AccueilLa UNELe groupe Poulina investit dans la transition énergétique

Le groupe Poulina investit dans la transition énergétique

Un workshop a été organisé, mercredi 23 novembre 2022, à Tunis, par la filiale de Poulina Group Holding, Nova Green Volt, spécialisée dans les énergies renouvelables et le photovoltaïque.

Le leader tunisien de l’agroalimentaire et de l’industrie est précurseur dans le domaine de la préservation de l’environnement et l’efficacité énergétique. En effet, le groupe a mis en place plusieurs unités de cogénération dans ses usines, dont la première en Tunisie date de plus de 20 ans. Ce qui a permis de rabaisser la consommation énergétique et a contribué à la diminution des émissions CO2 de son activité.

Et dans le but de consolider cette stratégie, le conseil d’administration et la direction générale de Poulina ont pris la décision de créer la société Nova Green Volt.Il s’agit plus précisément de satisfaire les besoins en énergies renouvelables notamment le photovoltaïque et offrir des produits de qualité à tous les opérateurs économiques en Tunisie, tous secteurs confondus.

Les perspectives et procédures d’application des énergies renouvelables

« Les projets d’autoproduction d’électricité à partir des énergies renouvelables, raccordés au réseau haute et moyenne tension, et dont la puissance est inférieure à 1 Mégawatt, ne sont plus soumis à l’accord du ministre de l’Industrie, des mines et de l’énergie », a indiqué Nafaa Baccari, directeur général des Energies renouvelables, au cours du workshop.

Aux termes de  ce nouveau texte, les procédures relatives aux projets dont la puissance est en dessous de 1 mégawatt, sont assouplis et simplifiés et ne demandent que l’autorisation de raccordement de la Société Tunisienne de l’électricité et du gaz STEG,a-t-il poursuivi.

Baccari a fait savoir qu’en matière d’autoproduction d’électricité basse tension, plus de 150 mégawatts ont été réalisés en Tunisie et qu’à ce jour, environ 270 autorisations ont été accordées, dont 90% sont des projets inférieur à 1 mégawatt.

De nouveaux projets d’ici 2025

La Tunisie entend à réaliser 500 mégawatts de projets d’autoproduction à partir des ER, selon Nidhal Souissi, directeur général adjoint de Nova Green Volt. « 2 projets d’usines photovoltaïques sont en cours, dont le Sud de la Tunisie qui prévoit d’explorer toutes les sources d’énergie renouvelable et de se doter d’une nouvelle stratégie énergétique à l’horizon 2035, selon le ministère de l’industrie, des Mines, et de l’Energie », a-t-il déclaré.

Ce qui est essentiel, selon le responsable, c’est le renforcement de la politique d’efficacité énergétique et le déploiement massif des énergies renouvelables pour diversifier le mix énergétique afin de réduire la dépendance de la production électrique vis-à-vis des énergies fossiles.

En outre, cette stratégie énergétique nationale a pour objectif d’augmenter la part des EnR dans la production nationale de 30% à l’horizon de 2030.

Le Green Banking : Les banques mobilisées pour appuyer le projet

Le secteur bancaire a pris les devants en décidant d’investir dans la transition énergétique en Tunisie, en finançant les projets d’énergies renouvelables.

Mohamed Trabelsi, responsable de la STB, a indiqué que les banques tendent avant tout à protéger l’environnement, en faisant du Green Banking un outil de taille pour le financement.

Le Green Banking, ou finance verte, désigne l’ensemble des activités financières poursuivant un objectif environnemental, en particulier la transition énergétique, ainsi que la réglementation financière y afférente.

De plus, cette finance verte, de par son engagement, outre la confirmation de son rôle dans la protection de l’environnement, permet aux banques de se positionner sur de nouvelles niches et d’accéder à de nouvelles ressources de financement.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,014SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -