Coupe d’Asie 2023: la Chine seule candidate à l’organisation de l’édition

Coupe d’Asie 2023: la Chine seule candidate à l’organisation de l’édition

par -

La Chine s’est retrouvé la seule candidate pour l’organisation de Coupe d’Asie 2023 de football, après le retrait de la Corée du Sud, ont annoncé jeudi les autorités sud-coréennes.
La Chine reste ainsi seule candidate à l’organisation de la Coupe d’Asie 2023 et devrait donc officiellement être désignée comme pays organisateur, pour la deuxième fois, lors d’une réunion de la Confédération asiatique le 4 juin.
La Coupe d’Asie avait déjà été organisée par la Chine en 2004, une édition remportée par le Japon 3-1 face au pays hôte en finale.
La Fédération sud-coréenne (KFA) a annoncé son retrait, dans un communiqué publié tard mercredi, l’expliquant par la volonté de “se concentrer stratégiquement” sur la candidature commune avec la Corée du nord à l’organisation du Mondial féminin prévu la même année.
La KFA a annoncé en mars cette candidature commune, mais les contacts diplomatiques entre Séoul et Pyongyang ont depuis été compliqués par l’impasse dans laquelle se trouvent les négociations de la Corée du nord avec les Etats-Unis sur le nucléaire.
“En ce qui concerne la Coupe du monde féminine, la Fifa (Fédération internationale de football, ndlr) et le gouvernement de Corée du sud vont s’impliquer afin que puisse se matérialiser l’organisation commune en Corée du nord et du sud”, assure le secrétaire général de la KFA Chun Han-jin dans le communiqué.
L’édition 2019, étendue pour la première fois à 24 nations, a été organisée aux Emirats arabes unis et a été remportée par le Qatar qui a battu le Japon 3-1 en finale.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire