Authors Posts by African Manager

African Manager

43871 POSTS 0 COMMENTAIRES

par -

 

 

Accueil La Une Actualités Finances HI-Tech Contact


Newsletter 20/04/2019

La UNE

L’ambassadeur de France n’en a pas fini avec l’affaire des armes !

Dans cette Tunisie post-révolutionnaire qui s’enflamme plus que de raison pour un rien, l’affaire des armes convoyées par la délégation diplomatique française en partance pour la Libye a eu son

 

Maroc : 305 médecins du public démissionnent collectivement, la 4e vague, et c’est un début !

Il n’y a pas qu’en Tunisie où le secteur de la santé publique va mal, au Maroc aussi, avec même des démissions collectives des médecins affiliés au Syndicat indépendant des

 

Ce qu’il faut retenir des 15 minutes d’un Chahed mi-Kasbah mi-Tahia

Il y a quelques semaines, nous écrivions que Youssef Chahed vivait un dilemme, qui l’empêcherait presque de bien dormir (bien qu’il y ait assez de problèmes, de crises et de

 

Actualités

Le ministère du Tourisme prépare un nouveau projet baptisé ” la Tunisie est notre destination “
 

Le ministère du Tourisme et de l’artisanat prépare, actuellement, en coopération avec l’Union européenne (UE) un nouveau projet portant le nom de ” la Tunisie est notre destination “. La

 

La route à double voie reliant les gouvernorats de Kébili et Gabès nécessite des financements importants
 

La route à double voie reliant les gouvernorats de Kébili et Gabès figure parmi les projets dont le coût dépasse mille millions de dinars, ce qui requiert des bailleurs de

 

Développements en Libye: Des initiatives en cours pour la tenue à Tunis de la réunion des ministres des AE des pays du voisinage
 

Des initiatives sont en cours pour la tenue, à Tunis, d’une réunion des ministres des Affaires étrangères de la Tunisie, l’Algérie et l’Egypte. Une rencontre qui aura pour objectif de

 

Tozeur : 76 contrats de propriétés remis à des agriculteurs à Chabbat et Hazoua
 

Le ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires Foncières Hédi Makni a remsi, vendredi à Tozeur, des contrats de propriété de terres agricoles à 76 agriculteurs dans les régions

 

La situation en Libye au centre d’un entretien Caïd Essebsi-Jhinaoui
 

La situation en Libye a été au centre d’un entretien, vendredi, au Palais de Carthage, entre le président de la République, Béji Caïd Essebsi, et le ministre des Affaires étrangères,

 

Majoul et Taboubi discutent de litiges prud’homaux dans les entreprises
 

Le président de l’UTICA, Samir Majoul, a rencontré, vendredi, le secrétaire général de l’UGTT, Nourdine Taboubi. La réunion a porté sur la situation économique et sociale dans le pays, en

 

Port Enfidha : Les choses se précisent !
 

Les travaux de la construction du port en eaux profondes d’Enfidha démarreront au plus tard en mois de décembre 2019, assure vendredi le ministre du Transport, Hichem Ben Ahmed. Les

 

Le trafic à l’aéroport Enfidha doublera en 2019, assure le ministre
 

” L’aéroport international d’Enfidha-Hammamet accueillera, à fin 2019, plus de 1 million 800 mille voyageurs, soit le double du nombre de voyageurs reçus, durant l’année écoulée “, a indiqué le

 

Trabelsi donne des détails sur la corruption dans son ministère
 

Selon les statistiques de 2017, 2.5pc de l’ensemble des dossiers de corruption remis à l’Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC) relèvent des établissements sous tutelle du ministère des

 

BCE rencontre Ghannouchi
 

Le président de la République, Béji Caid Essebsi, a reçu vendredi au palais de Carthage le chef du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi. Le deux hommes ont passé en revue la

 

Hi Tech
Ooredoo Tunisie obtient l

Lors de la 1ère édition des Awards Night des meilleurs services clients, Ooredoo Tunisie a remporté le label « Meilleur Service Client » de l’année 2019 du secteur des télécommunications. Cette distinction

Yahoo propose de débours

Yahoo a proposé de débourser 117,5 millions de dollars (104,2 millions d’euros) pour mettre fin à une plainte en nom collectif de millions d’internautes dont les informations personnelles avaient été

Une initiative signée Or

Toujours attaché à soutenir et à participer au développement du 7ème art, Orange est fier d’annoncer le lancement de son nouveau programme Cinéday. Dans le cadre de son partenariat avec

Finances
Bourse : le Tunindex mont

La bourse de Tunis a évolué durant la matinée du vendredi 19 avril 2019 sur une note positive; le TUNINDEX augmente de 0.16 % à 6 953.47 points, traitant un

UBCI : Un bon PNB trimest

Le produit net bancaire de l’UBCI au terme du premier trimestre 2019 est de 61,5 millions de dinars (MD), une progression de 14,67% par rapport à fin Mars 2018. Les

La Carte, une bonne carte

Les états financiers, pour l’exercice 2018, de l’assureur La Carte (Compagnie d’Assurances et de Réassurances Tuniso-Européenne) Vie, font ressortir un total bilan net de 192,884.770 MDT et un résultat net

Automobiles
ITALCAR : Une 2e agence �

Fidèle à ses valeurs de proximité et de qualité de service envers ses clients, ITALCAR S.A, concessionnaire officiel des marques Fiat, Fiat Professional, Jeep, Alfa Romeo et IVECO, ouvre sa

Baisse de 14,12 % des bé

Le Conseil d’Administration de la société Automobile Réseau Tunisien et Services Artes, concessionnaire de la marque française d’automobiles Renault, réuni le Mercredi 10 Avril 2019 a examiné le rapport d’activité

France : Baisse des immat

Selon les données brutes publiées lundi par le comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA), les immatriculations de voitures neuves en France ont baissé de 2,29 en mars 2019, rapporte Reuters.

 

 

Vous recevez ce message en tant que membre privilégié de www.africanmanager.com.
Si vous ne souhaitez plus recevoir les newsletters de “African Manager” suivez ce lien .Copyright [currentyear] African Manager

 

par -

Les agents de la douane de l’aéroport de Tunis-Carthage sont parvenus, vendredi, à déjouer une tentative de transfert illégal d’une somme de 116120 mille euros (395 mille dinars tunisiens) vers l’étranger dissimulée à l’intérieur du bagage d’un passager de nationalité algérienne à destination d’Istanbul.
” Le passager en question, qui avait un comportement suspect, a été soumis à une fouille minutieuse”, indique un communiqué publié par la direction générale de la douane, précisant que quelques billets ont été dissimulés dans ses vêtements tandis que la majeure partie de la somme était cachée à l’intérieur de 3 boîtes de dattes et 2 flacons de Shampoing
Le dossier du suspect a été soumis aux services de la direction des enquêtes douanières, ajoute la même source.
Grâce à cette opération, la valeur de devise saisie par les services douaniers de l’aéroport Tunis Carthage a été portée à 4.5 millions de dinars.

par -

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a nié dans un communiqué publié vendredi, la suppression du Certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement secondaire (CAPES) sur fond de perturbations observées dans les établissements universitaires et des tentatives d’instrumentaliser les étudiants dans des conflits n’ayant aucun lien avec le cadre universitaire”.
le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a indiqué à cet effet que ” les informations qui circulent à propos de la suppression du Capes sont erronées et infondées”.
Selon ce communiqué, les déclarations officielles des ministres de l’Education et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et les débats à l’ARP attestent du maintien du concours du CAPES, conformément au principe de l’égalité des chances dans les concours entre tous les étudiants et les candidats.
Concernant l’instauration d’un diplôme en sciences de l’Education au niveau de l’enseignement secondaire, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a indiqué que ce projet vise essentiellement à renforcer la formation des formateurs dans le cadre de la réforme des filières pédagogiques, soulignant qu’aucune décision finale n’a été prise à ce sujet”.
Les ministères de l’Education et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique sont encore “à la phase de concertations avec toutes les parties concernées y compris les organisations estudiantines”, ajoute le communiqué.
Selon la même source toutes les mesures seront prises afin de garantir la réussite de l’année universitaire, appelant au “calme et à un comportement responsable, pour le bien de l’université publique”.

par -

Le président américain Donald Trump s’est entretenu au téléphone lundi dernier avec le maréchal Khalifa Haftar, l’homme fort de l’est de la Libye qui a ordonné le 4 avril à ses troupes de prendre Tripoli, la capitale libyenne.

Les deux hommes ont parlé “des efforts antiterroristes en cours et de la nécessité de rétablir la paix et la stabilité en Libye”, a rapporté la Maison blanche vendredi dans un communiqué.

Le président américain “a reconnu le rôle important du maréchal Haftar dans la lutte contre le terrorisme et dans la sécurisation des ressources pétrolières libyennes”, ajoute le communiqué. Les deux dirigeants “ont discuté d’une vision commune de la période de transition en Libye en vue d’établir un système politique stable et démocratique”.

Jeudi, les Etats-Unis et la Russie ont dit ne pas pouvoir soutenir un projet de résolution présenté au Conseil de sécurité de l’Onu par le Royaume-Uni en vue d’instaurer un cessez-le-feu en Libye.

par -

Le ministère du Tourisme et de l’artisanat prépare, actuellement, en coopération avec l’Union européenne (UE) un nouveau projet portant le nom de ” la Tunisie est notre destination “.

La période de réalisation de ce projet, financé à hauteur de 50 millions d’euros, s’étalera sur 5 ans à partir de 2019, a indiqué la directrice générale de coopération internationale au ministère Mouna Mathlouthi Glis.
Ce projet vise la mise en valeur d’un ensemble des éléments dont le musée de Carthage et le secteur de l’artisanat, ainsi que la révision des textes juridiques aptes à faciliter l’action des intervenants dans le secteur du tourisme.

Le projet vise à encourager les projets touristiques dans les régions intérieures pour assurer leur développement, ainsi que l’emploi des jeunes et de la femme, tel que le projet ” Jebel Daher “, réalisé dans le cadre de la coopération tuniso-suisse et qui regroupe des intervenants des gouvernorats de Tataouine, Médenine et Gabès.

Le projet ” La Tunisie est notre destination ” s’inscrit dans le cadre du tourisme balnéaire alternatif, qui rassemble l’artisanat, le tourisme culturel, les arts culinaires, le sport et autres ainsi que l’incitation de la création des emplois.
Le ministère du tourisme œuvre à élaborer une stratégie de promotion et de commercialisation de la destination tunisienne sur le marché américain dans le cadre de la coopération tuniso-américaine.

par -

Le porte-parole officiel du tribunal de première instance de Kasserine a démenti vendredi les informations selon lesquelles des douaniers ont été arrêtés dans l’affaire du décès par balle d’un contrebandier dans la délégation de Hassi Frid.

Le porte-parole, Achraf Youssefi, cité par Mosaïque fm, a ajouté qu’une commission rogatoire a été délivrée, hier jeudi, à une unité d’investigation, précisant que la convocation des suspects dans de pareilles affaires se fait par voie administrative.

par -

La route à double voie reliant les gouvernorats de Kébili et Gabès figure parmi les projets dont le coût dépasse mille millions de dinars, ce qui requiert des bailleurs de fonds régionaux et internationaux, a affirmé, vendredi, le ministre de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire, Nouredine Salmi.
Effectuant une visite au gouvernorat de Kébili, le ministre a indiqué que son département entamera, en coordination avec le ministère du Développement, de l’investissement et de la coopération internationale, la réalisation des études relatives à ce projet et se lancera à la recherche des financements nécessaires.
Il a souligné son engagement à renforcer les équipements d’entretien et d’assainissement des routes qui se retrouvent bloquées durant le printemps.
Selmi a, par ailleurs, décidé de consacrer une enveloppe supplémentaire d’une valeur de 800 mille dinars au doublement de la route à l’entrée est de la ville de Douz et au goudronnage de la voie reliant les délégations d’El Faouar et de Rjim Maâtoug pour inclure la zone ” El Matrouha” jusqu’aux limites des frontières algériennes.
Lors de cette visite, le ministre a pris connaissance de l’état d’avancement de certains projets comme celui visant à préserver cité Nazla El-Jaoufia (municipalité de Kébili) des eaux pluviales dont le coût est estimé à 1.5 millions de dinars.
Il a, également, le projet de réhabilitation de la cité Al Waha (municipalité de Jemna) moyennant un coût estimé à 1.7 million de dinars.

par -

Des initiatives sont en cours pour la tenue, à Tunis, d’une réunion des ministres des Affaires étrangères de la Tunisie, l’Algérie et l’Egypte. Une rencontre qui aura pour objectif de coordonner les efforts des trois pays pour mettre fin aux tensions en Libye et reprendre les négociations politiques indique, vendredi, le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.
Le ministre Khémaies Jhinaoui poursuit les contacts et concertations avec les différentes parties régionales et internationales pour hâter l’arrêt des affrontements militaires en Libye.
Depuis le début des combats dans plusieurs régions libyennes et aux environs de la capitale Tripoli, le 4 avril en cours, la Tunisie a intensifié ses contacts avec les parties libyennes pour les exhorter à cesser l’effusion du sang du peuple libyen et à mettre fin à l’escalade militaire.
Le Conseil de sécurité nationale s’est réuni le 5 avril, soit, un jour après le début des affrontements en Libye, sous la présidence du président de la République Béji Caïd Essebsi. La réunion s’est focalisée sur les développements en Libye et l’urgence de trouver une solution politique à la crise, basée sur le dialogue entre les différentes parties.
le 8 du même mois, le département des Affaires étrangères a exprimé, dans une déclaration, sa profonde préoccupation face à la grave escalade militaire en Libye, appelant toutes les parties à la retenue, à faire prévaloir le dialogue et à préserver le processus politique engagé sous l’égide des Nations Unies. Dans sa déclaration, la Tunisie, a également, insisté sur la nécessité de réunir toutes les conditions de réussite au Congrès national unificateur qui était prévu du 14 au 16 avril, en tant qu’étape importance sur la voie d’un dénouement pacifique et consensuel.
De son côté, le président de la République s’était entretenu par téléphone avec le président du Conseil présidentiel du gouvernement d’entente nationale Fayez Sarraj et l’Envoyé spécial des Nations Unies en Libye Ghassan Salamé de la situation en Libye et de l’importance de préserver le processus politique pour sortir de la crise et éviter la division.
Caïd Essebsi qui a reçu mercredi, au Palais de Carthage, le premier vice-président du Conseil présidentiel du gouvernement d’entente nationale Ahmed Maatig a abordé les efforts déployés pour mettre fin aux opérations militaires et ouvrir la voie au dialogue en relançant les concertations entre les différentes factions libyennes.
Il a réitéré, à l’occasion, la position de la Tunisie en faveur de l’apaisement en gardant l’intérêt de la Libye au dessus de toute autre considération.
Face à l’aggravation de la crise et le risque d’une escalade militaire, le ministre des Affaires étrangères a effectué, dans la semaine, une série de contacts téléphoniques avec l’Envoyé spécial des Nations Unies en Libye, le ministre libyen des Affaires étrangères et le chef de l’Armée libyenne le Maréchal Khalifa Hafter. Jhinaoui a également reçu au siège du ministère à Tunis, le président du Conseil supérieur de l’Etat libyen Khaled Mechri.

par -

L’Espérance Sportive de Tunis organise les 20 et 21 avril courant à la salle Zouaoui de Tunis, un tournoi international de lutte dans le cadre de la célébration de son Centenaire.
Ce tournoi sera consacré aux deux spécialités, lutte libre et lutte gréco-romaine et verra la participation de plusieurs lutteurs étrangers notamment du Guatemala, de la Serbie, de la Jordanie, d’Algérie, de Syrie et de Palestine.

par -

Le ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires Foncières Hédi Makni a remsi, vendredi à Tozeur, des contrats de propriété de terres agricoles à 76 agriculteurs dans les régions de ” Chabbat ” et ” Hazoua “.Ces bénéficiaires exploitent des lotissements agricoles couverts par la loi 1995 qui interdit la cession des terrains domaniaux agricoles.
Makni a fait savoir dans une déclaration à la presse que ces contrats, 43 à Hazoua et 33 à Chabbat, ont été accordés en vertu du décret n°1870 de l’année 2015, datant du 20 novembre 2015, relatif à la régulation légale de la situation des exploitants des biens publics.
Près de 350 mille ha , est la superficie totale des terres soumises à la loi de l’année 1995 qui représentent les lotissements, objet de régulation et qui vont être délivrées dans toutes les régions du pays.
Le ministre a annoncé, à cette occasion, l’approbation définitive de l’octroi aux demandeurs d’emplois, parmi les diplômés de l’enseignement supérieur, des terres agricoles domaniales sur une superficie globale de 831 ha répartis sur six délégations du gouvernorat de Tozeur, dans le cadre d’une circulaire commune entre les ministères de l’Agriculture et des Domaines de l’Etat.
Cette décision permettra, selon le ministre, l’investissement dans les terres agricoles domaniales s’ajoutant à la dernière mesure du chef du gouvernement visant l’aménagement des périmètres irrigués publics sur une superficie de 1000 ha sur tout le territoire, sachant que les études de ce projet sont en cours de réalisation.
Compte tenu de la spécificité du gouvernorat de Tozeur (plus de 90% des terres reviennent à la propriété de l’Etat, y compris les terres agricoles et celles réservés à l’habitat), il a été décidé de pourvoir à la municipalité de la région, des lotissements pour les logements sociaux en dinar symbolique et d’autres lotissements en faveur de l’Agence Foncière de l’Habitat, sur une superficie estimée à 1000 ha afin de réaliser de nouveaux projet d’habitat, outre la cession d’autres lotissements pour le compte des municipalités.
Le ministre a tenu, jeudi, une séance de travail avec les présidents de six municipalités qui a été consacrée à la situation foncière et au manque des réserves foncières pour les municipalités, lesquels problèmes ont suscité des protestations.
A la lumière de ces revendications, il a été décidé de fournir aux municipalités des lotissements, surtout ceux qui ont perdu leur vocation agricole, après leur intégration dans le modèle de l’aménagement territorial, relève le ministre.

par -

La Fédération italienne de football (FIGC) a infligé vendredi une amende de 86.000 euros à l’AC Milan et à ses deux joueurs, Tiémoué Bakayoko et Franck Kessie, pour avoir brandi tel un trophée le maillot du défenseur de la Lazio Rome Francesco Acerbi, samedi après un match.

Les deux joueurs ont écopé de 33.000 euros d’amende chacun et le club milanais de 20.000 euros, selon les médias italiens. Quelques jours avant la rencontre de Serie A entre l’AC Milan et la Lazio, Acerbi avait lancé les hostilités en déclarant qu’il n’y avait “pas de comparaison” entre les deux clubs. S’en sont suivis des échanges entre Bakayoko et le Laziale sur les réseaux sociaux.

A l’issue du match remporté samedi par les Milanais 1-0, Acerbi avait échangé son maillot avec Bakayoko “pour mettre un terme à la polémique”, avait précisé le joueur de la Lazio.
Mais le milieu de terrain français de l’AC Milan et son coéquipier ivoirien Franck Kessie ont ensuite brandi de façon moqueuse le maillot du joueur de la Lazio, tel un trophée, devant le kop des supporters milanistes. Les deux joueurs ont présenté depuis leurs excuses, insistant sur le fait qu’il s’agissait d’une “plaisanterie, rien de plus”.

La FIGC n’a en revanche pas ouvert d’enquête, selon les médias italiens, après la diffusion sur les réseaux sociaux d’une vidéo où des supporters de la Lazio entonnaient un chant raciste visant Bakayoko.

Même si rien ne permet de les dater, ces images auraient été tournées mercredi lors du match en retard de la 25e journée de Serie A remporté par la Lazio contre l’Udinese. Dans cette séquence, on peut entendre un groupe d’ultras chanter: “Cette banane est pour Bakayoko”.

par -

Invité par le Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes (CMAM, Ennejma Ezzahra), l’éminent professeur en musicologie, le franco-canadien Jean-Jacques Nattiez effectuera, sera présent pour la première fois en Tunisie, et ce, à partir du mardi 23 avril 2019, pour donner une série de conférences.
Musicologue, sémiologue, critique littéraire, Jean-Jacques Nattiez est considéré comme l’un des fondateurs de la sémiologie musicale. Il est l’auteur de plus d’une dizaine d’ouvrages (dont quelques-uns sont traduits dans plusieurs langues) à l’instar de “Fondements d’une sémiologie de la musique” (1976), “Proust musicien” (1984), “Musicologie générale et sémiologie” (1987), “Wagner androgyne : essai sur l’interprétation” (1990) ou encore la direction d’un ouvrage collectif de référence composé de 5 tomes intitulé “Musiques, une encyclopédie pour le XXIe siècle” (2003).
Il est actuellement professeur émérite du département de musique à l’Université de Montréal (Canada), dans laquelle il travaille depuis 1970.
La tournée tunisienne académique de Jean-Jacques Nattiez débute mardi 23 avril avec une conférence intitulée ” Structuralisme, sémiologie et herméneutique en musicologie”. La conférence se tiendra l’après -midi (16h) au Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes CMAM (Ennejma Ezzahra). Elle sera suivie d’un débat et d’un concert de musique traditionnelle tunisienne signé par l’orchestre de l’Institut Supérieur de Musique (ISM) de Tunis sous la direction d’Anis Klibi. L’ISM accueillera le second jour (24 avril) le musicologue, pour un séminaire autour de l’ouvrage de Jean Jacques Nattiez “Profession musicologue” (2008) et sa dernière traduction en arabe par le professeur Jalel Ouertani publié en 2019 par le CMAM en partenariat avec les éditions satumedias.
La tournée se clôture jeudi 25 avril à l’Institut Supérieur de Musique de Sousse où Jean Jacques Nattiez donnera une conférence l’après-midi (15h) intitulée ” Comment concilier les différents angles d’analyse et d’exégèse à propos du solo de cor anglais du Tristan et Isolde de Richard Wagner?”. La conférence sera suivie d’un débat et d’un concert musical.

par -

La situation en Libye a été au centre d’un entretien, vendredi, au Palais de Carthage, entre le président de la République, Béji Caïd Essebsi, et le ministre des Affaires étrangères, Khémaies Jhinaoui.
Selon un communiqué de la présidence de la République, Jhinaoui a donné au chef de l’Etat un aperçu de son entretien, jeudi, à Tunis, avec le président du Conseil supérieur de l’Etat libyen, Khaled Mechri, et de la teneur des entretiens téléphoniques qu’il a eus avec le chef de l’Armée libyenne le Maréchal Khalifa Hafter, le ministre libyen des Affaires étrangères, Mohamed Tahar Siala et l’Envoyé de l’ONU pour la Libye, Ghassen Salamé.
Il rappelé la position de la Tunisie appelant à mettre fin aux combats en Libye, à éviter au peuple libyen davantage de souffrance et à poursuivre le processus politique engagé sous l’égide de l’ONU, loin de toute ingérence étrangère.
Le ministre a également appelé les factions libyennes à faire preuve de retenue, en plaçant l’intérêt de la Libye au dessus de toute autre considération.
Il a, en outre, fait part au président de la République des résultats de sa participation à la 5e session du Forum de coopération arabo-russe, tenu à Moscou le 16 avril courant, ainsi que ses entretiens avec, notamment, son homologue russe et des ministres des Affaires étrangères et des chefs de délégations participant à ce forum.
Sur un autre plan, Jhinaoui a donné au chef de l’Etat un aperçu sur les prochaines échéances diplomatiques, dont la célébration, le 3 mai prochain, de la Journée nationale de la diplomatie tunisienne et la pose par le chef de l’Etat, à cette occasion, de la première pierre du projet de l’Académie diplomatique. Le coût de réalisation de ce projet s’élève à 72 millions de dinars, don de la Chine dans le cadre de la coopération tuniso-chinoise.

par -

Dans cette Tunisie post-révolutionnaire qui s’enflamme plus que de raison pour un rien, l’affaire des armes convoyées par la délégation diplomatique française en partance pour la Libye a eu son quart d’heure de gloire, et même un peu plus puisque l’Ambassade de France à Tunis en a remis une bonne louche jeudi 18 avril 2019 dans la soirée. Pourtant on avait cru que les explications qu’elle avait fournies le 15 avril suffisaient amplement à dégonfler cette histoire ! Il est vrai aussi que les autorités tunisiennes n’y sont pas allées avec le dos de la cuillère, elles en ont fait des tonnes, surfant sur cette affaire qui n’en est pas une pour montrer à une opinion publique qui doute de tout et demande toujours à voir que les forces de sécurité du pays sont aux aguets et qu’elles maitrisent leurs dossiers, à côté d’une Libye qui bouillonne et est au bord du précipice. Montrer les muscles en ces temps de péril sécuritaire chez le voisin libyen ça ne mange pas de pain, et c’est excellent pour la com d’un gouvernement qui a très peu de bonnes nouvelles par ailleurs. Mais là les autorités tunisiennes en ont trop fait, pour des broutilles finalement; en effet il n’est pas concevable que l’escorte sécuritaire de l’Ambassadrice de France en Libye fasse des déplacements dans une zone aussi dangereuse par les temps qui courent sans un minimum de protection, ne serait-ce que pour sa défense. Manifestement l’Ambassade de France en Tunisie n’a toujours pas digéré le raffut que les autorités locales ont fait autour de cet incident…

Les services d’Olivier Poivre d’Arvor ont rendu publique jeudi soir une nouvelle mise
au point sur l’affaire des 13 personnes de nationalité française sous couverture diplomatique entrées en Tunisie en provenance de Libye à bord de 6 véhicules 4X4.
Alors que nos deux pays doivent faire face à de réels enjeux de sécurité, dans le contexte de la crise libyenne, un certain nombre d’allégations déplacées et de fausses informations ont nourri de vaines et absurdes polémiques“, note l’ambassade de France dans cette mise au point dont une copie a été reçue par l’agence TAP.
Comme l’a indiqué l’Ambassade de France en Tunisie dans son communiqué de presse du 15 avril 2019, un déplacement des membres du détachement qui assure la sécurité de l’ambassadrice de France pour la Libye à Tripoli s’est effectué par la route, dimanche 14 avril, en direction de Tunis. L’évolution rapide de la situation en Libye a justifié l’organisation d’un pareil déplacement dans des délais contraints“, ajoute le communiqué.

D’Arvor mouille les autorités tunisiennes

L’ambassade précise que “ce détachement transportait dans ce cadre des équipements adaptés à son rôle, à savoir assurer la sécurité personnelle de l’Ambassadrice et la sécurité physique des locaux où elle travaille à Tripoli“.
J’ai veillé à ce que la préparation de son déplacement s’effectue en étroite coordination et en toute transparence avec l’ensemble des autorités tunisiennes concernées. Les Ministères des Affaires étrangères, de la Défense nationale et de l’Intérieur ont ainsi été formellement sollicités et informés à différents niveaux et en temps réel“, ajoute le communiqué citant l’ambassadeur Olivier Poivre d’Arvor.
Il a fait remarquer que “les formalités et contrôles d’entrée du détachement et de ses équipements sur le territoire tunisien se sont déroulés en présence d’un membre de l’Ambassade de France en Tunisie et ce, évidemment, dans le plus strict respect de la souveraineté de la République tunisienne et des règles diplomatiques en vigueur“.

Comme je m’y suis engagé auprès des autorités tunisiennes et avec leur accord, les matériels et équipements du détachement vont être rapatriés vers la France dans les jours qui viennent“, a précisé l’ambassadeur, qui a remercié “les partenaires tunisiens de leur coopération pour le bon déroulement de ce déplacement” et salué plus largement le travail des forces de sécurité et de défense tunisiennes.

La com qui a irrité l’Ambassade de France

En déplacement mardi 16 avril, dans le gouvernorat de Médenine, le ministre de l’Intérieur Hichem Fourati, avait indiqué que des mesures sécuritaires sont prises lors du passage via les postes frontières. “Elles concernent également les missions diplomatiques“, a-t-il ajouté.
Il a souligné à cet égard que “la Tunisie respecte les traditions diplomatiques. Elle veille à faciliter le déplacement des missions étrangères de passage en Tunisie en direction de leur pays et l’acheminement des équipements dont ils disposent“.
Tout en œuvrant à faciliter le déplacement des missions diplomatiques, sécuritaires et onusiennes, les services sécuritaires accomplissent les tâches qui leur incombent“, a-t-il dit.

Le ministre de la Défense, Abdelkarim Zbidi, avait confirmé également dans une déclaration à la presse qu’un groupe de 13 personnes de nationalité française sous couverture diplomatique à bord de 6 véhicules 4*4 est entré en Tunisie via la frontière terrestre tuniso-libyenne dimanche, 14 avril 2019. “Malgré leur refus, les armes et munitions qui étaient en leur possession ont été sécurisées en coordination avec le ministère de l’Intérieur et de la sécurité des frontières“, avait-il précisé. Zbidi a, dans ce contexte, tenu à souligner que les unités militaires sont en état d’alerte depuis quelques mois, en collaboration avec le ministère de l’Intérieur, en ce qui concerne le renforcement des mesures sécuritaires et militaires sur
les frontières terrestres ou encore maritimes.
Nos frontières terrestre, maritime et aérienne sont toutes sécurisées à l’aide de radars qui nous permettent de repérer le moindre mouvement suspect“, a-t-il expliqué.

SL-TAP

par -

Il n’y a pas qu’en Tunisie où le secteur de la santé publique va mal, au Maroc aussi, avec même des démissions collectives des médecins affiliés au Syndicat indépendant des médecins du secteur public (SIMSP). Le secrétaire régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a informé cette semaine la direction régionale de la Santé du départ collectif de 305 praticiens, rapporte le site marocain Yabiladi ce vendredi 19 avril 2019.

Les démissionnaires justifient leur acte par «les conditions catastrophiques que vit le secteur de la santé et qui ne répondent aucunement aux conditions scientifiques d’exercice de la médecine reconnues mondialement». Des conditions «qui ne répondent pas aux attentes des citoyens et leur droit aux soins garantis par la Constitution», indique le communiqué, qui comporte la liste des 305 médecins qui ont jeté l’éponge.

El Mountadar Alaoui, secrétaire national du SIMSP), parle d’une décision qui «s’inscrit dans la continuité». «Il n’y a pas de nouveau dans notre dossier revendicatif», dénonce-t-il.
«Le ministère croit en la légitimité de nos doléances, surtout à travers ce que nous avons signé avec eux, notamment en octobre et décembre 2018. Mais depuis cette date, nous attendons la réponse du gouvernement. Il y a du retard et de la procrastination de la part de l’exécutif. Donc notre militantisme continue», dit-il.

A noter que ces démissions collectives des médecins du SIMSP ont débuté avec une cinquantaine de départs dans la région de l’Oriental, puis il y en a eu près de 30 à Ouarzazate et 130 dans la région de Casablanca-Settat. «Ce sont des listes préliminaires ; il y aura donc d’autres démissions et d’autres listes prochainement», avertit le secrétaire national dudit syndicat, qui évoque d’autres «démissions à titre privé». «Pour le moment, le ministère ne donne pas suite aux démissions et n’applique pas les verdicts de la justice en faveur de ceux qui ont demandé de démissionner à titre privé», indique-t-il.

«En premier choix, nous voulons que notre dossier revendicatif soit appliqué. Sinon, s’ils ne peuvent pas, il faut qu’ils acceptent les démissions. En attendant, nous ne désertons pas et nous restons au service du citoyen car nos revendications concernent surtout l’amélioration des conditions d’accueil et de travail au profit du citoyen ainsi que des mesures incitatives», ajoute-t-il.
Le syndicat exige également «l’octroi de l’indice 509 avec ses indemnités, l’ajout de deux grades après le hors échelle et l’augmentation de poste de résidanats et d’internats». «Nous travaillons dans des conditions inappropriées. Nous sommes des victimes dans ce système où nous sommes pointés du doigt à cause des rendez-vous longs, la défaillance et le manque de matériels», déclare un médecin.

par -

Des sources bien informées ont confié, ce vendredi 19 avril 2019 à Mosaïque fm, qu’il a été décidé de nommer le colonel Mokhtar Fetoui à la tête de la direction de la Garde douanière.

Il succède au colonel Mourad Zlitni qui a été nommé à l’inspection générale de la Douane.

par -

Le président de l’UTICA, Samir Majoul, a rencontré, vendredi, le secrétaire général de l’UGTT, Nourdine Taboubi.

La réunion a porté sur la situation économique et sociale dans le pays, en particulier les problèmes auxquels est confrontée la Tunisie, et les efforts nécessaires pour les surmonter, précise un communiqué de l’Organisation patronale.

A été également évoquée la situation dans certaines entreprises aux prises avec des litiges prud’homaux et les moyens de les régler par le dialogue et dans le cadre du respect de la loi.

par -

Les travaux de la construction du port en eaux profondes d’Enfidha démarreront au plus tard en mois de décembre 2019, assure vendredi le ministre du Transport, Hichem Ben Ahmed.
Les efforts se poursuivent dans le sens d’accélérer les procédures relatives à la mise en place de ce port surtout après la création de la société du Port d’Enfidha chargée de choisir l’entreprise qui réalisera ce mégaprojet, a indiqué le ministre.
Intervenant lors d’une visite effectuée, vendredi à l’Aéroport International Enfidha/Hammamet, Ben Ahmed a précisé, dans une déclaration à la presse que le projet du port d’Enfidha et la zone logistique avoisinante aura un impact positif sur l’activité économique dans les régions du centre et du Sahel ainsi que dans les gouvernorats limitrophes.
L’éventualité d’une exploitation conjointe du port d’Enfidha entre les secteurs public et privé reste envisageable, a-t-il encore fait savoir, précisant que le rôle de ce port se limite à recevoir les grands navires et n’aura pas d’impact négatif sur l’activité du reste des ports tunisiens.

par -

Toutes les lignes de la Société régionale de transport de Béja ont été suspendues, ce vendredi 19 avril, suite à l’épuisement du stock de carburants de la société en question.

Selon le chef de gare de Béja Hassan Ghazai, cette situation est due à des problèmes budgétaires et à l’absence d’un président directeur général à la tête de la société, rapporte Mosaïque fm.

par -

L’aéroport international d’Enfidha-Hammamet accueillera, à fin 2019, plus de 1 million 800 mille voyageurs, soit le double du nombre de voyageurs reçus, durant l’année écoulée “, a indiqué le ministre du Transport, Hichem Ben Ahmed, vendredi, lors d’une visite effectuée sur les lieux.
Nous nous attendons à une importance affluence de touristes vers cette destination“, a-t-il estimé.
Le ministre a souligné, dans une déclaration au correspondant de l’agence TAP à Sousse, l’impératif de renforcer le rôle de cet aéroport dans la dynamisation du secteur touristique, considérant qu’il reste encore sous-exploité, au vu de l’importance de sa capacité.
Dans le même contexte, il a réitéré l’impératif de faire de cette structure un trait d’union entre les différents aéroports internationaux, à travers le territoire tunisien.
Ben Ahmed s’est enquis, à cette occasion, du travail des différents services sécuritaires et douaniers, ainsi que celui de tri de bagages, et ce, avant d’accueillir un premier vol venant de la ville de Birmingham (Angleterre) avec à bord 363 touristes et un deuxième vol venant de la ville de Manchester.

FOCUS 🔍

Carrefour Tunisie, leader de la grande distribution en Tunisie, a remporté le prix du « Meilleur Service Client » de l’année 2019 dans la...

Le meilleur des RS

Culturama, le groupe culturel estudiantin, initie le mouvement à Tunis, appuyé par l'université Mahmoud El Materi, ainsi que des associations écologiques tunisiennes: ACT'UP Tunisie...

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

L’Agence Allemande de la Coopération Internationale en Tunisie (GIZ) envisage d'étendre son assistance technique aux collectivités locales en Tunisie dans le cadre du partenariat...

AFRIQUE

Le gouvernement de la République du Liberia et Niron Metals Plc («Niron», ou la «Société») (www.NironMetals.com) ont le plaisir d’annoncer conjointement la signature d’un...

Reseaux Sociaux

SPORT