Match de classement : La Tunisie dominée par le Nigeria

Match de classement : La Tunisie dominée par le Nigeria

par -

La sélection tunisienne de football a été dominée par le Nigeria (0-1), terminant ainsi à la 4e place de la CAN 2019 en s’inclinant sur le score de 1 à 0, en match de classement, disputé mercredi soir au stade Essalam du Caire.
Cédant dés la 3e minute sur une nouvelle maladresse défensive, cette fois du gardien Moez Ben Cherifia, qui a permis au buteur de la CAN, Odion Ighalo, d’inscrire le seul but de la rencontre, les Aigles de Carthage ont vainement couru vers l’égalisation, faute de bonne condition physique et d’arguments offensifs.
Pour ce match de classement, le sélectionneur national Alain Giresse procédait à quelques remaniements avec la titularisation pour la première fois du gardien Moez Ben Cherifia à la place de Mouez Hassen et de Nassim Hnid dans la défense centrale en remplacement de Dylan Bronn, malheureux buteur contre son camp en demi-finale face au Sénégal.
A l’entrejeu, Ben Mohammed est remplacé par Chaaleli, entré en jeu lors de la demi-finale. Dans l’animation offensive, Badri a pris la place de Msakni.
Du côté du Nigeria, Gernot Rohr apportait aussi quelques changements. Dans les buts, c’est Uzoho qui est titularisé au lieu d’Akpeyi. Sur le flanc droit de la défense, Aina remplace Awaziem et en attaque, Chukwueze a remplacé Onyekuru.
D’entrée de jeu, le Nigeria surprenait les Aigles de Carthage dès la 3 par Ighalo. Collins prend de vitesse Badri qui centre de la gauche au sol. Ben Cherifia repousse des deux poings vers Meriah qui contre la balle, Ighalo surgîssant et poussant la balle au fond des filets du pied droit.
Les Tunisiens, essaient de réagir, sans trouver la faille. La meilleure occasion s’offre à Sassi au quart d’heure de jeu, mais sa frappe de l’intérieur du droit à vingt-deux mètres passe près du cadre.
Bien organisés, les Super Eagles se montrent les plus entreprenants face à des Tunisiens qui ne parviennent pas à relancer correctement, butant sur le pressing des adversaires adroits qui mettent souvent à rude épreuve la défense tunisienne.
En fin de mi-temps, le jeu se concentre au milieu de terrain alors que les deux équipes font preuve de peu d’application. A une minute de la fin de la première période, Khenissi, victime d’un tacle appuyé d’Aina, a du céder sa place à Chaouat, et côté nigérian, Ighalo a aussi jeté l’éponge après avoir été touché à la cuisse gauche, suite à un tacle de Hnid. Il est remplacé par Osimhen.
La mi-temps se termine sur une avance logique des Super Eagles, les Tunisiens n’ayant pas pu imposer leur jeu, avec aucune frappe cadrée.
En début de seconde période, la Tunisie a failli égaliser. Sur une petite passe en profondeur de Khazri, Chaouaf se retrouve seul face à Uzoho et frappe du gauche, mais son tir frôle le petit-filet extérieur de la cage.
Les Aigles de Carthage se montrent plus appliqués qu’en première période et tentent de porter le danger dans le camp adverse pour essayer d’égaliser. Ils font preuve toutefois de manque de lucidité, à l’approche des buts, et d’inefficacité sur les ballons arrêtés à l’image de Khazri qui frappe le coup franc plein axe à vingt-deux mètres, dans le mur.
Chaouat a essayé depuis son alignement d’animer la ligne d’attaque, mais a buté sur une défense bien compacte, alors qu’en face les Nigérians restent menaçants, Ben Cherifia détournant en corner une frappe enroulée de Chukwueze
Les Tunisiens faisaient le pressing en fin de rencontre pour tenter d’arracher le nul. Chaouat se démène pour déjouer la défense adverse, mais peine à trouver l’ouverture ou se heurte à la sortie de Uzoho. De son côté Skhiri a failli, d’une reprise de la tête à une minute de la fin, tromper le portier, sauvé par Etebo, mais commet au préalable une faute sur Osimhen dans la surface.
En face, les Nigérians restent plus dangereux, à l’image de Kalu qui oblige bien Cherifia à une claquette pour sauver ses buts sous la transversale.
Les Super Eagles s’accrochent jusqu’au bout à leur mince avantage pour s’adjuger finalement logiquement la troisième place de cette CAN 2019 face à des Aigles de Carthage visiblement émoussés physiquement et peu motivés après leur élimination en demi-finale par le Sénégal.
Au terme de leur campagne de la CAN, les Aigles de Carthage n’ont pas démérité dans l’ensemble — malgré des prestations en demi-teinte, et notament des maladresses surprenantes en défense, dont 4 buts inscrits contre leur propre camp–, en atteignant le stade des demi-finale et en obtenant une quatrième place plutôt honorable.
Tunisie: Moez Ben Cherifia, Nassim Hnid (Rami Bedoui 67), Yacine Meriah, Mohamed Drager, Oussama Haddadi, Elyes Skhiri, Ghailaine Chaalali, Ferjani Sassi, Anice Badri (Naim Sliti 67), Wahbi Khazri, Taha Yacine Khenissi (Firas Chaouat 44).
Nigeria : Francis Uzoho, Olaoluwa Aina, Kenneth Omeruo, William Troost-Ekong, Jamilu Collins, Wilfred Ndidi, Oghenekaro Etebo, Alex Iwobi, Samuel Chukwueze (S.Kalu 90), Odion Ighalo (V.Osimhen 46), Ahmed Musa (Simon 75)

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire