Tags Posts tagged with "djerba"

djerba

par -

Un premier cas avéré de fièvre du Nil Occidental vient d’être détecté à Djerba, auprès d’une jeune fille. L’infection avait été suspectée, depuis une quinzaine de jours, et confirmée, mardi, 9 octobre 2018, signale à l’agence TAP le directeur régional de la santé à Médenine, Jameleddine Hamdi.
La patiente a été admise à l’Hôpital régional, à Djerba Houmt Souk, depuis quinze jours, puis transférée, au milieu de la semaine dernière, à l’Hôpital Fattouma Bourguiba à Monastir, pour des soins spécifiques disponibles, uniquement, dans les hôpitaux universitaires.
Ce cas demeure isolé et ne doit pas susciter la panique, assure le responsable, appelant les citoyens à soutenir les efforts des municipalités dans la lutte contre les moustiques vecteurs du virus, en veillant, notamment, au respect de la propreté.

par -

Les trois municipalités de l’île de Djerba se sont réunies, mercredi, pour préparer le lancement du tri sélectif des déchets à la source, dans le but d’en réduire le coût et le volume.
Parmi les propositions avancées, l’instauration du tri obligatoire au niveau des hôtels et restaurants, à partir de janvier 2019, la mise en place, par les municipalités, de conteneurs de couleur verte pour les déchets organiques, bleue pour le plastique et jaune pour le reste et l’interdiction des sacs plastiques sur l’île, à partir de juillet 2019.
Ces propositions devront être adoptées par les conseils municipaux respectifs.
Une campagne de sensibilisation au tri sélectif sera lancée impliquant la société civile.

par -

Des actions urgentes seront menées, dans les prochains jours, pour réduire les nuisances occasionnées par la décharge des ordures domestiques de Telbet, à Djerba.
Il sera procédé à la mise à niveau de la décharge, le remballage des cubes d’ordures compressés, le traitement de l’environnement et la neutralisation des odeurs nauséabondes, en attendant l’acquisition de machines de séchage d’ordures. Un bureau de l’Agence nationale de gestion des déchets sera ouvert à Sedouikech, pour le suivi de la situation de la décharge de Telbet.
Ces mesures urgentes ont été présentées par les trois maires de l’île, lors d’une conférence de presse tenue, vendredi, à l’hôtel de ville de Djerba-Midoun.
Elles ont été décidées, la veille, au cours d’une séance de travail tenue, au Palais de la présidence du gouvernement, réunissant les trois maires de l’île avec le chef du gouvernement, Youssef Chahed et consacrée à l’examen de la situation environnementale sur l’île, notamment, le problème de la décharge de Telbet et les tensions qu’il engendre.
Pour le long terme, il sera procédé à la présentation d’un projet de valorisation des déchets à Djerba, à l’occasion du Forum international sur le partenariat public-privé prévu, le 18 septembre 2018. Il est, également, question d’allouer un budget supplémentaire aux trois municipalités de l’île, pour œuvrer à la réduction des déchets et encourager les jeunes à investir dans des projets de recyclage des déchets.

par -

Selon notre envoyée à l’île de Djerba, un grand nombre de vacanciers venant de Tunis et de diverses villes tunisiennes et désirant ainsi passer leurs séjours calmement dans un hôtel très connu de l’île à travers une agence de voyage “frauduleuse et illégale” ont été victimes d’une opération d’escroquerie de la part d’un ancien agent de voyage, propriétaire de cette unité hôtelière. Les malheureux se sont retrouvés avec leurs enfants dans la rue et dans de mauvaises conditions, avec la canicule qui sévit.

Africanmanager a contacté le président de la Fédération Tunisienne des Agences de Voyages et de Tourisme (FTAV), Jabeur Ben Attouch, pour avoir plus de détails sur cette sombre affaire, il nous a confirmé que la personne en question est un ancien agent de voyage et qu’elle avait été licenciée par la FTAV, pour justement “des fraudes énormes”.

Ben Attouch a également affirmé qu’il a ouvert une enquête au sein de son organisme et a dans ce contexte appelé les vacanciers tunisiens à consulter le site web de la FTAV pour éviter ce genre de dépassements jugés dangereux, commis par des individus qui ne font pas partie de la FTAV.

par -

La Fédération Tourisme Authentique Destination Dahar (FTADD) créée en mars 2018, annonce la tenue de sa conférence de presse le 10 juillet prochain, au Casino de Djerba, en présence de Messieurs les Gouverneurs de Medenine, de Gabès et de Tataouine et de Madame l’Ambassadeur de Suisse en Tunisie sous l’égide de Madame la Ministre du Tourisme et de l’Artisanat.

Cette conférence sera également ouverte aux acteurs publics et privés, nationaux et internationaux, engagés dans le développement et la diversification du tourisme en Tunisie, désireux de découvrir et de rencontrer les membres du premier organisme de gestion d’une destination touristique (DMO) en Tunisie.

La FTADD, présidée par Monsieur Mohamed Sadok DABBABI, est le premier syndicat professionnel, régional, indépendant, fédérant plus d’une trentaine de prestataires touristiques, ayant pour objectif la promotion d’une région destination touristique, le Djebel Dahar.

Cette fédération symbolise la concrétisation d’une large concertation et de la volonté des prestataires du Dahar de promouvoir leur territoire et un tourisme authentique.

Ce processus d’acteurs est soutenu depuis 2015 par la Fondation Swisscontact dans le cadre du projet Destination Dahar/DMO, financé par le Secrétariat d’État à l’Economie Suisse (SECO) et conduit en collaboration avec le Ministère du Tourisme et de l’Artisanat ainsi que l’Office National du Tourisme Tunisien.

Les Commissariats Régionaux du Tourisme (Médenine, Gabès et Tataouine), la Fédération Régionale des Agences de Voyage (FRAV) et Swisscontact se joindront à la Fédération pour présenter, lors de cette Conférence, le travail accompli et futur.

par -

Idéalement situé à Djerba, entre Midoun et Houmt Souk, l’hypermarché couvrira une superficie de 6800 m², dont 3600 m² de surface de vente et sera doté de près de 25 caisses. Le second hypermarché du groupe Mabrouk sera hébergé dans le centre commercial Bourgo Mall qui se caractérise par une conception intégrée à l’architecture locale et qui proposera 43 boutiques, 5 restaurants, un espace de divertissement pour enfants, une salle de cinéma, l’Agora et plus de 400 places de stationnement.

Les offres les plus larges aux meilleurs prix

Fort de son expertise sur Tunis, Géant proposera à Djerba un assortiment inédit en termes de gros électroménager, petit électroménager et Hightech. L’offre alimentaire portera également une attention particulière aux rayons frais, ce qui renforcera la disponibilité de ces produits sur l’île.

Conformément à son engagement de défendre le pouvoir d’achat des Tunisiens, Géant offrira les prix les plus bas tout au long de l’année. Les clients de Géant Djerba bénéficieront en plus de promotions avantageuses sur des milliers de produits chaque jour.

L’ambition de Géant Djerba est d’offrir la meilleure expérience client du pays. Ce magasin pilote a été préparé en positionnant le client au centre de toutes les préoccupations.

L’ouverture de ce nouvel hypermarché générera près de 144 emplois directs et plus de 88 emplois indirects. Elle contribuera au développement du tissu économique de la région et proposera une alternative concrète au commerce informel.

Géant Djerba constitue d’autre part un jalon clé du plan de développement de la société Meddis qui prévoit de tripler sa taille d’ici 2022. Ce plan se traduira par l’ouverture d’un hypermarché par an. Après Géant Djerba, la société lancera en septembre 2019 un hypermarché de 10 000m² au sud de Tunis, intégré au centre Azur City Mall.

L’hypermarché Géant est situé à la délégation Midoun-Djerba en face de l’ISET. Le Centre Commercial Bourgo Mall est le plus grand de l’île avec une superficie de 20 768 m². Avec 43 enseignes locales et internationales, le centre comporte deux niveaux. Il intègre un food-court composé de 5 restaurants, un salon de thé, une salle de cinéma l’Agora, une salle polyvalente pour les activités culturelles, un espace de jeux indoor pour enfants et plus de 400 places de parking.

par -

A l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse en Tunisie, le Centre d’Information des Nations Unies (CINU) et l’Association pour la Sauvegarde de l’île de Djerba (ASSIDJE) organisent, le 22 juin 2018, avec le soutien du Ministère des Affaires locales et l’Environnement, de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et du Bureau du Coordonnateur résident de l’ONU en Tunisie, une rencontre avec la société civile autour du thème « Gestion durable des terres en Tunisie – enjeux et opportunités ».

La rencontre, qui aura lieu à partir de 9h00 au Centre culturel et touristique méditerranéen à Houmet Essouk (Djerba), s’adresse particulièrement aux organisations de la société civile tunisiennes désireuses de développer des initiatives et des projets traitant des questions liées à la dégradation des terres et à la sécheresse en Tunisie. Le programme de l’événement prévoit un débat avec les participants sur l’engagement de la société civile en faveur de l’ancrage de la gestion durable des terres et de la préservation des sols en Tunisie et, plus généralement, sur la sensibilisation autour des Objectifs de développement durable.

En septembre 2015, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté « L’Agenda 2030 pour le développement durable », comprenant 17 Objectifs de développement durable (ODD) et 169 cibles. L’ODD numéro 15 « Vie terrestre » exhorte les pays à protéger, restaurer et promouvoir l’utilisation durable des écosystèmes terrestres, à mettre en œuvre une gestion durable des forêts, à lutter contre la désertification, et à mettre fin et inverser la dégradation des terres et à mettre fin à la perte de biodiversité. La cible 15.3 vise à « lutter contre la désertification, à restaurer les terres et sols dégradés, y compris les terres affectées par la désertification, la sécheresse et les inondations, et à s’efforcer à aboutir à un monde sans dégradation des terres » à l’horizon 2030

Monsieur Michael Hage, Coordinateur du Bureau sous-régional de la FAO pour l’Afrique du Nord
et Représentant de la FAO en Tunisie, prononcera l’allocution d’ouverture de la rencontre au cours de laquelle M. Hamda Aloui, Point focal national de la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification (CNULCD) et Représentant du Ministère des Affaires Locales et de l’Environnement exposera un état des lieux actualisé de la mise en œuvre de la CNULCD en Tunisie.

Les représentants de l’Institut des Régions Arides (IRA) de Médenine et du Programme de microfinancement relevant du Fonds pour l’Environnement mondial (GEF/SGP) apporteront, respectivement, des éclairages sur le rôle de la recherche scientifique dans l’impulsion de la lutte contre la désertification et sur les opportunités de financement relatives à l’Appel à projets lancé par le GEF/SGP.

Par ailleurs, et dans le cadre d’une collaboration liant le CINU et l’Institut de recherche pour le développement en Tunisie, une exposition de photographies réalisées dans le sud tunisien et intitulée ” Poussières de sable” sera présentée en marge de la rencontre. L’exposition vise à sensibiliser la société civile en abordant des questions liées à la dégradation des terres, dont notamment l’impact du changement climatique, l’érosion éolienne, l’adaptation de l’agriculture dans les oasis et les oliveraies, la gestion rationnelle de l’eau, le rôle des femmes dans la lutte contre la désertification en Tunisie.

Rappelons que la Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse (17 juin) a été instaurée il y a vingt-trois ans par l’Assemblée générale des Nations Unies et que le thème de l’édition 2018 – «la terre a de la valeur. Investissez-y » — met en exergue les possibilités existant pour les citoyens qui, à travers leurs comportements de consommation, peuvent encourager les entreprises et les acteurs du marché à investir dans la gestion durable des terres.

par -

L’île de Djerba, qui affole les compteurs au niveau des réservations pour cet été, vient d’avoir une autre distinction : Elle figure dans le Top 3 des villes du monde que les voyageurs affectionnent particulièrement pour les loisirs. Ce classement, Global Destinations Cities Index (GDCI), a été établi par Mastercard.

Punta Cana occupe la tête du classement ; Cusco se place à la 2ème position ; Djerba boucle le podium.
Ce qu’on note par ailleurs c’est que les voyages internationaux ont de plus en plus la cote, une bonne nouvelle pour les économies locales et aussi pour voyageurs qui reviennent plus instruits, plus cultivés, plus ouverts sur le monde et ses divers habitants, que les déplacements se fassent dans le cadre du business ou des loisirs. A noter que près d’une décennie de collecte d’informations sur les tendances des voyages internationaux a permis d’entreprendre cette étude. Enfin sachez que les 10 villes retenues affichent un taux de plus 90% des séjours avec nuitées motivés par autre chose que les affaires, notamment les vacances ou des visites familiales.

Le classement intégral :
1.    Punta Cana, République dominicaine (99.9%)
2.    Cusco, Pérou (98%)
3.    Djerba, Tunisie (97.7%)
4.    Riviera Maya, Mexique (97.5%)
5.    Palma de Mallorca, Espagne (97.2%)
6.    Cancun, Mexique (96.8%)
7.    Bali, Indonésie (96.7%)
8.    Panama City, Panama (96.3%)
9.    Orlando, États-Unis (94.1%)
10.  Phuket, Thaïlande (93%)

par -

Symbole de la vitalité retrouvée du tourisme, l’île de Djerba a toujours été la destination préférée d’un grand nombre de touristes tunisiens et étrangers et ce, en vertu des caractéristiques particulières, dont notamment la diversification de ses produits touristiques, la présence de plusieurs musées et de sites archéologiques.

La zone touristique de Djerba-Zarzis (gouvernorat de Médenine) a connu une amélioration des indicateurs touristiques aussi bien au niveau du nombre des arrivées que des nuitées enregistrées dans les établissements hôteliers de la région.

D’ailleurs, depuis quelques mois, de nombreux hôtels et maisons d’hôtes à l’île de Djerba sont presque entièrement réservés par des touristes de différentes nationalités pour la haute saison, cet été.

Selon des données dévoilées le mardi 12 juin 2018 par le ministère du Tourisme, l’aéroport international de Djerba Zarzis a reçu lundi soir le premier vol de cette saison, en provenance de Milan et transportant environ 130 touristes, dans le cadre du retour du marché italien vers l’île de Djerba.

L’aéroport international de Djerba Zarzis a reçu hier également un deuxième vol de Vérone et un troisième de Bergame. Les vols entre l’Italie et Djerba se poursuivront à raison de quatre vols par semaine jusqu’à fin septembre cette année.

D’après la même source et dans le cadre de la promotion de la destination tunisienne, un groupe de journalistes accompagnés de sept Miss françaises ont atterri à Djerba dans la soirée du 10 juin 2018. La délégation française se rendra également à Zarzis. L’ile représente un marché important pour le tourisme tunisien. Sur l’ensemble du pays, au moins 600 000 touristes français sont attendus cette année.

On rappelle que la Tunisie a enregistré notamment ces derniers temps une reprise du trafic passagers et du tourisme, grâce à la diminution des craintes liées à la sécurité et à la levée d’interdiction de voyager par de nombreux pays européens. Notre pays prévoit d’accueillir 8 millions de touristes cette année, sachant que les taux de réservation pour des touristes européens et d’autres nationalités sont très importants.

En Tunisie, le  tourisme est un secteur important pour la réalisation des objectifs du développement et représente une véritable manne pour l’économie nationale. Le dynamisme du secteur touristique, ses importants effets directs et indirects sur les économies des pays en développement notamment font de ce secteur un outil de développement particulièrement prometteur. Il est bien l´un des secteurs économiques parmi les plus dynamiques.

par -

Les agences de voyages installées à Djerba ont tenu, jeudi 10 mai 2018, leur réunion mensuelle afin d’évaluer les indicateurs de l’actuelle saison touristique dans la région.

Dans une déclaration accordée à Jawhara fm, Hamda Abdellaoui, président de la Fédération régionale des agences de voyage et de tourisme, a annoncé que 95% des hôtels de Djerba et Zarzis affichent déjà complet pour les mois de juillet et août.

La hausse des réservations des touristes étrangers risque de barrer la route au tourisme intérieur et maghrébin, a toutefois ajouté le responsable.

Abdellaoui a, à cet effet, appelé les propriétaires des hôtels fermés à rouvrir leurs établissements. Il a également encouragé les Tunisiens désireux de passer leurs vacances sur l’île de rêve à réserver le plus tôt possible.

par -

Entre 5 mille et 6 mille visiteurs sont attendus au pèlerinage d’El Ghriba, prévu, à Djerba, les 2 et 3 mai 2018, annonce Perez Trabelsi, président de l’Association de la synagogue d’El Ghriba. En plus des pays émetteurs habituels, des visiteurs provenant de nouveaux pays, tels que la Russie et l’Italie, sont intéressés cette année par cet événement, précise-t-il.

Tous les moyens logistiques et matériels ont été mobilisés, pour garantir la réussite des festivités qui démarrent, le 28 avril.

Des personnalités religieuses de Russie et d’Italie, des diplomates et des ministres du gouvernement tunisien seront présents à cet événement qui constitue, selon Pérès, un important indicateur pour la réussite de la prochaine saison touristique, en Tunisie.

Le président de l’Association de la synagogue d’El Ghriba adresse à tous les visiteurs de l’île un message rassurant sur le climat de sérénité qui y règne et l’engagement du ministère de l’Intérieur à assurer les bonnes conditions de déroulement des festivités. Celles-ci auront lieu à quelques jours des élections municipales du 6 mai 2018.

par -

Le journal “Le Parisien” a fait une belle fleur à la Tunisie, plus précisément Djerba, en la classant parmi les deux destinations de choix pour “des vacances qui riment avec tranquillité d’esprit” (l’autre est le Parc naturel régional du Vercors, en France). Le journal français a jeté son dévolu sur un hôtel club de l’île de Djerba qui a la cote auprès des visiteurs.
“Le Parisien” met en avant l’aéroport tout proche, le service offert, l’”élégance” de l’hôtel, sa “belle plage de sable fin” et les activités à la disposition des vacanciers. La gastronomie (Couscous Royal, menus végétariens, pizzas, calamars sautés aux légumes) est également évoquée parmi les bons points de la ville.
Et puis il y a les tarifs, très corrects pour un tel niveau de prestation : 499€ par personne, billet d’avion compris. Le journal va jusqu’à donner à ses lecteurs une idée sur le climat au printemps ou en été. Mais il suggère vivement aux touristes de s’y rendre avant ces périodes, pour profiter des prix relativement bas avant la flambée, toute relative tout de même, de la saison estivale…

par -

BNP Paribas, présente à Djerba depuis 1989, change d’adresse et accueille désormais ses clients dans sa toute nouvelle agence de la Rue de La Municipalité, au centre de Houmt Souk à Djerba, dans un quartier connu pour son dynamisme et son accessibilité.

Walid Ghaffari, Directeur de l’Agence Houmt Souk et son équipe ont accueilli le lundi 16 avril leurs clients dans une ambiance conviviale à l’occasion de la cérémonie d’inauguration de la nouvelle agence.

A l’instar de l’ensemble des nouvelles agences UBCI, ce nouveau point de vente, destiné aux clients particuliers et professionnels ainsi qu’aux nombreuses entreprises de la place, correspond au concept développé par la Banque en matière d’accueil. Tout est défini pour faire du passage du client en agence une expérience satisfaisante et répondant aux meilleurs standards : luminosité, mobilier ergonomique, agencement de l’espace. Le personnel de l’agence dispose à son tour des outils nécessaires pour répondre efficacement aux attentes de sa clientèle.

En même temps qu’elle renforce sa proximité, UBCI – BNP Paribas développe également ses canaux de banque à distance, via internet et des applications mobiles spécifiques, telles que « UBCI Mobile Banking » et « Connexis Cash Mobile ».

La nouvelle agence de Djerba Houmt Souk est en outre dotée d’un DAB 24h/24 et 7j/7.

Pour plus d’informations, les chargés de clientèle de l’agence Djerba sont disponibles au 39 154 100.

par -

La station de dessalement de l’eau de mer à Djerba sera prête avant le mois de Ramadan et l’été 2018, relate Mosaïque fm.

Cette station sera meilleure que les précédentes au niveau de l’approvisionnement en eau pour cette île, a indiqué Samir Taïeb, ministre de l’Agriculture en marge d’une visite au chantier de la station.

par -

Les Français ont Djerba au cœur“, déclare aux médias l’ambassadeur de France en Tunisie, Olivier Poivre d’Arvor, en marge d’une rencontre tenue, mercredi soir, à Djerba, avec les composantes de la société civile, pour la présentation de l’initiative ” Saison Bleue “.

Le diplomate espère que le nombre de touristes Français en Tunisie atteigne 800 mille, en 2018, contre 700 mille, en 2017. “D’ici deux ou trois ans, il faut qu’un million de mes compatriotes viennent visiter la Tunisie”, insiste-t-il. On peut atteindre le million avec “des destinations comme Djerba“, ajoute le diplomate.

La Saison Bleue, événement qu’Olivier Poivre d’Arvor initie en tant que Président du Musée de la marine en France, en partenariat avec la société civile de part et d’autre de la Méditerranée, devra démarrer, le 15 juin, à travers tout le littoral tunisien. Une occasion pour promouvoir la destination Tunisie, valoriser la mer et développer l’économie bleue.

Plus de deux cents événements sont prévus, à cette occasion, dont des festivals, des conférences scientifiques, des rencontres économiques et des régates. La Saison bleue sera clôturée, en septembre 2018, par le premier forum de la mer à Bizerte et le rallye ” Route du Jasmin “, qui prendra le départ le 1er aout 2018, à Seyne-sur-Mer (Toulon, France), en direction de la Sardaigne (Italie), puis Hammamet, en passant par l’île de la Galite, Bizerte et Gammarth.

par -

Le centre de traitement, de valorisation et de recyclage des déchets et de production des énergies renouvelables à Djerba sera opérationnel, vers la fin de 2019.

Dans une déclaration accordée à Shems fm, Walid Mardassi, chargé de mission auprès du ministre des affaires locales et de l’environnement a affirmé que ce centre s’inscrit dans le cadre du programme de l’Etat visant l’éradication des décharges contrôlées et l’enfouissement des déchets via l’implantation de centres de traitement de recyclage des déchets dans 15 villes.

Et d’ajouter que son département a aidé des municipalités dans différents gouvernorats qui connaissent des difficultés dans la collecte des déchets.

par -

Le service des urgences à l’Hôpital régional Sadok Mokaddem, à Djerba, est fin prêt. Il démarrera ses activités avant la fin du 1er trimestre 2018, dès le recrutement de l’effectif nécessaire, fait savoir à l’agence TAP le directeur régional de la Santé à Médenine, Fayçal Challouf.
Au cours de ce trimestre, le secteur de la Santé sera marqué par l’entrée en service d’une unité de cathétérisme cardiaque, à l’Hôpital universitaire à Médenine, d’une unité de dialyse dans ce même CHU et d’une autre unité à l’hôpital local à Beni Khedach, ainsi que d’un service des urgences à Ksar Jedid (délégation de Beni Khedech), d’un centre intermédiaire de santé à Médenine-sud et de six centres de santé de base.

par -

Les travaux de réalisation de la station de dessalement de l’eau de mer à Djerba reprendront, au cours du mois de février 2018, a annoncé le ministre du développement, de l’investissement et de la coopération internationale Zied Laadhari.
Intervenant, mardi, lors d’une séance plénière de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) consacrée à l’examen d’un projet de loi portant approbation de l’échange de mémorandums entre les gouvernements tunisien et japonais concernant le financement d’un projet de dessalement d’eau de mer à Sfax, le ministre a indiqué que ce projet (station de Sfax) s’inscrit dans le cadre d’une carte de projets de dessalement qui concernera plusieurs régions côtières.
Plusieurs autres projets sont programmés, notamment le projet des eaux du nord, précise encore Laadhari.
L’étude relative au transfert des eaux du nord est financée par la Banque allemande de développement (KFW) à hauteur de 3 millions d’euros, a affirmé le ministre, ajoutant que le Japon finance 12 projets en Tunisie.

par -

Une tentative d’incendier une synagogue située à la Hara Kebira à Houmt Souk (Djerba) a été déjouée par les forces de l’ordre hier soir, rapporte la radio Mosaique FM.

Les unités de la Garde Nationale, de la police soutenus par des citoyens ont fait face aux assaillants inconnus, rapporte la même source.

Il est à noter que certaines pages Facebook ont relayés de vieilles images de synagogue incendiée, les présentant comme étant celles de la tentative d’hier.

par -

Le tour opérateur Thomas Cook France prévoit de quadrupler le nombre de touristes programmé en Tunisie, pour atteindre 25 à 30 mille visiteurs, annonce son président, Nicolas Delord, à l’ouverture, lundi, à Djerba, du congrès du deuxième plus important TO en Europe. L’année 2018 marquera, ainsi, le retour de la destination Tunisie, souligne-t-il ajoutant que Thomas Cook compte ouvrir trois unités hôtelières, également cette année, une à Djerba et deux à Hammamet.
Trois cents voyagistes participent à ce congrès qui se poursuit jusqu’au 11 janvier 2018. C’est une opération promotionnelle d’envergure au profit de la destination Tunisie et une occasion pour les congressistes de prendre connaissance du produit touristique à Djerba et dans les sites avoisinants à Médenine et Tataouine, estime Néji Ben Othman, directeur général de l’Office national du tourisme. L’organisation de ce congrès témoigne du retour de confiance des français en la destination Tunisie, dit-il, surtout que ce marché émetteur a enregistré, en 2017, une croissance remarquable du nombre de touristes français (+ 46%), totalisant 570 mille entrées. Cette relance s’est accompagnée de la reprise du marché allemand et de la levée des restrictions au niveau du marché britannique.
Globalement, plus de 7 millions de touristes ont choisi de passer leurs vacances en Tunisie, en 2017, enregistrant une hausse de 23%, par rapport à 2016.

FOCUS 🔍

Les chiffres des immatriculations de nouvelles voitures pour le mois de septembre 2018, laissent voire que les ventes des véhicules particuliers de la marque...

Le meilleur des RS

Ce Post, intitulé «Polémiques hôtelières», est l'oeuvre d'un homme qui a une grande expérience dans le secteur du tourisme et un ancien DG de...

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

L'expert en économie et ancien ministre des Finances Houcine Dimasi a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

Les technologies numériques sont amenées à jouer un rôle déterminant dans le développement socio-économique de Djibouti, et seront indispensables au succès de la stratégie...

Reseaux Sociaux

SPORT