Tags Posts tagged with "El Kantaoui"

El Kantaoui

par -

Le délégué régional du tourisme à Sousse, Foued Eloued a annoncé que le nombre de touristes qui sont arrivés à la zone touristique Sousse – Port El Kantaoui a augmenté de 11% durant le premier semestre de cette année. Ainsi, le nombre de touristes a atteint, durant les 6 premiers mois de cette année, 277.782 contre 250.596 touristes au cours de la même période de 2016.

Lors de la réunion, lundi 3 juillet 2017, du conseil régional du tourisme à Sousse qui a eu lieu dans le siège du gouvernorat en la présence du gouverneur de Sousse, le responsable a tenu également à préciser que tous les indicateurs touristiques relatifs à la zone touristique El Kantaoui clignotent au vert et affichent une nette amélioration par rapport à l’année dernière.

par -

La Société de transport du Sahel a renforcé, depuis la mi-juin, la desserte entre les zones touristiques, en réactivant la ligne Monatir-Hammamet et en renforçant l’interconnexion entre Monastir, Sousse et El Kantaoui, affirme le directeur régional de la société, Maher Massoud.
Les navettes entre Monastir et Sousse via les zones touristiques ont été intensifiées, à raison d’un voyage toutes les 20 mn.
Un responsable commercial au métro léger du Sahel, Mohamed Belhaj Sghaier, a, par ailleurs, indiqué, à l’agence TAP, que la langue russe a été introduite dans le dépliant des horaires du métro reliant Sousse, Monastir et Mahdia, à la demande du Commissariat régional au tourisme, à Monastir. Lequel Commissariat a mobilisé une vingtaine d’artistes-peintres pour l’embellissement des stations de métro par des fresques inspirées du patrimoine tunisien, ainsi que de trois stations de la Société de transport du Sahel.
En 2016, Monastir a accueilli 115 mille touristes russes qui ont passé plus d’un million de nuitées, dans les hôtels de la région.

par -

A quelques jours de l’ouverture de la saison estivale, la municipalité de Hammam Sousse laissait toujours s’amonceler les détritus, les bouteilles de bière des ivrognes qui polluent les plages de la station touristique d’El Kantaoui. Des tonnes d’algues marines envahissaient encore les plages d’El Kantaoui, bouteilles et canettes de bière en florilège nauséabond. Pourtant, le poste de police d’El Kantaoui n’est qu’à quelques mètres et ne bouge chaque été pas le petit doigt pour déloger les buveurs nocturnes. De son côté, la municipalité de Hammam Sousse, pourtant en partie financée par la taxe hôtelière, refuse de nettoyer la plage, arguant du peu de moyens logistiques. Un des cafetiers de la plage s’était mobilisé lui-même, a loué la logistique nécessaire. Le président de la municipalité lui a fait envoyer les agents des « taratib » de la municipalité, lui enjoignant de ne pas bouger le petit doigt. Hatem Laatiri serait devenu de la race des présidents de municipalités qui ne font rien et ne laissent pas les autres faire ce qu’il ne fait pas ???

plas

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux