L’UE impose la suppression des contenus à caractère extrémistes du web

L’UE impose la suppression des contenus à caractère extrémistes du web

par -

La Commission européenne a proposé mercredi d’imposer des amendes à Google, Facebook et Twitter, ainsi qu’à d’autres groupes internet, qui ne retireraient pas dans l’heure les contenus extrémistes de leurs plates-formes.

D’après l’agence internationale Reuters, la Commission européenne exige que les contenus incitant ou défendant les actes à caractère extrémiste, ou montrant comment commettre de tels actes, soient retirés dans l’heure.

Selon une proposition qui doit être adoptée par les Etats membres et par le Parlement européen, les plates-formes internet devront prendre aussi des mesures proactives, comme le développement de nouveaux outils visant à éliminer les abus et des ressources humaines pour surveiller les contenus.

Toujours selon la même source, les fournisseurs de services devront publier des rapports annuels pour prouver leurs efforts de gestion de ces abus.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire