Est-ce le dirigeant de Nidaa qui s’exprime ou l’analyste de l’ITES qui...

Est-ce le dirigeant de Nidaa qui s’exprime ou l’analyste de l’ITES qui alerte ?? (Vidéo)

par -

Néji Jalloul, cadre de Nidaa Tounes et président de l’Institut tunisien des études stratégiques (ITES), est d’avis qu’il faut reporter les élections, législatives et présidentielle, pour que la transition démocratique en cours ne soit pas impacté négativement. Il a affirmé que les organiser dans un contexte social et politique aussi délétère peut porter un coup fatal au processus démocratique.
Il a affirmé que l’urgence est d’installer un gouvernement de technocrates et confier ainsi les affaires du pays à des compétences tunisiennes capables de trouver des solutions à la crise…

Les scrutins doivent être reportés à un délai qui sera déterminé ultérieurement de manière à assurer leur succès. En ce moment, les conditions ne sont pas réunies pour organiser les élections car les formations politiques sont traversées par de multiples crises dues principalement à une fragilité idéologique et culturelle et à l’opportunisme. Il n’y a aucun parti qui soit prêt pour ces élections. L’échec des politiciens, y compris moi-même, a provoqué une crise de confiance entre eux et l’électeur menant à l’émergence des indépendants sur la scène politique. Si les élections devaient se dérouler dans une  pareille conjoncture vous verrez l’émiettement qui en sortira !“, a déclaré mercredi 8 mai 2019, sur IFM, l’ex-ministre de l’Education nationale.

Reste à savoir si c’est le dirigeant de Nidaa Tounes qui s’exprime et terrorise les masses, car sachant tout ce que son parti, dans son état actuel, a à perdre si on devait voter dans quelques mois, ou si c’est l’analyste à la tête de l’ITES qui alerte, pour le bien de la nation. Par ailleurs ce qu’il n’a pas dit, et qu’il ne peut pas dire, c’est que s’il prêche avec autant de ferveur pour un gouvernement de technocrates c’est aussi pour flinguer Youssef Chahed à qui manifestement il n’a pas pardonné le fait de l’avoir sacrifié pour calmer les syndicats des enseignants…

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire