Tags Posts tagged with "Boussalem"

Boussalem

par -

Le ministre de l’industrie et des PME, Slim Feriani, a effectué, lundi 6 août 2018, une visite de travail dans le gouvernorat de Jendouba où il a pris le pouls du tissu industriel dans la région, notamment en ce qui concerne la production de sucre. Pour commencer, il s’est rendu dans la localité de “Brahmi”, de la délégation de Boussalem, où il a suivi l’opération de récolte de la betterave à sucre.

Feriani a par la suite fait une descente dans l’usine de production de sucre “Junior” où il a visité la plupart des unités et examiné les étapes de la transformation de la betterave à sucre et l’industrie sucrière en générale. Il convient de mentionner que cette usine aura bientôt une extension dont le coût est évalué à 45 Millions de dinars, ce qui permettra de créer de nouveaux emplois dans la zone.

A cet égard, le ministre a souligné l’importance de maintenir le système de production du sucre dans la région, marqué, selon ses dires, par une diversité au niveau de la production agricole et industrielle lui permettant d’être un pôle pour l’industrie de transformation des aliments, soulignant que l’exploitation de la richesse agricole dans le gouvernorat de Jendouba et en Tunisie en général permettra d’atteindre l’autosuffisance et du coup rationaliser l’importation et accroître la capacité d’exportation. Et de préciser que sa visite dans ce gouvernorat vient après la tenue d’une réunion ministérielle sur le système de production et de transformation du sucre. Une réunion qui s’est achevée sur la nécessité de développer cette industrie et de trouver des solutions radicales aux difficultés rencontrées par le secteur, en plus de la mise en œuvre d’un plan d’action intégré avec des objectifs spécifiques permettant d’améliorer la rentabilité.

Slim Feriani s’est rendu également à l’usine “Rayen”, laquelle produit de la levure et a inspecté les différentes étapes de la production. Cette usine sera bientôt agrandie et ce, après avoir conclu un partenariat avec le groupement “Safir”, qui est considéré comme l’un des plus grands groupements dans le monde spécialisés dans les industries de transformation des aliments

Toujours dans le cadre de cette visite, le ministre a fait un tour à la zone industrielle “Al Irtiyah2” qui s’étale sur 78 hectares et est partagée sur 132 divisions dont 25 ont été consacrés aux PME. L’aménagement de cette zone a coûté 23 Millions de dinars. Le ministre a suivi l’avancement des travaux de la zone industrielle “El Ertiyah2” située à Jendouba Nord et s’étalant sur 31 hectares. Une enveloppe de 9 millions de dinars a été mis en place pour l’aménagement de cette zone, repartie sur 51 divisions dont 20 seront consacrées à des activités spécifiques.

Outre “El Ertiyah2”, Feriani s’est rendu à la zone industrielle “Erroumani” où il a souligné le rôle important des zones industrielles dans le gouvernorat de Jendouba,  tout en contribuant à l’instauration d’un climat d’investissement dynamique dans la région et à créer de nouveaux postes d’emploi à haute valeur ajoutée.

Le ministre était accompagné par le président et le vice-président de l’Utica, Samir Majoul et Hichem Elloumi, par Hamadi Kooli, membre du bureau exécutif de l’Utica, Naceur Jeljli, onseil des présidents de Fédérations sectorielles de l’UTICA, le premier délégué de Jendouba, et Dora Yaâkoubi, députée à l’ARP.

par -

La société régionale de transport (SRT) de Bizerte a décidé la réouverture, à partir de demain mercredi, des lignes de transport Bizerte-Kef et Bizerte-Ain Draham.
La remise en service de ces deux lignes, inexploitées depuis plus de 2 ans, s’inscrit dans le cadre de l’amélioration des services de transport aux voyageurs dans la région, a affirmé le PDG de la SRT de Bizerte Slah Bouzaiene.
Deux navettes quotidiennes, au départ de la station de Zarzouna et celle de Tarek Ibn Zied, seront assurées à bord de la ligne Bizerte-Kef qui traversera les villes de Menzel Bourguiba, Mateur, Béja, Boussalem et Jendouba.
Le même nombre des navettes (2) sera aussi garanti sur la ligne Bizerte-Ain Draham qui relira les villes de Menzel Bourguiba, Mateur, Sejnane, Nefza et Tabarka, au départ des deux stations (Zarzouna et Tarek Ibn Zied).
La SRT de Bizerte a renouvelé et consolidé récemment son parc par l’acquisition de 39 nouveaux bus et 15 usagés.

par -
Jusqu’à la fin du mois de septembre de l’année en cours

Un accident survenu, samedi 18 février 2017, au niveau du croisement reliant la route national N6 et l’autoroute Boussalem-Tunis, a causé la mort de trois personnes dont deux militaires et occasionné des blessures à quatre autres, a déclaré un responsable de la sécurité à l’agence TAP.
La cause de cet accident est, selon les données préliminaires, l’excès de vitesse qui a provoqué la collision entre deux véhicules. D’ailleurs, plusieurs accidents se sont produits au niveau de ce croisement engendrant divers dégâts pour les personnes et les véhicules.
D’ailleurs, plusieurs usagers de la route ont appelé à intervenir au niveau de ce croisement, non adapté aux conditions de la sécurité routière, insistant sur la nécessité de changer l’emplacement des panneaux de signalisation routière.
Auparavant, le district de la garde nationale de Jendouba avait envoyé deux correspondances aux parties concernées mettant en garde contre le danger causé par ce croisement, évoquant notamment le manque d’éclairage public.
Le bilan des décès provoqués par des accidents de la route dans la région de Bousselem au cours d’un mois s’élève, cette année, à plus de dix , dont trois sur la route nationale n6 reliant Boussalem à Jendouba , un sur la route reliant Boussalem et la région de Riabna et trois autres au niveau du croisement d’Eroumani de la délégation de Bousselem. Ces accidents ont causé aussi des blessures pour 12 personnes.

par -

L’autoroute Oued Zarga – Boussalem est enfin ouverte aux véhicules. Il s’agit d’une bonne nouvelle pour les automobilistes tunisiens et aussi algériens en visite en Tunisie.
C’est Youssef Chahed, chef du gouvernement qui a annoncé cette bonne nouvelle lors de l’inauguration de l’autoroute, rapporte Mosaïque fm
Pour rappel, l’autouroute Oued Zarga-Bousselm a coûté environ 430 millions de dinars dont 55% assurés par l’Etat Tunisien, le reste sous forme de crédit contracté auprès du Fonds Arabe de Développement Economique et Social (fades).

par -

Les habitants de Bousalem du gouvernorat de Jendouba, ont été surpris ce matin du 12 avril 2016, par la destruction de 30 présentoirs de marchandises.

Les étalages ont été détruits par les services concernés à une heure tardive de la nuit, provoquant une haute tension dans les lieux.

Dans une déclaration ce mardi à Shems Fm, le secrétaire général de la municipalité de Boussalem, Naceur Bahri, a affirmé que l’anéantissement de ces présentoirs s’inscrit dans le cadre de l’exécution du plan régional de lutte contre les étalages anarchiques.

Naceur Bahri a également indiqué que les concernés par cette décision de destruction ont été informés à temps et qu’ils ont même été avertis à travers les médias et aussi à travers les affiches collées un peu partout dans les rues de la ville.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

La loi antiraciste vient d'être votée par le Parlement, avec son lot de sanctions qui en refroidit plus d'un (fortes amendes et même peine...

INTERVIEW

Slim Feriani, le ministre de l'Industrie et des PME et de l'Energie par intérim, a récemment accordé à Africanmanager une interview exclusive où il...

AFRIQUE

Le compte satellite du tourisme en 2017 publié par le Haut Commissariat au Plan (HCP) et rapporté par Telquel.ma, fait « ressortir une nette amélioration...

Reseaux Sociaux

SPORT

La joueuse de tennis tunisienne Ons Jabeur (101e mondiale) a poursuivi son aventure réussie au tournoi "Kremlin cup" de Moscou, doté de 767.000 dollars,...