Démission surprise de Nikki Haley, ambassadrice américaine à l’ONU

Démission surprise de Nikki Haley, ambassadrice américaine à l’ONU

par -

L’ambassadrice des Etats-Unis aux Nations unies, Nikki Haley, la femme la plus en vue du gouvernement de Donald Trump, a créé la surprise mardi en annonçant sa démission.

Tous deux en ont fait l’annonce ensemble dans le Bureau ovale, sans fournir clairement d’explications.

“Elle m’a dit il y a environ six mois qu’elle souhaitait prendre une pause”, a justifié le président des Etats-Unis, précisant que le départ serait effectif “à la fin de l’année” et sans dévoiler le nom de son successeur.

Il a loué son “travail fantastique” et espéré qu’elle puisse “revenir à un moment ou un autre”. “Elle a été très spéciale pour moi”, a insisté Donald Trump devant la presse.

Nikki Haley, 46 ans, l’un des membres les plus populaires de l’administration républicaine et à qui l’on a souvent prêté des vues sur la Maison Blanche, a assuré qu’elle ne serait pas candidate à la présidentielle de 2020.

“Il est important de savoir quand il est temps de faire un pas de côté”, a-t-elle juste expliqué, affirmant ne pas avoir de plan précis pour la suite de sa carrière.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire