Tags Posts tagged with "capitaux propres"

capitaux propres

par -

Les états financiers intermédiaires de l’UBCI, arrêtés au 30 juin 2018, font apparaître des capitaux propres positifs de 325 722 mille DT, y compris un résultat bénéficiaire de 19,501 MDT. La banque signait ainsi un PEB de 168,931 MDT qui était en hausse de plus de 21,5 MDT, un PNB de 106,196 MDT en hausse aussi de plus de 6,5 MDT. Avant impôt et retraitement le résultat net était de 34,515, après retraitement, il baissera par rapport aux 33,615 MDT de la même période de 2017, pour devenir 19,5 MDT

Ses commissaires aux comptes signalent par ailleurs que la banque a reçu, depuis le 29 janvier 2018, un avis de vérification fiscale approfondie sur les différents impôts, droits et taxes au titre de la période allant de 2014 à 2016. L’Administration fiscale n’a jusqu’ici notifié aucun résultat de ce contrôle approfondi. L’UBCI a pris les devants et constitué une provision forfaitaire de 4,9 MDT.

par -

A la date du 30 juin 2017, les états financiers de la BNA (Banque Nationale Agricole) font apparaître un total actif net de 9 702 345 mille DT, des capitaux propres positifs de 854,359 MDT et un résultat net bénéficiaire de 77,218 MDT. Ce résultat a augmenté de plus de 55,3 MDT d’un semestre (2016) à l’autre (2017). L’une des explications de cette hausse spectaculaire, réside dans le fait qu’au courant du 1er semestre 2017, la BNA a procédé à la cession de 2.777.780 actions détenues dans le capital de la “SFBT” pour un prix de cession de 50.000 mDT. La plus-value réalisée par la banque suite à cette opération de cession est de l’ordre de 47.819 mDT. La banque a pourtant performé en exploitation. Son PEB a en effet grimpé de presque 30,5 MDT par rapport au 1er semestre 2016, grâce notamment à la hausse de ses « gains sur portefeuille commercial et opérations financières» qui passaient de 9 à 11,4 MDT et ses revenus du portefeuille d’investissement qui grimpaient de 5 MDT, soit une augmentation de 13,2 %.  C’est cela qui lui fait aussi un PNB en hausse de plus de 14,2 MDT.

Ceci dit, il est de notoriété que les banques sont tenues de respecter un ratio de solvabilité de 10%. Au 30 juin 2017, la BNA affichait un ratio de solvabilité de 12,69% et un ratio Tier One de 8,22%. .Le ratio de liquidité de la Banque, s’élève au 30 juin 2017 à 74,09%, soit une insuffisance de 5,91 % par rapport au minimum de 80% requis. A la même période, les engagements (bilan et hors bilan) de la banque, totalisaient 10,568 MDT dont 2,094 d’actifs classés représentant un taux de 19,82 % avec un taux de couverture de 54,27 % et 60,82 % hors FB. Les actifs de la banque comportent des engagements importants envers les entreprises publiques. Ils représentent plus de 1,127 Milliards DT. C’est lourd et l’identité des entreprises concernées, n’est pas de bonne augure. De bonne augure, on cite les dépôts et avoirs de la clientèle ont totalisé 6.906.732 mDT au 30 juin 2017 contre 6,143.172 Milliards DT au 30/06/2016 dont 588.636 en devises, enregistrant ainsi une augmentation de 763,560 MDT, soit un taux d’accroissement de 12,4 %.

par -

Les états financiers intermédiaires consolidés du fabricant tunisien d’accumulateurs «Assad » pour le 1er semestre 2016 font apparaître des capitaux propres positifs (part du Groupe) de 41.183.529 dinars, y compris le bénéfice de la période (part du Groupe) s’élevant à 1.127.995 dinars. Les Commissaires aux comptes font pourtant part d’un redressement fiscal.

«Nous attirons votre attention sur le fait que la société « L’Accumulateur Tunisien ASSAD SA » a fait l’objet d’un contrôle fiscal approfondi couvrant les exercices de 2009 à 2012. Une notification du résultat du contrôle a été reçue en date du 7 juillet 2014 et a fait ressortir un montant de 1.410.944 DT en principal et pénalités dont 854.165 DT de reports d’IS et de TVA non acceptés. La notification a fait l’objet d’une opposition motivée de la part de la société”. L’Accumulateur Tunisien ASSAD SA a rejeté les principaux chefs de redressement. Toutefois, l’administration fiscale a maintenu sa position initiale lors de sa réponse en date du 19 janvier 2015. Le 5 février 2015, la société « L’Accumulateur Tunisien ASSAD SA » a répondu à l’administration fiscale en maintenant sa position initiale et en appuyant ses propos par plus d’arguments. “La provision constatée pour faire face à ce risque est de l’ordre de 618.103 DT », pouvait-on lire dans le rapport des CC d’Assad

FOCUS 🔍

Italcar, concessionnaire et distributeur exclusif de plusieurs marques de voitures et de camions en Tunisie (Fiat, Alfa Romeo, Lancia, Fiat Professional, Iveco et Jeep), a...

Le meilleur des RS

On l’attendait dans un communiqué officiel, publié par voie de presse, elle préfère les réseaux sociaux pour s’exprimer sur la crise qui secoue Nidaa...

INTERVIEW

Le PDG de la Caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM), Béchir Irmani a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

A la veille d’un nouveau mandat en novembre prochain, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) continue...

Reseaux Sociaux

SPORT