Tags Posts tagged with "CAN-2019"

CAN-2019

par -

Les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations CAN -Cameroun 2019 vont connaître du 10 au 16 octobre, leurs troisième et quatrième journées. On connaîtra peut-être le nom des premiers qualifiés pour le rendez-vous de l’année prochaine mais ils seront peu nombreux. Plus important pourrait être celui des définitivement recalés.

Les deux premiers de chacun des douze groupes seront présents au Cameroun à l’exception du groupe B, celui du pays organisateur. S’y ajoutera le meilleur troisième.

A l’issue du premier tiers du parcours, seules quatre équipes ont gagné leurs deux premiers matches, la Tunisie, le Mali, la Guinée, et, inattendue, la Mauritanie. Cette dernière va affronter à deux reprises l’Angola. Pas plus que lors de son match précédent contre le Burkina Faso (2-0), elle n’aura pas les faveurs du pronostic, surtout loin de ses bases mais, c’est un pays qui, sans vagues, a beaucoup progressé ces dernières années et les Palancas Negras auront tout à redouter d’un tel adversaire.
La Tunisie a, pour le moment rempli, son contrat en s’imposant, sur un but de Taha Yassine Khenissi, d’abord face à l’Egypte, puis en allant marquer trois points au Swaziland. Les Aigles de Carthage snt en mesure d’engranger six nouveaux points face à une équipe du Niger qui reste sur une cuisante défaite (0-6) face à l’Egypte.

Autres mondialistes, les Pharaons devraient logiquement faire la différence face au Swaziland. Si bien que dans le groupe J, la Tunisie et l’Egypte pourraient ne pas attendre les deux dernières journées pour valider leur participation à la CAN 2019.
Le Mali est, depuis longtemps, une des valeurs sûres du football continental. L’absence des compétitions nationales depuis bientôt une année n’affecte pas la sélection composée de joueurs expatriés. Si les Aigles engrangeaient quatre points en deux rencontres avec le Burundi, il ferait un grand pas vers le Cameroun. La Guinée a réalisé un coup d’éclat lors de la première journée en juin 2017 en allant battre, à Bouaké, la Côte d’Ivoire (3-2). Puis le Syli National a peiné pour venir difficilement à bout de la Centrafrique il y a un mois à Conakry. Quel visage offriront les hommes du Belge Paul Put face au Rwanda ? Qui le sait?

Des trois autres représentants de l’Afrique à la dernière Coupe du Monde, Maroc, Nigeria et Sénégal, ce sont les Nigérians qui ont la tâche sans doute la plus délicate.

Les Super Eagles occupent actuellement la troisième place dans leur groupe. Ils ont démarré par un échec à domicile inquiétant face à l’Afrique du Sud, mais c’était il y a seize mois, qi a été suivi tout récemment d’une victoire aux Seychelles qui ne représente pas un maître-étalon. Les protégés de Gernot Rohr vont recevoir, à Kaduna d’abord, les Libyens avant de les retrouver en…Algérie. Les Libyens sont des clients très sérieux, à ne jamais négliger. Ils ne jouent jamais chez eux mais paraissent à l’aise partout. Lors de la deuxième journée, ils ont contraint, à Durham, les Bafana Bafana à un partage des points.

Les Lions de la Teranga vont être confrontés à une équipe du Soudan en pleine déconfiture à l’image de ses clubs-phares, Hilal et Merreikh, et devraient en profiter. Les six points sont à la portée des Lions de l’Atlas même si, leur adversaire, les Comores, en a surpris plus d’un en faisant de la résistance face au Cameroun (1-1), début septembre.
La prestation des Eléphants ivoiriens sera aussi suivie de près face aux Fauves du Bas-Oubangui centrafricains,tout comme celle des Fennecs algériens contre leurs co-leaders béninois du groupe D, des Léopards de la RD Congo avec leurs co-leaders zimbabwéens du groupe G, celle des Congolais face aux Bissau-Guinéens qui partagent leur première place du groupe G.
Pour le Rwanda, les Seychelles, le Soudan et le Soudan du Sud, les quatre pays dont le compteur points est bloqué à zéro, les deux matches à venir auront déjà valeur de quitte ou double.

par -

La sélection tunisienne de football est passée à côté d’un large succès face à son homologue swazilandaise, se contentant de deux buts seulement inscrits en première mi-temps du match disputé dimanche au stade Manzini-Mavuso à Mbabane, comptant pour la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2019 (groupe J).
Appelés à conserver le leadership du groupe, les Aigles de Carthage ont fait l’essentiel lors d’une bonne première période, mais multipliaient les maladresses en seconde mi-temps allant jusqu’à rater un penalty en toute fin de match pour se contenter de deux buts suffisants pour conserver le leadership du groupe J.
Mission donc accomplie pour les Tunisiens appelés à conforter leur première place du groupe et regagner la confiance du public tunisien après leur mauvaise prestation au Mondial-2018, et aussi pour le sélectionneur Faouzi Benzarti dont l’objectif est de réussir sa première sortie officielle depuis sa nomination à la tête des Aigles de Carthage.
Optant d’entrée pour l’offensive, le staff technique tunisien alignait une formation composée en attaque de Wahbi Khazri, Naim Sliti et Anis Badri, avec Taha Yassine Khenissi à la pointe, tout en confiant l’animation offensive à Mohamed Amine Ben Amor et Elyès Sekhiri.
Largement dominateurs d’un adversaire visiblement modeste, les aigles de Carthage, qui ont raté une première occasion à la 6e par Ben Amor, trouvaient la faille à la 17e grâce à Taha Yassine Khenissi qui a profité d’une passe de Wahbi Khazri pour tromper le gardien Sandanezwe Mathabela.
Faisant preuve d’une grande rigueur tactique, le onze national continuait son pressing parvenant à doubler le score à la 37e grâce à Naim Sliti qui reprenait une balle mal contrôlée de Khazri dans la surface pour l’envoyer dans les filets du gardien swazilandais.
Bien avertis par ce deuxième but encaissé, les locaux tentaient de réagir s’offrant à la 39e un coup franc que le gardien tunisien Farouk Ben Mustapha déviait en corner.
En début de seconde période, les Tunisiens maintenaient leur pression s’offrant d’entrée deux belles occasions de buts par Skhiri et Sliti sans pour autant parvenir à conclure (47e).
La formation sud-africaine qui enregistrait plusieurs changements, parvenait par moment à inquiéter la défense tunisienne, profitant de la baisse du rythme des Tunisiens. La sélection locale a même failli réduire la marque à la 57e mais le tir puissant des 25 mètres est passé juste au-dessus de la transversale.
En dépit des changements introduis par Faouzi Benzarti dans le dernier quart d’heure de la rencontre en alignant Fakhreddine Ben Youssef à la place de Anis Badri et Issam Jebali à la place de Khenissi, les aigles de Carthage manquaient de réussite. Butant sur une défense swazie de plus en plus hermétique, ils trouvaient plus de difficultés à finir leur travail, comme c’était le cas pour Skhiri (67) et Khenissi (75) dont la frappe est passée à côté.
Les locaux ont été même à deux doigts de surprendre les Tunisiens à la 90e si le tir puissant de Fanelo Mamba n’a pas trouvé la transversale, avant que le gardien Ben Mustapha ne sauve une deuxième tentative swazilandaise (90+3).
L’entrée du milieu offensif de l’OGC Nice, Bassem Srarfi, dans les arrêts du jeu à la place de Sliti, ranimait de nouveau la ligne offensive tunisienne qui manquait une nouvelle occasion de tripler la marque par Khazri dont la frappe est déviée en corner. Ce dernier récidivait en ratant cette fois un penalty accordé en toute fin de match, suite à une faute sur Srarfi, et qui aurait pu enfoncer le clou pour les Aigles de Carthage.
Au terme de cette deuxième journée, la Tunisie conforte sa place de leader du groupe J avec 6 points, devant l’Egypte (3 points) qui a étrillé, samedi le Niger (6-0). Le Swaziland partage la troisième place avec le Niger avec 1 point chacun.
Formation de la sélection tunisienne
Farouk Ben Mustapha, Syam Ben Youssef, Yassine Meriah, Hamdi Naguez, Ali Maaloul, Elyes Skhiri, Amine Ben Amor, Anice Badri (Fakhreddine Ben Youssef 65), Naïm Sliti (Bassem Srarfi 90), Wahbi Khazri, Taha Yassine Khenissi (Issam Jebali 81).

par -

La sélection tunisienne de football a battu son homologue swazilandaise par 2 buts à 0, en match disputé dimanche à Mbabane comptant pour la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations, Cameroun 2019 (Groupe J).
Les buts ont été inscrits par Taha Yassine Khenissi (17) et Naim Sliti (37e).
Dans l’autre match du groupe, disputé samedi à Alexandrie, l’Egypte a étrillé le Niger (6-0).
Lors de la première journée disputée en juin 2017, la Tunisie s’était imposée à Radès devant l’Egypte (1-0) et le Niger avait été accroché par le Swaziland (0-0).
Au terme de cette deuxième journée, la Tunisie conserve la tête du classement du groupe J avec 6 points, devant l’Egypte (3 pts), le Swaziland et le Niger (1 pt chacun).
Résultats
2e journée
Dimanche
Mbabane
Swaziland – Tunisie 0-2
Samedi
Alexandrie:
Egypte – Niger 6-0
1re journée
juin 2017:
Tunisie – Egypte 1-0
Niger – Swaziland 0-0
Classement : PTS J G N P BP BC DIF
1.Tunisie 6 2 2 0 0 3 0 +3
2. Egypte 3 2 1 0 1 6 1 +5
3.Swaziland 1 2 0 1 1 0 2 -2
4.Niger 1 2 0 1 1 0 6 -6
reste à jouer:
3e journée (10 octobre 2018)
Tunisie – Niger
Egypte – Swaziland
4e journée (13 octobre)
Niger – Tunisie
Swaziland – Egypte
5e journée (16 novembre)
Egypte – Tunisie
Swaziland – Niger
6e journée (22 mars)
Niger – Egypte
Tunisie – Swaziland
NB : Les premiers de chaque groupe et les onze meilleurs deuxièmes se qualifient pour la phase finale.

par -

Programme des matchs comptant pour la deuxième journée des qualifications de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 de
football prévus samedi et dimanche :
Samedi 8 septembre 2018 :
Gr B : Comores – Cameroun 13h00
Gr E : Afrique du Sud – Libye 14h00
Gr F : Kenya – Ghana 14h00
Gr L : Ouganda – Tanzanie 14h00
Gr K : Namibie – Zambie 15h00
Gr C : Gabon – Burundi 16h00
Gr A : Guinée-Equatoriale – Soudan 16h00
Gr K : Mozambique – Guinée-Bissau 16h00
Gr D : Gambie – Algérie 17h30
Gr E : Seychelles – Nigeria 17h30
Gr I : Mauritanie – Burkina Faso 18h00
Gr J : Egypte – Niger 19h00
Gr B : Maroc – Malawi 21h00
Dimanche 9 septembre :
Gr A : Madagascar – Sénégal 12h30
Gr J : Swaziland – Tunisie 14h00
Gr F : Ethiopie – Sierra Leone 14h00
Gr L : Lesotho – Cap-Vert 14h00
Gr C : Soudan du Sud – Mali 14h00
Gr H : Rwanda – Côte d’Ivoire 14h30
Gr G : Congo – Zimbabwe 15h30
Gr I : Angola – Botswana 16h00
Gr G : Libéria – RD Congo 17h00
Gr D : Togo – Bénin 17h00
Gr H : Guinée – Centrafrique 17h30

par -

La sélection algérienne de football des moins de 17 ans (U17) a fait match nul 1-1 , mardi au stade olympique de Sousse face a son homologue libyenne , pour le compte de la troisième et dernière journée du tournoi de l’UNAF qualificatif pour la Coupe d’Afrique des nations CAN-2019 prévue en Tanzanie .
Le seul billet qualificatif mis en jeu a été décroché par le Maroc,
vainqueur face à la Tunisie (1-0) à Monastir. Les Marocains ont réussi un parcours sans faute en
s’imposant également face à l’Algérie (5-2) et la Libye (1-0).
Résultats complets :
1re journée :
Algérie – Maroc 2-5
Tunisie – Libye 1-0
2e journée :
Algérie-Tunisie 2-0
Maroc-Libye 1-0
3e journée :
Algérie – Libye 1-1
Maroc – Tunisie 1-0
Classement : Pts J
1- Maroc 9 3
2- Algérie 4 3
3- Tunisie 3 3
4- Libye 1 3

par -

Le nouvel entraîneur de la sélection algérienne de football, Milovan Rajevac, a indiqué jeudi à Alger que son contrat avec la Fédération algérienne de la discipline s’étalera jusqu’à la Coupe d’Afrique des nations de 2019 prévue au Cameroun. “J’ai signé un contrat jusqu’à la Coupe d’Afrique de 2019. J’espère contribuer dans la réussite de la sélection algérienne. Et pour ce faire, j’ai besoin de la contribution de tout le monde : joueurs, membres des différents staffs, responsables, public et médias”, a déclaré le technicien serbe au cours d’une conférence de presse animée au Centre des médias du complexe Mohamed Boudiaf. Rajevac a succédé au Français Christian Gourcuff, dont le contrat a été résilié à sa demande début avril passé. La Fédération algérienne de football avait annoncé avoir trouvé un accord définitif avec l’entraîneur serbe le 26 juin passé. L’intéressé a débarqué à Alger dans la nuit de mardi, et a signé son contrat le lendemain.
Il s’agit pour Rajevac de sa deuxième expérience en tant que sélectionneur d’une équipe nationale africaine. Il avait dirigé le Ghana entre 2009 et 2010, réussissant à atteindre les demi-finales de la Coupe d’Afrique de 2010 en Angola (défaite face à l’Egypte 1-0) et les quarts de finale de la Coupe du monde de la même année en Afrique du Sud.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

Le chef d’entreprise et responsable syndical Rafaa Ennaifer est , à bon droit, vert de rage, à la vue d’articles vestimentaires tunisiens, vendus dans...

INTERVIEW

L'expert en économie et ancien ministre des Finances Houcine Dimasi a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

Le marché des assurances a réalisé un chiffre d'affaires de 73,3 milliards de dinars (mds DA) au 1er semestre 2018 contre 70,3 mds DA...

Reseaux Sociaux

SPORT