Tags Posts tagged with "ford"

ford

par -

Un téléphone mobile et un caniche n’ont pas grand-chose en commun. Cependant, à l’intérieur d’une voiture, les téléphones et les animaux domestiques peuvent très vite se transformer en des distractions dangereuses susceptibles de provoquer des accidents de la route.

Si les risques liés à l’utilisation d’un téléphone au volant sont bien connus, peu de personnes savent que les animaux de compagnie sont tout aussi dangereux. “Un animal de compagnie circulant librement dans une voiture, lorsque celle-ci est en mouvement, représente une distraction potentiellement dangereuse pour le conducteur”, indique Andy Taylor, directeur du développement durable, de l’environnement et de la sécurité chez Ford Moyen-Orient et Afrique.

Le premier conseil que l’on peut vous donner pour voyager en toute sécurité avec les animaux que vous transportez, c’est de le faire à bord d’un véhicule suffisamment spacieux. En utilisant un SUV de taille moyenne, comme le Ford Kuga par exemple, vous disposerez de suffisamment d’espace libre pour que vous et votre animal de compagnie ne vous sentiez jamais à l’étroit. Un espace de rangement important signifie également que vous pouvez transporter des jouets plus facilement, mais aussi des couvertures et tout ce dont votre animal de compagnie peut avoir besoin.

Plusieurs experts déplorent le fait que de nombreuses personnes voyagent souvent de manière complètement improbable en voiture avec leurs animaux de compagnie : certains les posent sur leurs genoux en conduisant, tandis que d’autres les laissent circuler librement à l’intérieur de leur véhicule.

Pourtant, il existe des réflexes faciles à adopter pour que vous et votre peluche à quatre pattes soyez en mesure de circuler en voiture en toute sécurité.

La célèbre vétérinaire Mary Peng, P-DG et fondatrice du Centre international des services vétérinaires, nous fait de ses meilleurs conseils en la matière :

  1. Ne laissez jamais votre animal de compagnie s’asseoir sur le siège avant : il est certes amusant d’avoir votre compagnon à fourrure à côté de vous lorsque vous conduisez, mais c’est également extrêmement dangereux, aussi bien pour votre animal de compagnie que pour vous. Au cas où surviendrait un accident qui déclencherait vos airbags, votre chien ou votre chat, et vous-même, vous pourriez vous retrouver gravement blessés, voire tués.
  2. Utilisez un harnais ou une caisse lorsque vous conduisez : à bord d’une voiture, l’endroit le plus sûr pour votre chien ou votre chat est la banquette arrière, surtout si ces derniers y sont fixés à l’aide d’un harnais. Si vous roulez à bord d’un SUV, placez votre animal de compagnie dans une caisse que vous mettrez dans le coffre et qui sera stabilisée.
  3. Gardez vos fenêtres ouvertes, mais pas totalement : lorsqu’une voiture est en mouvement, les chiens adorent sortir leur tête par la fenêtre et laisser leur langue battre contre le vent. Il est donc difficile de leur enlever ce petit plaisir ! Cependant, le moindre coup de frein dans ces conditions peut très vite se transformer en tragédie car l’animal pourrait se retrouver éjecté du véhicule.
  4. Essayez de soulager le stress de l’animal : voyager en voiture peut très vite s’avérer stressant pour votre animal. C’est pourquoi, les experts conseillent d’avoir toujours à portée de main quelques-uns de leurs jouets préférés ou une couverture confortable disposée sur la banquette arrière, et ce, pour aider l’animal de compagnie à se détendre. Plus votre chien ou votre chat sera à l’aise, plus l’expérience de conduite sera sûre et agréable pour tout le monde.
  5. Prenez une pause: les longs trajets peuvent vite mettre à mal votre jolie boule de poils. Prenez donc une pause toutes les 1 ou 2 heures environ : cela permettra à votre animal de compagnie d’étirer ses pattes, de jouer, de boire de l’eau et de se soulager. Et puis soyons honnêtes : une pause vous fera aussi du bien, non ?
  6. Ne laissez jamais votre animal seul dans la voiture : dans certaines régions, les températures à bord d’un véhicule peuvent augmenter très rapidement. En quelques minutes à peine, la chaleur à bord peut ainsi atteindre des niveaux très élevés, susceptibles de mettre en danger la vie de votre animal de compagnie.
  7. Veillez à ce que votre animal soit identifié : n’hésitez pas à attacher une plaque au collier de votre animal de compagnie, sur laquelle vous aurez pris soin de noter votre numéro de téléphone: une telle précaution sera fort utile si votre chat ou votre chien se décidait à prendre la poudre d’escampette, en sautant par l’une des fenêtres de votre voiture ou en s’échappant par une portière ouverte. Une plaque d’identification permettra en effet de vous contacter si votre animal fugueur est retrouvé.

par -

En ce début 2018, Ford Smart Mobility LLC a franchi une nouvelle étape pour accélérer la livraison de produits et services de mobilité. Comme indiqué au Salon de l’électronique (CES) à Las Vegas, la stratégie de mobilité de Ford est de fournir une vaste gamme de produits et services qui améliorera tous les niveaux du réseau de transport (véhicules, infrastructures, connectivité et services numériques) et ce, afin d’atténuer les problèmes du transport dans les villes et d’aider les gens à se déplacer plus librement dans la ville de demain.

“Nous sommes convaincus que le transport, effectué correctement dans le cadre d’une approche systémique, peut redonner vie à nos villes”, a déclaré Marcy Klevorn, présidente de Ford Mobility. “En accélérant notre prestation de services en mobilité, grâce aux changements que nous effectuons aujourd’hui, nous favoriserons cette reprise, améliorerons notre compétitivité et créerons de la valeur à long terme.”

 Pour Ford, il s’agit de réorganiser son pôle Ford Mobility afin de mettre en place des offres sur les cinq piliers suivants :

  • Système de fonctionnement du transport : la plate-forme Ford ouverte et basée sur le Cloud pour intégrer et gérer toutes les informations de transport des villes. Cette plateforme s’étendra au-delà de Ford pour inclure d’autres constructeurs automobiles, fournisseurs, partenaires et villes. Par ailleurs, un réseau de développeurs pour construire et soutenir le système sera également lancé.
  • Connectivité : pour développer des services numériques pour les particuliers, les professionnels et les flottes d’entreprises ainsi que les services municipaux. L’engagement de l’entreprise est d’arriver à 100% de connectivité dans les nouveaux véhicules aux États-Unis d’ici 2019 et d’atteindre l’objectif de 90% de connectivité à travers le monde d’ici 2020.
  • Le covoiturage : dédié au développement de services de transports partagés, comme Chariot (Solution de micro transit de Ford). Cette dernière verra, cette année, une accélération des lancements dans plusieurs villes à travers le monde.
  • Le transport médical non-urgent : profitant de l’expansion du marché du transport médical, Ford Mobility élargira ses opérations de transport médical non-urgent dans le cadre d’un projet pilote au sud-est du Michigan.
  • La gestion de véhicules en tant que service : une solution de gestion pour les flottes d’entreprise. Fondée en 2017, « Ford Commercial Solutions » exploite la connectivité des véhicules pour fournir des services de données et d’optimisation de flottes destinés aux entreprises.

Afin de soutenir ce changement vers l’innovation, l’entreprise annonce aujourd’hui la conclusion d’un accord pour l’acquisition de Autonomic, une entreprise technologique basée à Palo Alto en Californie, spécialisée dans la mise à niveau, l’architecture et l’exploitation des solutions dans le secteur des transports.

L’acquisition d’Autonomic par Ford consiste en la mise ne place d’une plateforme ouverte et basée sur le Cloud pour intégrer et gérer toutes les informations de transport des villes. Autonomic soutiendra les  projets du constructeur pour intensification d’autres initiatives clés en matière de mobilité, telles que Chariot et le transport médical non-urgent. En plus de profiter pleinement de la valeur créée par cette plate-forme, Ford bénéficiera également des capacités de l’équipe d’Autonomic dans la création et l’incubation de nouvelles activités de mobilité ainsi que son réseau pour permettre à Ford d’accéder aux meilleurs talents technologiques.

Ford annonce également l’acquisition de TransLoc, basé à Durham en Caroline du Nord, un fournisseur de technologie de réaction à la demande pour les solutions de microtransit appartenant aux villes. L’acquisition de TransLoc permettra à Ford d’exploiter son expertise opérationnelle, son réseau de relations avec les villes et son expérience avérée en matière de fourniture de solutions aux villes à l’échelle globale, en vue d’améliorer l’expérience des passagers via le routage dynamique.

 NB : Les termes de ces acquisitions ne seront pas divulgués.

 “Alors que nous tenons notre engagement à fournir des solutions pour répondre aux défis du transport dans les villes, une partie importante de notre processus consiste à déterminer s’il est préférable de construire, d’acheter ou de s’associer aux capacités requises”, a déclaré Klevorn. “Nous pensons que l’intégration de la technologie et du talent d’Autonomic et de TransLoc dans notre équipe de mobilité renforcera notre capacité à livrer des solutions solides aux particuliers, aux gestionnaires de flottes, ainsi qu’aux villes à travers le monde.”

par -

Ford va fortement augmenter ses investissements dans les véhicules électriques pour les porter à 11 milliards de dollars (9 milliards d‘euros) en 2022 et avoir une gamme de 40 véhicules hybrides ou purement électriques, rapporte Reuters.

Le constructeur américain pensait auparavant investir 4,5 milliards de dollars à l‘horizon 2020, souligne la direction.

En 2016, derniers chiffres annuels connus, la branche recherche et développement de Ford a dépensé 7,3 milliards de dollars, contre 6,7 milliards en 2015.

“Nous sommes totalement investis là-dedans. Nous prenons nos véhicules traditionnels, nos véhicules les plus emblématiques et nous les rendons électriques”, a déclaré Bill Ford à la presse.

“Si nous voulons réussir dans l’électrique, nous devons le faire avec des véhicules qui sont déjà bien connus”.

par -

Les vacances de fin d’année approchent à grands pas. On s’attend donc bientôt à ce que nos routes soient envahies par des nuées de voyageurs, pressés de rejoindre leur famille ou de fêter le passage de l’an ailleurs que chez eux.

Cette période a beau être celle des fêtes, c’est aussi celle où l’on enregistre chaque année les pics les plus élevés en matière d’accidents de la route. Cette hécatombe annuelle est essentiellement provoquée par le flux massif de voyageurs qui prennent la route au même moment, mais aussi par le stress, le surmenage et la fatigue.

 Il convient donc plus que jamais de redoubler de prudence au volant durant cette période. Voici cinq conseils de Ford pour voyager en toute sécurité durant les vacances de fin d’année :

1.    Préparez votre voiture :

Avant de prendre la route, effectuez quelques vérifications pour être sûrs que votre véhicule est paré pour effectuer un long trajet. Avant de partir, vérifiez vos niveaux d’huile. Contrôlez aussi la pression de vos pneus et assurez-vous que votre réservoir est plein ! La navigation GPS de votre système SYNC 3 vous indiquera d’ailleurs automatiquement où se trouve la station-service la plus proche au cas où vous manqueriez de carburant. Si vous voyagez avec des enfants, assurez-vous qu’ils sont bien attachés à l’arrière et, s’ils sont trop jeunes, utilisez un siège de sécurité.

2.    Planifiez votre voyage : Prenez votre temps pour arriver à destination et évitez d’être pressé. Si vous avez peur d’arriver en retard, alors sortez plus tôt ! L’objectif étant de rester détendu pendant toute la durée du trajet et de pouvoir prendre suffisamment de pauses sur la route.

3.    Transportez des objets utiles : Assurez-vous de disposer de suffisamment d’eau à bord de votre voiture pour vous hydrater en permanence, mais aussi de nourriture pour pallier aux petites faims ! Transportez toujours une pharmacie portable avec vous, ainsi que des articles de toilette. Prévoyez de bons MP3 que vous pourrez écouter sur la route, mais aussi des jouets pour divertir vos enfants.

4.    Prenez des pauses : Conduire sur de longues distances est un exercice particulièrement éreintant, alors essayez de prendre des pauses ou, si c’est possible, relayez-vous au volant avec vos passagers. Certaines personnes ont un excellent sens de l’orientation, tandis que d’autres sont incapables de déchiffrer une carte ! Si votre sens de l’orientation laisse à désirer, ne vous entêtez pas et laissez les autres vous indiquer le bon chemin !

5.    Gardez toujours votre calme : Lorsque votre frustration atteint son comble parce que vous vous retrouvez coincés dans un bouchon, tentez de garder tout de même votre calme. Rappelez-vous que les autres automobilistes ne sont pas plus responsables que vous de l’embouteillage où vous êtes empêtrés depuis une bonne demi-heure et que, comme vous, ils ne demandent qu’à rentrer chez eux ! Et puis, perdre votre sang-froid ne vous fera pas avancer plus vite ! Essayez donc de prendre du recul face à la situation. Gardez en tête que les vacances sont d’abord synonyme de détente et d’évasion.

Nous vous souhaitons une très bonne fin d’année et de joyeuses fêtes !

par -

Le monde se sent de plus en plus désemparé vis-à-vis des différents changements politiques, culturels et sociétaux. Ainsi, plus de 60% des adultes interrogés estiment être complètement dépassés par les événements actuels.

Pour mieux comprendre ces réalités, le rapport de Ford sur les tendances pour 2018 se penche sur les problèmes qui divisent le monde, mais aussi sur les mécanismes qui en découlent. Entre autres, on remarque un véritable renforcement du sentiment de compassion et de culpabilité, mais aussi une tendance de plus en plus prononcée à l’activisme politique. Cette dernière tendance est corroborée par le fait que 76 % des adultes à l’échelle planétaire estiment que leurs actions ont le pouvoir d’influencer de manière positive le cours des événements dans le monde.

 Chaque année, Ford examine de près les tendances marquantes liées à la consommation dans le monde. En tant qu’entreprise de mobilité et que constructeur automobile, Ford demeure déterminé à changer la manière dont le monde évolue, comme il le fait depuis plus d’un siècle déjà.

Voici les points saillants du rapport de Ford sur les tendances à la consommation en 2018 :

 

  •     68% des adultes se sentent aujourd’hui dépassés par la souffrance qui sévit dans le monde. Plus de la moitié (51%) éprouve un sentiment de culpabilité lié au fait de ne pas pouvoir faire davantage d’effort pour rendre le monde meilleur.

  •     81% des adultes se disent préoccupés par les clivages sociaux qui se creusent davantage entre les riches et les pauvres.

  •    52% des adultes âgés de 18 à 29 ans invitent les entreprises à prendre davantage position sur les questions d’ordre politique.

  • 73% des adultes affirment qu’ils devraient commencer à s’occuper de manière plus significative de leur bien-être émotionnel et mental et 57% d’entre eux avouent ne pas dormir suffisamment la nuit.

  •     39% des adultes interrogés ne se sentent nullement dérangés par le fait de devoir partager leurs informations personnelles avec des entreprises, cependant une majorité (60%) d’entre eux se déclare frustrée par le nombre d’informations personnelles qui les concernent rendu public.

  •     52% des adultes interrogés estiment que l’implémentation d’une intelligence artificielle dans leurs vies est susceptible d’apporter plus de mal que de bien. En revanche, 61% d’entre eux voient d’un bon œil l’arrivée de véhicules autonomes sur nos routes.

Les convictions d’aujourd’hui façonnent le monde de demain

 Le rapport annuel de Ford tente de mieux comprendre comment certaines tendances influenceront les consommateurs et les entreprises tout au long de 2018 et bien au-delà. Voici 10 tendances importantes qui caractériseront 2018 :

  1. Le monde fera davantage preuve de créativité : Le bouleversement global est évident dans tous les domaines. Qu’il s’agisse de politique ou même de culture pop, les gens réagiront presque toujours au changement en adoptant des opinions de plus en plus polarisées. À mesure que cette division dans leurs opinions se creusera, le dialogue entre ces personnes aura tendance à diminuer et leur sentiment de submersion s’intensifiera. Pour s’adapter à cette situation, les gens feront preuve d’encore plus de créativité.

  1. L’activisme politique sera exacerbé : Face à la polarisation d’opinions, les consommateurs n’auront d’autre choix que de faire preuve de complaisance. Les individus commenceront à discuter davantage de changement et des moyens susceptibles de réussir à bouleverser l’ordre établi.

  1. On cherchera davantage à réduire les écarts à tous les niveaux : Dans le monde entier, l’accent sera mis sur les inégalités sociales, politiques, culturelles etc. Les activistes, mais aussi les entrepreneurs, commenceront à expérimenter de nouveaux moyens pour accéder par exemple à une éducation de qualité, mais aussi pour stimuler l’emploi productif afin de combler les écarts salariaux et de fournir à tous un meilleur niveau de vie.

  1. Le monde connaîtra plus de compassion : Au sein de ce cycle de changements, nous sommes de plus en plus conscients des différents défis auxquels les consommateurs sont confrontés. Nous nous rendons davantage compte des différents rôles que l’on peut potentiellement jouer en société, tout en se concentrant de façon plus importante sur la manière à travers laquelle nous pouvons être plus engagés.

  1. Nous travaillerons à améliorer notre bien-être mental : Les consommateurs, mais aussi les entreprises, réaliseront qu’un corps sain ne peut exister en l’absence d’un esprit sain. À ce titre, la santé mentale et le bien-être figurent parmi les problèmes que les particuliers, les gouvernements et les entreprises se doivent de régler en priorité.

  1. Nous pourrons « acheter le temps » : De nombreux consommateurs sont plongés dans une logique de quête perpétuelle d’expériences nouvelles et différentes. Ils sont en permanence à la recherche de biens matériels ou immatériels à même de leur apporter du bonheur. Au fur et à mesure que leur seront proposés des produits, des services ou des solutions leur permettant de gagner du temps, les consommateurs prendront conscience qu’ils peuvent désormais acheter la seule chose qui ne leur avait jamais été proposée jusqu’à présent à la vente : le temps.
  2. Notre vie privée sera de plus en plus « publique » : Le « Big Data » prétend aujourd’hui être en mesure d’interpréter et d’anticiper nos comportements, ce qui, en théorie, devrait considérablement aider les consommateurs que nous sommes à être mieux compris ! Cependant, le « Big Data » demeure une lame à double tranchant ! Et pour cause, une fois que les informations personnelles sont dévoilées aux entreprises par les consommateurs, tout ce que l’on peut faire c’est espérer qu’elles soient utilisées de manière responsable.

  1. L’assaut de la technologie sera ressenti de façon plus prononcée : Plusieurs technologies qui, il y’a quelques années, nous paraissaient vagues, commenceront à faire partie de notre quotidien, à l’instar de la réalité virtuelle, de l’intelligence artificielle ou encore de l’autonomie dans la mobilité par exemple. Dans le monde entier, l’on se demande de quelle manière cet assaut lié aux technologies intelligentes agira sur la société où on vit, et s’il aura réellement un impact réellement positif sur celle-ci.

9.- Le célibat régnera en maître : Le mariage ou la parentalité seront-elles toujours des conditions importantes pour vivre heureux ? Les couples d’aujourd’hui repenseront en profondeur la notion d’engagement au profit de l’épanouissement. D’ailleurs, ils auront plus de choix à leur disposition et une plus grande espérance de vie.

  1. Des projets importants seront implémentés dans les grandes villes : D’ici à 2050, près de 75% de la population mondiale vivra dans les zones urbaines. Afin de capitaliser sur le plein potentiel des villes et en faire des lieux où il fait bon vivre, nous devons commencer dès à présent à planifier la mobilité de l’avenir, les moyens de garantir l’emploi, le logement, le bien-être, mais aussi travailler sur le déploiement d’une infrastructure capable d’accueillir une population en plein essor.

L’avenir de la mobilité

Depuis plus de cent ans, Ford est persuadé que la liberté de mouvement est une constituante indéfectible du progrès humain. Aujourd’hui, Ford aspire à devenir l’entreprise de mobilité la plus fiable au monde.

Ainsi, et pour que les villes en croissance demeurent des lieux sains et durables, il est plus que jamais temps de tenir compte de variables, telles que les besoins en transport, tout en réfléchissant à la meilleure manière de répondre à ces besoins. Le rapport annuel de Ford permet d’anticiper et d’aborder cette question en tentant de mieux comprendre et de mieux définir les différentes préoccupations des consommateurs, mais aussi leurs angoisses, leurs espoirs, leurs ambitions et leurs mécanismes d’adaptation.

Dans un monde où règne l’incertitude et où tout est réalisé de manière rapide, Ford se concentre plus que jamais sur le meilleur moyen de fournir des solutions de mobilité qui ont du sens. Alors que les attentes des consommateurs évoluent, Ford poursuit son travail de conception et de développement de véhicules intelligents qui sauront répondre aux différents besoins des personnes dans le monde…

par -

Lorsque Mike Butler, directeur qualité à l’unité de production de Cologne, en Allemagne, a été admis à l’hôpital pour le traitement d’un cancer, celui-ci a réalisé que certaines méthodes qu’il employait à l’usine Ford pourraient être bénéfiques au processus de traitement des patients.

Avec l’aide d’une douzaine de collègues, Mike Butler a, dans un premier temps, proposé une liste d’aménagements qui pourraient accélérer le flux des traitements, améliorer les transmissions et réduire le stress des patients.

Un grand nombre de ces propositions sont actuellement en cours d’implémentation dans le service d’oncologie du CHU de Cologne, qui ambitionne de devenir l’un des plus pointus d’Europe en matière de traitement contre le cancer.

Des idées simples pour des améliorations significatives

C’est en 2008 que, pour la première fois, des technologies inédites et des process optimisés ont permis à l’usine Ford de Cologne, qui produit la nouvelle Fiesta, de devenir l’une des usines automobiles les plus efficaces du monde (avec une Fiesta produite toutes les 68 secondes). Une quinzaine d’ingénieurs Ford ont rencontré les responsables de l’hôpital, mais aussi les patients, les infirmières et les médecins pour mettre en place une collaboration à double sens.

Par exemple, les sols et couloirs de l’hôpital ont été repeints en utilisant un système de couleurs vives, pour guider le personnel ainsi que les patients et faire en sorte qu’ils se repèrent mieux au sein de l’établissement ; de grands écrans ont également été installés pour faciliter les transmissions lors des rotations du personnel de l’hôpital ; des chambres à l’aménagement adaptable ont été mises en place afin de mieux s’adapter aux flux de patients et optimiser l’espace à disposition. Au sein du service de cancérologie, cette nouvelle organisation a contribué à améliorer de 30% des flux de patients.

par -

Vous n’avez jamais acheté de véhicule auparavant mais vous comptez bientôt le faire ? Ne vous inquiétez surtout pas ! Ces neuf conseils de Ford sauront vous aider à faire le bon choix et à éviter les erreurs les plus courantes lorsque l’on achète une voiture pour la première fois.

La chose la plus importante à retenir, c’est qu’il faut toujours prendre son temps. Jetez un coup d’œil aux équipements du véhicule, demandez à effectuer des essais, faites des recherches sur la voiture que vous désirez acheter, étudiez les possibilités de financement, faites un comparatif des assurances possibles pour votre véhicule et passez-en revue toutes les clauses de garantie offertes.

Sachez que vous serez amené(e) à conduire la voiture que vous allez acquérir pendant de nombreuses années : vous devez donc vous assurer que vous allez obtenir ce qui sera le mieux pour vous.

1.    Le budget :

 Il faut savoir que le prix initial d’une voiture ne représente qu’une partie des coûts d’acquisition d’un véhicule. Il existe de nombreux autres coûts supplémentaires qui prennent souvent au dépourvu beaucoup de premiers acheteurs. Gardez cela à l’esprit.

A titre d’exemple, combien cela vous coûtera-t-il d’assurer votre véhicule ? Faites le tour de plusieurs agences ou visitez des sites web d’assureurs. Demandez des devis pour avoir une idée précise de ce que vous aurez à payer pour assurer votre automobile.

 Les frais de maintenance et de garantie représentent également une part importante du budget que vous consacrez à l’acquisition d’un véhicule. La plupart des personnes qui achètent des voitures pour la première fois possèdent un budget très serré. Cependant, cela vaut la peine de payer un peu plus pour bénéficier d’un plan de maintenance et de garantie intéressant.

  Si vous optez pour une nouvelle Ford, par exemple, vous bénéficierez de ce qui suit :

•  Une garantie constructeur de 2 ans/ kilométrage illimité

•  Une garantie anti corrosion de cinq années avec kilométrage illimité

Des dépenses seront également générées en termes de consommation de carburant. Beaucoup de personnes qui achètent une voiture pour la première fois ne réalisent souvent pas l’impact que les coûts du carburant auront sur leurs dépenses mensuelles. Si vous avez tendance à rouler beaucoup, vous devez être conscient de ce que cela vous coûtera en termes de consommation de carburant.

2. La phase de recherche

La phase de recherche est probablement le moment le plus important lorsque l’on achète une nouvelle voiture. Une fois que vous avez déterminé le type de véhicule que vous voulez vous procurer (taille, segment et utilisation), commencez à vérifier quelles sont les options et équipements disponibles pour ce même véhicule et à quel prix.

Faites des recherches approfondies (sur les sites web de la marque, les commentaires sur internet, le bouche-à-oreille…) et affinez votre choix en listant les options et équipements qui vous paraissent indispensables.

C’est également le bon moment pour vous renseigner sur toutes les offres qu’un fabricant peut proposer. A titre d’exemple, Ford propose des taux d’intérêt préférentiels. N’hésitez pas à garder un œil sur les offres et à en parler à votre concessionnaire.

3.    Le test drive

Une fois que vous avez établi une liste de modèles que vous envisagez d’acquérir, commencez à réserver des essais. L’essai d’une voiture représente le seul moyen de vous faire une idée correcte sur sa dynamique de conduite, mais aussi sur ses caractéristiques et son niveau de confort. Notez tous ces détails à chaque essai afin de pouvoir accomplir une comparaison appropriée par la suite.

Gardez également à l’esprit que, bien qu’il soit agréable de posséder une belle voiture aux lignes superbes et à la carrosserie rutilante, vous allez tout de même passer beaucoup de temps à bord ! Alors assurez-vous, lors des essais, que les sièges sont confortables, que les commandes sont faciles à atteindre, que les instruments sont clairement visibles et que le véhicule possède les fonctionnalités dont vous avez besoin.

      4. Le choix du concessionnaire

Beaucoup de gens ont le réflexe de se diriger simplement vers le concessionnaire le plus proche (et il n’y a aucun mal à cela). Cependant, n’hésitez pas à élargir votre spectre de recherches car trouver un bon concessionnaire est important. Et pour cause : les concessionnaires sont les personnes qui s’occuperont de vous et de votre voiture durant de nombreuses années. La plupart des constructeurs automobiles possèdent un localisateur de concessionnaires accessible depuis leur site web.

5.    Les spécifications et les équipements

Certaines personnes trouvent fastidieuse et même décourageante la lecture des fiches techniques des véhicules ainsi que les différentes listes de spécifications et d’accessoires. Sachez cependant que de nombreux constructeurs possèdent des brochures simplifiées et résumées que vous pouvez télécharger directement depuis leurs sites web.

De telles brochures vous donneront un aperçu rapide et clair des caractéristiques les plus importantes de la voiture que vous comptez acheter, ce qui vous aidera à affiner et à fixer vos choix.

Nous savons qu’il est tentant de ne se concentrer que sur les éléments les plus amusants, tels que les fonctions d’info-divertissement ou encore la taille des jantes ! Il est cependant préférable de commencer d’abord à se renseigner sur les fonctionnalités de sécurité et de confort qui équiperont votre futur véhicule. Si vous optez pour une voiture qui possède déjà d’excellentes caractéristiques de sécurité, alors vous aurez tout le loisir de commencer à vous concentrer sur les fonctions ludiques et amusantes disponibles.

6. Le financement de votre nouvelle voiture

La majorité des clients ne possèdent pas la totalité de la somme d’argent nécessaire pour payer « cash » une nouvelle voiture. C’est pourquoi il est très important de maîtriser de façon précise et efficace les modalités possibles de financement ainsi que leurs ramifications.

Généralement, lorsque vous contractez un prêt pour financer un véhicule donné, une société de financement calcule votre remboursement mensuel en fonction d’un certain nombre de facteurs : votre capacité à rembourser le crédit octroyé, votre solvabilité, le montant que vous souhaitez emprunter et la période où vous souhaitez rembourser le prêt.

Lorsque vous empruntez de l’argent, vous aurez forcément à payer des intérêts. Il est donc très important de vous assurer d’obtenir un taux d’intérêt concurrentiel, d’autant plus que les taux d’intérêt varient selon le prêteur.

7. Les termes et conditions

Ce n’est pas agréable, mais préparez-vous une bonne tasse de café et commencez à potasser les termes et conditions du contrat de vente de votre future voiture si vous ne voulez pas avoir de mauvaise surprise par la suite !

 Demandez également à votre concessionnaire de passer en revue les conditions du contrat avec vous. N’ayez pas peur de poser toutes les questions que vous jugez utiles et assurez-vous de bien comprendre le contenu de toutes les notes, surtout celles en petits caractères, avant de signer les documents.

8. Les assurances

Il est important d’opter pour l’assurance la plus rentable, mais il est également nécessaire de comprendre exactement ce que couvrira cette assurance. Vous devez être sûr(e) d’obtenir la meilleure couverture. Maîtrisez donc le détail des différentes polices d’assurance. Par exemple, si vous stationnez régulièrement votre voiture dans la rue ou à l’extérieur des immeubles de votre bureau, assurez-vous d’être couvert contre tous les types de vols. Obtenez toujours la police d’assurance qui correspondra le mieux à vos besoins.

9. Aimez votre voiture !

Une fois que vous avez acheté votre véhicule, assurez-vous d’en prendre soin ! Suivez scrupuleusement le guide d’entretien et assurez-vous d’effectuer des entretiens réguliers.

par -

Auparavant puissance rimait avec consommation ! Aujourd’hui, grâce à la gamme EcoBoost de Ford, vous allez profiter des performances élevées de votre moteur, tout en effectuant moins de passages à la pompe !

Les motorisations turbo EcoBoost de Ford équipent désormais une grande majorité des modèles actuels de la gamme Ford. En Tunisie, on les retrouve notamment sur les Ford Focus, Ford Fiesta, les Ford Fusion et les Ford Kuga. La technologie EcoBoost est également à l’origine du succès ide l’incroyable du Ford GT, le bolide de course doublement primé aux 24 heures du Mans.

 Les moteurs turbo EcoBoost sont utilisés pour remplacer des motorisations de plus grande cylindrée. Ces blocs sont certes plus petits, mais ils offrent plus de puissance, davantage de réactivité et une économie plus importante en carburant, et ce sans jamais affecter la performance.

 Qu’est ce qui rend les motorisations EcoBoost aussi performantes ?

 Le secret du succès des motorisations EcoBoost réside dans la combinaison de trois technologies : l’injection directe de carburant, le calage variable de l’arbre à cames et la présence d’un turbo. Ces trois éléments sont contrôlés par un logiciel Ford conçu pour optimiser le rendement du moteur, quelle que soit la situation de conduite.

L’injection de quantités précises de carburant directement dans les cylindres à haute pression optimise les conditions de combustion, ce qui permet aux moteurs de fonctionner encore plus efficacement. Le calage variable de l’arbre à cames fournit la quantité parfaite d’air pour améliorer au maximum le processus de combustion, éliminant ainsi tout risque de gaspillage du carburant.

Le troisième élément clé de cette technologie réside dans le turbocompresseur. Ce dernier utilise l’énergie de l’échappement du moteur afin d’entraîner une turbine qui, à son tour, est couplée à un compresseur qui envoie de l’air comprimé sous pression dans le moteur. Cet air refroidi et pressurisé contient encore plus d’oxygène, ce qui contribue à créer une plus grande « poussée » lorsqu’il est réintroduit dans le processus de combustion.

Les moteurs turbo EcoBoost sont également très légers et compacts. Afin de réduire le poids de ses moteurs, Ford utilise des matériaux réputés pour leur robustesse et leur légèreté, tels que le fer à graphite compact. Le constructeur recourt également à l’aluminium. Avec leur poids réduit, ces blocs consomment encore moins de carburant.

La technologie du moteur turbo EcoBoost de Ford est tellement innovante que Ford a obtenu pas moins de 275 brevets américains et en possède près de 200 autres en attente. Ford a ainsi déposé plus de brevets que tout autre fabricant en ce qui concerne la technologie de l’injection directe sur des motorisations essence à turbocompresseur. La technologie EcoBoost a été primée à de nombreuses reprises, notamment lors de l’édition 2017 du concours du Moteur de l’année au cours duquel la motorisation de la Focus a obtenu pour la sixième année consécutive le prix du « Meilleur moteur de moins de 1,0 litre. »

En résumé : si vous avez besoin de parcourir de longues distances en toute sérénité avec des moteurs fiables et agiles, ou si vous désirez profiter de performances étonnantes sans jamais avoir à vous ruiner à la pompe, sachez que les moteurs turbo EcoBoost sont capables de vous offrir tout ce dont vous avez besoin… et bien plus encore !

par -

Sur autoroute, certains accidents mortels sont dus à la somnolence. Pour y remédier, Ford a conçu une casquette connectée et intelligente capable d’alerter le conducteur lorsqu’il s’endort au volant.

Équipée d’un accéléromètre, d’un gyroscope et d’un processeur, cette casquette connectée détecte et analyse les mouvements de la tête, associés aux signes de somnolence puis avertit le conducteur qu’il est temps pour lui de prendre une pause.

Le dispositif active pour cela trois signaux : une légère vibration, un son d’alerte ainsi qu’une lumière clignotante.

“Une fois, je me suis assoupi au volant et lorsque je me suis réveillé, je fonçais sur un camion qui roulait plus lentement. Pour l’éviter, j’ai dû donner un coup de volant et passer sur la voie d’en face au détriment de toutes les règles de sécurité”, témoigne Jorge Barbosa, chauffeur brésilien de poids lourd. “Je n’ai même pas eu le temps de vérifier si quelqu’un arrivait en face ce qui n’était heureusement pas le cas, sans quoi je ne serais pas là pour raconter cette histoire”.

Un prototype développé avec des experts du sommeil

Encore à l’état de prototype, cette casquette connectée a été développée par Ford avec l’aide d’experts afin de rendre les routes plus sûres.

“La casquette peut détecter les mouvements de la tête avant même que le conducteur ne ferme les yeux, par exemple lorsque les muscles de sa nuque commencent à se détendre. Ce qui permet d’anticiper la somnolence et ainsi éviter que le chauffeur ne s’endorme au volant”, a expliqué le Dr Lia Bittencourt, de l’institut du sommeil, qui a participé au développement de l’accessoire.

par -

L’achat d’un nouveau véhicule peut parfois se transformer en une expérience complexe. Il peut s’avérer particulièrement difficile d’identifier le modèle qui répond le mieux à nos besoins et ce, en raison de la profusion de marques, de styles de carrosserie et de motorisations disponibles aujourd’hui.

 Toutefois, si vous êtes à la recherche d’un véhicule polyvalent et multitâche, sachez qu’un SUV pourrait représenter un choix judicieux.

 De nos jours et un peu partout dans le monde, les gens deviennent de plus en plus friands de SUV. Ils découvrent les nombreux avantages qu’offrent ces véhicules par rapport aux berlines traditionnelles.

Voici six questions que vous devriez vous poser avant d’opter pour un SUV :

  1. Pourquoi devrais-je acheter un SUV ?

De plus en plus d’acheteurs réalisent que le prix abordable et la praticité ne sont plus l’apanage des petites citadines. Les SUV offrent tous ces avantages et bien d’autres encore : par exemple, ils permettent une position de conduite plus haute, un espace de rangement plus important et un accès plus facile, sans occulter leur aspect familial.

Les acheteurs constatent également qu’il existe un choix immense de SUV. Ford, qui fabrique des SUV depuis plus de 50 ans, propose ainsi une gamme très complète de véhicules dans ce segment. Chacun est conçu pour répondre aux besoins de tous les profils de conducteurs.

Les ingénieurs de Ford reconnaissent que les SUV ne doivent pas tous être uniformisés, mais qu’ils doivent être confortables à conduire, offrir des technologies intéressantes et surtout devenir une véritable extension de la personne qui se trouve à leur volant.

  1. De combien de sièges ai-je réellement besoin ?

Imaginez que vous partiez en pique-nique : à quoi cela vous servira-t-il de ramener avec vous une valise pleine d’équipements d’escalade ? Cela serait tout simplement impensable et illogique !

De la même façon, lorsque vous choisissez un véhicule, vous ne vous imaginez pas payer pour des fonctionnalités dont vous n’avez pas besoin. Vous ne concevez pas non plus d’acheter un véhicule équipé de sièges supplémentaires si vous n’envisagez pas d’en profiter. Et c’est normal !

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’un SUV compact est plus facile à garer et à manœuvrer en ville durant les heures de pointe. Un tel véhicule vous offrira aussi suffisamment d’espace de rangement pour ramener vos courses à la maison. Le temps d’un week-end par exemple, il vous permettra également d’effectuer des escapades ponctuelles hors de la ville.

  1. Ai-je vraiment l’intention de sortir des sentiers battus ?

Nous avons tous plus ou moins le fantasme de posséder un SUV capable d’accomplir des virées extrêmes dans le désert ou sur des chemins de traverse.

Mais posons-nous la question suivante : combien de fois avons-nous réellement conduit hors des sentiers battus durant les derniers mois ?

Parmi les croyances les plus répandues, il y a celle qui prétend que les SUV sont conçus pour être conduits dans les conditions les plus difficiles. Ceci n’est pas totalement vrai puisque chaque modèle de SUV possède des aptitudes en off-road différentes. Il vous revient donc d’identifier quelles sont les capacités réelles dont vous avez besoin et quel SUV saura y répondre de la meilleure façon.

Si vous vivez par exemple dans une ville où les inondations saisonnières peuvent devenir problématiques, sachez qu’un SUV vous offrira une meilleure garde au sol pour passer un gué. Certains SUV sont même conçus pour traverser des eaux profondes.

Méfiez-vous aussi de ces SUV qui ont des aspects de grands baroudeurs mais qui ne sont pas forcément capables d’aller s’aventurer sur des sentiers embourbés ou de franchir des rivières. Assurez-vous donc que le SUV que vous envisagez d’acquérir est bien capable d’accomplir ce que vous allez lui demander !

  1. Les gadgets high-tech sont-ils vraiment importants pour moi ?

Qui mieux que vous-même pour savoir exactement ce que vous voulez ? Si vous êtes par exemple du genre à vous entourer d’appareils électroniques et qu’en parfait geek vous attendez avec impatience le jour où les médias sociaux seront téléchargés directement dans votre cerveau, alors il vous faudra plutôt opter pour un véhicule suréquipé en joujoux high-tech !

Si vous êtes quand même un technophile, mais que vous avez aussi besoin d’un SUV adapté aux besoins de votre famille, alors un SUV moderne de taille moyenne accueillera sans problème tous vos proches, tout en vous offrant une compilation des technologies les plus récentes : écrans tactiles interactifs, connectivité Bluetooth, GPS à commande vocale, etc.

Ford Kuga est un SUV de taille moyenne conçu par Ford. Ce véhicule offre suffisamment d’espace pour loger confortablement toute une famille à son bord. Il propose en plus une dotation plus que suffisante en technologie embarquée. Cette dotation comprend par exemple l’assistant électronique au stationnement (le véhicule est capable de se garer tout seul de façon autonome), mais aussi la possibilité d’ouvrir automatiquement le hayon du coffre sans utiliser ses mains, juste en passant son pied sous le pare-chocs arrière.

  1. Est-ce qu’il me faut un véhicule économe en carburant ?

Il s’agit d’une question piège ! En effet, qui de nos jours ne se soucie pas de l’économie de carburant ? La bonne nouvelle, c’est que les SUV modernes sont généralement très économes en carburant. Assurez-vous que le SUV que vous envisagez d’acquérir répond à une approche holistique destinée à améliorer son économie de carburant, qu’il dispose de technologies moteur avancées et d’une conception aérodynamique étudiée.

  1. Combien suis-je prêt à dépenser ?

Vous êtes le seul à pouvoir répondre à cette question ! Sachez cependant que des constructeurs tels que Ford proposent un large éventail de modèles de SUV accessibles à toutes les bourses et capables de répondre à presque tous les besoins imaginables. Peu importe ce que vous recherchez et combien vous êtes prêt à dépenser : vous trouverez toujours un SUV qui répondra à vos besoins et à votre budget !

par -

Lorsque des femmes réussissent à vaincre le cancer du sein, elles sont généralement tentées, quelque temps après leur guérison, d’accomplir un véritable acte de foi qui les aiderait à oublier toutes les dures épreuves qu’elles ont subi.

Après plusieurs mois de lutte contre la maladie, ces femmes se fixent souvent de nouveaux challenges en cherchant, par exemple, à se lancer dans des aventures qui leur permettraient de se surpasser et de se défier mentalement et physiquement. Par leur courage, leur détermination et leur abnégation, elles arrivent à toucher et à inspirer de nombreuses personnes autour d’elles.

Cette année, le programme « Ford Warriors in Pink » de lutte contre le cancer du sein s’est intéressé de près à ce besoin de dépassement de soi, exprimé par ces femmes victorieuses contre la maladie. Les organisateurs du programme ont ainsi demandé à quatre survivantes du cancer du sein de vivre une grande aventure. Une telle initiative est destinée à réconcilier ces anciennes malades avec elles-mêmes sur le plan spirituel, physique et mental. Cette initiative servira également à donner du courage et de l’espoir à toutes les femmes qui seraient actuellement entrain de se battre contre cette maladie. Elle leur démontrera que l’on peut triompher du cancer.

 Les quatre survivantes du cancer du sein qui ont été choisies dans le cadre du programme « Ford Warriors In Pink » sont originaires du Maroc, des Émirats Arabes Unis et du Liban. Elles ont entrepris un périple de deux jours qui a eu lieu dans les montagnes du nord du Liban, à Ehden. L’objectif d’un tel voyage est de prouver que si le cancer du sein peut continuer à affecter mentalement une personne même après sa rémission, il ne devrait pas pour autant entraver sa vie active, ni sa vie tout court.

Des modèles de courage

Qu’elles soient originaires du Moyen-Orient ou d’Afrique du Nord, ces femmes « guerrières » représentent de véritables modèles de courage. Ces survivantes sont prêtes à servir d’exemple à toutes les femmes qui se battent aujourd’hui contre le cancer du sein. Elles vont leur inspirer du courage tout en leur faisant oublier les moments difficiles qu’elles ont vécu.

 Depuis quelques années, Ford apporte son soutien à ces véritables modèles de courage, en organisant pour elles et avec elles tout un éventail d’activités telles que des randonnées, des séances de yoga ou encore de tir à l’arc… Cette année, Ford a décidé d’offrir à ces survivantes un programme placé sous le thème de l’aventure !

par -

Les designers de Ford ont abandonné leurs traditionnels outils de travail pour des casques de réalité mixte, mélangeant réalité augmentée et réalité virtuelle. Les équipes Ford en charge du design testent en effet Microsoft HoloLens dans le studio de design de Dearborn, aux États-Unis. Cette technologie leur permet de visualiser virtuellement des éléments de design sur des véhicules bien réels, grâce à des hologrammes en 3D.

Formes, tailles et même textures des futurs véhicules Ford ont ainsi pu être imaginés en quelques heures, là où il fallait auparavant plusieurs semaines voire plusieurs mois pour les modéliser à l’aide d’argile, la matière utilisée jusqu’ici par les designers. Une technologie qui va désormais s’étendre aux équipes Ford du monde entier.

“C’est absolument incroyable de pouvoir combiner ancienne et nouvelle méthode – l’argile et les hologrammes – cela permet non seulement de faire gagner du temps aux designers, mais aussi d’expérimenter et de développer rapidement des véhicules au design plus épuré et plus efficace”, a déclaré Jim Holland, vice-président de Ford en charge du développement des véhicules. “Microsoft HoloLens est un outil incroyable pour les designers, particulièrement en cette période de révolution des transports et de la mobilité”.

Le design qui répond au doigt et à l’œil

La technologie HoloLens fonctionne grâce à la réalité mixte, combinaison de réalité augmentée et de réalité virtuelle qui permet aux designers de visualiser des hologrammes en haute définition, à travers un casque sans fil. Les ingénieurs peuvent virtuellement, du bout des doigts, sélectionner différentes variations esthétiques projetées sur une vraie voiture, ou sur une réplique en argile.

“Nous ne sommes pas encore au stade de la téléportation, mais HoloLens nous permet de visualiser en taille réelle, en 3 dimensions et d’échanger avec les designers et ingénieurs du monde entier, en temps réel”, explique Craig Wetzel, directeur du design en charge des opérations techniques chez Ford. “Et ce n’est que le début, les possibilités qui se profilent sont presque illimitées.”

Coiffés d’HoloLens, les designers peuvent se déplacer tout autour du véhicule pendant que le casque scanne et cartographie l’environnement. Le procédé est particulièrement précis et permet de projeter des hologrammes quel que soit l’angle dans lequel se trouve le designer. Dans chaque casque HoloLens se cache la puissance d’un ordinateur sous Windows 10, qui permet au dispositif d’afficher des hologrammes sans aucun fil et en toute liberté de mouvement.

“Grâce à HoloLens, nous pouvons facilement passer, virtuellement, d’une représentation à une autre pour adopter tel ou tel design”, explique Michael Smith, responsable design chez Ford. ” Notre travail de designer, c’est avant tout de montrer, pas juste d’expliquer. Cette technologie est déjà devenue indispensable.”

Ford a adapté la technologie HoloLens pour permettre aux designers de collaborer avec les ingénieurs afin de mieux comprendre l’expérience des conducteurs. Par exemple, HoloLens permet aux designers et ingénieurs de visualiser le rendu esthétique d’un rétroviseur, et simultanément d’évaluer l’étendue du champ de vision que celui-ci va proposer au conducteur…

par -

Les vacances d’été sont achevées et vos enfants viennent de regagner les bancs de l’école et comme chaque année, la période de reprise scolaire est source de stress aussi bien pour les parents que pour les enfants.

Ce stress s’accentue lorsque, à bord de nos voitures, nous sommes obligés d’affronter, durant les heures de pointe, les interminables bouchons au sein d’une circulation routière pour le moins chaotique.

Si Ford ne peut pas accomplir à votre place votre trajet quotidien au milieu du capharnaüm routier, il peut toutefois vous proposer quelques conseils pour rendre votre voyage moins stressant et plus agréable.

 Sortez plus tôt de chez vous !

 Avec la reprise scolaire et durant les heures de pointe, nous avons tendance à rouler pare-choc contre pare-choc. Pour éviter les embouteillages, prenez donc l’habitude de sortir plus tôt le matin. Partir en retard pour ramener vos enfants à l’école vous oblige à être encore plus stressé et à conduire plus rapidement pour tenter de vous frayer votre chemin à travers une circulation très dense, en multipliant les imprudences et les risques au volant. Prévoyez toujours une bonne dizaine de minutes d’avance afin de n’avoir jamais besoin de vous presser.

 Conduisez prudemment et réduisez votre vitesse

 Si vous quittez la maison un peu plus tôt, vous disposerez d’un temps suffisant pour profiter d’une conduite au rythme beaucoup plus paisible. Votre vitesse s’en trouvera ainsi réduite de manière significative, notamment dans les zones scolaires où il convient de redoubler de prudence. Malgré tous nos conseils, restez toujours vigilants face au comportement de conduite impulsif potentiel d’autres usagers de la route.

 Les voitures Ford sont également conçues avec une caractéristique de sécurité supplémentaire : elles sont équipées d’un avertisseur frontal de collision avec assistance au freinage. Cette option utilise des capteurs capables de détecter les véhicules plus lents qui avancent devant vous et qui déclenchent des signaux lorsque vous vous en approchez trop rapidement. Si vous continuez à accélérer, l’avertisseur pré-charge automatiquement vos freins pour augmenter leur sensibilité si vous ne réagissez pas aux signaux sonores et visuels.

 Apprenez à partager la route avec les autres

 La route appartient à tout le monde ! Vous devez donc la partager avec les autres véhicules, notamment avec les bus scolaires qui circulent à nouveau, un peu partout, après avoir disparu durant toute la période estivale.

 Bien qu’il soit extrêmement agaçant de se retrouver bloqué dans une petite ruelle derrière ces grands bus jaunes qui semblent prendre tout leur temps lorsqu’ils s’arrêtent, rappelez-vous que ceux-ci transportent des « marchandises » aussi précieuses qu’imprévisibles : il s’agit de nos enfants ! Ces derniers ne font pas toujours attention aux dangers potentiels capables de survenir lorsqu’ils descendent du bus en courant dans tous les sens. Alors faites très attention !

N’oubliez pas votre ceinture de sécurité !

 Assurez-vous que tous vos passagers et vous-même vous portez vos ceintures de sécurité. Un tel geste, malgré sa simplicité apparente, pourrait très bien vous sauver la vie, ainsi que celle de vos enfants ! Assurez-vous que les sièges arrière pour enfants sont correctement maintenus et stabilisés. Ford équipe ses véhicules de ceintures de sécurité arrière gonflables pour enfants. De telles ceintures répartissent, en cas de choc, les forces de maintien sur une zone plus large du corps, aussi bien au niveau de l’abdomen, de la poitrine que de l’épaule. Confortables, elles limitent considérablement la force de projection du corps vers l’avant en cas de collision, réduisant ainsi les risques de blessures au niveau de la poitrine et de la tête…

Ne soyez pas distrait !

 Ford équipe ses véhicules d’une grande quantité de technologies d’assistance au conducteur destinées à vous éviter de vous retrouver distrait lorsque vous conduisez. Parmi ces technologies, on retrouve le système de contrôle de vitesse adaptatif avec avertisseur de collision, mais également les systèmes de détection d’angles morts. Vous pouvez enfin faire éviter à vos passagers, avant et arrière, de s’ennuyer en leur faisant écouter leur musique préférée grâce au système d’info divertissement SYNC 3.

par -

Aujourd’hui, un simple signe de la main ou un hochement de tête suffit, le plus souvent, pour qu’un conducteur indique à un piéton qu’il peut traverser la route en toute sécurité.

Mais dans le cas d’un véhicule sans chauffeur, comment communiquer avec les piétons, les cyclistes ou même les autres automobilistes ?

Afin d’anticiper ces situations et parer à toutes les éventualités, Ford s’est associé à l’institut de recherche sur les transports Virginia Tech, aux États-Unis, pour conduire une série d’expériences.

L’objectif est de tester une méthode de signaux émis par un véhicule autonome pour mesurer et analyser les réactions des piétons en situation réelle.

« Comprendre l’impact des véhicules autonomes sur le monde tel que nous le connaissons aujourd’hui est indispensable pour s’assurer du bien-fondé de l’expérience que nous offrirons demain à nos clients », a déclaré John Shutko, spécialiste des comportements humains chez Ford. « Nous devons résoudre les différents problèmes liés à l’absence d’humain au volant. Pour cela, il s’agit de trouver un procédé pour remplacer le hochement de tête ou le signal de la main dans le but de garantir la sécurité et l’efficacité des véhicules autonomes ».

Les chercheurs ont d’abord imaginé un panneau d’affichage sur lequel un texte défilerait, mais cela impliquerait que tout piéton puisse comprendre le message affiché. En effet, les enfants qui ne savent pas encore lire, les différentes langues au sein d’un même pays ont notamment écarté cette première idée.

L’utilisation de symboles ensuite envisagée, n’a pas été retenue car ils sont trop souvent mal interprétés par les usagers. Finalement, c’est un système de signaux lumineux qui s’avère le plus efficace et compréhensible par le plus grand nombre.

Basé sur le même principe que les clignotants et les feux de stop, ce nouveau protocole de communication visuelle indique aux autres véhicules (mais aussi piétons et cyclistes) qu’ils sont face à un véhicule autonome et que celui-ci s’apprête à céder le passage ou bien à avancer.

Ford a donc installé une barre lumineuse sur le haut du pare-brise avant d’un Transit Connect, utilisé pour l’expérience. Six caméras, haute définition, ont été installées pour scanner et enregistrer tout ce qui se passe à 360° autour du véhicule.

Enfin, pour simuler une expérience de conduite autonome, les chercheurs ont inventé un costume pour transformer un humain en…siège de voiture. Ainsi déguisé, le conducteur du Transit Connect laisse penser qu’il n’y a aucun chauffeur, en apparence, et qu’il pourrait donc s’agir d’un véritable véhicule autonome.

Les équipes de chercheurs ont testé trois types de signaux lumineux :

* Céder le passage : deux lumières blanches se déplacent latéralement, indiquant que le véhicule laisse le passage ou la priorité.

* Mode conduite autonome : une lumière blanche fixe pour indiquer que le véhicule est en mode conduite autonome.

*Prêt à démarrer : une lumière blanche clignotante indique que le véhicule s’apprête à redémarrer après un arrêt.

Le Ford Transit Connect de test a sillonné les routes du nord de la Virginie, où la circulation y est intense et les piétons nombreux, au mois d’août dernier. Les chercheurs ont pu récolter de nombreuses images (plus de 150 heures de données sur près de 3.000 km parcourus), sur lesquelles figurent les réactions des personnes (piétons, cyclistes et automobilistes) ayant croisé le véhicule…

par -

Ford Motor Company vient de publier son 18ème rapport annuel sur la durabilité. Celui-ci comprend un court métrage détaillant l’ensemble des progrès environnementaux de Ford à travers le monde, ainsi que son engagement à poursuivre des actions de durabilité s’inscrivant dans l’avenir.

Depuis l’an 2000, Ford publie annuellement son rapport sur la durabilité. Un tel document permet de rendre compte de l’approche globale utilisée par Ford pour gérer les différents problèmes liés au changement climatique, à la qualité et à la conservation de l’air, ainsi qu’à l’identification des opportunités pouvant potentiellement produire des impacts importants sur toute l’entreprise, qu’il s’agisse de gestion de l’eau, d’éducation ou de formation des fournisseurs.

« Nous savons que le changement climatique est réel et constitue une sérieuse menace, et nous continuerons à travailler avec les dirigeants du monde entier pour soutenir les objectifs ambitieux de réduction des émissions de gaz à effet de serre à l’échelle mondiale » a déclaré le Président exécutif, Bill Ford. « En même temps, nous avons accompli des progrès réels en matière d’environnement surtout que nous nous apprêtons à entrer dans un monde de véhicules intelligents et d’environnements intelligents, notamment avec l’auto-partage, le transport multimodal, et les navettes dynamiques ».

Ford a collaboré avec plusieurs organisations importantes au fil des ans dans le but d’accroître la transparence de l’entreprise et la portée de ces initiatives environnementales. L’engagement récent pris en juin par Ford de se joindre à la « Business Alliance for Water and Climate » et son initiative pour « Improve Water Security » est en soi un bon exemple. Et pour cause, Ford est le premier constructeur automobile au monde à avoir rejoint cette initiative.

Le Business Alliance for Water and Climate est un partenariat entre le CEO Water Mandate du Pacte mondial des Nations Unies, le CDP (Carbon Disclosure Project), SUEZ et le Conseil mondial des entreprises pour le développement durable. Cette coalition a mis en place tout un programme d’actions permettant aux entreprises de démontrer leur engagement à gérer les ressources en eau de manière responsable…

par -

Domino’s, leader mondial de la livraison de pizza et Ford annoncent une collaboration inédite dans l’industrie. L’objectif est de révolutionner la livraison à domicile à l’aide de véhicules autonomes.

Dans les prochaines semaines, des clients Domino’s sélectionnés au hasard à Ann Arbor (Michigan, aux États-Unis) auront la possibilité de recevoir leur commande via une Ford Fusion autonome expérimentale, au volant de laquelle se trouvera un ingénieur Ford accompagné par une équipe de recherche.

Les clients qui souhaiteront participer à l’expérience pourront suivre le parcours du véhicule via GPS en utilisant la dernière version de l’application Domino’s Tracker.

Ils recevront également des SMS à l’approche du véhicule, leur indiquant où et comment récupérer leur commande, grâce notamment à un code unique pour déverrouiller le compartiment chauffé Domino’s, le “Domino’s Heatwave Compartment™”, situé à l’intérieur du véhicule.

Ford prévoit de produire ses véhicules autonomes dès 2021

Tandis que Ford poursuit ses propres recherches en matières de véhicules autonomes, la collaboration avec d’autres entreprises, comme Domino’s, est indispensable.

La mise en place d’applications concrètes va permettre aussi bien aux chercheurs ainsi qu’aux consommateurs d’imaginer la multiplicité des champs d’application des véhicules autonomes et leur impact positif au quotidien.

Ford a prévu de démarrer la production de ses véhicules autonomes en 2021 et planche d’ores et déjà sur les possibilités de développer ses activités dans le domaine, en incluant à la fois ses partenaires et ses clients.

« Nous sommes de plus en plus conscients l’opportunité que représente les voitures autonomes dans la mobilité du futur. Et c’est bien pour cette raison, que nous sommes heureux d’avoir Domino’s en tant que partenaire dans cette étape importante du processus de développement » a déclaré Sherif Marakby, Vice-président de Ford en charge des véhicules autonomes et électriques. « Avec Domino’s, nous partageons une vision commune d’un futur dans lequel les voitures intelligentes amélioreront le quotidien des personnes ».

Dans le cadre de cette collaboration, les chercheurs des deux entreprises vont étudier les différentes interactions entre les clients et ces véhicules autonomes afin d’enrichir l’expérience de livraison.

L’importance des 15 derniers mètres de livraison

« Il est indispensable pour nous de comprendre les réactions des clients vis-à-vis de ce type de livraisons », explique Russel Weiner, Président de Domino’s aux États-Unis. « Ce qui nous intéresse plus particulièrement, ce sont les 15 derniers mètres de livraison : par exemple, quelle va-t-être la réaction des clients qui vont devoir sortir de chez eux pour aller chercher leur commande dans la voiture sans chauffeur ? Nous devons également nous assurer que toute l’étape de récupération de la pizza s’effectue de façon simple et fluide ».

« Nous avons besoin d’envisager les différents scénarios, si par exemple la voiture autonome se gare dans l’allée ou bien si elle attend le long du trottoir », a ajouté le dirigeant du leader mondial de la livraison de pizza. « Tout ce travail de recherche doit converger vers notre objectif, qui est de proposer, un jour, des livraisons à l’aide de véhicules autonomes, de la façon la plus transparente et la plus pratique possible pour les clients ».

Ford et Domino’s ont réalisé des tests préliminaires sur le processus de livraison grâce à un véhicule autonome à Mcity, un simulateur d’environnement urbain situé dans le campus de l’université de Michigan.

par -

Avec son équipe dédiée “City Solutions”, Ford travaille avec plusieurs grandes villes afin de résoudre les problèmes de mobilité et faciliter les déplacements urbains.

Ford continue ainsi d’étendre ses services de mobilité, avec le lancement ce mois-ci de son service de navette communautaire Chariot* à New York, aux États-Unis.

Chariot propose une nouvelle façon de se déplacer aux voyageurs urbains qui vivent dans des zones délaissées par les transports publics. Ce service fonctionne sur un modèle similaire à celui du financement participatif. Le principe est très simple : les utilisateurs potentiels vont indiquer l’adresse de leur domicile et de leur lieu de travail et lorsqu’un nombre suffisant de voyageurs est atteint, Chariot leur demande de financer l’ouverture d’une nouvelle ligne en achetant les premiers billets.

“Notre mission, avec ces navettes Chariot, est de mettre à disposition d’un maximum de voyageurs un moyen de transport pratique, fiable et abordable”, a déclaré Ali Vahabzadeh, directeur de Chariot. “C’est aussi un moyen pour rapprocher les lieux mal desservis avec le reste de la communauté urbaine”
D’après une étude réalisée par le cabinet KPMG, une navette Chariot peut remplacer l’équivalent de 10 voitures.

Pour la première fois, le service Chariot se lance à New York, avec deux lignes prédéfinies qui vont desservir Manhattan et Brooklyn à un prix du trajet de 4$.Grâce aux suggestions des internautes, le service pourra s’élargir, dans un futur proche, à de nouveaux itinéraires. D’ici l’automne, 60 navettes Ford seront déjà opérationnelles à New York.

Les futurs utilisateurs pourront contribuer, via l’application dédiée, à son amélioration permanente et à l’élaboration de futures zones couvertes par les navettes. Pour cela, un utilisateur peut proposer un nouvel itinéraire, le partager ensuite auprès de sa famille, de ses amis ou de ses voisins. Chaque trajet sera ensuite étudié pour évaluer sa pertinence.

Une équipe dédiée travaille ensuite à la planification du service Chariot : pour identifier les trajets potentiels, l’équipe s’appuie sur des algorithmes basés sur les demandes et les comportements des voyageurs, ainsi que sur les données de trafic urbain et enfin sur les infrastructures déployées dans chaque ville.

Depuis l’application ou le site internet, l’utilisateur recherche les trajets disponibles près de sa localisation. Il réserve un siège dans la navette correspondante et le tour est joué.

Le service de navettes est déjà accessible dans quatre grandes villes (San Francisco, New York, Austin et Seattle) et va s’étendre à quatre villes supplémentaires d’ici fin 2017, avec l’ambition de se déployer également en dehors des États-Unis.

par -
La compagnie Ford a annoncé aujourd’hui son classement parmi les entreprises les plus responsables de l’année 2015

Au-delà de la rationalisation des processus de fabrication, qui deviennent de plus en plus écologiques, l’engagement développement durable de Ford s’appuie également sur des pratiques de durabilité exemplaires, partagés avec ses fournisseurs partout dans le monde et ce, afin de continuer à réduire son empreinte environnementale.

Le programme PACE fait partie de cet engagement. Bien que de nombreuses pratiques de durabilité ont déjà été mises en œuvre sur les sites de fabrication de la société, Ford a étendu ce programme pour y inclure des outils qui aident les fournisseurs à adopter, à leur tour, des pratiques pour contribuer à la réduction des émissions de CO2,des déchets et de la consommation d’eau et l’augmentation de l’efficacité énergétique.

En 2016, un second groupe de fournisseurs a été invité à se joindre au programme, portant le nombre de sociétés participantes à plus de 40 en deux ans.

PACE a désormais un impact potentiel sur près de 1 100 sites fournisseurs dans plus de 40 pays à travers le monde.

Grâce à des programmes comme PACE, qui montrent l’engagement de Ford en faveur du développement durable et du rôle citoyen de l’entreprise, l’institut Ethisphere a classé le constructeur automobile dans sa liste des sociétés les plus éthiques au monde, et ce pour la huitième année consécutive.

Mary Wroten, Directeur Principal de la durabilité de la chaîne d’approvisionnement de Ford, a déclaré : « En tant qu’entreprise, il est important pour nous de fabriquer des produits de qualité et de minimiser notre impact sur l’environnement en faisant bien les choses ». Il a ajouté : « Avoir des fournisseurs qui souhaitent partager cette responsabilité montre que nous pouvons travailler ensemble pour réduire notre empreinte écologique collective, tout en continuant à livrer des produits de qualité irréprochable. ».

Dans le cadre du PACE, Ford met à disposition des fournisseurs des pratiques exemplaires et des outils de suivi pour les aider à atteindre leurs propres objectifs de développement durable et en assurer le suivi. En contrepartie, ces derniersfont état de leurs progrès en matière de protection de l’environnement en partageant leurs meilleures pratiques.

Les fournisseurs participant sont déjà en passe d’économiser environ 2 082 000m3d’eau, une quantité permettant de remplir 837 piscines olympiques au cours des cinq prochaines années, selon les données recueillies en 2016.

Cependant, l’engagement pour la durabilité ne concerne pas uniquement l’eau. En effet, grâce aux fournisseurs participants actuellement au PACE, les émissions de carbone pourraient être réduites de près de 500 000 tonnes dans le monde au cours des cinq prochaines années. Cela équivaut à éliminer les émissions de carbone de plus de 50 000 foyers par an.

Reconnaissant que la durabilité est un engagement continu, Ford met à la disposition des fournisseurs une boîte à outils dédiée contenant plus de 350 pratiques de pointe dans quatre catégories : Energie, Eau, Emissions atmosphériques et Déchets.

Ces pratiques concernent : l’optimisation du fonctionnement des tours de refroidissement, la réduction de l’utilisation de l’air comprimé dans les opérations de fabrication et l’élimination des systèmes de refroidissement à passage unique.

Par ailleurs, la boite à outils ne contient pas uniquement des pratiques de grandes envergures, elle inclue, également, les pratiques les plus simples, comme le remplacement des ampoules à incandescence par des ampoules à LED, etc.

Parmi les pratiques exemplaires de Fordfigurele, « EnergyTreasureHunts », qui permet aux fournisseurs d’utiliser des experts dans leurs propres installations pour identifier des possibilités supplémentaires d’économie de ressources. Suite à cela, les fournisseurs sont encouragés à partager leurs résultats avec Ford et leur propre chaîne d’approvisionnement.

par -

Ford Moyen–Orient et Afrique annonce la nomination de Hajar Dinar au poste de Directrice des Communications de la région Afrique du Nord et Egypte.

Basée à Casablanca, Hajar Dinar assurera le pilotage des activités en communication, relations publiques, presse et digitales événementiel et RSE de Ford pour le Maroc, l’Algérie, la Tunisie et l’Egypte.

Agée de 36 ans, Hajar Dinar possède un très riche parcours professionnel qui témoigne de son expertise unique dans ce domaine.

Avant de rejoindre Ford, Hajar Dinar a exercé des fonctions clés au sein du Groupe Renault Maroc, principalement dans les affaires publiques, la communication et la Responsabilité Sociale de l`Entreprise. Auparavant, elle a été chargée de mission Développement Durable auprès de Vivendi à Paris, avant de rejoindre CDG Développement au Maroc pour prendre en charge la communication institutionnelle de la holding.

Hajar Dinar est titulaire de deux Masters en Management du Développement Durable et Communication des Organisations des universités de Troyes et Cergy Pontoise.

Ford MotorCompany a annoncé aujourd’hui la liste des lauréats de son programme « Conservation and Environmental Grants » pour 2016, d’une valeur de 36,000 dollars pour des projets de conservation de l’environnement au Maroc.

Le Groupe d’ornithologie du Maroc (Gomac) s’est vu accorder un financement de 12,000 dollars pour la préservation de la dernière zone humide naturelle sur la côte entre les régions de Mohammedia et El Jadida au Maroc. L’objectif de Gomac est de sensibiliser les populations locales à l’importance des zones humides de Dar Bouazza, actuellement menacées par l’activité humaine.

L’ingénieur agricole Abderrahmane Ait Hamou cherche à sauver les ruches traditionnelles du Maroc, en les développant et en les gérant conformément aux méthodes de production biologique.

Concerné par le phénomène environnemental alarmant du déclin des abeilles, la subvention de 15,000 dollars dont a bénéficié Abderrahmane l’aidera à transformer les ruchers du pays d’une production traditionnelle, en apparence aléatoire, à un modèle biologique novateur qui pourrait augmenter le nombre d’abeilles dans la région.

Remportant la troisième place et le dernier prix des trois principales catégories, le projet marocain de lutte contre les sacs en plastique, initié par Aicha El Moutaouakkel, obtient une subvention de 9,000 dollars, destiné à soutenir un programme de sensibilisation et d’éducation au profit des étudiants. Le projet ambitionne de mettre un point final définitif à l’utilisation des sacs plastiques, pour le bien de l’environnement.

 Les prix ont été décernés par Jacques Brent, président de Ford Afrique et Moyen-Orient et par AbdelouahabEnnaciri, directeur général de SCAMA, importateur et distributeur de Ford au Maroc.

D’autre part, le programme de Ford pour la préservation de l’environnement a octroyé des subventions aux lauréats du Koweït, du Qatar, du Liban, de l’Egypte, du Maroc et de la Tunisie d’un montant total de 120,000 dollars américains.

Depuis sa création il y a 16 ans, le programme de subventions Ford est devenu l’une des plus importantes initiatives privées de ce genre dans la région, créé pour inciter les individus et les groupes à but non lucratif à donner de leur temps et de leur expertise pour préserver le bien-être environnemental de leurs communautés.

Le meilleur des RS

C'est un Taoufik Baccar très remonté qui a pris sa plume ce mardi 20 février 2018... ou plutôt son clavier. Sur sa page Facebook,...

INTERVIEW

Il est agronome de formation, fils d’un agriculteur et qui s’était essayé, en 2011, au syndicalisme agricole où il a été membre du comité...

AFRIQUE

Selon des statistiques dévoilées lundi par le Ghana statistical service et rapportées par l’agence Ecofin, le taux d'inflation dans le pays a enregistré un...

Reseaux Sociaux

SPORT