Tags Posts tagged with "cellule terroriste"

cellule terroriste

par -

Les unités de la brigade des recherches et investigations relevant de la Garde nationale à M’nihla dans le gouvernorat de l’Ariana, ont réussi à démanteler une cellule takfiriste composée de six femmes dont l’âge varie entre 21 et 23 ans. Ces femmes sont actives aux cités d’Ettadhamen et de 2 mars. L’une de ces femmes est l’épouse d’un élément terroriste emprisonné. C’est ce qu’a été indiqué dans un communiqué du ministère de l’Intérieur rendu public, ce mercredi.

Arrêtées, les femmes ont reconnu avoir adopté la pensée takfiriste de Daesh. Des livres takfiristes, des CD contenant des discours incitant au terrorisme, et un drapeau noir de Daesh ont été saisis dans leurs domiciles.

Elles ont également avoué avoir mené des contacts via les réseaux sociaux avec des éléments terroristes en Tunisie et à l’étranger.

par -

Les unités sécuritaires d’El Mourouj ont arrêté un jeune homme qui a présenté une pièce d’identité falsifié lors d’un contrôle sécuritaire effectué au niveau de la station de métro d’El Mourouj 4. C’est ce qu’a annoncé le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

Après les investigations menées, il s’est avéré que le jeune homme s’était rendu à trois reprises en Libye.

En fouillant son compte sur le réseau social facebook, les agents de la sûreté nationale ont retrouvé des photos de lui dans des régions montagneuses et portant une arme du type kalachnikov et ont découvert qu’il était en contact avec des jeunes Tunisiens, membres d’organisations terroristes.

Deux membres présumés de la cellule, originaires de la région d’El Ouardia au gouvernorat de Tunis, ont été interpellés. Deux autres membres, dont l’un utilisant une fausse identité dans un pays étranger et l’autre actif dans l’un des foyers de tension, ont été identifiés, indique le même communiqué.

par -

Le ministère de l’Intérieur a annoncé qu’une cellule terroriste composée de 6 membres a été arrêtée le 10 février dernier.

Âgés entre 27 et 37 ans, les membres de cette cellule habitent à El Intilaka au gouvernorat de l’Ariana et à cité Ettahrir et Ibn Khaldoun à Tunis, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur.

En consultant leurs profils sur Facebook, il s’est avéré qu’ils sont en train de partager des post glorifiant l’organisation terroriste daesh. Ils ont aussi partagé des vidéos d’exécutions effectuées par ce groupe terroriste.

Une enquête a été ouverte sur l’affaire.

par -

Le ministère de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué rendu public, mercredi 4 janvier 2017, que la brigade des recherches et investigations relevant de la garde nationale d’Enfidha a démantelé une cellule terroriste, composée de 13 individus, basée à Hergla.

Âgés entre 22 et 43 ans, ils étaient chargés du recrutement de jeunes et de leur transfert vers les zones de conflit, lit-on dans le communiqué.

par -

Une cellule terroriste composée de cinq membres a été démantelée par les unités de recherches de la Garde nationale de Gaafour (Siliana), indique, mardi, le ministère de l’Intérieur.
Un ordinateur, des dépliants et des livres takfiristes ont été saisis, ajoute la même source.
” Les membres de la cellule s’activaient à attirer les jeunes vers l’idéologie du takfirisme “, indique le ministère qui précise que ” l’un des membres de la cellule a avoué recevoir de l’argent d’un élément takfiriste qui réside en Europe “.
Le ministère public a ordonné de placer en garde à vue les membres de la cellule et d’ouvrir une information judiciaire à leur encontre.

par -

Les unités de la brigade des recherches et investigations de la Garde nationale à Enfidha dans le gouvernorat de Sousse, ont démantelé une cellule terroriste composée de dix membres dont deux femmes, annonce le ministère de l’Intérieur dans un communiqué, rendu public, ce jeudi 29 décembre 2016 sur sa page Facebook. L’âge des personnes impliquées est compris entre 25 et 45 ans.

Les membres de cette cellule opéraient à Hammam Sousse, Akouda, Hergla et Kalaâ Kebira. Ils ont avoué avoir planifié des attentats terroristes.

Une enquête judiciaire a été ouverte sur l’affaire, indique le même communiqué.

par -

Les unités de la Garde Nationale ont réussi à démanteler une cellule terroriste composée de cinq membres âgés entre 25 et 40 ans, annonce le ministère de l’Intérieur, dans un communiqué rendu public, ce dimanche 25 décembre 2016. Cette cellule est active à cité Ettadhamon du gouvernorat de l’Ariana.

Elle est impliquée dans l’envoie des jeunes aux zones de conflits.

Tous les membres de cette cellule ont été arrêtés et placé en garde à vue en attendant la fin de l’enquête, indique le même communiqué.

par -

Le juge d’instruction près le pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme a émis onze mandats d’amener à l’encontre de plusieurs individus suspectés d’avoir constitué une cellule terroriste à Sfax.
Dans une déclaration, mercredi, à la TAP, le porte-parole du tribunal de première instance de Tunis et du pôle judiciaire, Sofien Sellili a indiqué que l’unité nationale d’enquête sur les crimes de terrorisme (direction de la sûreté nationale de Gorjani) a démantelé une cellule terroriste takfiriste à Sfax composée de 11 membres.
La mission de cette cellule consiste, selon la même source, à soutenir logistiquement et matériellement les groupes terroristes retranchés sur les hauteurs du pays. Une importante quantité de matières premières à explosifs a été saisie lors de l’opération sécuritaire.
Selon l’interrogatoire des suspects, les membres de la cellule planifiaient des actes terroristes sur le sol tunisien en vue de semer la panique et faire tomber le pouvoir en place, a expliqué la même source.
Les onze terroristes présumés devront répondre de plusieurs chefs d’accusations dont la préparation de l’assassinat d’une personne et d’actes ciblant des biens publics et privés ainsi que la fabrication, l’utilisation et la détention de matière explosive.

par -

Les unités de la brigade antiterroriste de Tunis, en collaboration avec les forces de l’ordre de la ville de Monastir, ont neutralisé une cellule terroriste qui opérait à Menzel Nour.
Les unités sécuritaires ont placé derrière les barreaux six éléments appartenant à cette cellule, hier dimanche 11 décembre 2016, a confié à la TAP un responsable sécuritaire.
La même source a ajouté que les terroristes présumés ont été acheminés vers la capitale pour les suites de l’enquête.

par -

Les unités de la Garde nationale du Kef sont parvenues à démanteler une cellule de soutien aux terroristes retranchés sur les hauteurs de la région.

Le ministère de l’Intérieur a annoncé, dans un communiqué publié dimanche 13 novembre 2016, que cette cellule est composée de 6 éléments takfiristes, âgés de 23 à 33 ans,qui résident dans la délégation du Kef Ouest. Parmi eux, figure le frère ainsi que la soeur d’un élément terroriste retranché dans les montagnes du Kef.

Lors de l’interrogatoire, le frère de ce dernier a reconnu avoir fourni une aide financière à ces groupes terroristes.
Il a reconnu également avoir eu pour mission de fournir à ces groupes des renseignements sur les mouvements des unités sécuritaires, a ajouté le ministère.

par -

L’unité d’enquête et de recherche de la Garde nationale de Teboulba a arrêté, samedi 29 octobre 2016, six éléments en relation avec la cellule terroriste de Zéramdine, démantelée il y a quelques jours, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Ces présumés terroristes sont âgés de 27 et de 32 ans, et ont avoué lors de l’interrogatoire être impliqués dans l’envoi des jeunes dans les zones de tension, pour rejoindre l’organisation terroriste Daech.
Les membres de cette cellule ont également reconnu être en contact avec des éléments, originaires de la région, ayant déjà rallié les rangs de Daech en Syrie.
Les six individus interpellés ont élégamment avoué avoir été initiés au combat lors d’entraînements effectués sur des carrières de sable à Zéramddine, a ajouté le ministère.

par -

Une cellule terroriste composée de trois éléments a été démantelée dans la région d’El-Hamma, gouvernorat de Gabes, annonce, lundi, le ministère de l’Intérieur.
Dans un communiqué, le département précise que les éléments interpellés sont âgés entre 18 et 23 ans. Ils sont soupçonnés d’être impliqués dans l’attaque terroriste de Ben Guerdane, survenue en mars dernier.
Selon les premiers éléments de l’enquête, les terroristes présumés ont admis avoir prêté allégeance à l’organisation terroriste ” Daech ” et envisageaient de rejoindre des groupes terroristes en Libye.
Les suspects ont été placés en gade à vue en coordination avec le Par

par -

Les unités sécuritaires relevant de  la brigade antiterroriste en collaboration avec celles des investigations et recherches relevant de la Garde nationale, ont pu hier mercredi 1O août 2016, démanteler une cellule terroriste takfiriste à Sidi Ali Ben Aoun, gouvernorat de Sidi Bouzid.

L’un des membres de cette cellule terroriste a avoué en être un membre actif et qu’il a été embrigadé par un autre membre salafiste takfiriste, qui a été lui aussi arrêté, et a également avoué les faits, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur.

par -

Une cellule takfiriste, composée de 7 individus ayant prêté allégeance au groupe terroriste Daech, a été démantelée, a annoncé dimanche le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.
Les membres de ce groupe, tous originaires du gouvernorat de Kebili, planifiaient de rejoindre Daech en Libye, précise la même source.
Selon le communiqué, l’opération se serait déroulée grâce à une coordination entre les unités de la Garde nationale des districts de la Garde nationale de Gabès et de Kebili, dans le cadre de la surveillance des éléments takfiristes qui tentent de rejoindre les groupes terroristes dans les foyers de tension.

par -

Une cellule terroriste composée de trois individus suspectés de planifier des attaques à l’arme blanche contre des agents des forces de sécurité et de l’armée, a été démantelée à Kébili, a indiqué, mardi, le ministère de l’Intérieur. Dans un communiqué, le département souligne la saisie d’armes blanches dans l’habitation de l’un des suspects à kébili. Selon les premiers éléments de l’enquête, les trois individus appréhendés ont affirmé avoir prêté allégeance à l’organisation terroriste (Daech) et projeté de se rendre aux foyers de tension.
Le département de l’Intérieur précise que le démantèlement de la cellule terroriste de Kébili intervient suite à la découverte d’une cellule « takfiriste » à Mahdia spécialisée dans la diffusion de la pensée extrémiste et l’enrôlement d’étudiants pour y aller combattre aux cotés de «Daech». Les membres des deux cellules ont été transférés au Pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme, en attendant la fin de l’enquête, apprend-on de même source

TAP

par -
Le ministère de l’Intérieur annonce dans un communiqué que les unités de la sûreté (police et Garde nationale) ont lancé une campagne sécuritaire de grande envergure

Une cellule terroriste composée de 4 takfiris âgés de 26 à 35 ans a été démantelée à Sidi Ali Ben Aoun par la brigade de recherches et investigations de la Garde Nationale à Sidi Bouzid, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur rendu public ce vendredi 6 mai 2016 sur sa page Facebook officielle.

Les 4 membres de la cellule ont été enrôlés par un dangereux terroriste en fuite, et sont chargés de fournir l’aide logistique et l’approvisionnement des groupes terroristes en fuite dans les montagnes de Mghila à Sidi Bouzid, indique le même communiqué.

Après consultation du procureur de la république, les membres de la cellule ont été mis en garde à vue. Un procès-verbal judiciaire pour « appartenance à une organisation terroriste » a été rédigé.

par -

Le ministère de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué rendu public ce lundi 2 mai 2016 que les unités sécuritaires à Moknine ont réussi à démanteler un réseau d’envoi des jeunes vers la Syrie et l’Irak. Ce réseau est composé de 5 éléments intégristes.

Selon les premiers éléments de l’enquête, l’opération d’envoi des jeunes a commencé par le recrutement de jeunes qui participent à des cours de prêche.

Il s’est avéré que des membres de cette cellule étaient en Syrie et en Irak. Ils ont réussi à envoyer un jeune vers l’Irak fin 2015 où il a péris. D’autres éléments ont été envoyés en Syrie.

Après consultation du procureur de la république, les 5 membres de la cellule sont été mis en garde à vue.

par -

Le ministère de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué rendu public ce mardi 19 avril 2016 que l’un des membres de la cellule terroriste démantelée à Sidi Hssine a reconnu l’existence de trois cellules dormantes à la Cité Zouhour, au Bardo et à Jbel Lahmar.

Le suspect a ajouté que les trois cellules sont impliquées dans l’envoie des jeunes vers les zones de conflits.

Rappelons qu’une cellule terroriste composée de plusieurs membres a été démantelée suite aux aveux de l’un des ses membres de la région de Sidi Hssine.

Le suspect a reconnu avoir rejoint l’organisation interdite « Ansar Chariaa » et sa participation à l’attaque contre l’ambassade américaine, et a admis être en étroite relation avec le terroriste abattu à Ben Guerdane, ajoutant qu’il a fait allégeance à « Daech» avec d’autres éléments takfiris dont quelques-uns se trouvent en Syrie et en Libye.

par -

Le ministère de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué rendu public ce mardi 19 avril 2016 qu’une cellule terroriste a été démantelée dans la région de Sidi Hssine, et ce suite aux aveux d’un terroriste arrêté dans la région de Sidi Hssine.

Le suspect a reconnu avoir rejoint l’organisation interdite « Ansar Chariaa » et sa participation à l’attaque contre l’ambassade américaine, et a admis être en étroite relation avec le terroriste abattu  à Ben Guerdane, ajoutant qu’il a fait allégeance à « Daech» avec d’autres éléments takfiris dont quelques-uns se trouvent en Syrie et en Libye.

Après leur arrestation, les autres membres ont avoué avoir rejoint l’organisation interdite « Ansar Chariaa » t leur engagement dans ladite « Aile militaire », et leur tentative de faire passer des armes par le littoral tuniso-libyen vers le Sud puis vers la capitale dans des entrepôts qui se trouvent dans la région de Birin dans la banlieue de Tunis.

Après consultation du ministère public Tunis 2, tous les membres de cette cellule terroriste ont été arrêtés.

INTERVIEW

Le Directeur général de l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (APII), Samir Bechoual, a appelé à l’institutionnalisation de la campagne d’interpellations et...

AFRIQUE

Mohammed VI n'est pas content et l'a fait vertement savoir aux ministres, qu'il a réunis hier dimanche 25 juin 2017 à Casablanca, pour le...

SPORT

Reseaux Sociaux