AccueilLa UNEEnseignement primaire: Rupture de l'égalité des chances

Enseignement primaire: Rupture de l’égalité des chances

Suite à sa décision de renvoyer  les examens du premier trimestre au 9 janvier 2022, le ministère de l’Education a  pris soin de préciser  que  le report s’applique  aussi bien à l’enseignement  public  que  privé,  comme l’a confirmé, d’ailleurs, une source au bureau de presse à « African Manager », ajoutant que toutes les écoles privées sont tenues  d’appliquer la mesure  pour garantir  plus ou moins le même niveau, et assurer l’égalité des chances entre les élèves.

Cette précision intervient dans la foulée des réactions  d’un  certain nombre de parents d’élèves du  secteur privé qui nous ont confirmé, que, concernant le début des épreuves orales de leurs enfants, ils seront informés ultérieurement de la date des épreuves écrites. Ce n’est là, malheureusement, qu’un constat de ce que vit le citoyen au quotidien.

La situation où nous en sommes à l’heure actuelle inédite. A aucun moment la Tunisie  n’est passée par une crise aussi critique. Elle a touché la société dans ce qu’elle a de plus cher, à savoir ses enfants. On parle de l’avenir du pays et des générations futures.

Le responsable du bureau de presse a indiqué qu’ « il n’y a aucune intention de revoir la décision de reporter les examens », les épreuves du premier trimestre, selon ses dires , n’incluront pas de épreuves orales et ne comprendront que des épreuves  écrites qui seront entamées après les vacances du 9 janvier au 14 janvier 2023, au lieu de la première quinzaine du mois de décembre.

Il est prévu que le ministère de l’Éducation effectue une série de visites d’inspection administrative et pédagogique pour s’assurer de l’étendue de la mise en œuvre de la décision dans les écoles privées, selon la même source qui  souligne que toute modification interne apportée à la décision par  les propriétaires d’écoles privées sera considérée  qui appellera des suites de la part du  ministère de l’Éducation.

Le déroulement des examens

Pour rappel, c’est suite à une grève des enseignants suppléants  en novembre dernier pour protester contre l’absence de régularisation de leur statut professionnel, que le ministère de l’Éducation a décidé de reporter la date des examens du premier trimestre du premier cycle de l’enseignement de base.

Les examens du premier trimestre ne comprendront pas d’épreuves orales et pratiques et  uniquement les épreuves écrites qui débuteront après les vacances du 9 au 14 janvier, tandis que les examens du deuxième trimestre débuteront pour les épreuves orales et pratiques du 6 au 11 mars et pour les épreuves écrites du 13 au 18 mars 2023.

Quant au troisième trimestre, les examens oraux et pratiques se dérouleront du 2 au 8 juin 2023 et les examens écrits du 9 au 18 juin 2023.

Où est passée l’égalité des chances ?

L’Association tunisienne des parents d’ enseignement a indiqué mardi que le report des examens du premier trimestre au 9 janvier prochain ne garantit pas l’égalité des chances entre tous les élèves du cycle primaire, qui ont été privés d’enseignement en raison du boycott des cours par les enseignants suppléants et contractuels pendant une période de 8 semaines.

L’association a exprimé son rejet de la décision du report, dénonçant leur manque de participation à cette décision, et soulignant que ce problème concerne un certain nombre d’élèves des écoles publiques et n’a rien à voir avec les écoles privées.

En outre, l’association a indiqué que le pourcentage d’élèves qui n’ont pas reçu un enseignement  suffisant depuis le retour à l’école ne dépasse pas 10% du nombre total d’élèves, affirmant qu’il était possible d’effectuer des épreuves  d’évaluation pour les élèves qui ont terminé leurs  programmes et de reporter la remise  des notes  à la fin du reste des épreuves à tous les autres niveaux.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,017SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -