Authors Posts by African Manager

African Manager

52481 POSTS 0 COMMENTAIRES

par -

 

 

Si cet email ne s’affiche pas correctement, ce lien
Suivez nous : Facebook Twitter YouTube

Accueil La Une Actualités Finances HI-Tech Contact


Newsletter [currentdaynumber]/[currentmonthnumber]/[currentyear]

La UNE

Il a juste enlevé les SE. Fakhfakh a diminué, mais aucunement innové

On ne connaît pas encore sa composition, mais juste son nombre. D’après un document, publié sur sa page des réseaux sociaux [ar], le prochain gouvernement Fakhfakh sera en effet de

 

La Simpar, désormais dans un cercle vertueux. S. Chaouachi aux anges, ou presque !

Le chiffre d’affaires au 4ème trimestre 2019 a atteint environ 7 MDT contre environ 4 MDT à la même période de 2018. Le CA de la Simpar aura ainsi enregistré

 

Les partis donnent leur onction au gouvernement « ramassé » de Fakhfakh. Revue de détail !

Dans une quasi unanimité qui ne manque pas d’interpeller, les représentants des partis Ennahdha, le Courant démocrate, Echaab et Tahya Tounès ont favorablement accueilli la proposition d’un “gouvernement restreint”, ne

 

Actualités

Le Luxembourg maintient le gel des avoirs de 48 personnes de l’entourage de Ben Ali
 

Tous les avoirs déposés au Luxembourg par les quatre douzaines de proches et associés de l’ancien président tunisien Zine El Abidine Ben Ali et de son épouse, Leila Trabelsi, doivent

 

Machrou Tounes décline la participation aux concertations gouvernementales
 

Le mouvement Machrou Tounes a décliné, mardi, la participation à la réunion relative aux concertations sur le Document de référence du programme gouvernemental. Dans une déclaration, le mouvement explique que

 

La Tunisie participe au salon international “Ambiente” à Francfort
 

Sept entreprises artisanales participent au salon international des biens de consommation “Ambiente” qui se tiendra du 7 au 11 février prochain à Francfort, en Allemagne. Encadrée par l’Office National Tunisien

 

Les sacs en plastique interdits dans les supermarchés et les pharmacies dès le 1er mars prochain
 

La Tunisie continue de sévir contre l’utilisation des sacs en plastique, une politique lancée en décembre 2015 mais mise en œuvre en mars 2017, avec l’interdiction de la distribution de

 

Bizerte : Coupure et perturbation dans l’approvisionnement en eau potable dans plusieurs délégations
 

Une coupure et une perturbation dans l’approvisionnement en eau potable seront enregistrées, demain, mercredi 29 janvier 2020, à partir de 20h00, dans les délégations de Menzel Bourguiba, Bizerte, Menzel Jemil,

 

Entrée en exploitation de nouveaux projets à l’hôpital la Rabta à Tunis
 

La ministre de la santé par intérim, Sonia Ben Cheikh, a donné lundi après-midi, le coup d’envoi de nombre de nouveaux projets à l’hôpital de La Rabta à Tunis, telle

 

Démarrage des concertations sur le document de référence du programme gouvernemental
 

Les réunions des commissions conjointes entre les partis concernés par les concertations sur le document de référence du programme gouvernemental ont commencé mardi à Dar Dhiafa à Carthage sous la

 

20 bourses d’études au Canada en Master et Doctorat
 

Le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a annoncé mardi, sur sa page officielle, l’ouverture des candidatures pour l’obtention de 20 bourses d’études en master et en

 

Les entreprises tunisiennes innovantes dans les domaines de la ville, invitées à participer au 28ème Sommet Afrique-France
 

Les entreprises tunisiennes innovantes dans les domaines de la ville et les territoires durables sont invitées à participer au ” Challenge des 1000 ” (28ème édition du Sommet Afrique-France), annonce

 

Djerba : Perturbation dans l’approvisionnement en eau potable à Ajim et Guellala
 

Une perturbation dans l’approvisionnement en eau potable sera enregistrée, demain mercredi 29 janvier 2020 à partir de 12h00, dans les régions d’Ajim et Guellala, dans l’île de Djerba (Gouvernorat de

 

Hi Tech
OpenGovDataHack : 6 équi

Six équipes de jeunes talents ont remporté la finale du 1er Hackaton national ” OpenGovDataHack2020 ” organisé, dimanche, à Hammamet, par le ministère de la Fonction publique, de la Modernisation

L’ONU appelle ses respo

Les responsables des Nations unies ne doivent pas communiquer via WhatsApp pour des raisons de sécurité, a déclaré jeudi un porte-parole de l’Onu, alors que des experts de l’instance internationale

Orange Tunisie lance un a

L’entreprise digitale Orange Tunisie, engagée à lutter contre la pauvreté et l’exclusion numérique, lance un appel à projets “FabLab Solidaire” à destination des associations/ONG tunisiennes, pour l’année 2020, annonce Orange

Finances
Cotation en Bourse des ti

La cotation en Bourse des titres ” OfficePlast ” se fera à partir de demain mercredi 29 janvier, suite à la réalisation de l’augmentation de capital de la société décidée

La Bourse de Tunis clôtu

La Bourse de Tunis a clôturé la séance de lundi sur une note positive. Le l’indice Tunindex s’est bonifié de 0,57% à 7012,64 points, dans un volume total de 3,778

La Bourse de Tunis termin

La Bourse de Tunis a clôturé la séance du jeudi 23 janvier 2020 sur un territoire positif où le Tunindex a gagné 0,11% à hauteur de 6 977,33 points dans

Automobiles
Le groupe PSA annonce rap

Le constructeur automobile français PSA a annoncé samedi qu’il avait décidé de rapatrier ses salariés expatriés et leurs familles localisés dans la région de Wuhan en Chine, où est apparu

Kia leader du marché VP

C’est avec une grande satisfaction que City Cars Kia annonce ses performances commerciales de 2019. Forte d’une gamme de produits diversifiée, une équipe efficace et un large réseau d’agents agréés,

Toyota rappelle 361.000 v

Toyota Motor a annoncé mercredi le rappel de 361.000 véhicules vendus dans le monde entier à la fin des années 1990 en raison de dispositifs de gonflage d’airbag potentiellement défectueux.

 

 

Vous recevez ce message en tant que membre privilégié de www.africanmanager.com.
Si vous ne souhaitez plus recevoir les newsletters de “African Manager” suivez ce lien .

Copyright [currentyear] African Manager

 

par -

Tous les avoirs déposés au Luxembourg par les quatre douzaines de proches et associés de l’ancien président tunisien Zine El Abidine Ben Ali et de son épouse, Leila Trabelsi, doivent rester gelés, a déclaré mardi la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF), rapporte le Luxembourg Times. Le gel des avoirs de l’Union européenne est en place depuis 2011, date de l’éviction de Ben Ali.

L’ex président tunisien est décédé en septembre dernier en exil en Arabie Saoudite, mais le règlement de l’UE dispose que certains des 48 personnes de son entourage sont toujours sous enquête ou sous procès pour détournement de fonds ou d’actifs publics.

par -

Le mouvement Machrou Tounes a décliné, mardi, la participation à la réunion relative aux concertations sur le Document de référence du programme gouvernemental.
Dans une déclaration, le mouvement explique que cette décision a été prise après avoir pris connaissance de démarche adoptée dans l’organisation des séances de débat et qui, selon le parti, “suscite l’étonnement”.

Il a appelé le chef du gouvernement désigné, Elyes Fakhfakh, à repenser sa vision sur la formation de la coalition gouvernementale, loin de l’exclusion.

Machrou Tounes a, par ailleurs, souligné la nécessité de mettre en place des réformes claires approuvées par la majorité des forces nationales.

Le parti a, toutefois, rappelé avoir accepté d’assister, ce mardi aux débats sur le Document de référence du programme gouvernemental, sans prendre d’engagement concernant la participation au prochain gouvernement.

“Le mouvement a fait part de sa disposition à participer positivement aux débats sur les priorités nationales du prochain gouvernement”, selon le texte de la déclaration.

Les réunions des commissions conjointes entre les partis concernés par les concertations sur le document de référence du programme gouvernemental ont démarré ce mardi, à Dar Dhiafa à Carthage, sous la présidence d’Elyes Fakhfakh, chef du gouvernement désigné.

Selon une publication sur la page officielle d’Elyes Fakhfakh, les concertations se dérouleront en deux sessions. La session matinale réunit les partis du mouvement Ennahdha, du courant démocrate, du mouvement Al Chaâb et du parti Tahya Tounes.
La séance de l’après-midi regroupera des représentants de Machrou Tounes, de l’Union populaire républicaine, de Nidaa Tounes, d’Al-Badil et de Afek Tounes.
Le document de référence s’articule autour de cinq axes principaux liés, notamment, aux principes de l’action gouvernementale, aux mécanismes d’exécution et aux priorités économiques et sociales pour la présente étape qu’à la composition du gouvernement.

par -

En 2019, plusieurs épidémies localisées de rougeole avaient été déclarées dans les districts sanitaires de Paoua (épidémie déclarée en mars 2019), Vakaga (épidémie déclarée en avril 2019), Batangafo, Bocaranga-Koui, Ngaoundaye et Bambari (épidémies déclarées en octobre 2019).

Des ripostes localisées avaient été organisées dans le but d’enrayer ces diverses épidémies. Cependant, malgré ces ripostes, plusieurs faits alarmants ont conduit le Ministère de la Santé et de la Population à déclarer le 24 janvier 2020, une épidémie de portée nationale. Ces faits sont les suivants:

  • une expansion de la maladie dans quatre (04) nouveaux districts de santé: Bangui 1, Bégoua, Nangha-Boguila et Baboua-Abba;
  • des données épidémiologiques qui font état de 3653 cas de rougeole enregistrés dont 53 décès;
  • des analyses épidémiologiques dont il ressort que 24 districts sanitaires sur les 35 que compte le pays, présentent un risque de flambées de rougeole;
  • la recrudescence de cas dans les foyers où une riposte avait été organisée.

Retrouvez l’intégralité de la déclaration de l’épidémie de rougeole en RCA par le Ministère de la Santé et de la Population ici.

par -

Le dirigeant au sein du “Mouvement du peuple”, Mohamed Msellini, s’est montré optimiste quant à la formation d’un gouvernement œuvrant sur la préservation des ressources nationales et à la lutte contre la corruption ainsi qu’au renforcement de l’économie solidaire.

Dans une déclaration faite ce mardi 28 janvier 2020 à Mosaïque fm, Msellini a passé en revue l’importance de la mise en place de politiques capables de sortir le pays de la crise socio-économique.

par -

Le Fonds monétaire international (FMI) a appelé mardi à surveiller avec attention l’évolution des facteurs de faiblesse financière, dont la montée de l’endettement, susceptibles d’accroître les risques auxquels est exposée la croissance mondiale en soulignant qu’un assouplissement supplémentaire des politiques monétaires n’était pas la bonne réponse.

Selon les données rapportées par Reuters, l’organisation internationale prévoit un petit rebond de la croissance mondiale cette année et l’an prochain mais elle a revu en légère baisse ses estimations la semaine dernière.

Elle estime que la croissance 2019 aurait été réduite d’un demi-point de pourcentage sans les multiples baisses de taux d’intérêt décidées par les banques centrales de pays développés et émergents, un mouvement sans précédent depuis la crise financière de 2008.

Mais amplifier encore l’assouplissement monétaire à ce stade du cycle économique et dans un contexte de montée des faiblesses financières pourrait menacer la croissance à moyen terme, estiment Tobias Adrian, directeur du département des politiques monétaires et des marchés de capitaux, et Fabio Natalucci, son adjoint, sur un blog du Fonds.

“Si l’on adopte une vision à plus long terme (…), l’assouplissement des conditions financières mondiales si tard dans le cycle économique et l’accumulation continue des vulnérabilités financières – parmi lesquelles la hausse des valorisations des actifs à des niveaux tendus sur certains marchés et dans certains pays, la hausse de l’endettement et les importants flux de capitaux vers les marchés émergents – pourraient menacer la croissance à moyen terme”, écrivent-ils.

Ils notent que les taux de défaut ont déjà augmenté sur le marché de la dette à haut rendement (“high yield”) aux Etats-Unis comme sur les marchés obligataires chinois même s’ils restent bas et que certaines dettes de marchés émergents se traitent à des niveaux tendus.

Si le mouvement synchronisé d’assouplissement monétaire observé l’an dernier a contribué à limiter les risques, les autorités doivent désormais envisager de recourir à d’autres outils, comme les coussins de capitaux contracycliques, afin d’”empêcher la montée des vulnérabilités de mettre en danger la croissance à moyen terme”, ajoutent-ils.

par -

Le dirigeant au mouvement Ennahdha, Imed Hammami, a indiqué que son parti n’a pas encore tranché la question de sa participation au prochain gouvernement bien que, dans le fond, il convienne de rejoindra le gouvernement mais à des conditions qu’il va falloir discuter avec le chef du gouvernement désigné, a-t-il affirmé dans une déclaration à Mosaïque fm.

Ila rappelé qu’Ennahdha insiste sur la nécessité d’élargir la ceinture politique comme le réclame le dernier conseil de la Choura. Le Mouvement est pour un gouvernement restreint et des mesures urgentes et efficaces relatives au pouvoir d’achat, à la sécurité, à l’instauration de la confiance entre les autorités et les citoyens parallèlement à une bonne gestion du dispositif du pouvoir entre l’Exécutif, le Législatif et le Judiciaire.

par -

Sept entreprises artisanales participent au salon international des biens de consommation “Ambiente” qui se tiendra du 7 au 11 février prochain à Francfort, en Allemagne.

Encadrée par l’Office National Tunisien (ONAT), la participation tunisienne vise essentiellement à promouvoir l’artisanat et l’art tunisien pour mieux accéder au marché européen et améliorer son positionnement.

Lors d’un point de presse tenu, mardi à Tunis, Faouzi Ben Halima, directeur de l’office, a indiqué, que deux stands regroupant sept entreprises tunisiennes exposeront différents produits artisanaux (verrerie, porcelaine, céramique, tissage manuel, mosaïque…).

L’Ambiente est un salon international qui se déroule une fois par an à Francfort. Il figure parmi les plus grands salons internationaux dédiés aux articles de maison. Environ 4500 exposants venant de 92 pays et 13600 visiteurs issus de 166 pays sont attendus à cette foire.

par -

Le bureau de l’Assemblée des Représentants du peuple a décidé de tenir une plénière  au cours de la semaine prochaine pour auditionner, Marouane Abassi, gouverneur de la Banque Centrale (BCT), concernant des sujets économiques.

Nesrine Amari, l’adjointe du président du parlement a affirmé dans une déclaration faite à Shems fm, que le règlement interne de l’ARP stipule une plénière avec le gouverneur de la BCT tous les 6 mois.

par -

Le dirigeant et député du mouvement Echaab, Haykel el-Mekki, a révélé qu’une rencontre a groupé à l’ARP son parti et le mouvement Ennahdha, consacrée à la discussion du prochain gouvernement et de son programme.

Il en a retiré l’inédite conclusion que « converser avec le chef du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi est agréable », qualifiant de « positive et constructive » la rencontre avec un interlocuteur de la stature de Rached Ghannouchi, un homme d’une grande expérience politique, selon ses dires.

Il a précisé sur Radio Diwane fm, que cette rencontre a été coprésidée par R.Ghannouchi et Zouhair Maghzaoui, secrétaire général du mouvement Echaab.

par -

La Tunisie continue de sévir contre l’utilisation des sacs en plastique, une politique lancée en décembre 2015 mais mise en œuvre en mars 2017, avec l’interdiction de la distribution de sacs non biodégradables dans les supermarchés et les pharmacies à travers le pays à partir du 1er mars 2018.

Cette nouvelle restriction fait suite à la publication, le 16 janvier 2020, de l’arrêté t 32 du ministère des Affaires locales et de l’environnement qui fixe la fin de la production, de l’importation, de la commercialisation et de la distribution des sacs plastiques non biodégradables en Tunisie. Les sacs en plastique contenant une forte concentration de métaux lourds et d’origine inconnue seront interdits, selon un communiqué publié par le ministère.

Le texte sera appliqué à partir du 1er mars 2020 dans les centres commerciaux et les pharmacies et à partir du 1er janvier 2021, il sera étendu aux producteurs et distributeurs de sacs en plastique.

Les mesures qui ont été mises en œuvre jusqu’à présent ont permis une réduction considérable de l’utilisation des sacs plastiques non biodégradables en Tunisie, a déclaré le ministère, ajoutant toutefois que les besoins des industriels et ceux des distributeurs ont été pris en compte afin qu’ils puissent reconvertir leurs activités pour s’adapter à la nouvelle législation.

La mise en œuvre des nouvelles mesures sera accompagnée d’une campagne de sensibilisation pour informer les citoyens sur les dangers du plastique afin qu’ils puissent s’impliquer davantage dans la sauvegarde de l’environnement.

par -

Dans une quasi unanimité qui ne manque pas d’interpeller, les représentants des partis Ennahdha, le Courant démocrate, Echaab et Tahya Tounès ont favorablement accueilli la proposition d’un “gouvernement restreint”, ne dépassant pas 27 ministres sans secrétaires d’Etat. Il n’en ont pas moins présenté mardi lors de la discussion du document de référence du programme gouvernemental à Dar Dhiafa une série de suggestions à caractère économique et social.

Mohamed Msellini (Echaab) a indiqué que les suggestions de son parti s’articulent autour de l’économie solidaire, la réappropriation des richesses nationales, l’instauration d’un système de transparence, la lutte contre la corruption te l’économie parallèle.

Il a insisté sur le besoin de politiques capables de sortir le pays de sa crise économique et sociale, précisant que le mouvement ne s’oppose pas à l’idée d’un gouvernement restreint, indiquant qu’Echaab a exprimé le souci de parvenir à la formation d’un gouvernement cohérent capable de rétablir la confiance du citoyen en l’Etat.

Les inusables « poncifs « d’Ennahdha

Imed Hammami, membre du bureau politique du mouvement Ennahdha a, de son côté, affirmé que son parti n’a pas encore tranché la question de sa participation au gouvernement d’Elyes Fakhfakh. Ennahdha exige des conditions qu’il discutera avec le chef du gouvernement désigné, a-t-il dit avant d’ajouter que le mouvement reste toujours à la disposition du pays.

Ennahdha soutient l’idée d’un gouvernement réduit en nombre de ministres qui s’attaquera en priorité à l’amélioration du pouvoir d’achat des citoyens et œuvrera à une meilleure gestion du pouvoir entre les trois présidences.

Parmi les réformes que le parti juge nécessaires, Hammami a notamment cité la modernisation des méthodes de travail au sein des structures de l’Etat, la numérisation et le développement des secteurs de la santé et de l’éducation.

Sur l’attachement d’Ennahdha à la participation de Qalb Tounès au gouvernement, Imed Hammami a rappelé que son parti s’est prononcé lors de la réunion du Conseil de la Choura durant le week end, en faveur de l’élargissement des concertations à tous les groupes parlementaires et qu’il ne reviendra pas sur sa position.

Ettayar met de l’eau dans son vin !

De son côté, le dirigeant du Courant démocrate, Mohamed Hamdi, a indiqué que le document présenté par le chef du gouvernement désigné est un document fixant les principales priorités de l’action gouvernementale dans les prochains mois.

Pour le Courant, ce document est acceptable du point de vue de son contenu ainsi que de sa vision générale.

Avant d’entreprendre toute réforme, a-t-il estimé, il faut assainir le climat général, faire prévaloir l’Etat de droit et des institutions et lutter contre la corruption. Il s’agit, également, d’opter pour une économie sociale et solidaire et renforcer le rôle de l’Etat dans la relance économique.

Il a, en outre, indiqué que la proposition d’un gouvernement restreint qui compterait 27 ministères et pas de secrétariat d’Etat a été retenue, avec la possibilité de garder l’actuelle structure du gouvernement.

Les rectifications proposées par les partis doivent être prises en compte et examinées lors de la prochaine réunion, a-t-il encore expliqué.

De son côté, le dirigeant de Nidaa Tounes, Marwen Felfel, a relevé que la réunion, ce mardi avec Elyes Fakhfakh a permis d’évoquer la question du rétablissement de la confiance et la mise en place d’un cordon politique cohérent autour d’un programme clair, et ce, pour sortir de la crise actuelle.

Elyes Fakhfakh a présenté sa vision pour les prochaines réformes ainsi que les priorités économiques et sociales et le parachèvement du processus de la mise en place des institutions.

Sur le fait d’écarter Qalb Tounes du gouvernement, Felfel a fait observer que ” le débat reste ouvert”.

Une deuxième séance de discussions se tient mardi après-midi en présence des représentants du parti de l’Union populaire républicaine, de Nidaa Tounes, d’al-Badil et de Afek Tounes.Le mouvement Machrou Tounes a décliné l’invitation.

Source : TAP

par -

Une coupure et une perturbation dans l’approvisionnement en eau potable seront enregistrées, demain, mercredi 29 janvier 2020, à partir de 20h00, dans les délégations de Menzel Bourguiba, Bizerte, Menzel Jemil, El Alia, Ghar El Meleh, Aousja et Ras El Jebel (Gouvernorat de Bizerte), annonce mardi, la SONEDE.

Cette perturbation est due à des travaux de maintenance engagés par la société, au niveau de la station de traitement des eaux de Mateur.

L’approvisionnement en eau potable reprendra son rythme normal progressivement le jeudi 30 janvier, à partir de 12h00.

par -

Le procureur général d’Israël a officiellement inculpé le premier ministre Benjamin Netanyahu après l’abandon par ce dernier d’une ultime tentative d’obtenir l’immunité dans trois affaires de corruption, vient d’annoncer le quotidien londonien « The Independent ».

Ce développement intervient alors que Netanyahu est à Washington pour le lancement du plan de paix tant attendu de Donald Trump pour le Moyen-Orient, qui, selon des fuites dans les médias israéliens, devrait être la proposition de paix américaine la plus pro-israélienne à ce jour.

La décision d’inculper le Premier ministre ouvre la voie à l’ouverture d’un procès, juste avant les élections du 2 mars en Israël.

Netanyahu, qui est le plus ancien Premier ministre d’Israël, a été accusé de fraude, d’abus de confiance et de corruption en novembre dans trois affaires distinctes. Il a nié tout méfait et a rejeté à plusieurs reprises les poursuites judiciaires comme une “chasse aux sorcières politique”.

Il avait initialement demandé l’immunité contre les poursuites judiciaires mais a changé d’avis après qu’il soit devenu clair que le parlement israélien, la Knesset, se réunirait mardi pour en débattre et finalement rejeter sa demande.

Si cela s’était produit, cela aurait porté un coup humiliant au Premier ministre alors qu’il discutait de l’accord de paix avec le président Trump.

par -

Israël juge le texte historique. Les Palestiniens le rejettent d’emblée. Le nouveau « plan de paix » des États-Unis, porté par Donald Trump est loin de faire l’unanimité. Le plan a tout pour plaire à la droite nationaliste israélienne. “On parle ici d’une reconnaissance par les États-Unis de la plupart des colonies israéliennes en territoires palestiniens, et de l’annexion possible de la vallée du Jourdain par Israël. En compensation, un corridor pourrait être ouvert entre la bande de Gaza et la Cisjordanie”, précise Franceinfo. Une aide financière de 50 milliards de dollars pourrait également être versée aux Palestiniens.

L’Autorité palestinienne n’a pas été consultée. Ce contrat du siècle pourrait rester lettre morte. Il s’agit en tout cas d’un coup de main américain à Benyamin Netanyahou, tandis qu’un scrutin national se profile le 2 mars. Le Premier ministre est inculpé pour corruption dans trois affaires distinctes.

par -

Depuis le début de l’épidémie de pneumonie virale en décembre dans le centre de la Chine, aucun cas de contagion directe entre humains n’avait été enregistré en dehors de ce pays.

Mais le Japon et l’Allemagne ont pour la première fois signalé de tels cas mardi, tandis que plusieurs Etats préparaient l’évacuation de leurs ressortissants de la ville chinoise de Wuhan, le berceau du virus.

Une cinquantaine de malades ont été répertoriés dans une douzaine d’autres pays, de l’Asie et l’Australie à l’Europe et à l’Amérique du Nord.

En Chine même, le nombre des morts a bondi mardi à 106 et celui des cas confirmés dépasse les 4.500.

Soucieux d’endiguer l’épidémie, ce pays a recommandé à ses ressortissants de “reporter” leurs voyages “sans nécessité” à l’étranger, après avoir déjà suspendu les voyages en groupe.

A l’étranger, de nombreux pays ou territoires renforcent les mesures de précaution : Hong Kong a annoncé réduire de moitié les vols originaires de Chine continentale, tout en fermant six des 14 points de passage à sa frontière.

par -

Le tribunal de première instance de Tunis a rendu, mardi, son verdict dans l’affaire de l’agression contre le père de la victime Boulifa dans la boîte de nuit Madison.

Deux prévenus ont été condamnés à 6 mois de prison ferme et un troisième à un an de la même peine alors que deux autres ont été relaxés.

Selon Mosaïque fm, ont été relaxés le directeur de l’établissement et un serveur. La peine d’un an de prison a été prononcée contre un client dont il a été établi qu’il agressé le père de la victime Wissem Boulifa, et celle de 6 mois de prison a été infligée à deux portiers pour de complicité d’agression.

Il est à noter qu’aucun jugement n’a été encore rendu dans l’affaire du meurtre de la jeune victime de 23 an Adam Boulifa , le soir de son anniversaire , le 17 novembre 2019, le rapport du médecin légiste n’étant pas encore parvenu à la justice, d’après la même source.

par -

Le chef du gouvernement désigné Elyes Fakhfakh a quitté ce matin Dar Dhiafa à Carthage, en annonçant qu’il tiendra une conférence de presse le 31 janvier, à l’effet de faire le point sur les consultations en vue de la formation du gouvernement, rapporte Mosaïque fm

Une réunion des représentants des partis est en cours avec le staff du chef du gouvernement désigné, ajoute la même source qui précise que Fakhfakh aurait délégué à l’un de ses collaborateurs, Hédi  Dammak la tâche de la conduite des pourparlers , une décision interprétée par les observateurs  comme l’indication que ce dernier serait le prochain chef de cabinet d’Elyès Fakhfakh.

par -

La ministre de la santé par intérim, Sonia Ben Cheikh, a donné lundi après-midi, le coup d’envoi de nombre de nouveaux projets à l’hôpital de La Rabta à Tunis, telle que l’exploitation de l’hôpital du jour au service des maladies infectieuses dont le coût s’élève à 400 mille dinars.

Selon un communiqué publié par le ministère, Ben Cheikh a aussi assisté au lancement du projet d’aménagement et d’équipement de l’unité des soins intensifs au service des maladies cardiovasculaires moyennant 1 million de dinars outre l’inspection de l’avancement du projet d’installation d’un IRM et d’un mammographe pour 1 million de dinars.

La ministre a aussi pris connaissance de l’avancement du projet d’aménagement et d’innovation du service d’orthopédie dont le coût est estimé à 450 mille dinars.

A cette occasion, Sonia Ben Cheikh a annoncé la création d’un nouveau service d’urgence à la Rabta moyennant 6.5 millions de dinars pour améliorer les prestations sanitaires fournies aux malades.
A noter que l’hôpital la Rabta, l’un des plus grands hôpitaux publics de la Tunisie, connait une crise financière en raison de la hausse des dettes de la CNAM en 2019 qui lui doit 34.7 millions de dinars.

par -

L’international français Hatem Ben Arfa s’est engagé jusqu’à la fin de saison avec Real Valladolid, équipe de première division de la Liga, a annoncé, mardi, le club espagnol.
Libre depuis son départ de Rennes l’été dernier, Ben Arfa rejoint ainsi le club propriété de l’ancienne star du football brésilien, Ronaldo Nazario.
Ben Arfa, 32 ans, a joué dans plusieurs équipes dont Rennes, PSG, Newcastle, Hull City, Nice et Marseille.
Il a disputé 15 matchs avec la sélection française et remporté la dernière Coupe de France avec Rennes.

FOCUS 🔍

تونس-افريكان مانجر انطلقت رحلتنا من العاصمة التونسية نحو مدينة صغيرة تسمى "بوعرادة" تابعة لولاية سليانة بالشمال الغربي للبلاد , هي محافظة فلاحية بامتياز , أهلها...

Le meilleur des RS

Dans un récent Post, l’expert en communication et ancien journaliste Slaheddine Dridi, lance cet intéressant pavé dans la marre de la scène politique tunisienne....

INTERVIEW

Le chef du gouvernement sortant, Youssef Chahed, a affirmé mercredi, que son gouvernement laisserait au prochain gouvernement des finances publiques et une situation sécuritaire...

AFRIQUE

En 2019, plusieurs épidémies localisées de rougeole avaient été déclarées dans les districts sanitaires de Paoua (épidémie déclarée en mars 2019), Vakaga (épidémie déclarée...

Reseaux Sociaux

SPORT