AccueilAfriqueL’Afrique veut des objectifs d’adaptation au dérèglement climatique

L’Afrique veut des objectifs d’adaptation au dérèglement climatique

La Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP26)  s’ouvre dimanche 31 octobre à Glasgow. Alors que les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ont franchi en 2020 un nouveau record, l’attention de l’Afrique sera avant tout tournée vers les engagements des grands pays émetteurs.

« Les engagements actuels conduisent vers un réchauffement de 2,7 °C au niveau mondial, mais c’est de 4 °C à 5 °C en Afrique. Ce n’est pas acceptable, il faut que les grands pays émetteurs revoient leur copie », demande Tosi Mpanu-Mpanu, l’ambassadeur de la République démocratique du Congo (RDC) chargé des négociations climatiques.

Après l’annulation de la conférence en 2020 en raison de la pandémie de Covid-19, les gouvernements ont eu une année supplémentaire pour formaliser leurs objectifs de réduction d’émissions de gaz à effet de serre et déposer auprès de la convention leur « contribution déterminée au niveau national ».

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,998SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -