Authors Posts by African Manager

African Manager

1350 POSTS 0 COMMENTAIRES

par -

La Tunisie recevra ‘un don de 300 millions d’euros (environ 900 millions de dinars) pour le financement du projet de connexion électrique entre la Tunisie et l’Italie, a annoncé le ministre de l’Energie, des mines et des énergies renouvelables Khaled Kaddour.

Ce projet actuellement dans la phase des études techniques et dont le coût s’élève à 600 millions d’euros, sera également financé par la société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG) ainsi que la société italienne “Terna”. Il consiste en une connexion électrique entre la Tunisie (Cap Bon) et l’Italie (Sicile), moyennant l’utilisation de la technique de courant continu avec une capacité de 600 mégawatts dans une première étape pour atteindre 1200 mégawatts dans une seconde phase et ce, à travers la pose d’une ligne sous-marine d’une longueur de 1200 km.

Le ministre a fait remarquer que 10 grands projets sont répartis entre les différentes régions du pays et auront des impacts directs sur les régions, sauf qu’ils ne bénéficient pas encore de financements.

Ces projets sont ceux du phosphate Sraouertane au kef, le démantèlement et la transformation des unités polluantes à Sfax et la production d’électricité. Il s’agit également du projet Nawara de gaz à Gabes, de la station de stockage de l’énergie moyennant le pompage des eaux de l’Oued El Maleh à Jendouba, du transport hydraulique du phosphate et du transport des laveries dans le gouvernorat de Gafsa ainsi que du projet de développement intégré dans les zones sahariennes à Tataouine.

par -

Six syndicats de sécurité ont annoncé vendredi avoir renoncé à leur menace de lancer des mouvements de protestation sur fond d’accélération de la promulgation d’une loi réprimant les atteintes aux agents porteurs d’armes.

Cette décision intervient après la programmation de réunions dès la semaine prochaine entre les représentants des ministères concernés et la commission de législation générale de l’ARP après les amendements apportés par l’autorité de tutelle au projet de loi après un consensus avec les syndicats de sécurité.

Dans une déclaration commune, les syndicats ont toutefois maintenu la tenue le 21 novembre d’une conférence de presse pour présenter la copie du projet de loi amendé “afin de garantir une protection des individus, d’une part, et le respect des dispositions de la constitution, des libertés et des droits, d’autre part”.

Tout en exprimant leur “satisfaction relative” pour le démarrage des travaux de la commission de législation générale, ils ont appelé les parties prenantes à “consentir tous les efforts pour accélérer le passage du projet de loi à l’adoption”, tout en réaffirmant l’engagement des bases des syndicats, de tous les corps de sécurité, à œuvrer “à éviter les scénarios de retard du aux tiraillements politiques et aux tentatives de jouer avec le moral des agents de sécurité”.

par -

Le secrétaire d’Etat adjoint américain, John Sullivan a affirmé vendredi le soutien de l’administration américaine à la Tunisie et sa détermination à renforcer son expérience démocratique singulière et à se tenir à ses côtés dans ses efforts visant à relever les défis économiques et sécuritaires.

Reçu vendredi au palais de Carthage par le président de la République, Béji Caïd Essebsi, le responsable américain a estimé que la réussite des efforts de lutte contre le terrorisme et l’amélioration de la situation sécuritaire de la Tunisie sont de nature à renforcer les relations commerciales entre les deux pays et à inciter les investisseurs américains à la prospection des perspectives prometteuses du marché tunisien.

Cité dans un communiqué de la Présidence de la République, John Sullivan a ajouté que sa première visite en Tunisie a été l’occasion “de passer en revue les liens d’amitié de longue date unissant les deux pays et les voies et moyens de promouvoir la coopération stratégique tuniso-américaine”.

Béji Caïd Essebsi a souligné, de son côté, les relations politiques et diplomatiques très anciennes établies entre la Tunisie et les Etats Unis de manière permettant de renforcer la confiance et d’approfondir le partenariat stratégique entre les deux pays.

La Tunisie qui bénéficie d’un soutien politique et économique privilégié des Etats Unis, aspire au développement des mécanismes de coopération de manière favorisant la réalisation du développement et la stabilité du pays et de toute la région, a estimé le président de la République.

par -

Les Etats-Unis veulent soutenir les efforts de la Tunisie pour améliorer la sécurité, mettre en place les institutions démocratiques et consolider la croissance économique, a affirmé le secrétaire d’Etat adjoint américain John Sullivan actuellement en visite en Tunisie.

Reçu vendredi soir à Dar Dhiafa avec le chef du gouvernement, Youssef Chahed, il a indiqué que son pays a augmenté son assistance militaire et au développement de plus de 30 % par rapport à 2016 pour atteindre 205, 4 millions de dollars.

L’entretien a porté sur les réformes économiques cruciales et des mesures anti-corruption que le gouvernement tunisien œuvre à mettre en place qui entraîneront plus de croissance économique et de prospérité et des investissements étrangers en Tunisie, ainsi qu’un meilleur accès sur les marchés pour les produits tunisiens sur les marchés internationaux », a-t-il précisé soulignant que Washington appuie les efforts de la Tunisie pour encourager une croissance économique inclusive et améliorer le climat d’affaires.

Interrogé sur la possibilité de voir son pays accorder une garantie à un quatrième prêt à la Tunisie, le secrétaire d’Etat adjoint américain, a indiqué que les Etats-Unis étudient cette question, rappelant qu’ils avaient donné leur garantie à un prêt de 1,5 milliard de dollars en 2011.

“Les relations économiques tuniso-américaines sont fortes, fondées sur plusieurs volets, notamment l’investissement, les échanges commerciaux et la coopération dans tous les domaines”, a-t-il ajouté mettant l’accent sur les efforts des deux pays dans la lutte contre le terrorisme. «  Nous devons consolider nos succès acquis contre l’Etat islamique et refuser aux groupes terroristes de trouver refuges”, a-t-il dit, estimant que ces groupes continuent de chercher à se regrouper en Afrique du Nord et de menacer les Etats-Unis et ses partenaires, y compris la Tunisie.

Sullivan a relevé que les récentes attaques terroristes qui ont eu Tunisie et à New York soulignent l’importance de la collaboration continue des deux pays pour assurer la sécurité mutuelle, ” qui est aujourd’hui plus indispensable que jamais”.

Au sujet de la Libye, le responsable américain a indiqué qu’il profitera de son séjour en Tunisie pour rencontrer le premier ministre libyen Fayez Sarra que les “Etats-Unis félicitent pour ses efforts visant à promouvoir le dialogue et une solution politique en Libye “. “L’accord politique libyen reste le cadre d’une solution politique du conflit et d’une transition pacifique”, a-t-il fait remarquer, soulignant que toute tentative visant à imposer une solution militaire, à imposer des délais artificiels ou à miner la médiation de l’ONU en Libye ne fera que déstabiliser le pays.

“Nous saluions le gouvernement d’entente nationale du premier ministre Fayez Sarraj et les forces alliés avec ce gouvernement pour leur leadership et leur courage qui ont mis fin à l’occupation brutale de la ville de Syrte par l’Etat islamique”, a-t-il souligné.

Le secrétaire d’Etat a réaffirmé que les Etats-Unis restent pleinement engagés à travailler avec tous les Libyens et ses partenaires internationaux pour résoudre le conflit politique en Libye et aider à faire progresser le processus de stabilisation.

par -

Des passages nuageux couvriront ce samedi la plupart des régions seront plus abondants sur le nord avec pluies résiduelles.

Le vent souffle de secteur Ouest assez fort de 30 à 40 km/h près des côtes et faible à modéré de 15 à 30 km/h à l’intérieur du pays.

Mer agitée.

Températures maximales comprises entre 13 et 16°C sur les hauteurs Ouest et entre 17 et 21°C ailleurs.

par -

La sélection tunisienne de football a achevé vendredi soir sa préparation pour le match décisif face à son homologue libyenne, samedi soir à Radès, comptant pour les qualifications pour le Mondial 2018, avec une ultime séance d’entraînement à huis clos.

La ministre de la Jeunesse et des sports, Majdoline Cherni, qui a assisté à la séance a déclaré à l’agence TAP que le fait d’être “à côté de la sélection tunisienne à quelques heures de son match crucial pour la qualification pour le Mondial 2018 est un message de soutien aux joueurs afin qu’ils exaucent le vœu du peuple tunisien en se qualifiant pour la grande fête du football mondial”.

De son côté, le milieu de terrain Amine Ben Amor a affirmé que “tous les joueurs sont fin prêts pour se donner à fond et livrer une prestation à la hauteur des attentes pour franchir l’ultime obstacle”.

“Nous sommes tous conscients de notre responsabilité et de la difficulté de la rencontre, mais nous comptons beaucoup sur notre expérience pour décrocher le billet pour le Mondial”, a-t-il affirmé.

Le milieu offensif Wahbi Khazri a estimé pour sa part que “la rencontre de samedi ne supporte pas la nonchalance. “Il faut s’imposer et apporter la preuve que nous méritons d’être en coupe du monde en sachant comment prendre l’adversaire et le match, éviter la pression négative et considérer la rencontre comme une occasion en or pour aller en Russie”, a-t-il conclu.

par -

Une grande manifestation est attendue ce samedi après-midi dans la capitale régionale de Catalogne, pour défendre les dirigeants séparatistes encore incarcérés.

Au lendemain de la libération sous caution de la présidente indépendantiste du parlement catalan, Carme Forcadell, les parlementaires interrogés dans le cadre de l’enquête pour « rébellion », « sédition » et « malversations » déclenchée après la proclamation de l’indépendance par le parlement catalan, le 27 octobre, ont tous été relâchés. Mais huit ex-ministres du gouvernement séparatiste catalan et deux dirigeants d’associations indépendantistes restent incarcérés près de la capitale espagnole.

Les indépendantistes exigent leur libération. Ils espèrent la même affluence qu’à l’occasion de la fête annuelle de Catalogne, le 11 septembre, qui rassemble depuis 2012 des centaines de milliers de personnes.

par -

Le président américain Donald Trump et son homologue russe Vladimir Poutine sont d’accord pour dire qu’il n’y a “pas de solution militaire” possible à la guerre en Syrie, a annoncé le Kremlin citant un communiqué conjoint.

“Les présidents sont d’accord pour dire que le conflit en Syrie n’a pas de solution militaire” et ont confirmé leur “détermination à vaincre Daech», selon le site internet du Kremlin. Selon Moscou le communiqué a été approuvé en marge du sommet Asie-Pacifique qui se tient au Vietnam.

par -

« Le draft final du nouveau code numérique sera présenté au Gouvernement avant la fin de l’année 2017 “, a affirmé, vendredi, le ministre des Technologies de la communication et de l’Economie numérique Anouar Maaroufi.

Dans une déclaration à TAP, lors d’un workshop sur l’économie numérique il a expliqué que ce nouveau code va doter la Tunisie d’un cadre réglementaire qui permettra d’accélérer le processus de transformation numérique de l’économie tunisienne.

Il s’agit en outre de soutenir les investissements dans le secteur des télécommunications et partant, de développer de nouvelles activités dans le marché numérique, a-t-il encore fait savoir. Et de rappeler dans ce même cadre que la Tunisie est actuellement un partenaire important de plusieurs pays africains qui ont déjà entamé leur transformation numérique.

par -

Le président par intérim de l’Instance Supérieure Indépendante des Elections (ISIE), Anouar Ben Hassan, a déclaré avoir convoqué vendredi les membres de l’instance pour des concertations pour des candidats consensuels pour la présidence de l’ISIE, prévue lors d’un troisième scrutin organisé mardi prochain lors d’une nouvelle plénière de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) “afin de sortir de l’impasse”.

Il a ajouté dans des déclarations à TAP qu’une délégation de l’ISIE s’est réunie à sa demande avec le président de l’ARP pour exposer les entraves et les difficultés auxquels elle fait face en raison du retard de tout le processus électoral et de ses lourdes répercussions matérielles.

Il a souligné la nécessité impérative d’élire le président de l’ISIE lors de la plénière du 14 novembre “car il n’est plus possible de reporter l’élection, ce qui serait catastrophique pour l’Instance et pour tout le processus électoral” selon ses termes.

Le président par intérim a fait remarquer que l’achèvement des débats sur le code des collectivités locales “est très important” car il est “en relation avec la détermination de la date du 25 mars 2018 pour la tenue des élections municipales. Il a rappelé que l’ISIE a eu de grandes difficultés pour convaincre les partis de ce nouveau rendez-vous du fait que le code des collectivités locales n’a pas été parachevé.

par -

Le ministre de l’Intérieur Lotfi Brahem a qualifié d’exagéré le niveau de la criminalité en Tunisie, estimant que les statistiques confirment que “les pourcentages ne sont pas en augmentation par rapport à 2016 et 2015 pour ce qui est de la sécurité générale et de la migration clandestine”.

Lors de son audition vendredi par le parlement, il a précisé que les unités des forces de sécurité nationale ont arrêté 7327 clandestins et ont appréhendé du 1r septembre à début novembre 4461 migrants dont 796 étrangers et 6531 Tunisiens. Il a indiqué que le nombre des procès à cet égard s’élève à 824 et le nombre d’intermédiaires et de passeurs totalise 1323 personnes.

“Nos efforts concentrés ces derniers temps sur les organisateurs et intermédiaires ont permis d’atténuer considérablement ce phénomène, de l’avis des autorités italiennes, et nous identifions maintenant les causes sociales et économiques qui sont à l’origine de la migration clandestine”, a-t-il expliqué.

“Il n’est pas possible d’éradiquer le crime sans réunir les moyens en infrastructures pour les centres de sécurité publique dans les quartiers, les villages et villes ainsi que les conditions élémentaires de travail de l’agent de sécurité”, a-t-il, d’autre part, affirmé. Ila cependant noté que les campagnes de lutte contre le crime aux abords des établissements éducatifs, hospitaliers et des stations de transport public ont permis l’arrestation de 26 mille 861 personnes recherchées dès le mois de septembre malgré l’ampleur des mouvements de protestation, au nombre de 10 mille 821 mouvements depuis le début de l’année, qui éparpillent les efforts des forces de sécurité.

“La presse avec la recherche continue des scoops amplifie le niveau de la criminalité, et viole ainsi atteinte au secret de l’instruction et ses résultats”, a-t-il déploré.

A propos des accidents de la circulation, le ministre tout en indiquant que le nombre de morts et de blessés s’est maintenu aux mêmes moyennes des années précédentes, a estimé que ces taux sont élevés “d’autant que les pertes subies sont de l’ordre d’un milliard de dollars par an”.

par -

Le ministre de l’intérieur Lotfi Brahem a affirmé que l’appareil sécuritaire “se ressaisit” de jour en jour, un constat confirmé par les résultats accomplis dans la lutte contre le terrorisme et le démantèlement de cellule terroristes.

Interrogé lors d’une audition parlementaire vendredi sur le ciblage de l’Assemblée des représentants du peuple avec des actes terroristes perpétrés dans ses environs, en allusion à l’attentat du Bardo et l’assassinat du commandant Riadh Barrouta, le ministre a indiqué que ces opérations similaires “se sont produites dans des pays bien aguerris, mais elles révèlent aujourd’hui le désespoir des terroristes et la réussite de l’institution sécuritaire dans la lutte contre le terrorisme”.

Le ministre a reconnu toutefois des défaillances qui “nécessitent des révisions”, soulignant l’existence d’une concentration civile et des forces de l’ordre et une coordination entre tous les corps de sécurité. Il a annoncé à ce propos que des cameras seront installées dans la place du Bardo.

“La Tunisie est en guerre contre le terrorisme qui exige la coordination des efforts de toutes les parties, entre forces de sécurité, députés et presse”, a affirmé Lotfi Brahem qui a fait état de la réussite des unités de sécurité en déjouant plusieurs plans terroristes.

A propos de l’intervention des forces de sécurité pour disperser les mouvements de protestation, le ministre a affirmé que “le ministère de l’intérieur est neutre et se conformera à la neutralité, à la loi, à la démocratie et à la constitution”.

Il a précisé que l’accident qui a coûté la vie à Anouar Sakrafi lors des protestations du Kamour à Tataouine est entre les mains de la justice militaire, indiquant que le ministère de l’Intérieur a déposé une plainte à ce sujet et “dispose de photos attestant que les unités de sécurité ont agit conformément aux règles prescrites”.

par -

Ce samedi, le temps est donné nuageux avec pluies isolées et temporairement orageuses sur la plupart des régions. Des précipitations intenses et en quantités localement importantes sur les régions Est notamment le Sud-est avec chutes de grêle par endroits.

Vent de secteur Nord fort de 40 à 60 km/h, atteignant 80 km/h près des côtes et dépassant temporairement 100 km/h en rafales.

Mer forte à très forte. Les températures maximales sont comprises entre 15 et 20°C et de l’ordre de 12°C sur les hauteurs.

Pour dimanche, il est prévu un temps parfois nuageux avec pluies isolées et localement orageuses sur le nord et les régions côtières Est, des passages nuageux sur le reste du pays.

Vent de secteur Nord sur le nord et le centre et de secteur Ouest sur le sud; fort de 30 à 50 km/h et atteignant 70 km/h près des côtes et sous orages.

Mer très forte.

Les températures maximales seront situées entre 16 et 21°C et voisines de 12°C sur les hauteurs.

par -

Le parti Afek Tounès ne votera pas pour le projet de la loi de finances 2018 dans sa version actuelle, a affirmé le membre de son Bureau politique, Mahdi Rebai, ajoutant que beaucoup d’autres partagent cette position.

Dans une interview au quotidien Al-Maghreb, il a qualifié de « catastrophique » le budget de l’Etat 2018, pointant la réduction de 20% des crédits destinés au développement public qui est la locomotive de l’investissement.

Il n’en pas moins souligné que son parti révisera sa position pour peu que le texte du PLF soit remanié dans un sens positif, faisant part d’indices que ce serait le cas.

par -

L’ambassadeur des Etats unis à Tunis, Daniel Rubinstein, a réitéré l’engagement de son gouvernement à poursuivre son appui à la Tunisie afin de garantir sa transition économique et sociale à l’instar de la réussite de sa transition politique, précise un communiqué du ministère du Développement, de l’investissement et de la coopération internationale, publié vendredi.

Le diplomate américain qui était accompagné du nouveau directeur du bureau de l’Agence américaine pour le développement International (USAID) s’est entretenu, vendredi, à Tunis avec le ministre du Développement, de l’investissement et de la coopération internationale Zied Laadhari.

L’entretien a permis d’examiner le programme de coopération entre la Tunisie et l’USAID pour la prochaine période, lequel sera axé sur plusieurs domaines.

Il s’agit de garantir un appui technique aux jeunes promoteurs diplômés du supérieur par le biais de la formation, d’assurer l’accompagnement dans la création de petites entreprises, outre la gouvernance, la décentralisation et le renforcement du développement notamment dans les régions et les zones défavorisées .

Laadhari a loué les programmes de l’USAID, lesquels (programmes) constituent des priorités pour le gouvernement tunisien.

par -

Les Etats-Unis ont mené vendredi 3 novembre leur premier raid contre la branche locale du groupe Daech en Somalie. Selon le Pentagone, ces frappes aériennes auraient tué plusieurs terroristes.

Les résultats précis de ces deux raids aériens sont encore en cours d’évaluation. Ces deux frappes de drones de six missiles menées à quelques heures d’intervalle dans la nuit et la matinée vendredi ont en tout cas tué plusieurs terroristes selon le Pentagone.

C’est la première fois que les Etats-Unis visent des positions de la branche locale e Daech , une dissidence des shebabs fondée en 2015. Des shebabs toujours liés eux à al-Qaïda qui sont eux ciblés depuis près de 10 ans par les Etats-Unis et plus particulièrement par l’administration Trump avec une quinzaine de raids américains cette année.

Depuis mars dernier, Donald Trump a en effet desserré les restrictions pour mener des opérations anti-terroristes terrestres et aériennes en Somalie. Ces dernières frappes ont bombardé des positions de Daech à Buqa dans la région semi autonome du Puntland dans le nord-est de la Somalie, mais selon le Pentagone aucun civil ne se trouvait à proximité.

par -

Six individus, dont trois frères, appartenant à un groupe de soutien aux groupes terroristes, ont été arrêtés par l’unité nationale de recherches des crimes terroristes relevant de la Garde nationale de Laouina, pour avoir approvisionné en secret les terroristes en produits alimentaires, par l’intermédiaire d’une épicerie dont ils sont les propriétaires, indique le ministère de l’Intérieur dans un communiqué publié vendredi.

“Ces arrestations font partie des efforts continus pour mettre fin au soutien apporté aux éléments terroristes embusqués sur les monts des gouvernorats de Kasserine et Sidi Bouzid”, ajoute le département de l’Intérieur.

Il a précisé que le groupe d’individus a été arrêté sur la base de renseignements faisant état de la complicité d’habitants de la localité de Thamed, dans la délégation de Sbiba située dans le gouvernorat de Kasserine, avec des éléments terroristes se trouvant sur les monts Meghila.

par -

Le président démis de la Catalogne, Carles Puigdemont est « disposé à être candidat » aux élections régionales du 21 décembre et à faire campagne depuis l’étranger, a-t-il expliqué, vendredi 3 novembre au soir, sur la chaîne belge RTBF. Au même moment, la justice espagnole lançait des mandats d’arrêt européens à son encontre et celle de quatre de ses anciens ministres régionaux, qui ont fui en Belgique.

Pour chacun des prévenus, poursuivis pour « rébellion, sédition, malversation, abus de fonction et désobéissance», la juge d’instruction de l’Audience nationale, le haut tribunal chargé de l’affaire, a émis à la fois un mandat d’arrêt européen adressé au parquet fédéral belge, et un mandat de recherche internationale, au cas où M. Puigdemont et ses ex-ministres quitteraient Bruxelles.

« Je ne vais pas fuir la justice, je vais me rendre à la justice, mais la vraie justice », a expliqué le président déchu de la Généralité. Il fait référence à la « justice belge » avec laquelle il est « prêt à collaborer », dit-il, car « évidemment, la justice espagnole est politisée. »

par -

Quelques nuages couvrent samedi l’ensemble du pays. Ils seront parfois abondants sur le Nord.

Vent de secteur Sud assez fort de 30 à 45 km/h près des côtes et faible à modéré de 15 à 30 km/h à l’intérieur du pays. Mer agitée. Les températures maximales sont comprises généralement entre 26 et 31°C.

Pour dimanche, également des passages nuageux sur la plupart des régions. Ils seront progressivement abondants l’après-midi sur le nord avec pluies isolées. Vent de secteur Ouest assez fort à fort de 30 à 50 Km/h près des côtes et faible à modéré de 15 à 30 Km/h à l’intérieur du pays.

Mer agitée à forte sur le nord.

Les températures maximales varieront entre 22 et 27°C sur le nord et les hauteurs et entre 26 et 31°C ailleurs.

par -

Un frère d’Ahmed Hanachi, l’assassin de deux jeunes femmes à la gare Saint-Charles de Marseille le 1er octobre, a été mis en examen vendredi à Paris, au lendemain de sa remise à la France par les autorités italiennes, rapporte l’agence Reuters citant une source judiciaire.

Anis Hanachi a été mis en examen du chef d'”association de malfaiteurs terroriste en vue de la commission d’un crime d’atteintes aux personnes” et placé en détention provisoire, précise-t-on de même source.

Le magistrat saisi des faits commis à Marseille avait émis un mandat d’arrêt à l’encontre de ce Tunisien arrêté en octobre à la frontière séparant l’Italie de la Suisse, rappelle l’agence Reuters.

Ahmed Hamachi a été tué par un militaire le 1r octobre après avoir poignardé deux cousines à la gare de Marseille-Saint-Charles, rappelle-t-on.

Son frère cadet Anouar Hanachi avait été remis le 25 octobre ainsi que sa femme aux autorités tunisiennes, selon le porte-parole du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme, Sofiene Sliti.

Faisant l’objet d’un mandat d’amener international émis par le juge d’instruction du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme, Anouar Hannachi a été placé en garde à vue sur ordre du ministère public, pour appartenance à une organisation terroriste, avait-il précisé.

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

Au moins 50 personnes ont été tuées ce mardi dans un attentat suicide attribué au groupe djihadiste Boko Haram qui a frappé une mosquée...

Reseaux Sociaux

SPORT