AccueilActualitésKais Saïd : «Nous ne trompons pas le peuple avec des textes...

Kais Saïd : «Nous ne trompons pas le peuple avec des textes juridiques qui ne s’appliquent pas»

Le président de la République, Kais Saïd, a défendu sa position de ne pas activer la loi concernant le chômage prolongé, ce qui a déclenché une colère généralisée parmi les chômeurs, soulignant que ceux qui ont institué cette loi étaient bien conscients qu’elle n’était pas applicable.

- Publicité-

Saïd a déclaré lors d’une réunion avec la ministre du Commerce, Fadhila Al-Rabihi, au Palais de Carthage, hier, mercredi 24 novembre 2021, que l’absence d’ordonnances réglementaires pour cette loi un an après sa ratification était due à leur certitude qu’elle ne pouvait pas été mise en œuvre, selon lui.

Il a poursuivi : « Nous disons la vérité au peuple et ne le trompons pas avec des textes juridiques qui ne sont pas appliqués. Ils trompent le peuple et lui vendent des illusions au nom d’une législation qui ne peut être appliquée ».

Il a critiqué les commentaires et les positions concernant sa proposition de créer des sociétés populaires privées (Ahlia), affirmant qu’elles n’existent pas dans le Journal tunisien du commerce, et a souligné que ces sociétés peuvent être créées par une loi spéciale dans laquelle les citoyens et les jeunes en particulier contribuent à créer de la richesse, avec de nouveaux outils.

Saïd a dit : «Certains analystes et ceux qui prétendent avoir de l’expérience disent que ce type d’entreprises n’existe pas dans le code de commerce. Ce code est -il un texte sacré descendu du ciel ? s’interroge-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,847SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles