Authors Posts by African Manager

African Manager

27072 POSTS 0 COMMENTAIRES

par -

Le prince héritier saoudien a qualifié le guide suprême iranien de “nouveau Hitler” dans un entretien au New York Times, alors que les tensions vont crescendo entre l’Arabie saoudite sunnite et l’Iran chiite.

“Nous ne voulons pas que le nouveau Hitler en Iran reproduise au Moyen-Orient ce qui est arrivé en Europe (sous Hitler)”, a indiqué Mohammed ben Salmane au sujet de l’ayatollah Ali Khamenei, dans cet entretien paru jeudi.

Signe que les tensions entre son pays et l’Iran ne sont pas prêtes de s’apaiser, le prince héritier a ajouté: “Nous avons appris (de ce qu’il s’est passé) en Europe (à l’époque de Hitler) que l’apaisement ne fonctionne pas”.

“Le comportement et les remarques immatures, imprévisibles et insensées du prince héritier saoudien ont pour conséquence que personne dans le monde n’accorde le moindre crédit à des remarques de ce genre lorsqu’elles sont de son fait”, a réagi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères iranien, Bahram Ghassemi, dans un communiqué.

par -

” Le récent remaniement ministériel partiel était nécessaire pour pourvoir à la vacance des postes à la tête du ministère de la Santé, à la suite du décès de Slim Chaker “, a indiqué vendredi le chef du gouvernement, Youssef Chahed.

” Les changements et les remaniements gouvernementaux ne sont pas souhaitables “, a-t-il souligné lors de la séance de vote de confiance au ministre de la Santé, Imed Hammami et au ministre l’Industrie et des Petites et moyennes entreprises, Slim Feriani.

A ce propos, il a mis l’accent sur l’importance de la stabilité politique, sociale et sécuritaire qui, selon lui, constitue la condition sine qua non pour réaliser les objectifs socio-économiques du gouvernement à l’horizon 2020.

Selon lui, ” la garantie de la stabilité politique requiert l’amélioration de la situation générale dans le pays. Les tiraillements politiques ont dépassé le seuil de tolérance, ce qui a favorisé la création d’un climat malsain “.

Tout en réaffirmant son attachement au Document de Carthage et à ses priorités particulièrement celles relatives à la lutte contre la corruption, Chahed a appelé la classe politique et l’ensemble des forces nationales à resserrer les rangs et à faire valoir l’intérêt supérieur de la patrie.

Dans leurs interventions, les députés ont soulevé plusieurs points inhérents à la question de la stabilité gouvernementale.

Le député Sofiène Toubel (Nidaa Tounes), a estimé que le remaniement ministériel était inévitable et ne risquera pas d’affecter le plan d’action du gouvernement.

Pour Salem Labiadh du bloc démocrate, le chef du gouvernement aurait du présenter le programme d’action des deux nouveaux ministres au lieu de se contenter de leur biographie.

” Il n’a même pas fourni une évaluation du rendement des deux ministres proposés, bien qu’ils aient occupé des portes-feuilles gouvernementaux “, a-t-il critiqué.

Quant au député Mustapha Ben Ahmed du Bloc national, il a dit soutenir le dernier remaniement afin de préserver la stabilité du pays.

L’Assemblée des représentants du peuple (ARP) a accordé sa confiance aux deux nouveaux ministres avec 130 voix pour, 17 contre et 3 abstentions.

par -

 

 

Si cet email ne s’affiche pas correctement, ce lien
Suivez nous :Facebook Twitter YouTube

AccueilLa Une ActualitésFinancesHI-TechContact


Newsletter[currentdaynumber]/[currentmonthnumber]/[currentyear]

La UNE

Tunisie : Le poids des mots, le choc des images et le miroir de la sorcière

Le chef du gouvernement tunisien est certainement l’homme politique le plus aimé par le peuple des déçus de la révolution. Et ils ne sont pas peu. En un peu plus

 

Tunisie : Après Tabib, Rahoui pointe les mauvais élèves chez Chahed

Le rapport 2016 de l’Instance Nationale de la Lutte Contre la Corruption (INLUCC) dévoilé hier à Tunis et les déclarations de son président, Chawki Tabib, surtout en ce qui concerne

 

Tunisie-TVA : Un compromis qui n’arrange personne, on aura tout vu !

La Commission des finances, de la planification et du développement a adopté, vendredi, l’article 45 du projet de la loi de finances (PLF) pour l’exercice 2018, relatif à la révision

 

Actualités

L’Etat récupère 94 ha à Sfax et Béja
 

Dans la droite ligne de la campagne nationale de restitution des biens de l’Etat usurpés, les services de la direction régionale des domaines de l’Etat et des affaires foncières de

 

4067 nouveaux emplois permanents dans l’agriculture, selon l’APIA
 

L’Agence de Promotion des Investissements Agricoles (APIA) a approuvé 3424 déclarations d’investissement d’une valeur de 477,2 Millions de Dinars (MD), au cours des 10 premiers mois de 2017, soit une

 

Tunisie : « Il y a bon espoir que le FMI déboursera la 3ème tranche début 2018 »
 

Le ministre tunisien chargé des réformes économiques, Taoufik Rajhi, s’attend à ce que le Fonds monétaire international débourse la 3ème tranche de son prêt de 2,8 milliards de dollars à

 

Journées de l’Entreprise : L’IACE met le cap sur la décentralisation
 

” L’entreprise et la décentralisation : dynamisme et opportunités “, tel est le thème des 32èmes Journées de L’Entreprise, les 32èmes Journées de L’Entreprise, qui se tiendront les 8 et

 

L’UTICA et le BIT se penchent sur l’autonomisation de la femme
 

L’UTICA, en collaboration avec le BIT, organise le 6 décembre 2017 une conférence sur “L’autonomisation économique de la femme artisane en milieu rural“. Il s’agit de présenter la situation actuelle

 

Tunisie : La Turquie en est toujours au stade des promesses !
 

L’ajustement de la balance commerciale entre la Tunisie et la Turquie, en facilitant l’écoulement des exportations tunisiennes sur le marché Turc, notamment des phosphates et dérivés, des produits agricoles et

 

Tunisie : #MaadechWa7dek, pour stopper les violences faites aux femmes
 

A l’initiative des Nations Unies en Tunisie, une campagne a été lancée le 22 novembre 2017 pour sensibiliser sur les multiples facettes de la violence faite aux femmes souvent passées

 

Tunisie : Biographie du nouveau ministre de la Santé
 

Né le 19 avril 1964 à Béni Khalled, Imed Hammami est élu le 23 octobre 2011 à l’Assemblée constituante dans la deuxième circonscription de Nabeul, et siège au sein du

 

Tunisie : Un As de la finance à la tête de l’Industrie et des PME !
 

Né en août 1965, Slim Feriani est titulaire d’un MBA (1989) et d’un PhD (1995) en finance, investissement et finance internationale à l’université George-Washington ; il est d’ailleurs professeur de

 

Feriani et Hammami officiellement installés aux côtés de Chahed
 

C’est désormais officiel, le remaniement ministériel partiel, en vertu duquel ont été nommés MM. Imed Hammami au ministère de la Santé et Slim Feriani, au ministère de l’Industrie et des

 

Hi Tech
Orange Tunisie : Les iPho

Orange Tunisie continue de vous proposer le meilleur de la technologie et commercialise la nouvelle génération d’iPhone, le design tout de verre vêtu. L’appareil photo le plus populaire au monde, encore

Apple supprime l’ap

Apple a annoncé mardi le retrait de plusieurs applications de sa boutique en ligne en Chine, dont le logiciel de visiophonie et de messagerie Skype de Microsoft, après une intervention

Toshiba augmente son capi

Toshiba a annoncé dimanche une augmentation de capital de 600 milliards de yens (4,5 milliards d‘euros), une mesure qui doit permettre au groupe industriel en difficulté d’éviter une radiation de

Finances
La Bourse de Tunis clôtu

La Bourse de Tunis clôture la séance de vendredi sur une hausse de 0,16% réalisée par le Tunindex à 6177,87 points, soit un volume d’échanges de 4,133 millions de dinars(MD),

Meubles Intérieurs : Un

La société “Meubles Intérieurs” a réalisé, jusqu’à septembre 2017, une croissance de 2,8% de son chiffre d’affaires par rapport à la même période de 2016. La société, qui envisage de

UADH : Les charges et les

Les états financiers consolidés intermédiaires du groupe UADH, arrêtés au 30 juin 2017, font apparaître un résultat d’exploitation de 6,4MTND, en hausse de 4% par rapport au premier semestre 2016.

Automobiles
Kia installe sa 15e agenc

Soucieuse de servir au mieux ses clients et de se rapprocher de leur lieu de vie, City Cars, concessionnaire officiel de Kia Motors en Tunisie, ne cesse de se développer

La petite merveille de Fo

Sur autoroute, certains accidents mortels sont dus à la somnolence. Pour y remédier, Ford a conçu une casquette connectée et intelligente capable d’alerter le conducteur lorsqu’il s’endort au volant. Équipée

Tunisie – Automobil

Lors de l’inauguration, jeudi 16 novembre 2017 du salon de l’automobile à Sousse, le secrétaire d’État chargé du commerce extérieur auprès du ministre du Commerce, Hichem Ben Ahmed a annoncé

 

 

Vous recevez ce message en tant que membre privilégié de www.africanmanager.com.
Si vous ne souhaitez plus recevoir les newsletters de “African Manager” suivez ce lien .

Copyright [currentyear] African Manager

 

par -

Orange Tunisie continue de vous proposer le meilleur de la technologie et commercialise la nouvelle génération d’iPhone, le design tout de verre vêtu. L’appareil photo le plus populaire au monde, encore amélioré. La plus puissante des puces de Smartphone. Le chargement sans fil et sans effort. Et des expériences de réalité augmentée inimaginables auparavant. Voici l’iPhone 8.

Pour toute souscription à une offre postpayée Orange, vous pouvez bénéficier de l’iPhone 8 à partir de 1049 DT et de l’iPhone 8 Plus à partir de 1499DT.

Vous profitez ainsi de bonus généreux tous les mois : jusqu’à tous les N° locaux en illimité, 20Go d’Internet mobile, MMS et SMS illimités valables vers tous les opérateurs en Tunisie, 20h d’appels vers les fixes et mobiles de l’Europe de l’ouest.

Orange récompense également ses clients postpayés fidèles qui désirent renouveler leur abonnement en leur proposant des tarifs préférentiels : l’iPhone 8 à partir de 199DT, et l’iPhone 8 plus à partir de 999DT.

L’iPhone 8 et 8 plus seront disponibles en 3 coloris : Or, Argent et Gris sidéral.

Les iPhone commercialisés par Orange sont compatibles avec le réseau 4G et bénéficient tous de la garantie Apple.

Pour retrouver toutes les informations relatives aux packs iPhone 8 et 8 plus, rendez-vous dans une boutique Orange ou sur www.orange.tn

par -

Dans la droite ligne de la campagne nationale de restitution des biens de l’Etat usurpés, les services de la direction régionale des domaines de l’Etat et des affaires foncières de Béja ont récupéré aujourd’hui 2 terrains domaniaux agricoles d’une superficie totale de 8 hectares, situés dans la délégation de Gbollat, du gouvernorat de Béja.

Le premier terrain d’une superficie de 02 ha fait partie d’un lot technicien, tandis que le deuxième terrain de 06 ha est aussi exploité comme lot technicien. Ils ont été récupérés suite à l’exécution de décisions d’évacuation émises par le gouverneur de la région.

Les opérations de restitution de ces terrains ont été effectuées en présence des autorités régionales et sécuritaires.

Les deux terrains restitués ont été pris en charge par les services de L’OTD (l’unité de gestion des fermes récupérées Béja1) dans l’attente de leur réhabilitation le plut tôt possible.

Par ailleurs, les services de la direction régionale des domaines de l’Etat et des affaires foncières à Sfax ont pu restituer récemment deux terrains domaniaux agricoles d’une superficie totale de 86 hectares.

Le premier terrain de 13 hectares se situe dans la région

La récupération des biens domaniaux s’inscrit dans le cadre de l’approche adoptée par le gouvernement d’union nationale en vue de préserver les biens publics, ce qui a permis jusqu’à ce jour de récupérer plus de 22.000 hectares de terres domaniales squattées.

par -

L’Agence de Promotion des Investissements Agricoles (APIA) a approuvé 3424 déclarations d’investissement d’une valeur de 477,2 Millions de Dinars (MD), au cours des 10 premiers mois de 2017, soit une régression de 3,6% en termes de nombre et une croissance de 2,8% en valeur. Ces investissements permettront la création de 4067 emplois permanents.
Jusqu’à la fin du mois d’octobre, les investissements déclarés auprès des services de l’APIA, ont atteint, , 8263 opérations d’une valeur de 1406,4 MD.
Les investissements des sociétés de mise en valeur et de développement agricole (SMVDA) ont progressé pour atteindre 29,6 MD, contre 22,9 MD, au cours de la même période de 2016. Ce développement est dû selon l’APIA à l’obtention de 11 bénéficiaires des fermes domaniales des décisions de l’attribution d’avantages d’une valeur de 21,8 MD.
Les investissements à participation étrangère ont atteint 24 MD, contre 17,4 MD, au cours de la même période de l’année écoulée. Il s’agit notamment des cultures sous serres et géothermiques ainsi que de la culture des oliviers et de l’élevage.
Les investissements dans les huileries ont aussi cru pour s’établir à 26,3 MD.

par -

La Bourse de Tunis clôture la séance de vendredi sur une hausse de 0,16% réalisée par le Tunindex à 6177,87 points, soit un volume d’échanges de 4,133 millions de dinars(MD), selon la bourse des valeurs mobilières de Tunis.
Dans le vert, le titre Alkimia a réalisé une hausse de 4,49% à 46,28 dinars(D), suivi par Sotemail et Cerealis qui ont réalisé un accroissement respectif de 3,07% et 2,83% à 1,34 D et 3,63D.
A la hausse, le titre Tawasol Group Holding s’est monnayé à 0,37 D, soit une progression de 2,77%, suivi par Sanimed qui a réalisé un accroissement de 2,6% à 3,55 D.
A la baisse, le titre Servicom a baissé de 6,06% à 4,03 D suivi par Tunisair qui s’est monnayé à 0,48 D, enregistrant un déclin de 4 %. Le titre Tunisie Leasing quant à lui a réalisé une chute de 2,73% à 14,25 D. Dans le rouge, les titres UBCI et Office Plast ont fait une régression respective de 2,72% et 2 % à 21,4 D et 1,96 D.

par -

Le ministre tunisien chargé des réformes économiques, Taoufik Rajhi, s’attend à ce que le Fonds monétaire international débourse la 3ème tranche de son prêt de 2,8 milliards de dollars à la Tunisie, début 2018, alors que, a-t-il expliqué, les réformes avancent et que le FMI a accepté d’envoyer en Tunisie une mission pour la revue le 29 novembre courant.

Dans des déclarations à l’agence Reuters, ce vendredi, il a souligné que « la venue de la mission du FMI signifie que la Tunisie va de l’avant dans les réformes et que le Fonds décaissera la 3ème tranche en janvier 2018 comme prévu ».

par -

” L’entreprise et la décentralisation : dynamisme et opportunités “, tel est le thème des 32èmes Journées de L’Entreprise, les 32èmes Journées de L’Entreprise, qui se tiendront les 8 et 9 décembre 2017, toujours à l’initiative de l’institut Arabe des Chefs d’Entreprises (IACE).
Ce thème a été choisi compte tenu de l’importance qu’il revêt, notamment pour la Tunisie ” qui est, aujourd’hui, en quête d’opportunités de croissance dans un contexte d’économie fragile et faisant face à des changements liés à l’instauration de la deuxième République “, selon un communiqué de l’IACE. Il a été également dicté par la conjoncture actuelle caractérisée par ” l’approche des premières élections locales”, prévues par l’ISIE, le 25 Mars.
La décentralisation est un long processus qui influence systématiquement, la compétitivité des entreprises, les politiques publiques et l’environnement des affaires, et dont la mise en place est tributaire du soutien des autorités publiques et de l’implication du secteur privé et de la société civile, a-t-il précisé.

Ainsi, les 32èmes Journées de l’Entreprise s’articuleront autour de thèmes variés dont ” L’impact économique de la décentralisation : préalables et vision “, ” La décentralisation et l’environnement des affaires “, ” La décentralisation, intégrité et relations avec les politiques “, ” L’impact de la décentralisation sur la pression fiscale “, et ” La décentralisation et le dialogue social “.
Prendront part à ce rendez-vous annuel qui se tient à Sousse, des politiciens tunisiens et étrangers des hommes d’affaires et des experts économiques. Outre la présence du chef du gouvernement, Youssef Chahed, le vice-Premier ministre libyen, Ahmed Maiteeg et l’ancienne ministres des Affaires étrangères de la France Michèle Alliot-Marie prendront part au débat qui sera organisé la veille des journées en partenariat avec France 24 .

par -

Le ministre des Affaires étrangères, Khemaïs Jhinaoui, est très amer depuis quelques semaines. En fait il l’est depuis qu’il a appris, dans le projet de la loi de finances 2018, que Chahed allait tailler les ailes de la diplomatie tunisienne, déjà très famélique en Asie et en Afrique surtout. Alors Jhinaoui dégaine et balance.

Il a déclaré à la face des députés, ce vendredi 24 novembre 2017 lors de la séance plénière à l’ARP, autour de ce même budget du département, que certains élus, de tout bord, ne mettent les pieds dans son ministère que pour des intérêts personnels, rapporte Mosaïque Fm
Pour bien charger leur barque, il a ajouté que ces députés ne demandent aucune indication sur les positions de la diplomatie tunisienne, sur quelque sujet que ce soit. Alors question : Ces voyages dont parle Samia Abbou, à quoi ça sert, si ce n’est pas pour une once de diplomatie au service du pays ?!

Cette sortie du patron de la diplomatie tunisienne, jointe aux demandes financières des députés, portées par leur président, assombrit un peu plus le tableau de la représentation nationale…

par -

Le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui, a annoncé la prochaine création au sein de son département d’un secrétariat d’Etat à la diplomatie économique.

C’était lors d’une intervention à l’Assemblée des représentants du peuple, dans laquelle il a expliqué que la diplomatie économique est devenue un « pilier essentiel de l’action diplomatique », de la Tunisie, ajoutant que le secrétariat d’état qui s’y attellera « permettra à la Tunisie de poursuivre la conquête de nouveaux marchés et de sauvegarder ses intérêts à l’étranger », selon ses propos rapportés par Mosaïque fm.

par -

L’UTICA, en collaboration avec le BIT, organise le 6 décembre 2017 une conférence sur “L’autonomisation économique de la femme artisane en milieu rural“.

Il s’agit de présenter la situation actuelle de la femme rurale en Tunisie et de débattre des moyens à mettre en œuvre afin d’améliorer cette situation et de mettre en place des programmes concrets à même de permettre aux femmes d’acquérir une certaine aisance économique.

par -

L’ajustement de la balance commerciale entre la Tunisie et la Turquie, en facilitant l’écoulement des exportations tunisiennes sur le marché Turc, notamment des phosphates et dérivés, des produits agricoles et certains produits industriels, a été au centre d’une réunion tenue à Istanbul, entre le secrétaire d’Etat chargé du commerce extérieur, Hichem Ben Ahmed et le ministre turc de l’économie de la Turquie, Nihat ZEYBEKCI.

Ben Ahmed a rappelé, au cours de cette réunion organisée dans le cadre des travaux de la 33ème session ministérielle du Comité permanent pour la coopération économique et commerciale de l’Organisation de Coopération Islamique (COMCEC), que la Tunisie œuvre à la maitrise de ses importations via le renforcement de la transparence des transactions économiques et la protection du consommateur.
Il a mis l’accent sur l’importance du développement des investissements turcs en Tunisie et la création de projets communs dans les secteurs de textile-habillement et les industries de l’électroménager.

Pour sa part, le ministre Turc de l’économie a exprimé la volonté de son pays d’étudier les mesures favorisant le renforcement des exportations tunisiennes et la mise en place de projets bilatéraux dans le domaine des phosphates et dérivés.
Les deux parties ont convenu à cette occasion d’organiser une réunion de la commission mixte, au début de 2018, afin d’examiner les propositions visant l’équilibre des échanges commerciaux entre les deux pays.
Sachant que le déficit enregistré par la Tunisie avec la Turquie monte à -1 496,8 MD.

par -

A l’initiative des Nations Unies en Tunisie, une campagne a été lancée le 22 novembre 2017 pour sensibiliser sur les multiples facettes de la violence faite aux femmes souvent passées sous silence, et sur l’existence de services de prise en charge des victimes. Les Nations Unies travaillent avec l’Etat tunisien et la société civile pour l’amélioration de ces services de prise en charge multisectoriels.

Dans sa première phase, la campagne a cherché à attirer l’attention du public sur les arguments inexcusables souvent utilisés pour justifier des actes de violence faite aux femmes et aux filles. Dans cette phase, la campagne a suscité des débats sur les plateformes sociales et a focalisé l’attention des médias et du public sur la question de la violence faite aux femmes et aux filles. Depuis le 24 novembre, la campagne révèle son message central : tout acte de violence doit être rejeté et les victimes peuvent bénéficier d’une prise en charge et d’un accompagnement de la part de l’Etat et des organisations de la société civile.

Les Nations Unies en Tunisie ont choisi de lancer la campagne #MaadechWa7dek à l’occasion des « 16 jours d’activisme contre la violence faite aux femmes », une manifestation globale émanant d’une initiative du Secrétaire général de l’ONU. L’édition 2017 des « 16 jours » a pour thème : « Ne laisser personne de côté : mettre fin à la violence à l’égard des femmes et des filles ».

Selon une étude de l’Office national de la Famille et de la Population (ONFP, 2010), une femme tunisienne sur deux déclare avoir subi une ou plusieurs formes de violence. Plus de la moitié des femmes affirment que la violence est ordinaire et ne mérite pas d’en parler, alors que 73% des femmes touchées par l’étude affirment ne pas savoir à qui s’adresser quand elles sont victimes de violence.

par -

Né le 19 avril 1964 à Béni Khalled, Imed Hammami est élu le 23 octobre 2011 à l’Assemblée constituante dans la deuxième circonscription de Nabeul, et siège au sein du groupe parlementaire d’Ennahdha. Il préside alors la commission des collectivités publiques, régionales et locales, chargée de rédiger le chapitre 7 de la nouvelle Constitution. Il est aussi membre de la commission de coordination et de rédaction de la Constitution.

En 2015, il devient porte-parole d’Ennahdha. Le 27 août 2016, il prend ses fonctions de ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle dans le gouvernement de Youssef Chahed. Il est secondé par une secrétaire d’État, Sayida Ounissi.

Le 6 septembre 2017, il prend le portefeuille de l’Industrie. Le 18 novembre, il est nommé ministre de la Santé publique, succédant à Slim Chaker, décédé suite à une attaque cardiaque.

par -

Selon des informations rapportées ce vendredi 24 novembre 2017 par la chaine de télévision Sky News Arabia, une explosion s’est produite dans une mosquée située à proximité de la ville d’El-Arich dans le nord de la péninsule du Sinaï, en Égypte, faisant plus de 100 morts.

Des terroristes ont actionné un engin explosif pendant la prière traditionnelle musulmane du vendredi avant d’ouvrir le feu sur les fidèles rassemblés dans la mosquée. Les témoins oculaires indiquent que des ambulances transportaient des blessés vers les hôpitaux, a encore précisé la même source.

par -

Né en août 1965, Slim Feriani est titulaire d’un MBA (1989) et d’un PhD (1995) en finance, investissement et finance internationale à l’université George-Washington ; il est d’ailleurs professeur de finance internationale dans cette université de 1989 à 1996. Il avait auparavant obtenu une maîtrise en finances à l’Institut supérieur de gestion de Tunis.

De 1997 à 1999, Slim Feriani est analyste pour la région MENA au sein de la société Nomura International à Londres. Il travaille ensuite de 2000 à 2004 pour Martin Currie Investment Management à Édimbourg, où il est administrateur, directeur et gestionnaire senior de fonds spécialisés dans les marchés émergents ainsi que directeur de l’investissement dans le secteur des mines et ressources naturelles. De 2005 à 2014, il occupe les fonctions de président du conseil d’administration, PDG et président du comité d’investissement de Advance Emerging Capital à Londres. Il est par ailleurs président du conseil d’administration et du comité d’investissement de la Gulf Central Agency Asset Management à Londres à partir de 2015.

Il est nommé le 3 février 2017 comme PDG de la Banque de financement des petites et moyennes entreprises puis, en septembre de la même année, comme secrétaire d’État auprès du ministre de l’Industrie et des PME. Le 18 novembre, il est nommé ministre de l’Industrie et des PME en remplacement d’Imed Hammami, nommé ministre de la Santé publique.

Il est membre de Nidaa Tounes depuis le 16 novembre 2017.

par -

C’est désormais officiel, le remaniement ministériel partiel, en vertu duquel ont été nommés MM. Imed Hammami au ministère de la Santé et Slim Feriani, au ministère de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises (PME), a été validé lors d’une plénière tenue ce vendredi 24 novembre 2017 à l’ARP.

Slim Feriani et Imed Hammami ont obtenu chacun 130 voix.

Il est à rappeler à ce propos que le chef du gouvernement a effectué le 18 novembre dernier un remaniement ministériel partiel, plaçant Imed Hammami à la Santé et Slim Feriani à l’Industrie et aux PME. Une décision qui vient suite au décès de l’ancien ministre de la Santé, Slim Chaker…

par -

Les prix européens du blé ont légèrement baissé jeudi en raison d’un euro fort vis-à-vis du dollar, mais les échanges sont restés faibles alors que les marchés américains sont fermés à l’occasion des fêtes de Thanksgiving. L’indice de référence du blé meunier pour le mois de mars sur Euronext Paris était en baisse de 0,3% à 162,25 euros la tonne. Il avait auparavant égalé son niveau le plus bas en 7 semaines (162,00 euros).

L’activité s’est concentrée sur les deux premières positions avec des opérateurs négociant l’écart entre le mois de décembre, qui expire le 11 décembre et le mois de mars. L’euro a augmenté pour le troisième jour consécutif jeudi après avoir franchi un niveau technique clé alors qu’une vague d’enquêtes sur les entreprises faisait état de perspectives de croissance pour la région.

Sur le marché au comptant, les primes ont continué d’augmenter en raison d’une bonne demande au comptant. “Pour trouver des vendeurs, vous devez payer la prime”, a déclaré un courtier. Les primes à l’orge ont également augmenté après les achats effectués mercredi par la Tunisie et ont été soutenues par l’appel d’offres lancé par l’Arabie Saoudite pour 720 000 tonnes.

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

C'est l'attaque la plus sanglante de l'histoire récente de l'Égypte. 235 personnes ont été tuées et 109 blessées vendredi dans un attentat au moment...

Reseaux Sociaux

SPORT