AccueilSportFoot - l'AGO des clubs professionnents: Dinimution de la sanction du huis...

Foot – l’AGO des clubs professionnents: Dinimution de la sanction du huis clos, et appel de la TV à respecter les clauses de son contrat avec la FTF

Les clubs professionnels ont approuvé, dimanche tard dans la soirée, à Gammarth, la proposition de diminuer la sanction du huis clos imposée aux clubs concernés et ont adopté les projets d’amendements apportés au code disciplinaire et aux règlements généraux.
Le C.Africain et la JS Kairouan (3 matches à huis clos chacun) et l’O.Béja (2 matches) avaient demandé à l’Assemblée générale d’étudier la possibilité de diminuer la sanction qu’ils ont écopée à la fin de la saison dernière. Les représentants des clubs professionnels ont approuvé à l’unanimité la baisse de cette sanction d’un seul match sans public.
D’autre part, le président de la Fédération Tunisienne de Football (FTF), Wadii Jari, a indiqué que le projet présenté pour la numérisation de la feuille de match s’adapte au système informatique utilisé par la Confédération africaine (CAF) et la Fédération internationale de Football (Fifa).
« C’est une manière efficace d’éviter la falsification de la feuille de match d’autant plus qu’elle constituera une banque de données et un document utile pour toutes les parties intervenantes », a-t-il estimé.
Le projet a été approuvé par les clubs professionnels qui ont mis l’accent sur la nécessité de compter dans un premier temps, sur la feuille de match parallèlement avec le système numérique (phase aller), jusqu’à ce qu’ils se familiarisent avec ce nouveau procédé.
Concernant le différend entre la Télévision tunisienne et la FTF qui avait exigé, selon l’instance fédérale, une somme de 950 mille dinars contre la diffusion sans préavis de la séquence Moviola, lors de l’émission Dimanche Sport, et le remboursement de 137 mille dinars « retranchés illégalement » par la télévision des recettes des droits de diffusion, les clubs professionnels ont réitéré leur confiance au bureau fédéral de négocier en leur nom ce sujet tout en appelant la Télévision nationale à respecter les clauses du contrat signé par les deux parties.
Les clubs ont par ailleurs approuvé tous les projets d’amendement des règlements généraux du football professionnel soumis à l’Assemblée Générale ordinaire.
Les principales modifications portent sur les articles 31, 34, 40 bis, 84 et 64.
L’article 31 stipule que tout club désirant signer un contrat avec un joueur professionnel dont le contrat est encore valide de plus de six mois, est tenu d’en informer le club actuel avant d’entamer toute négociation avec ce dernier.
L’article 34 des règlements du football professionnel exige que pour respecter le plafonnement de la masse salariale estimé à 40 % du budget du club, l’homologation de l’avenant au contrat par la Ligue nationale du football professionnel doit obéir à une validation préalable par la commission compétente de la FTF.
Les nouveautés apportées à l’article 40 bis des mêmes règlements concerne l’indemnité de la clause libératoire du joueur professionnel qui ne devra pas être inférieure au total des rémunérations (primes et salaires) perçues par le joueur au cours d’une seule saison.
Quant à l’article 84, il est désormais autorisé aux clubs de remplacer les joueurs dont les contrats ont été résiliés à condition de ne pas dépasser les trois joueurs, alors que les clubs accédant de la Ligue 2 à la Ligue 1 auront le droit de recruter un nombre maximum de 8 joueurs non amateurs par saison.
Chaque club est également autorisé à renouveler les contrats des joueurs étrangers en fin de contrat sans que ces joueurs ne soient astreints aux conditions stipulées par l’article 64 des règlements du football professionnel concernant leur appartenance obligatoire aux sélections nationales de leur pays.
Les travaux de l’AG ordinaire qui ont enregistré la participation de 31 clubs affiliés sur un total de 34 clubs appartenant aux Ligues 1 et 2, en présence de la ministre de la jeunesse et des sports, Majdoline Cherni, ont été l’occasion de présenter les principales modifications apportées au Code Disciplinaire, après l’octroi au bureau fédéral du droit de prendre des mesures disciplinaires.
Un hommage a été, par ailleurs, rendu à des figures sportives féminines et à plusieurs arbitres qui se sont distingués lors des compétitions continentales et internationales organisées en 2017 ainsi qu’à d’anciens joueurs internationaux qui viennent d’obtenir le brevet d’entraîneur.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,576SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles