Tags Posts tagged with "Bir Ali Ben Khelifa"

Bir Ali Ben Khelifa

par -

Le personnel de l’hôpital local de Bir Ali Ben Khelifa a entamé, samedi 10 juin 2017, une grève ouverte sur fond des agressions subies par des cadres paramédicaux lors du transport des blessés dans un accident de la circulation survenu, vendredi après-midi, dans la région.
Les protestataires affirment qu’ils ont été agressés verbalement et physiquement par les agents de gardiennage de l’hôpital hospitalo-universitaire Habib Bourguiba à Sfax lors du transport des blessés de l’hôpital local de Bir Ali Ben Khelifa vers cet établissement.
Ils appellent les autorités régionales et le ministère de tutelle à accélérer l’aménagement du nouvel hôpital de Bir Ali Ben Khelifa et à le doter de services divers, d’équipements innovants et de personnel renforcé.
Le directeur régional de la santé à Sfax Imed Maaloul a affirmé que des sanctions administratives et des poursuites judiciaires seront appliquées contre que tous les agents qui ont commis ces dépassements, soulignant que les travaux du nouvel hôpital de Bir Ali Ben Khelifa seront bientôt achevés et que l’établissement ouvrira ses portes au plus tard début juillet prochain.

par -

La grève générale prévue, jeudi 16 février 2017, à Bir Ali Ben Khelifa, a été annulée. Ce mouvement de protestation avait été lancé par l’Union locale du travail (ULT) suite au décès, la semaine dernière, d’une élève par hépatite, rapporte la Tap.
L’annulation de la grève a été décidée après un accord sur l’ouverture, en juin 2017, à Bir Ali, du nouvel hôpital régional prêt depuis plus de deux ans. Une séance de négociation s’est tenue, à cet effet, mercredi, au siège du gouvernorat de Sfax, entre, d’une part, la société civile et l’union syndicale et, d’autre part, des représentants des ministères de l’éducation, de la santé et de l’équipement. Il a été, également, convenu d’organiser des visites médicales dans tous les établissements éducatifs de la délégation, au cours de 2017 et 2018.
L’avis de grève lancé par l’ULT comportait trois revendications : assurer des visites médicales à tous les élèves des établissements éducatifs, réaménager les blocs sanitaires et approvisionner en eau potable ces établissements, ouvrir le nouvel hôpital régional à Bir Ali.

par -

La ville de Bir Ali Ben Khalifa au gouvernorat de Sfax a observé, ce lundi 13 février 2017, une grève générale dans les secteurs de l’éducation et de la santé, à l’appel de l’UGTT, suite au décès de l’élève Mariam Zahmoul du virus de l’hépatite C, qu’elle a contracté à l’école, rapporte Jawhara Fm.

Les grévistes revendiquent les droits de leur région au développement et aux services de santé corrects. Ils ont par ailleurs menacé d’une grève générale dans la délégation de Bir Ali Ben Khalifa jeudi prochain.

par -

Une grève sectorielle de la santé et de l’éducation aura lieu aujourd’hui, lundi 13 février 2017 à la délégation de Bir Ali Ben Khalifa,et ce suite au décès d’une élève atteinte de l’hépatite C à cause de l’infrastructure dégradée, rapporte Mosaïque Fm.

Les habitants de la région, les représentants de l’union locale du travail et des représentants de la société civile se trouvent devant la siège de l’hôpital local de Bir Ali Ben Khalifa, rapporte Mosaïque Fm. Une manifestation aura lieu dans les rues de la ville.

Notons que l’Union locale du travail à Bir Ali Ben Khalifa a appelé, jeudi, à une grève générale dans la région en cas de refus de leurs réclamations.

par -

Les membres de la délégation spéciale de Bir Ali Ben Khelifa (Sfax) ont présenté jeudi leur démission sur fond de l’intervention du délégué de la région dans la décision d’interdiction de l’étalage anarchique à l’avenue principale de la région. Selon le président de la délégation spéciale de Bir Ali Ben Khelifa, Mohamed Zarrouk, l’interdiction de l’étalage anarchique à l’avenue principale intervient en application de la décision prise le 31 mars 2016 par la police municipale. « L’interdiction de l’étalage et de la construction anarchique relève de la compétence de la délégation spéciale et non pas de la délégation », a-t-il tenu à préciser.
De son côté, le délégué de Bir Ali Ben Khelifa, Ahmed Nejhi a estimé que le rétablissement des étalages anarchiques à l’avenue principale n’a aucune intention d’interférer dans la décision de la délégation spéciale, précisant que le nouveau site affecté à ce type de commerce est non fonctionnel et ne répond pas aux règles d’hygiène. « Nous ne sommes pas contre l’application de la loi, mais nous devons quand même préserver la paix sociale et la stabilité sécuritaire et permettre aux catégories défavorisées de gagner leur vie », a-t-il lancé.
Face la démission des membres de la délégation spéciale, nous allons désigner un Conseil provisoire indépendant de 8 membres pour assurer la gestion des affaires municipales, a-t-il ajouté.

TAP

par -
 Le tribunal militaire de Tunis a condamné aujourd’hui mercredi 3 juillet deux accusés dans les événements de Bir 

Le tribunal militaire de Tunis a condamné aujourd’hui mercredi 3 juillet deux accusés dans les événements de Bir Ali Ben Khelifa à 5 et 10 ans de prison. 14 autres accusés dont l’accusé principal ont bénéficié d’un non- lieu .

Les événements de Bir Ali Ben Khelifa remontent à février 2012. Des affrontements ont eu lieu entre des salafistes et des militaires faisant 2 morts et plusieurs blessés.

Me Youssef Rezgui , avocat du suspect s’est félicité de ce jugement et a affirmé qu’il reflète l’indépendance de la justice.

INTERVIEW

Le Directeur général de l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (APII), Samir Bechoual, a appelé à l’institutionnalisation de la campagne d’interpellations et...

AFRIQUE

Merck, une société de premier plan dans le domaine des sciences et des technologies, a annoncé la création de la Fondation Merck. Grâce à...

SPORT

Reseaux Sociaux