Les constructeurs auto vont installer un détecteur d’enfants oubliés dans la voiture

Les constructeurs auto vont installer un détecteur d’enfants oubliés dans la voiture

par -

Les principaux constructeurs automobiles vont installer d’ici 2025 sur la quasi-totalité de leurs véhicules vendus aux Etats-Unis des systèmes d’avertisseurs afin que les enfants ne soient plus oubliés sur le siège arrière, nous apprend Reuters.

Selon les parlementaires américains, plus de 800 enfants laissés à l’arrière de voitures garées sur un parking sont morts de chaleur aux Etats-Unis au cours des deux dernières décennies. L’année dernière a été particulièrement meurtrière avec 53 décès, le chiffre le plus élevé en vingt ans.

Les vingt constructeurs qui ont décidé mercredi de répondre à l’initiative du Congrès américain, qui discute de la possibilité d’imposer un système de rappel de la présence d’un enfant à l’arrière d’un véhicule sur les nouvelles immatriculations, représentent près de 98% du marché américain.

Il s’agit de General Motors, Ford, Volkswagen, Toyota, Hyundai et Honda.

Fiat Chrysler Automobiles, pour sa part, s’est engagé à adopter à terme ce système de rappel dans tous ses véhicules vendus dans le monde mais a prévenu que le calendrier de déploiement varierait d’un pays à l’autre.

Le constructeur sud-coréen Hyundai, de son côté, entend équiper la plupart de ses véhicules vendus aux Etats-Unis de ce système d’ici 2022.

GM propose depuis 2016 sur certains de ses modèles un système de rappel sonore et visuel sur le tableau de bord invitant le conducteur à vérifier qu’un enfant n’a pas été oublié sur le siège arrière avant de sortir du véhicule.

Les systèmes de rappel détectent généralement la présence d’un enfant quand la porte arrière du véhicule a été ouverte au démarrage. Les modèles les plus sophistiqués bénéficient de capteurs à ultrasons capables de détecter les mouvements des enfants et des animaux domestiques.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire