Maersk réaffirme ses engagements envers la Tunisie

Maersk réaffirme ses engagements envers la Tunisie

par -

Le plus grand armateur mondial Maersk célèbre deux décennies sur le marché tunisien où il est présente depuis 1998, livrant, précise-t-il, des services et des opérations de manière constante et facilitant le commerce des marchandises conteneurisées pour les exportateurs et les importateurs tunisiens. «Nous remercions nos clients et partenaires fidèles pour leur soutien au cours des 20 dernières années et nous espérons pouvoir offrir ensemble des opportunités commerciales, y compris à l’avenir», explique Marcos Hansen, directeur général West Mediterranean de Maersk Line.

Maersk est fortement représenté en Tunisie, les transporteurs maritimes Maersk Line et Sealand Europe and Med (anciennement Sego Line) opérant dans le fret conteneurisé et APM Terminals (par l’intermédiaire de la société en participation Star Container Tunisia) impliquée dans des investissements dans l’activité domestique des conteneurs et des infrastructures dans le secteur de la logistique portuaire.

Des investissements à grande échelle dans le secteur des infrastructures ont été annoncés en Tunisie en novembre 2016 lors de la conférence «Tunisie 2020» tenue à Tunis, rappelle Maersk. Avec près de 98% de toutes les marchandises entrant en Tunisie via son réseau de ports maritimes, le transport maritime reste essentiel pour des relations commerciales dynamiques du pays. De même, la connexion du littoral et des ports à l’intérieur du pays est un autre facteur important du développement en cours. «Nous sommes très heureux de faire partie de cet excitant développement et de contribuer au soutien du secteur de la logistique en Tunisie», commente Alexandre Cour, directeur général de Star Containers Tunisie. «Nous avons entretenu une très bonne coopération avec les autorités locales et les partenaires au cours des dernières années et nous sommes impatients de collaborer étroitement avec nos principales parties prenantes également pour l’avenir.”

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire