en mer”, a déclaré dimanche Matteo Salvini, qui est aussi le chef de la Ligue (extrême droite) et vice-Premier ministre.

par -

La Bourse de Tunis a clôturé la séance du lundi dans le vert. Le TUNINDEX a enregistré une hausse de 0,30 % à 8 373.47 points dans un faible volume d’échanges de 1,946 MD, rapporte l’intermédiaire en Bourse MENA Capital Partners (MCP).

Le titre BNA a réalisé le plus fort volume de la séance, drainant 0,414 MD de ses capitaux finissant la séance à 20 D soit un accroissement de 0,25%

A la hausse, les deux titres SOTRAPIL et ELECTROSTAR ont grimpé de 5,55% à 19 D et 2,09 D, suivis par le titre POULINA GROUP HOLDING qui s’est échangé à 12,50 D soit une progression de 5,04%.

Dans le vert, le titre SOTETEL s’est monnayé à 3,79 D soit une progression de 4,69%, suivi par le titre HEXABYTE qui a gagné 2,99 % clôturant la séance à 5,50 D.

A la baisse, le titre OFFICE PLAST a chuté de 4,37% à 2,62 D suivi par SOPAT qui s’est échangé à 2,15 D soit une baisse de 2,27%. Le titre MONOPRIX a réalisé une détérioration de1,35 % à 10,16 D.

Dans le rouge, les titres EURO-CYCLES et AIR LIQUIDE ont réalisé un repli respectif de 1,26% et 1,17% à 24,10 D et 84 D.

par -

Le trafic du loud à Djerba s’est caractérisé, lundi, par une grande fluidité et l’absence des files d’attente grâce à l’utilisation de cinq bacs. Un sixième est utilisé durant les heures de pointe en vue de faciliter le transport des voyageurs en cette période de saison estivale.

La qualité de service des bacs à Djerba sera encore meilleure, grâce au renforceront du parc d’ici fin décembre prochain, avec l’entrée en service de deux autres bacs qui sont actuellement en maintenance technique, a affirmé Farhat Larayedh, sous-directeur à la direction régionale des bacs.

Il a ajouté qu’une moyenne de 3 mille véhicules sont transportés quotidiennement durant l’été et pourront atteindre 3700 véhicules pendant les heures de pointe.

Une nouvelle application via mobile sera accessible prochainement et qui permettra aux usagers des bacs de s’informer des horaires des navettes et du nombre des bacs en service, a souligné la même source.

par -

Le ministre des Affaires locales et de l’environnement, Riadh Moakher, a estimé que le sdéclarations du maire du Kram, Fathi Layouni, sur la conclusion des contrats de mariage des Tunisiennes avec des non-musulmans sont encore de simples propos relevant du discours du dimanche, lesquels s’ils arrivent à être traduits en actes, appelleront des « mesures nécessaires ».

S’exprimant lundi sur Shems fm, il a affirmé que l’autorité centrale et les gouverneurs disposent de prérogatives permettant de sanctionner par voie de justice tous les actes qui enfreignent la loi.

« Nous sommes totalement habilités à appliquer la loi s’agissant de cette décision ou autre », a-t-il dit.

par -

A l’occasion de la fête de l’Aïd el idha (fête du sacrifice), le ministère de la Santé appelle toutes les parties intervenantes à la bonne gestion des déchets en les mettant dans des sacs en plastique bien fermés et en respectant les horaires de passage des services municipaux.
Dans un communiqué publié lundi, le ministère souligne la nécessité de ne pas jeter de façon anarchique les parties infectées des agneaux sacrifiés, notamment celles comportant des kystes hydatiques, pour ne pas les laisser à la portée des chiens errants.
Les parties infectées comme le foie ou les poumons ne doivent être jetés qu’après les avoir mis dans une eau bouillante pendant au moins une demi-heure“, souligne le communiqué.
La même source rappelle que l’accumulation des déchets de l’abattage de façon anarchique provoque la prolifération des chiens errants et la pollution de l’environnement mettant ainsi la vie des gens en danger.
Par ailleurs, le ministère de la Santé recommande le respect des règles d’hygiène et la bonne conservation des aliments pour éviter les intoxications alimentaires collectives qui ont atteint 1279 cas au début de l’année en cours dont 70% en milieu familial.

par -

La Sonede a appelé les citoyens à rationaliser la consommation de l’eau et reporter les usages secondaires après 18h le jour de l’Aïd qui sera feté mardi 21 août, afin de limiter les fortes tensions sur la demande en eau.
Dans un communiqué publié, lundi, la SONEDE informe que des équipes de permanence et d’astreinte de la SONEDE seront mobilisées, dans les 38 districts de la société, le jour de l’Aïd, pour intervenir à temps en cas de besoin, afin d’assurer la continuité de l’approvisionnement en eau potable, en prévision des pics de la demande durant cette journée.
Elle procédera également, la nuit de la l’Aïd, au remplissage des 1180 réservoirs d’eau potable dont la capacité totale de stockage s’élèvera à 1,1 million de m3 (Grand Tunis : 391 mille m3, Sousse : 80 mille m3, Sfax : 74 mille m3, Médenine : 11 mille m3 …).
La même source indique que d’autres mesures ont été prises à titre préventif pour vérifier la disposition des équipements des stations de pompage, notamment les équipements de réserve afin de pouvoir les mettre en exploitation en cas de besoin, outre le suivi de la distribution des eaux dans le réseau.
La compagnie fournira également toutes les pièces nécessaires à la réparation des pannes qui peuvent survenir aux niveaux du réseau et intensifiera le contrôle et le suivi sanitaire des eaux distribuées.
Elle met aussi à la disposition de ses clients un numéro vert gratuit 80 100 319, pour tout renseignement ou réclamation.

par -

Le ministre de l’Agriculture, de la pêche et des ressources hydrauliques, Samir Taieb, a affirmé lundi que la Tunisie a réalisé son autosuffisance alimentaire sauf en ce qui concerne les céréales, expliquant que la contrebande et les maladies animales sont derrière le manque constaté dans les viandes rouges.

Dans des déclarations à Radio Med, il a fait état de « certains problèmes liés à la spéculation, à la vente illicite et aux intermédiaires », précisant que le secteur de la pêche maritime pâtit de la contrebande en mer à travers les ventes directes des produits de la mer à des Italiens en devises fortes.

par -
????????????????????????????????????

«Nous avons traduit les promesses en travaux, beaucoup a été fait ; nous avons enregistré des avancées, et nous devons défendre nos acquis. C’est pour cela que j’ai décidé de poursuivre ensemble, avec le peuple, l’œuvre de redressement et de développement du pays». Ce sont les propos du Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, ce 17 août, lorsqu’il a annoncé sa candidature pour un nouveau mandat. C’était à l’hôtel Colbert, là où, il y a cinq ans, il s’était déclaré prêt à relever le défi, à libérer le pays des sanctions, à rompre l’isolement de Madagascar pour réintégrer dignement la communauté internationale, et recouvrer la confiance des bailleurs et des investisseurs.

D’emblée, le Président Rajaonarimampianina a laissé entendre qu’il faut poursuivre l’écriture de l’Histoire, en rappelant d’abord dans quel état était le pays et le peuple malgache, il y a cinq ans. «Nous sommes revenus de très loin, après cinq années de crise : 92% de la population vivaient dans la pauvreté et la misère, image d’un tissu social mis à mal par une situation économique laminée par les sanctions internationales, un pays aux bans de la communauté des nations, d’autant que les relations avec les bailleurs étaient suspendues depuis 2008, suite à la décision du FMI . Mais ces épreuves, nous en avons fait une force pour redresser le pays, pour recouvrer la confiance des bailleurs de fonds et des investisseurs, et remettre Madagascar dans le concert des nations», a déclaré le Président.

Durant cinq décennies, Madagascar a souffert cruellement d’un déficit en infrastructures qui a toujours handicapé son développement. «Nous avons insufflé une nouvelle manière de penser et de concrétiser l’action de développement, tout en engageant la lutte contre les maux qui gangrènent la vie du pays, à savoir la corruption, l’insécurité, et, surtout, la perte des valeurs et des références», a-t-il rappelé ; de même, il a évoqué les mesures jugées impopulaires, mais qui ont été prises dans l’intérêt de tous, pour ne pas tomber dans le piège de la facilité qui écarte la mise en œuvre de véritables solutions durables. Le Président Rajaonarimampianina a réitéré qu’il est toujours à l’écoute du peuple, conscient de ses problèmes, de ses préoccupations quotidiennes, «parce que j’ai, moi-même, vécu ces situations de précarité, et je ne veux plus que les Malgaches les vivent», a-t-il révélé.

Depuis moins, de cinq ans, le pays est sur la voie du redressement et du développement, et ceci grâce à la confiance réciproque entre le peuple et ses dirigeants. Beaucoup a été fait en termes d’infrastructures pour l’éducation, la santé, l’agriculture, ou encore l’industrie, et qui sont autant de sources d’emplois, et porteuses d’espoir. Il a ainsi pris l’exemple du Bas Mangoky où la construction d’infrastructures hydroagricoles et l’aménagement de terres ont permis d’atteindre l’auto-suffisante en riz. « Mais nous avons besoin de temps, tout ne peut se réaliser du jour au lendemain. Mon rôle est d’élaborer, et de mettre en œuvre la stratégie, et c’est la raison d’être du Fisandratana 2030. Nous avons besoin d’une renaissance de la mentalité, pour recouvrer les valeurs malgaches, telles que le respect et la solidarité. Nous avons besoin de vrais patriotes. Dans le même temps, il faut réconcilier le malgache avec sa terre, d’où les réformes qui sont en cours», a déclaré le Président Rajaonarimampianina. Il a mis en relief la nécessité d’avoir une ambition collective, fruit de l’engagement de tout un chacun, et, sur ce point, s’est félicité du dynamisme des femmes et des jeunes. Evoquant particulièrement la situation de l’agriculture, il a indiqué que Madagascar est très en retard, et que tout est mis en œuvre, en termes d’infrastructures, de formations, et d’appuis aux filières agricoles, pour améliorer la productivité et, partant, les conditions de vie des paysans. «C’est l’objet de toutes ces infrastructures que nous avons remises aux populations de différentes régions, et il faudra encore du temps pour inaugurer les autres, et lancer de nouveaux chantiers. Et c’est pour continuer ensemble le redressement et le développement du pays que j’ai décidé de me présenter pour un nouveau mandat présidentiel», a-t-il conclu.

Avant l’intervention du Président Rajaonarimampianina, les représentants des huit contrées de la Grande Île, comme le dit l’expression malgache, étaient au rendez-vous, pour entendre sa décision. Ces représentants, en l’occurrence l’ancienne Ministre Onitiana Realy, la Sénatrice Brigitte Rasamoalina, du parti Ampela Manao Politika, Ny Avoko Rakotoarijaona, de la plate-forme Voromahery, et le Sénateur Mamitiana Fabergé, ont réitéré leur appel pour une candidature de l’actuel président. Ils ont mis en exergue l’humilité, la sagesse et la compétence de Hery Rajaonarimampiania, en dépit des circonstances, où critiques, diffamations, et tentatives de déchéance se sont heurtés à la sagesse et à l’intégrité d’un homme qui a toujours récusé toute forme de violence, qui vit sa Foi chrétienne au service du peuple malgache, pour le « Fisandratana » de Madagascar.

par -

Beaucoup a été dit sur les engagements pris par les autorités tunisiennes envers le Fonds monétaire international pour s’assurer le déboursement des tranches du prêt relevant du Mécanisme élargi de crédit ( MEDC) lequel a vocation à apporter un concours au pays aux prises avec de graves déséquilibres de balance des paiements à cause d’obstacles structurels et affiche une croissance lente et une position de balance des paiements intrinsèquement fragile. Mais pour en saisir la vraie portée et en avoir le cœur net, il suffit de se référer à la lettre d’intention que le gouvernement tunisien a adressée à l’institution de Bretton Wood pour lui dispenser toutes les garanties que ses préconisations seront appliquées à la lettre.

Dans cette missive en date du 22 juin 2018, portant la signature du gouverneur de la Banque centrale, Marouane El-Abassi, et le ministre des Finances, Mohamed Ridha Chalghoum, il est affirmé que le « choix résolu fait pour la refonte de l’économie tunisienne appelle une accélération des réformes concrètes visant à renforcer la reprise économique par l’investissement, les exportations et l’initiative plus privée ». «  S’engager sur ces objectifs économiques peut sembler difficile mais est néanmoins indispensable et nous devons expliquer ce choix au public », assure le gouvernement tunisien qui exprime son engagement à mettre en œuvre son plan de réforme à la fois par l’adoption de textes juridiques et réglementaires et par la mise en œuvre effective de propositions de réforme concrètes. Il concède toutefois que les résultats obtenus auraient pu être meilleurs sans la mauvaise performance des secteurs miniers due aux problèmes sociaux. Il n’en assure pas moins que « l’économie tunisienne est désormais sur une trajectoire ascendante, où la croissance est de plus en plus tributaire des investissements et des exportations, favorisant une croissance inclusive à moyen terme ». Il indique à propos de la « réorientation progressive de la politique budgétaire », que les recettes fiscales ont augmenté de 12% par rapport au premier trimestre de 2017, tandis que les dépenses courantes ont diminué de 10%, la masse salariale ayant diminué de 9% à fin mars. Parallèlement, les dépenses d’investissement ont augmenté de 22%, confirmant l’objectif de réorienter les dépenses publiques vers l’investissement. À la fin du mois de mars, l’encours de la dette publique atteignait 68,45% du PIB contre 61,89% pour la même période de l’année dernière, est-il ajouté.

L’inflation « préoccupation majeure »

Abordant l’inflation «  devenue une préoccupation majeure », il souligne que son taux a atteint 7,7% en mai 2018, soit le niveau le plus élevé depuis 1991, l’expliquant par « plusieurs facteurs exceptionnels », dont une orientation de la politique monétaire qui n’est pas assez restrictive, accompagnée de la dépréciation du taux de change et d’une forte croissance du crédit à l’économie. En effet, l’augmentation du taux directeur et l’élargissement du corridor entre les taux des dépôts et des prêts à la Banque centrale n’ont pas réussi à ramener le taux du marché monétaire (TMM) en termes réels et à réduire ainsi les volumes de refinancement des banques destiné à la BCT. Ce dernier a atteint de nouveaux records pour dépasser 14 milliards de dinars à la mi-mai 2018.

Pour ce qui est du compte courant, il s’est quelque peu amélioré mais les réserves de change restent sous pression. Le compte courant s’est amélioré au cours des quatre premiers mois de 2018, le déficit atteignant 3,7% du PIB (contre 4,4% du PIB pour la même période en 2017). En revanche, la facture d’importation a augmenté, en partie à cause d’un important déficit énergétique lié à la hausse des prix internationaux du pétrole. La légère amélioration du compte courant n’a pas suffi à freiner la détérioration de notre niveau d’actifs étrangers. La couverture des réserves est passée de 93 jours d’importations à fin 2017 à 76 jours d’importations à fin mai, en partie à cause du service de la dette élevé et du déficit du compte courant. « Nous sommes conscients que les prix élevés du pétrole pour la période restante de l’année, combinés à la faible production énergétique intérieure, exerceront une pression considérable sur le secteur extérieur de notre pays », soulignent les signataires de la lettre d’intention.

Le secteur bancaire toujours résilient aux tensions

Le secteur bancaire reste stable et le crédit à l’économie progresse rapidement, indique le gouvernement. En revanche, la croissance des dépôts en 2017 n’a pas suffi à alléger la pression sur les liquidités des banques en raison des importants effets de contraction des besoins de financement publics élevés et de la forte demande de change. Cette situation s’est accentuée au cours des premiers mois de 2018. Cependant, le ratio de capital global du secteur bancaire est resté aux alentours de 12% à fin mars 2018, soutenu par la rentabilité des banques grâce à la forte demande de crédits à la consommation et au logement. Les prêts non performants restent élevés, autour de 14% du total des prêts à fin mars 2018, provisionnés à 58% (hors intérêts réservés).

La mise en œuvre urgente des réformes est une priorité absolue, affirme la lettre d’intention au FMI. « Conscients des vives pressions et de la fragilité de nos conditions macroéconomiques, le gouvernement s’est engagé résolument dans la voie de la restauration des fondamentaux économiques. Pour maintenir la stabilité macroéconomique, maîtriser les équilibres budgétaires et extérieurs et contenir la dette, il sera essentiel de favoriser une croissance plus durable et inclusive. Nous redoublerons d’efforts dans ce sens, car plus tard les réformes seront mises en place, plus les coûts d’ajustement seront élevés et plus le retard à récolter les dividendes de la réforme sera grand », affirme le gouvernement.

par -

Le ministère de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué publié ce lundi 20 aout 2018 que les unités de la Garde nationale de Tunis, Zaghouan, Ben Arous et Gabès ont mené des campagnes sécuritaires le 19 août 2018.

Lors de ces campagnes, 70 personnes recherchées pour leur implication dans des affaires de droit public ont été arrêtées, cinq voitures recherchées ont été saisies, 385 infractions et procès-verbaux routiers ont été rédigées.

par -

Une source responsable au sein de la Présidence du Gouvernement a fait savoir à Jawhara fm que suite aux pluies diluviennes qui se sont abattues sur la région de Kairouan, le chef du Gouvernement, Youssef Chahed, a chargé le gouverneur de la région de mettre en place la commission régionale de lutte contre les catastrophes naturelles et de prendre les mesures nécessaires.

Selon la même source, Chahed a également chargé le ministre de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire d’effectuer les interventions nécessaires.
Le ministre des Affaires sociales a, quant à lui, été chargé de fournir les aides nécessaires aux sinistrés.

par -

 Le Serbe Novak Djokovic, grâce à sa première victoire au Masters 1000 de Cincinnati dimanche aux dépens de Roger Federer, s’est un peu plus rapproché des meilleurs en passant de la 10e à la 6e place au classement ATP publié lundi.
Avec ce succès, Djoko est le seul joueur à avoir remporté au moins une
fois les neuf Masters 1000 du circuit.
La première place est toujours occupée par Rafael Nadal, qui n’a pas joué
la semaine dernière, devant Federer.
Avec sa place de 8e de finaliste à Cincinatti, le Sud-Africain Kevin
Anderson intègre le Top 5 (+1).
Classement au 20 août 2018:
1. Rafael Nadal (ESP) 10040 pts
2. Roger Federer (SUI) 7080
3. Juan Martin Del Potro (ARG) 5500
4. Alexander Zverev (GER) 4845
5. Kevin Anderson (RSA) 4615 (+1)
6. Novak Djokovic (SRB) 4445 (+4)
7. Marin Cilic (CRO) 4445
8. Grigor Dimitrov (BUL) 3790 (-3)
9. Dominic Thiem (AUT) 3485 (-1)
10. David Goffin (BEL) 3435 (+1)
11. John Isner (USA) 3220 (-2)
12. Pablo Carreo (ESP) 2380 (+1)
13. Diego Schwartzman (ARG) 2380 (-1)
14. Fabio Fognini (ITA) 2190
15. Stefanos Tsitsipas (GRE) 2042
16. Kyle Edmund (GBR) 1985
17. Lucas Pouille (FRA) 1915
18. Jack Sock (USA) 1815 (+2)
19. Roberto Bautista (ESP) 1810
20. Borna Coric (CRO) 1780 (+1)

FOCUS 🔍

L’Union Internationale de Banques (UIB) vient de franchir le cap symbolique d’un Milliard de Dinars de Capitalisation boursière, soit l’équivalent de 1% du PIB...

Le meilleur des RS

Des appels au civisme fusent de partout en ce moment, pour des villes propres et des canalisations dégagées, notamment dans la perspective des débordements...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

«Nous avons traduit les promesses en travaux, beaucoup a été fait ; nous avons enregistré des avancées, et nous devons défendre nos acquis. C’est...

Reseaux Sociaux

SPORT

 Le Serbe Novak Djokovic, grâce à sa première victoire au Masters 1000 de Cincinnati dimanche aux dépens de Roger Federer, s'est un peu plus rapproché des...