Tags Posts tagged with "accident"

accident

par -

Les conducteurs des trains de la banlieue sud de Tunis ont entamé, ce vendredi 4 mai 2018, une grève sauvage suite à l’accident survenu, jeudi 3 mai 2018, entre les stations de Megrine et Sidi Rzig.

Nasseur Achour, chargé de la communication à la SNCFT a assuré lors de son passage ce vendredi sur Mosaïque Fm, que la société a convoqué une cellule de crise pour examiner ce problème.

Il est à rappeler à ce propos que deux trains sont entrés hier en collision entre Mégrine et Mégrine Riad, dans la banlieue-sud de Tunis, faisant près de 60 blessés.

par -

Lourd bilan suite à une catastrophe aérienne à Katmandou, au Népal. Un avion de ligne bangladais a raté son atterrissage ce lundi 12 mars 2018, causant le décès d’au moins 50 des 71 occupants de l’appareil, ont indiqué les autorités, citées par l’agence Reuters.
Le Bombardier, appartenant à la compagnie US-Bangla, avait quitté la capitale bangladaise, Dacca, en embarquant 67 voyageurs et quatre membres d’équipage. En amorçant sa descente, il a cogné une barrière aux abords de l’aéroport et s’est embrasé, a confié Raj Kumar Chettri, directeur de l’aéroport.
Nous avons retrouvé 50 corps jusqu’à présent“, a affirmé un porte-parole de l’armée. 9 autres passagers sont toujours portés disparus, a-t-il ajouté.

par -

Neuf personnes ont été blessées, lundi 25 décembre 2017, dans une collision entre un bus relevant de la société régionale de transport et un taxi rural, à l’entrée de Ras Jbal dans le gouvernorat de Bizerte, rapporte Mosaïque Fm.

Les blessés ont été transportés à l’hôpital régional où ils ont reçu les soins nécessaires.

Par ailleurs, le conducteur du taxi, victime de plusieurs fractures, a été pris en charge, indique la même source.

par -

Le cauchemar des capitales occidentales, surtout en ces veilles de fête de fin d’année, s’est produit à l’ouest de Moscou, capitale de la Russie, ce lundi 25 décembre 2017. Le conducteur d’un bus municipal a percuté la sortie d’un passage souterrain, faisant au moins 5 morts et une dizaine de blessés, ont rapporté les agences russes. L’hypothèse d’un acte terroriste n’est pas privilégiée par les enquêteurs pour le moment.

«Les informations actuelles font état de cinq morts», s’est borné à déclarer à l’AFP un responsable de la police de la route de Moscou. Trois blessés ont également été admis à l’hôpital, d’après la police.

par -

Une femme, dont les deux bras avaient été sectionnés par un train, a pu être opérée à Grenoble, en France, deux heures après l’accident et ses membres réimplantés, a annoncé le CHU de Grenoble, rapporte Sciences et Avenir.

Cette jeune femme de 30 ans avait été victime d’un accident sur le quai de la gare de Chambéry et ses bras sectionnés. Prise en charge rapidement par les secours, la patiente a été transférée vers le CHUGA.

Dans le même temps, les deux membres amputés étaient transportés dans un conditionnement parfait à l’hôpital. Grâce à la coordination du SAMU et du service de chirurgie de la main, la patiente a pu être admise au bloc opératoire à 17h00, moins de deux heures après l’accident.

par -

Un train de fret relevant de la Société Nationale des Chemins de Fer Tunisien (SNCFT) a percuté, dimanche, un véhicule léger sur un passage à niveau dans la ville de Mahrès, a indiqué une source sécuritaire au district de la sûreté nationale à Sfax.

L’accident a fait un mort (le conducteur de la voiture), a ajouté la même source, soulignant que la collision est survenue lorsque le conducteur a traversé le passage à niveau malgré l’abaissement des barrières.

par -

Youcef Touati, l’ancien milieu offensif du Red Star et de Chambly, a succombé à ses blessures dans la soirée de jeudi 16 mars 2017 suite à son accident, à l’âge de 27 ans, rapporte les médias français.

Il était en état de mort cérébrale depuis son accident sur l’A1 avec le bus de la chanteuse Jennifer, le 6 mars dernier.

Une jeune femme de 23 ans, qui se trouvait à l’arrière de la voiture, avait été tuée sur le coup. Le conducteur avait été, lui, grièvement blessé.

par -

L’examen du dossier de l’accident de Jbel Jloud du mois de décembre 2016 a été reporté au 7 mars 2017. Le comité de défense du conducteur du bus a exprimé son étonnement quant au refus d’une demande de libération de son client.

Le maître, Ayed Alibi a indiqué, lors de son passage ce mercredi 22 février 2017, sur Mosaïque Fm, que le conducteur du train a été maintenu en liberté et aucun mandat de dépôt n’a été émis à son encontre. Il a ajouté que les deux conducteurs concernés sont accusés d’homicide involontaire.

Il est à rappeler à ce propos que l’accident de collision entre un train et un bus double à Jbel Jeloud a fait un bilan de 5 morts dont un bébé et 53 blessés.

par -

Le train reliant Sfax à Tunis s’est arrêté aujourd’hui, vendredi 17 février 2017, au niveau de la région de Zghabnia, gouvernorat de La Mahdia, et ce après avoir percuté un individu, rapporte Shems fm.

Selon les témoignages des passagers, le train s’est arrêté depuis plus de deux heures. Ils ont, dans ce sens, appelé la SNCFT à réagir.

par -

Un chauffeur de camion de transport de marchandises (chargé d’aluminium) a perdu le contrôle des freins de son véhicule à l’avenue Istiklal au centre ville de Zaghaouan, près du marché et heurte 7 voitures, rapporte Mosaïque Fm.

Sept individus ont été blessés dont un dans état critique. Les victimes ont été transportées à l’hôpital régional de Zaghouan, indique la même source, citant la protection civile.

par -

Le chauffeur de bus est le premier responsable de l’accident survenu, le 28 décembre 2016, dans la région de Jebel Jelloud, qui a fait 5 morts et 54 blessés, et ce, en raison de sa conduite à une vitesse excessive qui ne s’adapte pas avec la situation de la route et de l’intersection, c’est ce qui ressort des résultats des enquêtes ordonnées par le ministre du Transport, suite à la collision d’un train et d’un bus de la société régionale de transport du gouvernorat de Nabeul.
Selon un communiqué, publié mercredi, par le ministère du Transport, le chauffeur du bus n’a pas pris les précautions nécessaires au niveau de l’intersection de la ligne ferroviaire avec la route nationale n°1, ne s’est pas rendu compte des signaux lumineux et sonores du train et n’a pas respecté le code de la route.
Le rapport final sur les circonstances de l’accident, publié mercredi, a fait état, également, de l’existence de causes indirectes à la collision, dont le retard pris par la SNCFT, dans la réparation des barrières automatiques et la signalisation lumineuse qui étaient en panne, en raison de l’accumulation des eaux au niveau de la ligne ferroviaire, et ce, depuis plus de 20 jours.
Le rapport pointe, aussi, la non coordination avec les services régionaux pour la mise en place de signalisations temporaires pour renforcer la sécurité au niveau du passage à niveau.
” Il n’a pas été tenu compte, également, de l’horaire du passage du train pour garantir la présence d’un agent de chemins de fer, lequel commence son travail à 7h00 du matin, alors que le train passe à 6h15 “.
D’après le rapport, la SNCFT a pris plusieurs mesures exceptionnelles pour renforcer la sécurité et le bon fonctionnement de ses trains, mais ces mesures sont insuffisantes et ont contribué indirectement à cet accident.

par -

La PDG de la Société Nationale des Chemins de Fer Tunisiens (SNCFT), Sabiha Derbel et d’autres hauts responsables de la société en question seront limogés, dans les heures à venir suite à l’accident qui a eu lieu, ce mercredi, à Jbel Jloud, selon une source digne de foi.

Cette décision a été prise au cours d’une réunion de travail entre le chef du gouvernement, Youssef Chahed et le ministre du Transport, Anis Ghedira, a ajouté la même source.

On rappelle que le ministère de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué que l’accident survenu, ce matin, a fait 5 morts et 34 blessés.

par -

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed a chargé le ministre du Transport Anis Ghedira de se rendre sur les lieux de l’accident survenu ce matin du mercredi 28 décembre 2016, à Djebel Jelloud, entre un train et un bus et faisant 5 morts et 34 blessés, selon les chiffres qui viennent d’être communiqués par le ministère de l’Intérieur.

Le chef du gouvernement a également ordonné l’ouverture d’une enquête pour découvrir les circonstances exactes de l’accident et de déterminer les responsabilités.

par -

Le bilan du terrible choc entre un camion-citerne et d’autres véhicules, suivi par une explosion, samedi 10 décembre 2016 dans la soirée, au Kenya s’est alourdi. Les autorités évoquent ce lundi 40 décès, contre 33 hier dimanche…

Le drame s’est produit à Karai, près de 100 km au nord-ouest de Nairobi, sur la route bondée qui relie la capitale kényane et Nakuru dans la vallée du Rift, et fait la jonction avec l’Ouganda voisin.

Des témoins ont confié à la police que le camion, immatriculé en Ouganda, allait à vive allure quand il a déboulé devant ralentisseur nouvellement aménagé et qui n’était mentionné par aucun panneau de signalisation, ce qui est hélas fréquent au Kenya -.

Le chauffeur a perdu le contrôle de son véhicules et a percuté d’autres véhicules. Des témoins parlent d’une “boule de feu” qui s’est propagée à une dizaine de véhicules, dont un minibus et une voiture de la police. 11 éléments d’une unité paramilitaire kényane font partie des victimes.

“Ce désastre montre à nouveau que les dangers sur nos routes sont toujours là malgré des tentatives pour les rendre plus sûres”, a déploré dans un éditorial le quotidien Daily Nation.

A signaler que les camions les plus gros ne sont pas autorisés à rouler la nuit sur certaines artères, mais le code de la route est rarement appliqué dans un pays où les policiers sont facilement corruptibles.

Ce lundi, le président de la République a demandé au ministère des Transports d’améliorer la signalisation. “Nous ne pouvons continuer à perdre des vies à cause de ralentisseurs mal érigés”, a-t-il dit dans une allocution à Nairobi. “Des panneaux clairs doivent être placés dans cette zone pour prévenir les usagers, et cela devrait s’appliquer au reste du pays”, a-t-il ajouté.

D’après la police routière kényane, environs 3.000 personnes décèdent chaque année sur les routes du pays. Mais pour l’Organisation mondiale de la Santé, le bilan des morts sur la route est bien au-delà elle, 12.000 par an.

par -

Au moins 40 personnes ont été tuées, ce jeudi 24 novembre 2016, lors de l’effondrement d’une plate-forme de chantier dans une centrale au charbon du centre de la Chine, a annoncé l’agence Chine nouvelle.

L’accident s’est produit vers 7 h locales dans une tour de refroidissement en construction de la centrale électrique de Fengcheng, dans la province du Jiangxi.

Le bilan déjà lourd devrait encore augmenter car « un nombre inconnu de personnes sont toujours bloquées » sous les décombres, d’après l’agence officielle.

par -

Plus de 120 personnes ont été tuées et au moins 200 autres ont été blessées, hier dimanche, dans le déraillement d’un train en Inde, rapporte ce lundi 21 novembre 2016 « 20 minutes.fr ».

Les 14 wagons de l’express Indore-Patna sont sortis de la voie à proximité de la ville de Kanpur, dans l’Etat de l’Uttar Pradesh (nord), vers 3h du matin dimanche alors que la plupart des passagers dormaient, indique la même source.

par -

Un train de banlieue a déraillé samedi soir dans les environs de New York, ont indiqué les autorités, qui n’ont toutefois pas confirmé des informations de presse faisant état de plusieurs dizaines de blessées.

Selon les médias américains, entre 50 et 100 passagers ont été blessés et évacués des wagons. Leurs vies ne seraient toutefois pas en danger. « Le train de 21h22 (03h22 en Belgique) au départ de Penn (gare à Manhattan, ndlr) et prévu à Huntington à 22h28 (04h28) a été annulé en raison du déraillement d’un train près de New Hyde Park », a écrit la Long Island Rail Road LIRR, responsable de la ligne.

Ce nouvel accident ferroviaire survient une dizaine de jours après qu’un train de banlieue a défoncé une gare du New Jersey, faisant un mort et plus de 100 blessés.

Source : Le soir

par -

Un accident de la route survenu vendredi matin sur la route menant vers l’école primaire “Al Karine” relevant de la délégation d’El Ayoun (gouvernorat de Kasserine) a fait deux morts (une fille et un garçon âgés de 8 ans), a indiqué le directeur de l’école, Hamza Nasraoui.
Un véhicule exploité, selon la même source, pour des opérations de contrebande, roulait à grande vitesse, a heurté les deux élèves qui ont été mortellement touchés.
Les habitants de la région d”El Karine et le cadre éducatif de l’école primaire ont appelé les autorités régionales à installer des ralentisseurs devant les différents établissements éducatifs dans les délégations du gouvernorat pour protéger les enfants du danger de la route.
Ils ont également lancé un appel aux autorités afin de faire face au phénomène de contrebande.

par -

Le doyen de la scène politique israélienne Shimon Peres est mort à l’âge 93 ans, des suites d’un accident vasculaire cérébral, a indiqué à l’AFP son médecin personnel et gendre Rafi Walden.

Il s’est éteint dans son sommeil “à 3 h du matin” dans la nuit de mardi 27 à mercredi 28 septembre. Shimon Peres a succombé entouré des membres de sa famille, a indiqué la même source.

FOCUS 🔍

L’Union Internationale de Banques (UIB) vient de franchir le cap symbolique d’un Milliard de Dinars de Capitalisation boursière, soit l’équivalent de 1% du PIB...

Le meilleur des RS

Ancien DG de l’ONTT, Wahid Ibrahim en a certainement gardé cette capacité à brosser d’un «coup de gueule» qui ne dit que gentiment son...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

Soubresauts sociaux obligent, le Budget 2019 aura une forte coloration sociale. Ainsi en a décidé Mohammed VI. Toutes ces inflexions, pour des mesures sociales...

Reseaux Sociaux

SPORT

Le défenseur central uruguayen Diego Godin a indiqué mardi qu'il voulait rester "pour raisons personnelles" à l'Atlético de Madrid mais qu'il n'avait pas encore prolongé son...