Tags Posts tagged with "Toshiba"

Toshiba

par -

Le conglomérat industriel japonais Toshiba a dit mardi redouter une perte massive pour l’exercice 2016-2017 et annoncé son intention de revoir de fond en comble sa stratégie en réduisant son activité nucléaire, rapporte Lacroix.com.

Dans un nouveau scandale, le groupe soupçonne désormais des irrégularités chez sa filiale Westinghouse, un rebondissement à l’origine d’un cafouillage mardi sur la publication de ses résultats et de la démission de ses fonctions, au demeurant non exécutives, du président du conseil d’administration, Shigenori Shiga.

Le groupe a demandé et obtenu auprès des autorités un délai d’un mois, jusqu’au 14 mars, pour rendre sa copie définitive une fois établie la vérité sur de possibles agissements délictueux au sein de l’entité nucléaire américaine. Puis, dans un retournement inexpliqué, il a fini par annoncer qu’il redoutait pour l’exercice 2016/17 une perte nette de 390 milliards de yens soit 3,2 milliards d’euros.

D’après la même source, Toshiba a indiqué qu’il allait enregistrer une dépréciation qui atteindra au total 712,5 milliards de yens (5,8 milliards d’euros) sur ses activités nucléaires aux Etats-Unis en raison des mauvais calculs de sa filiale Westinghouse.

par -

Des banques japonaises se préparent à poursuivre en justice Toshiba à la suite d’un scandale comptable qui a éclaté en 2015, rapporte Reuters.

Toshiba a annoncé vendredi qu’il placerait une participation minoritaire dans sa filiale mémoires pour couvrir cette charge et ajouté que ses activités nucléaires à l’étranger, source de ses déboires financiers, faisaient dorénavant l’objet d’un examen.

Le président du groupe, Shigenori Shiga est prêt à quitter son poste, assumant la responsabilité de cette charge évaluée à six milliards de dollars (5,6 milliards d’euros), souligne la même source.

« Aucune explication n’a été fournie à l’ampleur des pertes qui vont être enregistrées ou sur la manière dont l’entreprise a l’intention de contrôler les risques à l’avenir », écrit Takeshi Tanaka, analyste chez Mizuho Secruties, dans une note à ses clients.

Mitsubishi UFJ Trust and Banking Corp a annoncé lundi qu’elle se préparait à réclamer un milliard de yens (8,1 millions d’euros) en dommages et intérêts au nom de ses clients, des fonds de pension, après la chute de l’action de Toshiba qui a suivi le scandale comptable révélé en 2015. La banque est une filiale de Mitsubishi UFJ Financial Group.

Sumitomo Mitsui Trust Bank et Mizyho Trust & Banking Co se préparent à engager des poursuites similaires, a ajouté la même source.

par -

Toshiba prépare la vente d’une participation minoritaire dans sa filiale de semi-conducteurs, de façon à amortir l’impact d’une grosse provision à venir sur une acquisition américaine, ont déclaré des sources proches du dossier à Reuters.

Le conglomérat industriel japonais a distribué à divers fonds d’investissement, dont Silver Lake, des formulaires d’accord de confidentialité, selon l’une des sources.

Toshiba songe aussi à Western Digital, son associé dans une usine de mémoires flash à Yokkaichi (préfecture de Mie), et a sollicité l’établissement public Development Bank of Japan (DBJ), qui envisage également d’investir dans cette filiale.

L’agence Kyodo rapporte, sans citer de sources, que Canon serait également intéressé. Le groupe japonais spécialisé dans la photographie et l’impression n’était pas disponible dans l’immédiat, a rapporté la même source.

par -

Selon des données publiées, ce mercredi, par l’AFP, le groupe japonais Toshiba a plongé dans une nouvelle crise après avoir mal calculé les risques du rachat par sa filiale nucléaire Westinghouse d’une société du même secteur aux Etats-Unis.

Son action était massacrée en Bourse mercredi (-20,42% à la clôture à 311,6 yens) après -12% la veille, alors que le groupe a avoué un risque de dépréciations massives d’actifs de « plusieurs milliards de dollars » sur son activité nucléaire américaine.

Il redoute naturellement un impact négatif sur ses comptes annuels. Toshiba est d’autant plus mal qu’il a perdu en partie la confiance des marchés en raison de malversations financières révélées mi-2015, nous apprend la même source.

par -

Un groupe d’investisseurs, essentiellement des institutions étrangères, a décidé de poursuivre Toshiba devant un tribunal de Tokyo et lui réclame des dommages et intérêts de 16,7 milliards de yens (147,6 millions d’euros) après le scandale comptable de 1,3 milliard de dollars (1,18 milliard d’euros) dévoilé l’an dernier, a relevé, ce jeudi 13 octobre 2016, l’agence Reuters.

Toshiba explique que ces 45 actionnaires, dont l’identité n’a pas été révélée, demandent un dédommagement pour sa « comptabilité inappropriée ».

Le groupe japonais dit qu’il inscrira dans ses comptes une provision, dont le montant n’a pas été précisé, pour couvrir le coût éventuel de ce litige.

Le conglomérat industriel japonais, dont les activités vont de l’électronique grand public aux réacteurs nucléaires, a été une première fois poursuivi par 15 groupes et individus après avoir admis l’an dernier avoir gonflé ses bénéfices depuis 2008.

Une enquête réalisée en juillet 2015 par un organe indépendant avait mis au jour de graves carences de gouvernance chez Toshiba et une pratique courante visant à dissuader le personnel « de s’opposer aux souhaits des supérieurs ».

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux