20 C
Tunisie
mercredi 30 septembre 2020
Accueil Actualités La start-up IntiGo lève l’équivalent de 3 millions DT

La start-up IntiGo lève l’équivalent de 3 millions DT

La start-up tunisienne IntiGo, spécialisée dans le transport et la logistique, a levé un peu plus d’un million de dollars (2,9 millions de dinars tunisiens) de fonds frais, a appris vendredi le site MENAbytes. Le financement provient de la société d’investissement locale Capsa Capital Partners, qui a investi environ 710 000 dollars, et de quelques investisseurs providentiels (angel investors). Ce nouvel investissement porte à 1,6 million de dollars le total des fonds collectés jusqu’à présent par IntiGo. En février dernier, IntiGo avait levé 300 000 dollars auprès d’investisseurs providentiels, puis 300 000 dollars trois mois plus tôt.
Fondée fin 2019 par Bassem Bouguerra et Nebil Jridet, IntiGo, dont le siège est à Tunis, a débuté comme une entreprise de vente de motos, mais s’est depuis étendue à d’autres catégories de services, y compris différents types de livraison.
Les motos (scooters) du réseau d’IntiGo sont la propriété de la startup, mais les conducteurs ne font pas partie de son salariat. Ils paient un loyer et une commission de 20 % sur chaque trajet, à IntiGo. Elle dispose actuellement d’un réseau de plus de 50 vélos qui sont utilisés à la fois pour les services de transport et de livraison. La startup tunisienne avait lancé ses services de livraison de produits d’alimentation et de conciergerie en mars au début de cette année.
Le service de livraison par conciergerie permet aux utilisateurs de réserver un préposé IntiGo pour faire leurs courses à l’heure pour environ 12 TND (4 $) de l’heure et le service de livraison d’épicerie permet aux épiceries de livrer les courses à leurs clients. Les commandes sont prises et préparées par les point de vente eux-mêmes, la livraison étant assurée par IntiGo.
IntiGo faisait 12 000 trajets par mois avant Covid-19. Ses activités de transport ont été durement touchées par la pandémie (puisqu’un dispositif de confinement était en place), mais l’activité de transport reprend lentement et elle prévoit d’ouvrir ses portes aux conducteurs indépendants (avec leurs propres motos) le mois prochain.
Bassem Bouguerra, le co-fondateur et PDG d’IntiGo, qui a déjà dirigé différentes autres start-ups et IntilaQ, le premier investisseur tunisien en start-ups, a déclaré à MENAbytes qu’ils utiliseront l’investissement pour étendre leurs activités aux catégories existantes et potentiellement explorer d’autres domaines, dont le covoiturage. Il a également déclaré qu’avoir un investisseur institutionnel à bord est une autre validation de leur modèle d’entreprise et de leur proposition de valeur.
Il a également déclaré qu’ils utiliseront une partie de l’investissement pour embaucher plus de ressources et constituer une équipe de R&D interne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,659FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,309SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles